Indigène : définition de indigène


Indigène : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INDIGÈNE, adj.

A. − Qui est originaire du pays où il se trouve. Anton. exotique.Animaux indigènes; végétation indigène. Ce contraste du chaud et du froid paraît au reste plus favorable à la végétation des plantes indigènes à nos climats qu'une atmosphère chaude (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 322).On manquait de tous médicaments dans le camp, et on y avait pourvu par des compositions extraites d'arbres ou de végétaux indigènes (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 128):
1. ... il me paraît probable que la vérole existait aux îles Sandwich avant que le capitaine Cook y eût abordé, soit que cette maladie y fût indigène, soit qu'elle y eût été apportée par les voyageurs qui l'avaient précédé. Voy. La Pérouse,t. 4, 1797, p. 19.
B. − [En parlant d'une pers. ou d'un ensemble de pers.] Qui est originaire du pays où il habite.
1. [P. oppos. aux étrangers, aux immigrants, aux conquérants] :
2. Encore, le petit nombre de troupes carthaginoises que nous voyons dans leurs armées, devait-il être composé en grande partie d'Africains indigènes, soit Lybiens du désert, soit montagnards de l'Atlas. C'est ainsi que l'on a confondu souvent les Arabes conquérans de ces mêmes contrées avec les Maures leurs sujets. Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 188.
a) P. ell.
Qui est composé d'indigènes :
3. Des bords de la Seine à ceux de la Somme, les Gallo-Romains étaient, quant au nombre, la population dominante (...). Plus on avançait [vers le Nord], plus les hommes de race franke devenaient nombreux parmi la masse indigène... Thierry, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 53.
Qui est peuplé d'indigènes. Ville indigène. Shamakha (...) n'est plus même une ville curieuse. L'ancienne cité indigène a disparu presque entièrement, pour faire place à un amas de constructions modernes (Gobineau, Nouv. asiat.,1876, p. 28).
b) Emploi subst. Personne native du pays où elle vit et où ses ascendants ont vécu depuis une époque reculée. Un jeune Anglais inconnu venait d'acheter à Étretat une petite chaumière (...) il soulevait l'étonnement hostile des indigènes (Maupass., Œuvres compl., t. 20, L'Anglais d'Étretat, Paris, Conard, 1909 [1893], p. 257):
4. ... la condition d'un puissant mouvement d'autonomie était une politique de large démocratie faisant une juste part à tous les éléments d'Alsace-Lorraine, sans distinction d'origine nationale, d'immigrés et indigènes. Jaurès, Eur. incert.,1914, p. 274.
Fam. Habitant. Il visait à l'élégance qu'affichent avec supériorité les indigènes des faubourgs jusque dans les gargotes où ils fréquentent (Carco, Équipe,1919, p. 126):
5. Le comportement d'Antoine au volant d'une voiture quand il entre dans une ville inconnue est proprement admirable. Il volte à droite et à gauche sans esprit préconçu avec une décision qui coupe le souffle à tout le monde, même aux indigènes, surtout aux indigènes. Giono, Voy. Ital.,1953, p. 91.
2. En partic. [Dans un pays sous régime colonial, p. oppos. aux colons] :
6. Degans resta huit jours à Vernon. Sa sœur l'interrogea à peine sur cette fille qu'il lui donnait. Elle sut vaguement que la chère petite était née à Oran et qu'elle avait pour mère une femme indigène d'une grande beauté. Zola, Th. Raquin,1867, p. 11.
a) P. ell.
Qui est composé d'indigènes. Prolétariat indigène; main-d'œuvre indigène. La compagnie des Indes a à son service une armée indigène qui est destinée à rester toujours dans l'Inde (...). Cette armée composée d'Indous est commandée par des officiers anglais (Tocqueville, Corresp. [avec Reeve], 1846, p. 92).Aux Indes néerlandaises, l'équipage indigène d'un croiseur hollandais s'est mutiné et a pris le large. On le recherche (Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 165).
Troupes indigènes. ,,Troupes recrutées parmi la population indigène des colonies et des pays de protectorat`` (Ac. 1935).
Qui est peuplé d'indigènes. Nous cherchons à atteindre un village indigène, dans les sables, au bord de la mer, mais une infranchissable lagune nous en sépare (Gide, Voy. Congo,1927, p. 685).
b) Emploi subst. Personne appartenant à une population implantée dans un pays avant sa colonisation. Mais les gens de ces pays des Tropiques, c'est comme l'indigène, aux Colonies; c'est précoce, ça a le sang trop chaud (Larbaud, F. Marquez,1911, p. 212):
7. La société donne aux individus un bonheur fort quand elle leur permet, dans certains cas, de se licencier avec la complicité de la loi : (...) au colon qui peut assassiner légalement l'indigène dont la tête ne lui revient pas. Montherl., Célibataires,1934, p. 910.
3. En partic. Qui est établi depuis toujours sur le territoire qu'il occupe. Synon. autochtone :
8. La tradition des Druides enseignait qu'une partie des Gaulois était indigène, l'autre venue du Nord et d'Outre-Rhin, car le Rhin a toujours paru la limite des Gaules. Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 11.
C. − [En parlant d'une chose]
1. Qui est propre à la population indigène d'un pays. Coutume, littérature, musique, religion indigène. Boston, long-temps connu sous le nom indigène de Shawmut (Crèvecœur, Voy., t. 3, 1801, p. 290).J'avais dit que j'étais habitué à la nourriture indigène, et que je me contenterais comme le reste de la famille des fruits de l'arbre à pain (Loti, Mariage,1882, p. 236):
9. Après s'être entendu dire par des médecins français qu'il avait la vérole, (...) il a perdu confiance et ne veut plus recourir qu'à la médecine indigène. Un vieux noir (assez sympathique, ma foi) lui vend pour deux francs une poudre d'herbes, qu'il sort d'un petit sachet. Adoum répand sur le vif de la plaie cette sale poussière. Gide, Retour Tchad,1928, p. 878.
Fam. Propre aux habitants d'un endroit donné. On nous dit qu'il y a ici dans une église, un Rubens, Descente de croix, − La véritable! disent-ils; celle d'Anvers est, selon eux [les Cambrésiens], une copie. Cela me fait l'effet d'une blague indigène (Sand, Corresp., t. 2, 1840, p. 156).
2. Qui s'applique, qui est destiné à une population indigène. L'hôpital indigène du Protectorat, à Hanoï (est une) institution (...) où se dépense la science d'éminents praticiens, et dont la direction et l'administration sont aux mains des Français (Volonté Indochinoise,8 nov. 1929ds P. Monet, Les Jauniers, Paris, Gallimard, 1930, p. 156).Je tiens à saisir cette occasion pour vous dire combien j'apprécie et approuve les principes de la politique indigène que vous poursuivez en Afrique équatoriale française (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 348).
3. P. ext. Qui n'a pas été introduit artificiellement dans une population, une société donnée; qui lui appartient en propre. Le genre où il [Rabelais] excella est tout à fait propre à son époque, et répond admirablement à tout ce qu'il y avait alors de plus original et de plus indigène dans les mœurs (Sainte-Beuve, Tabl. poés. fr.,1828, p. 263).Je ne voudrais pas (...) repousser tout ce que la Lorraine a produit d'indigène, de spontané, (...) mais jamais ces soi-disant lotharingistes populaires je ne les vois rechercher le grand, la clarté, le sérieux (Barrès, Cahiers, t. 4, 1906, p. 223):
10. La littérature des Anciens est chez les modernes une littérature transplantée : la littérature romantique ou chevaleresque est chez nous indigène, et c'est notre religion et nos institutions qui l'on fait éclore. Staël, Allemagne, t. 2, 1810, p. 134.
Vx. Indigène à. Propre à. Léopold prohiba la Commedia dell'arte, beau genre de littérature indigène à l'Italie (Stendhal, Hist. peint. Ital., t. 2, 1817, p. 146).
Prononc. et Orth. : [ε ̃diʒ εn]. ,,L'accent grave peut être considéré comme un signe de longueur latine ou grecque`` (Buben 1935, § 45). V. célèbre. Ac. 1762 : -gêne, ensuite -gène. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. a) 1532 « qui appartient depuis longtemps à une région déterminée (d'une personne) » (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, chap. 6, p. 34); b) 1769 « qui est établi de tout temps dans le pays où il habite » (Voltaire, Essai sur les mœurs ds Œuvres complètes, éd. Cramer, t. 8, p. 45); 2. a) 1743 « qui est originaire du pays où il se trouve (d'une plante) » (Geoffroy, Traité de la matière médicale, t. 2, p. 1); b) 1778 « id. (d'un animal) » (Buffon, Hist. nat., Oiseaux, t. 4, p. 587). B. Subst. 1. 1762 « naturel d'un pays » (Ac.); 2. 1770 « personne faisant partie d'une population qui était implantée dans un pays antérieurement à la colonisation » (Raynal, Hist. philos. et pol. des établissements et du comm. des Européens dans les deux Indes, t. 6, p. 125). Empr. au lat.indigena adj. et subst. « originaire du pays, indigène ». Fréq. abs. littér. : 1 034. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 001, b) 2 270; xxes. : a) 1 208, b) 1 599.
DÉR.
Indigénat, subst. masc.a) Vx. État, qualité d'indigène. L'indigénat d'une race (Littré). L'influence de l'indigénat n'agissant pas sur son être [de l'Américain] (...) une dégénérescence doit s'ensuivre nécessairement pour toutes les choses qui tiennent à la vie sociale (Proudhon, Guerre et Paix,1861, p. 49).b) Droit de citoyen dans un état. Bonstetten (...) pensait à se fixer pour toujours à Copenhague; il avait obtenu l'indigénat (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 14, 1851-62, p. 458).[Les Juifs] n'oubliaient qu'une chose, c'est qu'aucune loi ne leur ayant accordé l'indigénat, ils demeuraient des étrangers et qu'aucun article du traité n'obligeait le gouvernement roumain à naturaliser les étrangers d'office (Tharaud, Envoyé archange,1939, p. 27).Spéc. Régime administratif particulier appliqué par les représentants de la métropole aux indigènes d'une colonie. D'abord appliqué à l'Algérie, le statut de l'indigénat fut peu à peu étendu à tous les territoires français d'outre-mer (Lar. encyclop.).P. plaisant. Des clochards dormaient sur les bancs, évoquant des soldats morts, ou une sorte d'indigénat français (Montherl., Célibataires,1934, p. 850).[ε ̃diʒena]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1resattest. a) 1699 (D'Alliérac, Anecdotes de Pologne, II, p. 14 ds DG, cf. aussi Trév. 1732), b) 1861 (Proudhon, loc. cit.); de indigène, suff. -at*.
BBG. Bousquet (G.H.). Réflexions sur le mot indigène. B. de l'Assoc. G. Budé. 1961, pp. 396-402.

Indigène : définition du Wiktionnaire

Adjectif

indigène \ɛ̃.di.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. (Anthropologie) Qui est originaire du pays où il vit, où il se manifeste.
    • Lyon est un grand centre de soies grèges et ouvrées. On y traite les soies indigènes et les soies étrangères. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Notre précédente étude a montré quelle est la situation de la seconde ville de France, où une population allogène se superpose ou, pour mieux dire, se substitue à l'ancienne population indigène, en voie d'effacement. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Par contre, pour le petit granit et pour les ardoises, la crise continue, par suite de la tendance à remplacer les produits indigènes par des produits importés et de l'emploi plus fréquent de pierres blanches et de revêtements en pierre reconstituée. — (L'Économie belge en 1955, Bruxelles : Ministère des affaires économiques et des classes moyennes, 1955, p. 102)
    • L'ONG Survival International, dont le siège est à Londres, mène une campagne contre le Botswana et le géant de la production de diamants De Beers, expliquant que le cas des bushmen constitue un conflit d’intérêts entre un développement économique aveugle et le droit des peuples indigènes à choisir leur propre destinée. — (Le Devoir, 14 décembre 2006)
    • On a longtemps discuté pour savoir si cet ensemble de croyances avait été introduit en Occident par des Orientaux ou s’il avait une origine indigène. — (Vauchez, André, Une normalisation sévère, dans Histoire du Moyen Âge - Tome III, Éditions Complexe, 2005)
  2. (Écologie) (D'une espèce) Qui est présent dans une région ou dans un écosystème naturellement, sans intervention humaine.
    • Des vrais lacs avec des vraies truites indigènes, ça n'existe quasiment plus! — (Michel Rabagliati , Paul à la pêche, éditions la Pastèque, Montréal, 2006, p. 64)
  3. (Spécialement) (Dans les pays colonisés) Qui a rapport aux peuples présents avant la colonisation.
    • Cinquante-quatre langues indigènes sont encore parlées au Canada, mais en 2001, seulement le quart du million de Canadiens reconnus comme Amérindiens, Métis ou Inuits connaissaient assez bien une langue autochtone pour soutenir la conversation. — (L'actualité, 17 février 2007)
    • Le Mexique n’est pas un pays indien ou blanc, mais un pays métissé à plus de 80 %. La minorité indigène mérite d’être protégée. […] Il faut respecter les langues et traditions indigènes. Elles ne sont pas incompatibles avec le fait d’avoir une machine à laver. Les femmes indigènes ne sont pas condamnées à faire le lavage à genoux au ruisseau ! Malheureusement, je crois toutefois que la population indigène du Mexique est, à long terme, vouée à disparaître, parce que le processus de métissage est trop fort. — (Carlos Fuentes, dans L'actualité, 15 avril 2005)

Nom commun

indigène \ɛ̃.di.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. Personne originaire du pays où il vit.
    • Dans les régions tropicales, ce sont principalement les indigènes dont la présence forme le plus insurmontable obstacle, et je sais combien de voyageurs ont été victimes de ces barbares africains, qu'une guerre civilisatrice réduira nécessairement un jour! — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Nous rencontrons dans la banlieue de pauvres jardinets où les indigènes cultivent quelques légumes, et qu'ils ornent de saules , de sureaux et de groseilliers ; […]. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 35)
    • À dater de ce jour, Cacaine ne travailla plus et, […], hanta fort régulièrement les divers bouchons de la commune, proclamant sur tous les tons que les indigènes de Velrans n’étaient que des sauvages,[…]. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il est possible que des épaves ou des embarcations aient été drossées à terre, et que des baleiniers survivants aient vécu avec les indigènes il y a cent-cinquante ans. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Casablanca toute entière tenait alors dans l’enceinte de ses murailles. Elle comptait environ 25.000 indigènes dont un cinquième d’israélites et une colonie européenne, femmes et enfants compris, d’approximativement 500 têtes, […]. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 15)
  2. (Spécialement) Dans les pays colonisés, membre d'un peuple présent avant la colonisation.
    • D’un avis unanime, le racisme a reculé et les indigènes ont redressé la tête. Cependant, leur situation économique et sociale demeure catastrophique. — (Le Monde diplomatique, avril 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indigène : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDIGÈNE. adj. des deux genres
. Qui est originaire du pays où il vit. La population indigène, et elliptiquement, comme nom, Un indigène. Les indigènes. Plantes indigènes. Animaux indigènes. Productions indigènes. Les troupes indigènes, Les troupes recrutées parmi la population indigène des colonies et des pays de protectorat.

Indigène : définition du Littré (1872-1877)

INDIGÈNE (in-di-jè-n') adj.
  • 1Qui est originaire du pays. Animaux indigènes. Productions indigènes.

    Il se construit avec la préposition à. Cette pièce avait, suivant moi, deux défauts littéraires : l'un, d'être une imitation du théâtre français, de n'être pas indigène à l'Angleterre, l'autre, d'offrir une longue allusion à la politique, Villemain, Littér. Tabl. du 18e siècle, 2e partie, 2e leçon.

    Terme de pharmacie. Médicaments indigènes, médicaments tirés de la contrée même qu'on habite.

  • 2 Particulièrement. Qui est établi de tout temps en un pays, en parlant des nations. Peuples indigènes. Ce sont les peuples de l'Arabie proprement dite, qui étaient véritablement indigènes, c'est-à-dire qui, de temps immémorial, habitaient ce beau pays sans mélange d'aucune autre nation, sans avoir été jamais ni conquis, ni conquérants, Voltaire, Mœurs, Introd. Il y a grande apparence que les Lapons sont indigènes, comme leurs animaux sont une production de leur pays, que la nature les a faits les uns pour les autres, Voltaire, Russ. I, 1. Sont-ils indigènes ? ont-ils été transplantés ? Raynal, Hist. phil. IV, 4.

    S. m. et f. Les indigènes de l'Amérique.

    Familièrement et par plaisanterie, un habitant d'une localité, d'un village, etc. Voici venir un indigène qui nous renseignera.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indigène »

Étymologie de indigène - Littré

Lat. indigena, de indi, ou endu, à l'intérieur, dans le pays, et gena, né, de l'inusité geno, engendrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de indigène - Wiktionnaire

Du latin indigena (« originaire du pays », « indigène »). Formé de indu forme renforcée et archaïque de in (dans), et de -gena (né de), du verbe genere (engendrer)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indigène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indigène ɛ̃diʒɛn play_arrow

Citations contenant le mot « indigène »

  • En Colombie, la révélation de plusieurs viols de femmes indigènes par des soldats fait scandale , Femmes indigènes, proies sexuelles - La Liberté
  • Elle était partie cueillir des goyaves. C’était le dimanche 21 juin en fin d’après-midi. Sur son chemin, près du hameau de Santa Cecilia dans le département central du Risaralda au cœur des Andes, la fillette de 12 ans, de la communauté indienne emberá-chami, a rencontré sept soldats. Les militaires l’ont séquestrée, violée à tour de rôle, et ses proches ne l’ont retrouvée que le lendemain, pleurant au bord du fleuve. La plainte portée par la famille, soutenue par les autorités de la réserve indienne Gitó Dobaku où elle vit, et l’Organisation nationale indigène, et reprise par les réseaux sociaux et les médias, a fait immédiatement scandale. Libération.fr, Colombie : les femmes indigènes, proies sexuelles des militaires - Libération
  • En pleine lutte contre l’épidémie de Covid-19, un groupe d’indigènes de la Sierra Nevada de Santa Marta – massif montagneux du nord de la Colombie – dénonce des empiétements illégaux sur son territoire ancestral. Des travaux d’envergure ont été réalisés sur au moins cinq sites considérés comme « sacrés » par les groupes ethniques. Le Vent Se Lève, Dans la Sierra Nevada, des assassinats ciblés d'indigènes pour défendre des projets touristiques
  • Oui, il y avait une école rurale sur l'île de Nazaré. Très tôt, encouragé à étudier par mes parents, j'ai été inscrit dans cette école. La méthode et le contenu de l'enseignement étaient très différents des connaissances traditionnelles transmises quotidiennement par nos personnes âgées, mais elles étaient nécessaires à ma compréhension de l'univers non- indigène qui nous entourait. Club de Mediapart, Entretien avec Fidelis Baniwa - Acteur et leader indigène | Le Club de Mediapart
  • Le parquet brésilien a annoncé l'ouverture d'une enquête sur des soupçons de mise en péril d'indigènes Yanomami et Yekwana, qui auraient pu être exposés au Covid-19 lors d'une mission militaire. D'après le parquet fédéral (MPF), cette mission, qui a eu lieu les 30 juin et 1er juillet dans l'Etat de Roraima (nord), en présence de journalistes d'une dizaine de médias, dont l'AFP, pourrait avoir eu lieu sans autorisation préalable des autochtones et en violation des règles de distanciation physique. Le Figaro.fr, Brésil: enquête sur une mission militaire auprès d'indigènes
  • Greenpeace a dénoncé une forte hausse de la déforestation à des fins d'orpaillage dans des zones protégées ainsi que dans des réserves indigènes (+72%) de l'Amazonie brésilienne au cours des quatre premiers mois de l'année. Le Figaro.fr, Brésil: la pandémie chez les indigènes «contrôlée», assure un ministre
  • Les cabanes en bois de Cruzeirinho, petit village indigène au coeur de l'Amazonie brésilienne, sont presque toutes vides: la plupart des habitants ont fui dans la forêt, par peur d'être contaminés par le coronavirus. Sciences et Avenir, Au Brésil, des indigènes réfugiés dans la forêt pour échapper au coronavirus - Sciences et Avenir
  • Cela provient notamment du Parti des Indigènes de la République (PIR), qui promeut la lutte contre les inégalités liées à la couleur de peau en France. Ils ont notamment choisi ce nom pour défendre «les Noirs, les Arabes et les musulmans», cantonnés «à un statut analogue à celui des indigènes dans les anciennes colonies : marginalisation politique, stigmatisation de nos cultures et religions (notamment dans les médias), brutalités policières au faciès, discriminations à l’emploi, au logement, à l’école, répression de l’immigration et des habitants des quartiers, etc.», d'après leur site internet. CNEWS, «Indigène» : Que signifie ce terme utilisé par des manifestants antiracistes ? | CNEWS
  • Domingo Choc, grand connaisseur de l’herboristerie médicale maya, luttait pour défendre ces territoires de la prédation des grandes entreprises et des agriculteurs qui exproprient les paysans indigènes. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Un indigène écologiste a été sauvagement tué au Guatemala
  • Au coeur de l'Amazonie brésilienne, le coronavirus pose un dilemme cruel aux indigènes : rester au village avec très peu de ressources médicales ou aller en ville au risque d'être privés de leurs rites funéraires ancestraux. Radio-Canada.ca, La culture indigène menacée par le coronavirus au Brésil | Coronavirus | Radio-Canada.ca
  • La baie de Guanabara [...] C'est ainsi que les indigènes la nomment. Les Portuguais y sont entrés il y a cinquante ans, un jour de janvier. Ces ignorants croyaient qu'il s'agissait d'une rivière : ils l'ont nommée la « rivière de janvier », Rio de Janeiro. De Jean-Christophe Rufin / Rouge Brésil (Gallimard, 2001)
  • Le français est devenu une langue provinciale. Les indigènes s'en accommodent. Le métèque, seul, en est inconsolable. Lui seul prend le deuil de la nuance. De Emil Michel Cioran / De l'aveu d'être né
  • L'orthographe est le cricket des Français. Le cricket et l'orthographe ont en commun d'être incompréhensibles aux étrangers, sans parler des indigènes. De Alain Schifres / Les Hexagons
  • Que la nature est prévoyante ! Elle fait pousser les pommes en Normandie sachant que les indigènes de cette province ne boivent que du cidre. De Henry Monnier

Images d'illustration du mot « indigène »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « indigène »

Langue Traduction
Corse indigena
Basque indigenak
Japonais 先住民
Russe местный
Portugais indígena
Arabe أصلي
Chinois 原住民
Allemand einheimisch
Italien indigeno
Espagnol indígena
Anglais indigenous
Source : Google Translate API

Synonymes de « indigène »

Source : synonymes de indigène sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indigène »



mots du mois

Mots similaires