Aborigène : définition de aborigène


Aborigène : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ABORIGÈNE, adj. et subst.

I.− Emploi adj. [En parlant de pers. ou de plantes] Qui est originaire du pays où il vit :
1. ... il y avoit alors un autre peuple, soit aborigène, soit venu de quelqu'autre partie de l'Amérique méridionale... Crèvecœur, Voyage dans la Haute-Pensylvanie et dans l'État de New-York,t. 3, 1801, p. 207.
2. Les premiers Italiens doivent avoir été les opici, hommes de la terre (ops), autochtones, aborigènes. J. Michelet, Histoire romaine,t. 1, Introd. 1831, p. 24.
3. Loin de partager l'opinion de Crozet touchant l'origine de ces deux races [de la Nouvelle Zélande], je crois au contraire que la race des individus plus foncés en couleur est celle des véritables aborigènes (α υ ̓ τ ο ́ χ θ ο ν ε ς) du pays, de ceux au moins qui y ont paru les premiers. J. Dumont-d'Urville, Voyage autour du monde et à la recherche de La Pérouse,t. 2, 1832, p. 388.
4. Aborigène. Nom donné aux êtres qu'on suppose originaires du pays où on les rencontre. On dit aussi autochthone [sic]. En parlant des plantes on dit le plus souvent indigène. E.-A. Carrière, Encyclopédie horticole,1862, p. 2.
5. C'est là que les indigènes ont été brutalement repoussés par les colons. On leur a laissé, dans les plaines éloignées, sous les bois inaccessibles, quelques places déterminées, où la race aborigène achèvera peu à peu de s'éteindre. Tout homme blanc, colon, émigrant, squatter, bushman, peut franchir les limites de ces réserves. J. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 2, 1868, p. 168.
6. Les Anglais, on le voit, au début de leur conquête, appelèrent le meurtre en aide à la colonisation. Leurs cruautés furent atroces. (...) Aussi la population aborigène, décimée par les mauvais traitements et l'ivrognerie, tend-elle à disparaître du continent devant une civilisation homicide. J. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 2, 1868p. 169.
II.− Emploi subst. [Généralement au plur.] Les aborigènes.Habitants originaires du pays où ils vivent :
7. Son esprit d'observation s'amusait à l'étude de cette société composite, au travail de fusion qui faisait de tous ces disparates une agglomération chaque jour plus cohérente : faune nouvelle en harmonie avec la flore du jardin qu'on apercevait sous les fenêtres, avec ces massifs d'arbustes indigènes et d'essences exotiques où l'œil accoutumé ne distingue plus les espèces acclimatées des aborigènes. E.-M. de Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 55.
8. Maintes fois, avec dom Granger, j'ai étudié cette formidable épopée où l'on voit les aborigènes tenir tête aux conquérants arabes. P. Benoit, L'Atlantide,1919, p. 73.
9. Je promis aux nouveaux venus quels qu'ils soient, les mêmes droits que les aborigènes et que les citoyens précédemment établis dans la ville, reportant toute discrimination à plus tard et selon les preuves. A. Gide, Thésée,1946, p. 1447.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [abɔ ʀiʒen]. Passy 1914 note encore une durée longue pour [ε] ouvert. Cf. aussi Harrap's 1963 qui signale également cette possibilité. 2. Le mot apparaît sous sa forme graph. actuelle au xves. (cf. étymol.). Cette forme est concurrencée, par la forme aborigines, calquée sur le lat. au xvies. (cf. étymol.), au xviies. (cf. Quem.), aux xviiieet xixes. (cf. Trév. 1752, 1771 et Ac. Compl. 1842 qui ont comme vedette : Aborigine(s) ou Aborigène(s). Ac. préconise la forme mod. dans l'éd. de 1762 mais cette forme ne l'emporte définitivement dans les dict. qu'à partir de Besch. 1845). − Rem. Trév... 1752, 1771, Ac. 1702, 1798, 1835 traitent le mot en tant que subst masc. plur. Ac. Compl. 1842 a pour vedette le subst. au sing. Besch. 1845, Littré, DG et Ac. 1932 distinguent sous une même vedette aborigène, l'adj. et le subst. empl. uniquement au plur. Ac. 1878 réserve 2 entrées au mot, l'une au sing. pour l'adj., l'autre au plur. pour le subst.
Étymol. − Corresp. rom. : esp., roum. aborìgen; cat. aborìgens; ital. aborígeno, aborígine. 1. 1488 « habitant primitif de l'Italie », terme hist., trad. (La Mer des Histoires, I, 185d, éd. 1491, Vaganay ds Rom. Forsch. XXXII, p. 3 : iceulx Romains estoient aborigènes rustiques et estrangers); 2. 1570 (Aborigenes, nom des premiers habitants du Latium), terme hist., trad. (G. Hervet, Cité de Dieu 2, 174 ds Quem. : Laurentinum [ville du Latium, à XVI M. de Rome, aujourd'hui Torri di Paterno, dans la Comarque de Rome] esté une cité fort ancienne, laquelle tindrent les Aborigenes »); 3. 1582 « habitants primitifs d'un pays » (L. Guicciardin, Description du Pays-Bas, trad. de l'ital. F. de Belle-Forest 265, Vaganay ds Rom. Forsch., XXXII, p. 3 : Et pour ce sont ils nommez Aborigines ou originaires du lieu). Empr. au lat. aborīgĭnes, subst. plur., attesté comme n. ethnique des premiers habitants du Latium (dep. Caton, Hist., 7 ds TLL s.v., 125, 20; cf. Salluste, Catil., 6, 1, ibid., 22 : urbem Roman... condidere... Troiani... cumque eis Aborigenes, genus hominum agreste, sine legibus, sine imperio, liberum atque solutum), prob. déformation par étymol. pop. (ab-origine) d'un n. ethnique de peuple anc. (Ern.-Meillet), d'où 2. Au sens 3 dep. Pline, Hist., nat., 4, 120 ds TLL s.v., 125, 31 : Erythea dicta est quoniam Tyri, aborigenes earum...; cf. xiies. Vita Altmanni, episc. Pataviensis 28 ds Mittellat. W. s.v., 37, 16 : expulsis aboriginibus, pro eis habitaverunt. Un emploi du n. ethnique comme subst. mais limité à l'Italie. Formes en -gène, peut-être d'apr. lat. indigena. HIST. − Subst. relativement anc. qui entre dans la lang. à la fin du xves. comme n. ethnique limité à l'Italie, pouvant désigner plus spéc., comme terme d'hist. anc., au plur., les 1ershabitants du Latium (cf. étymol. 1 et 2). Des hyp. ont été émises sur l'orig. du peuple ainsi dénommé et par-là même sur l'orig. de son n. (cf. Trév. 1752). Dès la fin du xvies., il a un sens moins restrictif (cf. étymol. 3) qui se maintient jusqu'à nos jours (cf. sém.). Dep. le mil. du xixes., aborigène s'emploie également à la forme adj. comme épithète propre à l'orig. aux seuls animaux et plantes (cf. Besch. 1845), puis étendue aux humains. A l'époque actuelle, adj. ou subst., il semble être usité moins couramment que ses synon. indigène ou autochtone (cf. Dub.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 19.
BBG. − Husson 1964. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Perraud 1963. − Spr. 1967.

Aborigène : définition du Wiktionnaire

Adjectif

aborigène \a.bɔ.ʁi.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. (Anthropologie) Qui est originaire du pays où il vit.
    • Le perfectionnement de la race aborigène a été l’objet constant de la sollicitude du gouvernement des États-Unis. — (Anonyme, Civilisation des Indiens Chérokées, Revue des Deux Mondes, tome 1, 1829)
    • […] ils voulurent se rendre maîtres des deux Océans, cernant de tous côtés les tribus aborigènes qu’ils refoulent sans cesse et que, suivant les paroles prophétiques et pleines d’amer désespoir d’un vieux chef indien, ils finiront par noyer dans le Pacifique à force de trahisons et de perfidies. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Quelques polémiques se sont élevées au sujet de l’existence d’une race de chèvre aborigène en Belgique. — (Paul Diffloth, Zootechnie : Chèvres, porcs, lapins , Encyclopédie agricole J. B. Baillière, & fils, 4e éd., 1918, p. 62)
  2. (Spécialement) Relatif aux Aborigènes d’Australie.
    • La communauté tasmanienne aborigène avait donc survécu, même si c’était exclusivement sous une forme hybride. — (Ludivine Royer, La Fin du stéréoyype noir/blanc dans la Tasmanie aborigène, dans Des frontières de l’interculturalité : étude pluridisciplinaire de la représentation de l’identité culturelle : Identité et Altérité, Presses universitaires du Septentrion, 2009, p. 100)

Nom commun

aborigène \a.bɔ.ʁi.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. (Anthropologie) Un des premiers habitants, les naturels d’un pays, par opposition à ceux qui sont venus s’y établir.
    • L'année suivante, à Matanza, nom qui signifie tuerie ou carnage, il subit une défaite sanglante et fut rejeté sur Santa Cruz, puis forcé d'évacuer Ténériffe. Mais il revint, peu après, avec de nouvelles troupes, battit les Guanches à la Laguna, puis à Victoria, où il leur tua deux mille guerriers, et pénétra enfin dans la vallée d'Orotava. Et c'est là, à l'endroit où se trouve aujourd'hui Realejo, que les malheureux aborigènes, décimés, épuisés, incapables de résister davantage, firent leur soumission […]. — (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1039)
    • Nous attendons encore, dans la communauté mondiale du football, l'arrivée des Chinois, des Japonais, des Mongols, voire des Esquimaux et des aborigènes d'Australie, qui vont peut-être apporter de nouveaux démentis aux canons du « footballistiquement correct». — (Vladimir Dimitrijević, La vie est un ballon rond, Éditions de Fallois, 1998, p. 17)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aborigène : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABORIGÈNE. adj. des deux genres
. Qui est originaire du pays où il vit. Une plante aborigène. Un animal aborigène. Un peuple aborigène. Il s'emploie comme nom pour désigner les Premiers habitants, les naturels d'un pays, par opposition à Ceux qui sont venus s'y établir. Aux États-Unis les Européens ont dépossédé les aborigènes.

Aborigène : définition du Littré (1872-1877)

ABORIGÈNE (a-bo-ri-jê-n')
  • 1 Adj. Qui est originaire du sol où il vit. Une plante aborigène.
  • 2 S. m. plur. Les habitants primitifs d'un pays. Quand les Grecs s'établirent en Italie, ils y trouvèrent les aborigènes, qu'ils eurent à combattre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aborigène »

Étymologie de aborigène - Littré

Aborigines, de ab, dès, et origo, origine (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de aborigène - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin Aborigines.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aborigène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aborigène abɔriʒɛn play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aborigène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aborigène »

  • Une étude basée sur plus de 11,000 informations collectées sur une pêriode de dix ans révèle que 75 pour cent des australiens ont une perception "biaisée" des communautés aborigènes. Publiée dans le Journal of Australian Indigenous Issues, l'étude est le résultat de travaux menés par Project Implicit, un programme financé par l'Université de Harvard, l'Université de Washington, l'Université de Virginia et un chercheur de l'Université de Sydney. , Préjugés contre les aborigènes pour les trois quarts des australiens | lepetitjournal.com
  • Afin d'agrandir une mine de fer, le géant minier Rio Tinto a dynamité des grottes de Juukan Gorge, un des plus anciens sites aborigène connus et leurs précieux trésors archéologiques.  Franceinfo, Australie: le géant minier Rio Tinto reconnaît avoir détruit des grottes aborigènes préhistoriques
  • « Justice For George Floyd » et cause aborigène, même combat Des dizaines de milliers d'Australiens ont manifesté samedi dans tout le pays pour dénoncer les inégalités raciales, bravant les consignes du gouvernement et la pandémie de nouveau coronavirus. A Sydney, au moins 20 000 personnes ont participé selon les estimations au défilé, initialement interdit puis autorisé par la justice quelques minutes avant son démarrage. leparisien.fr, Australie : des milliers de personnes défilent contre les inégalités raciales, visant notamment les Aborigènes - Le Parisien
  • Le 27 mai dernier, l'entreprise minière Rio Tinto a réduit en poussière deux grottes aborigènes vieilles de 46.000 ans. Ses travaux à l'explosif avaient pour but d'agrandir une mine de fer située dans le Pilbara, une région reculée de l'outback australien. korii., En Australie, une compagnie minière fait exploser un site aborigène préhistorique | korii.
  • Je m’appelle Catherine Piota, je suis citoyenne suisse du coté de mon père Michel Piota et aborigène du coté de ma mère, Pauline. Je suis née en Suisse, j’y ai passé les vingt-trois premières années de ma vie, j’ai fait mes écoles là-bas puis à 23 ans, j’ai décidé de rentrer en Australie pour y élever mes enfants. Je vis en Australie depuis maintenant 27 ans et je vais avoir 50 ans cette année. J’ai décidé de venir en Australie car je n’avais pas eu l’opportunité de grandir avec ma famille aborigène que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors de certains séjours pour les vacances d’été. Quand je suis venue en 1993, pour y habiter, j’ai découvert la situation des Aborigènes en Australie et leurs conditions de vie.  , Catherine Piota, Suisse et Aborigène: "embrasser ses deux cultures" | lepetitjournal.com
  • Le patrimoine culturel australien est en danger ! Alors que le géant minier Rio Tinto vient d'infliger un dommage irréversible à des grottes préhistoriques, son concurrent BHP a été autorisé à détruire des dizaines de sites aborigènes ! Des représentants de la communauté aborigène se sont dits "profondément troublés et attristés" par le fait que le géant minier anglo-australien, le mois dernier, ait détruit un site qui fut habité il y a plus de 46.000 ans par des Aborigènes, lors de travaux à l'explosif pour agrandir une mine de fer qui avaient été autorisés par le gouvernement de l'Etat d'Australie-occidentale. Capital.fr, Le géant minier BHP autorisé à détruire 40 sites aborigènes en Australie - Capital.fr
  • Ça y est, même les "os dans le nez" manifestent !!!!! Qu'ils fassent attention, si les méchants blancs veulent régler le problème aborigène une fois pour toute à la façon ottomane, ça ne va pas durer longtemps !!! Le Figaro.fr, Enquête en Australie sur l'arrestation violente d'un Aborigène
  • La fondation Opale est née de mon désir de faire partager ma collection d’art aborigène avec le plus grand nombre. Pour les artistes aborigènes, la transmission est quelque chose de très important et pour moi, c’était devenu une évidence de faire partager cette collection . -Bérengère Primat, présidente de la fondation Opale Nouvelle-Calédonie la 1ère, La création aborigène contemporaine s'expose en Suisse - Nouvelle-Calédonie
  • Les Blancs changent sans arrêt le monde pour l’adapter à la vision fluctuante qu’ils ont de l’avenir. Les aborigènes mobilisent toute leur énergie mentale pour laisser le monde dans l’état où il était. En quoi cette conception est-elle inférieure ? De Bruce Chatwin / Le Chant des pistes
  • Les Samis sont la dernière population aborigène d'Europe. La façon dont on les traite et dont on traite leur culture et leur histoire, en dit long sur notre capacité à appréhender notre histoire. De Olivier Truc / Le dernier lapon

Images d'illustration du mot « aborigène »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aborigène »

Langue Traduction
Portugais aborígene
Allemand aborigine
Italien aborigeno
Espagnol aborigen
Anglais aboriginal
Source : Google Translate API

Synonymes de « aborigène »

Source : synonymes de aborigène sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aborigène »



mots du mois

Mots similaires