La langue française

Indélicat

Sommaire

Définitions du mot indélicat

Trésor de la Langue Française informatisé

INDÉLICAT, -ATE, adj.

A. − Qui n'est pas délicat (v. ce mot I B).
1. [En parlant d'une pers. ou de son comportement social] Qui ne manifeste pas des qualités de réserve, de discrétion et de prévenance envers autrui. Procédé indélicat; action indélicate; familiarité(s), question(s) indélicate(s); se conduire de la manière la plus indélicate. La jeune demoiselle écoute, les yeux baissés, l'impertinent propos d'un homme indélicat (Michelet, Peuple,1846, p. 131).Je trouve frauduleux et indélicat de se poser en membre d'une église dont on se raille sous cape (Amiel, Journal,1866, p. 93).Venu le second, j'ai l'air d'avoir enlevé par ruse à M. le docteur Bonnefille une cliente (...) j'ai l'air d'avoir commis un acte indélicat, malséant, inqualifiable de confrère à confrère (Maupass., Mt-Oriol,1887, p. 113):
1. ... l'huissier n'était pas seulement ému, il se jugeait indiscret, indélicat. Il lui semblait qu'il allait révéler à tout le monde (qui pourtant ne se douterait de rien) un secret qu'il était coupable de surprendre de la sorte et d'étaler publiquement. Proust, Sodome,1922, p. 636.
2. [En parlant d'une manifestation de l'activité intellectuelle ou artistique] Qui n'est pas exprimé avec élégance. Ma situation est celle-ci : un esthétiqueur qui fait le portrait d'un enfant mort, et se livre, devant la mère, à un débagoulage artistique indélicat, le tout pour briller (Flaub., Corresp.,1869, p. 172):
2. ... je ne puis m'empêcher de reconnaître qu'il y a quelque chose de répugnant en pure perte dans ces sortes d'emplois à dessein si grossiers, surtout dans les récits détaillés si parfaitement indélicats qui nous en sont faits [des devoirs manuels rebutants], et que sans infidélité je supprime, pour m'attacher tout à côté à tant d'autres traits aussi charmants que graves et plus dignement austères. Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 1, 1840, p. 502.
B. −
1. [En parlant d'une pers.] Qui est malhonnête. M. Libois a tourné les talons trop vite, tel un visiteur indélicat qui emporte un objet chipé (Frapié, Maternelle,1904, p. 121).On ne raconte pas qu'on a sa fortune en valeurs argentines de tout repos pour se trouver ruinée un beau matin par un oncle indélicat! (Bourdet, Sexe faible,1931, III, p. 464).Si le caissier falsifie les comptes, le directeur est peut-être caché derrière un meuble, prêt à confondre l'employé indélicat (G. Bataille, Exp. int.,1943, p. 105).
Emploi subst. Il me paraît de plus en plus invraisemblable que quelque indélicat l'ait pu subtiliser [un manuscrit] après décès (Gide, Corresp. [avec Claudel], 1910, p. 146).
2. [En parlant de son comportement social] Qui dénote un manque d'honnêteté. Procédé indélicat; démarche indélicate. Qui vous répondra de la probité de ce Samuel Ewart? S'il gardait tout pour lui, ce serait bien indélicat de sa part, mais bien déplaisant pour vous (France, Jocaste,1879, p. 107):
3. ... le voilà faisant au romancier qu'il sait que je suis, un douloureux tableau, ma foi, pas mal fait, de l'état moral de l'individu qui a commis un acte indélicat et qui ne peut se replacer qu'avec un certificat que l'homme qu'il a volé est dans l'impossibilité de lui donner... Goncourt, Journal,1895, p. 771.
En partic. Situation indélicate. Situation dans laquelle se trouve une personne qui a commis une action réprouvée ou malhonnête :
4. ... il emprunta et, dès lors, il fut perdu lui-même. On souffre d'abord cruellement de se trouver dans une situation indélicate, et puis on s'y fait, comme à tout; on s'étourdit, on se blase. Trenmor fit comme font les joueurs et les prodigues : il devint nuisible et dangereux à ses amis. Sand, Lélia,1833, p. 31.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Quelle que soit la confiance du mari dans son ami le docteur, l'impossible et l'indélicat même de la situation les font frémir tous deux, et le lecteur aussi. On est sur des charbons ardents (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 5, 1863, p. 7).
Prononc. et Orth. : [ε ̃delika], fém. [-kat]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1786 indélicate exclamation prob. « grossièreté » (Louvet de Couvray, Faublas, III, 36 ds Gohin, p. 283); 1879 « malhonnête » (France, Jocaste, supra). Dér. de délicat*; préf. in-1*. Peut-être d'apr. l'angl. indelicate (1742, Richardson ds NED), cf. Brunot t. 6, p. 1235. Fréq. abs. littér. : 43.
DÉR.
Indélicatement, adv.D'une manière indélicate. a) [Correspond à supra A] L'évident désir de nous tourmenter et de nous faire sentir indélicatement le poids de l'autorité (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 467).b) [Correspond à supra B] L'affaire était montée à 1.200.000 francs, ce qu'elle valait, mais les fondateurs créaient de suite 1.500.000 francs d'obligations, au moyen de quoi les 1.200.000 francs étaient payés. L'affaire ainsi indélicatement arrangée, M. Pottecher donnait sa démission de membre du comité de surveillance (Goncourt, Journal,1893, p. 408).[ε ̃delikatmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1823 (Las Cases, loc. cit.); de indélicat, suff. -(e)ment2*.

Wiktionnaire

Adjectif

indélicat \ɛ̃.de.li.ka\

  1. Qui manque de délicatesse dans les sentiments.
    • C’est être bien indélicat que d’agir ainsi.
    • Par extension, Ce procédé me semble fort indélicat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDÉLICAT, ATE. adj.
Qui manque de délicatesse dans les sentiments. C'est être bien indélicat que d'agir ainsi. Par extension, Ce procédé me semble fort indélicat.

Littré (1872-1877)

INDÉLICAT (in-dé-li-ka, ka-t') adj.
  • Qui n'a pas de délicatesse dans les sentiments. Homme indélicat.

    Il se dit aussi des choses. Procédé indélicat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « indélicat »

In… 1, et délicat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de délicat avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « indélicat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indélicat ɛ̃delika

Citations contenant le mot « indélicat »

  • Il est plus facile de mettre un enfant au monde que de mettre un locataire indélicat à la porte. De Pierre 1er de Serbie
  • L'écriture est parfois indélicate et, qu'elle soit bienveillante ou non, elle finit toujours par en dire trop ou trop peu. De Madeleine Monette / Le Double suspect
  • Escaliers couverts d’excréments d’animaux, chambranles de portes cassés, peinture à moitié terminée, loyers impayés… Lorsqu’elle a récupéré les clefs de son appartement du centre-ville golbéen, Maryline Péché a eu une bien mauvaise surprise. Du genre de celles qu’un propriétaire craint lorsqu’il loue son bien immobilier à des locataires indélicats. , Faits-divers - Justice | Golbey : les locataires indélicats rendent l’appartement en piteux état
  • Sachez que la loi encadre les troubles anormaux de voisinage que sont les bruits intenses et répétés, les odeurs ou encore les travaux en dehors des horaires autorisés. Les voisins indélicats s'exposent donc à des sanctions. Explications. Figaro Immo, Travaux, tapage nocturne, mauvaises odeurs : c'est quoi un trouble anormal de voisinage ?

Traductions du mot « indélicat »

Langue Traduction
Anglais indelicate
Espagnol poco delicado
Italien indelicato
Allemand unfein
Chinois 不客气
Arabe غير محتشم
Portugais indelicado
Russe нескромный
Japonais 繊細な
Basque indelicate
Corse indelicata
Source : Google Translate API

Synonymes de « indélicat »

Source : synonymes de indélicat sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « indélicat »

Partager