La langue française

Incorruptible

Sommaire

Définitions du mot incorruptible

Trésor de la Langue Française informatisé

INCORRUPTIBLE, adj.

A. −
1. [En parlant d'un corps, d'une substance] Qui n'est pas corruptible. Synon. imputrescible, inaltérable, inattaquable.Un bois léger, mais incorruptible, et qu'on disait impossible à rompre (Nodier, Fée Miettes,1831, p. 117).La pierre seule a permis le contact des fleuves. Plus incorruptible que le bois et moins exposée aux incendies (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 153):
1. Qu'ai-je à faire ici, vivant, parmi ces marbres incorruptibles? Moi, périssable, moi, dont le corps se dissoudra, qu'ai-je à faire ici dans l'éternité? Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 227.
− Domaine relig.Les corps célestes ne sont-ils pas incorruptibles et immortels? (Ménard, Rêv. païen,1876, p. 77).D'avance il goûta l'accord de leur chair glorifiée. O lumière où s'appelleront leurs corps immortels, leurs corps incorruptibles! (Mauriac, Baiser lépreux,1922, p. 186).
2. [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui ne peut cesser d'être, qui n'est pas susceptible de s'altérer. Synon. éternel, immuable, impérissable.La poésie est comme un corps glorieux, sous lequel la pensée demeure incorruptible et reconnaissable (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 54).L'universalité des intelligences (...) a cru, d'une foi incorruptible, à la réalité du vrai (Lacord., Conf. de N.-D.,1848, p. 138).
B. − [En parlant d'une pers.; p. méton., d'une qualité, d'une disposition] Qui ne peut être détourné de son devoir, qui est d'une intégrité absolue. Synon. droit, honnête, intègre, probe.Quand un peuple ne croit plus à l'intégrité incorruptible de ses juges, tout chancelle dans sa conscience (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 68).Je pensais que vous seriez l'honneur de ma vie, pure, incorruptible, la source cachée de l'innocence et de la foi (Claudel, Violaine,1901, II, p. 603).Les juges anglais jugent vite et bien. Ils sont incorruptibles (Morand, Londres,1933, p. 258):
2. Prétendre que les mandataires du peuple, les ministres de la justice, les administrateurs publics ne soient que des représentants incorruptibles, des juges intègres, des agents fidèles, (...) c'est vouloir que les hommes renoncent à leurs préjugés et à leurs passions... Marat, Pamphlets, Appel à la Nation, 1790, p. 154.
Incorruptible à (qqn, qqc.).Incorruptible aux sacristains, aux valets de chiens et aux danseuses (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 17).
Emploi subst. Des hommes incorruptibles, eh bien, gn'y en a pas. Moi, je n'en ai jamais vu. Le tout, c'est de trouver le joint des prétendus incorruptibles. Gn'y en a, c'est l'argent (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 84).
L'incorruptible (surnom de Robespierre). Robespierre se faisait appeler « l'incorruptible ». Il y avait donc des corrompus? (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 85).M. Rohner ressemble à Robespierre. J'imagine que l'incorruptible devait parler ainsi, de cette même voix obstinée, glacée, qui jamais ne monte d'un ton et ne déraille jamais (Duhamel, Maîtres,1937, p. 94).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɔ ʀyptibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [xiiies. d'apr. Bl.-W.1-5] xives. choses incorruptibles (Oresme ds Meunier, Oresme, p. 170, s.v. corrompance); 1549 au fig. incorruptible postérité (J. du Bellay, Deffense et illustration, éd. H. Chamard, p. 136). Empr. au lat. chrét.incorruptibilis « qui ne peut être détruit, immuable, inaltérable ». Fréq. abs. littér. : 265. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 363, b) 349; xxes. : a) 303, b) 446.
DÉR.
Incorruptiblement, adv.,rare. D'une manière incorruptible. Même la photographie que nous croyons incorruptiblement objective nous trompe très probablement (Maeterl., Gde loi,1933, p. 187).[ε ̃kɔ ʀyptibləmɑ ̃]. 1reattest. 1551 (Des Autels, Replique à Meigret, A. M. de Saintautost ds Hug.); de incorruptible, suff. -ment2*.
BBG. Quem. DDL t.11.

Wiktionnaire

Adjectif

incorruptible \ɛ̃.kɔ.ʁyp.tibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas sujet à corruption.
    • L'empire romain, centralisé, indiscuté et unique a ébaudi les barbares par une architecture colossale de pierre, donc incorruptible. — (Bulletin de la Commission royale des monuments et des sites, t.3, 1973, p.152)
    • Une magnifique lumière, la lumière d’un beau jour verse ses ondes incorruptibles dans ce lieu sordide et éclaire cet homme. Au dehors, elle répand sa splendeur sur toutes les misères d’un quartier populeux. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 213.)
  2. (Figuré) Qui est incapable de se laisser corrompre pour agir contre son devoir.
    • C’était la confidente toute particulière de Marguerite, qui n’avait aucun secret pour elle, et l’on prétendait qu’au nombre des mystères qu’enfermait son incorruptible fidélité il y en avait de si terribles que c’étaient ceux-là qui la forçaient de garder les autres. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)

Adjectif

incorruptible

  1. Incorruptible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCORRUPTIBLE. adj. des deux genres
. Qui n'est pas sujet à corruption. Il n'y a que les substances spirituelles qui soient incorruptibles. Le bois de cèdre passait autrefois pour incorruptible. Il signifie au figuré Qui est incapable de se laisser corrompre pour agir contre son devoir. Agents d'affaires incorruptibles. Fidélité incorruptible.

Littré (1872-1877)

INCORRUPTIBLE (in-ko-rup-ti-bl') adj.
  • 1Qui n'est pas sujet à corruption. Le bois de cèdre passait autrefois pour incorruptible. Ils ont transféré l'honneur qui n'est dû qu'au Dieu incorruptible, à l'image d'un homme corruptible, Sacy, Bible, St Paul, Ép. aux Rom. I, 23. Encore que notre esprit soit de nature à vivre toujours, il abandonne à la mort tout ce qu'il consacre aux choses mortelles ; de sorte que nos pensées, qui devaient être incorruptibles du côté de leur principe, deviennent périssables du côté de leur objet, Bossuet, Duch. d'Orl. Recherchez ces beautés célestes incorruptibles dont vous voyez déjà dans ma personne une si brillante image, Bourdaloue, Myst. Résurr. de J. C. t. I, p. 378.
  • 2 Par extension, qui ne subit pas d'altérations, de modifications. Ceux qui savent pêcher en eau trouble n'approuveront point un système incorruptible qui doit couper la racine à toutes les pilleries, Vauban, Dîme, 203. Rappeler des chrétiens le culte incorruptible, Voltaire, Zaïre, V, 10.
  • 3 Fig. Qui est incapable de se laisser corrompre, séduire, pour agir contre son devoir. Pour ton propre intérêt sois juge incorruptible, Corneille, Héracl. III, 2. Ils eurent recours à M. de Lamoignon comme à un homme incorruptible, Fléchier, Lamoignon. Notre âme incorruptible étonne ses desseins, Voltaire, M. de César, II, 3. J'éveillerai pour toi la pitié, la justice De l'incorruptible avenir, Gilbert, Ode imitée de plus. psaumes. Son caractère était doux et gai, plein de candeur, et d'une égalité parfaite, incorruptible dans ses mœurs, et toujours semblable à lui-même, Marmontel, Mém. V. Un homme qui portait la règle et l'épargne dans les finances, un homme inflexible au crédit, incorruptible à la faveur, Marmontel, ib. XI.
  • 4 S. m. Membre d'une secte eutychéenne qui professait que le corps de Jésus Christ est incorruptible.

HISTORIQUE

XIVe s. Choses incorruptibles, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Jà soit que l'ame soit substance incorruptible, Rozier histor. I, 2. Cette vie incorruptible des corps celestes [les astres], Montaigne, II, 153.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INCORRUPTIBLE, adj. (Gram.) qui n’est point sujet à corruption. Voyez Corruption. Il n’y a rien dans la nature d’incorruptible. Cependant la corruption ne se dit guere que des substances animales & végétales. On regarde les sels, les pierres, les métaux, &c comme incorruptibles. Les sels se dissolvent, se décomposent, les pierres tombent en poudre, les métaux se réduisent en chaux, encore faut-il en excepter l’or.

Incorruptible se dit au figuré. Un juge incorruptible. Il y a peu de gens dont la probité soit incorruptible.

Incorruptibles, s. m. pl. (Théol.) nom de sectes.

Les incorruptibles étoient un rejetton des Eutychiens.

Ils disoient que le corps de J. C. étoit incorruptible ; par-là ils entendoient que dès qu’il fut formé dans le sein de sa mere, il n’étoit susceptible d’aucun changement, ni d’aucune altération, pas même des passions naturelles & innocentes, comme la faim & la soif ; en sorte qu’avant sa mort il mangeoit sans besoin, comme après sa résurrection. On voit par là d’où leur venoit ce nom : on les appelloit aussi incorrupticoles. Dict. de Trévoux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « incorruptible »

Lat. incorruptibilis, de in… 1, et corruptibilis, corruptible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin incorruptibilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incorruptible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incorruptible ɛ̃kɔryptibl

Citations contenant le mot « incorruptible »

  • Oui, Dieu a créé l'homme incorruptible, il en a fait une image de sa propre nature. , Ancien Testament, Livre de la Sagesse II, 23
  • Un seul arbitre au monde est incorruptible : celui que vous essayez d'acheter. De Loi de Murphy
  • L'architecture est le témoin incorruptible de l'histoire De Octavio Paz
  • La poésie est élément. Elle est irréductible, incorruptible et réfractaire. Comme la mer, elle dit chaque fois tout ce qu'elle a à dire. De Victor Hugo / William Shakespeare
  • [...] qu'on interroge et qu'on remue jusqu'au fond les Archives de France, et, de quelque façon que la fouille soit faite, pourvu que ce soit de bonne foi, la même histoire incorruptible en sortira. De Victor Hugo / Paris
  • Les incorruptibles n’ont pas de prix : ils ont un tarif. De José Artur
  • Militant incorruptible, l'ancien et fidèle compagnon de feu Félix Houphouët-Boigny n'avait d'ailleurs pas manqué d'ironiser en septembre 2019, le débauchage des cadres du PDCI-RDA par le RHDP du président Alassane Ouattara. , Adam Yeboua, le concepteur du RHDP-Restaurant, est décédé
  • Dans chacun de ses films, l’impitoyable petit gendarme, conservateur par principe, rétif au changement, réconcilie les publics. Le père de famille sévère accorde leur liberté à ses enfants, l’incorruptible devient laxiste sous le soleil du Midi. La France de de Gaulle et les adeptes de la vogue yéyé rient de bon cœur… Qui a dit que le cinéma adoucissait les mœurs ? , Nouvelle expo à Paris : Louis de Funès à la Cinémathèque française
  • Depuis sa prise de fonction fin 2018, le populiste Lopez Obrador a fait de nombreux gestes symboliques visant à montrer aux Mexicains qu’il est personnellement frugal et incorruptible. Laminute.info, laminute.info, toute l'actualité en France et dans le monde
  • L’ordre inférieur est un miroir de l’ordre supérieur ; les formes de la terre correspondent aux forment du ciel ; les taches de la peau sont une carte des constellations incorruptibles ; Judas reflète Jésus en quelque sorte. De Jorge Luis Borges / Fictions
  • Réalisons-nous que nous sommes nés de nouveau non pas ici-bas, mais en haut, avec une semence divine, incorruptible (c’est-à-dire qui est incapable de périr) et qui produit jour après jour et avec puissance l’image de Jésus en nous ? TopChretien, Des tomates ou des concombres ? de David Nolent - La Pensée du Jour - La Pensée du Jour — TopChrétien

Traductions du mot « incorruptible »

Langue Traduction
Anglais incorruptible
Espagnol incorruptible
Italien incorruttibile
Allemand unbestechlich
Chinois 廉洁的
Arabe غير قابل للفساد
Portugais incorruptível
Russe неподкупный
Japonais 腐敗しない
Basque incorruptible
Corse incorruptibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « incorruptible »

Source : synonymes de incorruptible sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incorruptible »

Partager