Immortel : définition de immortel, immortelle


Immortel, immortelle : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMMORTEL, -ELLE, adj.

A. − Qui n'est pas sujet à la mort.
1. [En parlant d'une divinité ou d'une pers. envisagée princ. dans sa nature physique] Dieux, êtres immortels. C'est une chose singulière que je ne puis craindre la mort de ceux qui me sont très chers ni la concevoir quand elle arrive; il me semble que ceux que j'aime sont immortels (Michelet, Mémor.,1822, p. 216).Union avec Jésus, (...) indissolubles fiançailles avec un époux immortel (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 162).Dionysos, (...) né de l'immortel Zeus et de la mortelle Sémélé (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 263) :
1. La première fois que j'ai songé à la mort comme à un événement auquel je n'échapperais pas, j'avais environ vingt ans (...). Jusque-là, comme tout être jeune à qui sourit la vie, je m'étais cru immortel, la mort étant pour les autres, pour tout le monde sauf moi. Green, Journal,1941, p. 160.
Emploi subst. Imaginez un peu l'état d'esprit d'un homme qui ne doit point mourir et qui le sait, un immortel dans un monde où tout passe. La certitude de survivre à tous ceux et à toutes celles qu'il aime doit lui inspirer le dégoût et l'épouvante de l'amour (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 119).Elle est divine (...). Elle semble une immortelle, que la faux du temps n'effleurera jamais; elle paraît aussi éternelle que la magnificence du firmament (...). Elle triomphe de la mort (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 446).
En partic., MYTH. ANTIQUE. Synon. de dieu, déesse.Les Immortels même, dieux et déesses, sont engendrés dans Jupiter (...); Jupiter immortel est mâle et femelle (Chateaubr., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 304).
2. [En parlant d'un principe spirituel] Les Anciens chercherent d'abord à établir en fait, qu'il existait dans l'homme, outre le corps mortel, un principe pensant qui était immortel; que ce principe, appelé ame, survivait au corps, quoique rien de tout cela n'ait jamais été prouvé (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 488).Des docteurs chinois (...) n'ont pas prétendu que l'ame fût immortelle par sa nature; mais ils ont imaginé qu'elle pouvoit (...) devenir même impérissable à force de vertus (Senancour, Rêveries,1799, p. 177) :
2. On assure qu'elle [l'âme] existe parce que la matière ne peut penser... Qu'en sait-on? Comment l'a-t-on vérifié?... On a l'aplomb d'ajouter : l'âme est immortelle!... L'âme humaine, bien entendu... Mais, quand je demande qu'on le prouve, on me fournit des raisons qui démontrent tout aussi bien l'immortalité de l'âme du chien. Pourquoi l'une et pas l'autre? Parce que dans tout cela il n'y a que rêveries de poètes suggérées par l'horreur du néant. Curel, Nouv. Idole,1899, II, 3, p. 200.
Vie immortelle. Synon. vie éternelle.Même si Dieu existait, (...) Ivan n'accepterait pas que cette vérité fût payée par le mal (...). Celui que la souffrance des enfants empêche d'accéder à la foi ne recevra donc pas la vie immortelle (Camus, Homme rév.,1951, p. 77).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui ne meurt pas. L'immortel et l'infini ne nous sont sensibles que par l'âme (Staël, Allemagne, t. 4, 1810, p. 105).
B. − P. ext. [En parlant d'une espèce animale ou végétale, d'un organisme ou d'éléments organiques] Qui se perpétue ou semble se perpétuer indéfiniment, à travers une succession ininterrompue d'organismes ou d'éléments semblables. Synon. perpétuel.Chaque homme est immortel dans l'humanité, et n'est immortel que par l'humanité et en elle (P. Leroux, Humanité, t. 2, 1840, p. 501).Blé immortel, contemporain de toutes les générations (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 146).À la fin de toutes vos batailles, ce qui restera debout, c'est une race paysanne : invincible, immortelle, imputrescible, parce que naturelle (Giono, Poids du ciel,1938, p. 37) :
3. Un infusoire se divise périodiquement en deux individus égaux (...). Ce mode de reproduction par bipartitions successives peut, en théorie, se prolonger sans terme, en sorte qu'on est fondé à tenir l'infusoire pour potentiellement immortel. Il ne l'est que potentiellement, car, en fait, rien n'est plus fragile, plus sujet à mourir, que ces êtres microscopiques... J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 109.
C. − P. hyperb.
1. Qui dure ou semble pouvoir durer tel quel pendant très longtemps.
a) [En parlant d'un inanimé concr.] Synon. incorruptible, indestructible, vivace.Mer immortelle. Le sourire immortel et fleuri du printemps (Banville, Cariat.,1842, p. 170).Un magnifique houx (...), arbre vigoureux et immortel, (...) dont l'écorce toujours verte et les feuilles vernissées comme le cuir semblent survivre aux siècles (Lamart., Tailleur pierre,1851, p. 409) :
4. Nous nous trouvons quelquefois misérables de voir autour de nous une nature immortelle, tandis que nous dépérissons chaque jour; si, au contraire, nous étions immortels, et que la nature vieillît et se dégradât sans se réparer, nous aurions raison de nous plaindre. Comment une vie éternelle pourrait-elle se soutenir par des jouissances caduques? Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 177.
b) [En parlant d'un inanimé abstr.] Synon. constant, durable, indéfectible, invariable, permanent, persistant.Amour immortel; jeunesse immortelle. Cet état de terrible émotion où on se sent comme suspendu entre l'immortelle félicité et l'éternel désespoir (Cottin, Mathilde, t. 2, 1805, p. 331).Les vraies, solides jusqu'à la mort et immortelles affections (Goncourt, Journal,1857, p. 332) :
5. Quelle ne faut-il pas que soit ma grâce et la force de ma grâce pour que cette petite espérance, vacillante au souffle du péché, tremblante à tous les vents, anxieuse au moindre souffle, soit aussi invariable, se tienne aussi fidèle, aussi droite, aussi pure; et invincible, et immortelle, et impossible à éteindre; [sic] que cette petite flamme du sanctuaire. Péguy, Porche Myst.,1911, p. 173.
c) HIST. GR. Les Immortels. Corps d'élite servant à la garde du roi de Perse et composé d'un effectif immuable. Mais la garde (...) Marchait seule; et d'abord venaient les Immortels, Semblables aux lions secouant leurs crinières (Hugo, Légende, t. 3, 1877, p. 177).
2. Fam. et iron. Qui dure outre mesure, qui lasse par sa persistance excessive. Synon. sempiternel.Vêtu de cet immortel paletot noisette dont la solidité fait croire qu'il a été construit par les Romains (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 264).Toujours le vieux thème, la scie immortelle de l'incompatibilité de l'amour et de la richesse (Arnoux, Rhône,1944, p. 114).
D. − Au fig. Dont le souvenir survivra très longtemps dans la mémoire des hommes.
1. [En parlant d'une pers.] Synon. illustre, légendaire.Homme immortel; devenir immortel. Sophocle est immortel par ses tragédies. Les ignorants mêmes les connaissent (Constant, Journaux,1804, p. 73).Le manteau de Marengo, manteau glorieux sur lequel ont été plus tard exposés religieusement les restes mortels de l'immortel vainqueur (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 300) :
6. Dans quelle autre ville trouverez-vous sur un mur une inscription glorifiant la naissance d'un amour, comme celle d'un grand homme : Ici, Pétrarque conçut pour Laure un sublime amour qui les fit immortels... [it. ds le texte] et ne croyez pas qu'Avignon succombe sous le poids de l'histoire (...). Que de couples immortels dans les rues de cette ville de l'amour. Triolet, Prem. accroc,1945, p. 49.
Emploi subst. La mode est aujourd'hui de jouer au grand homme, De se donner, vivant, les airs d'un immortel Et d'avoir comme un saint sa niche et son autel (Barbier, Satires,1865, p. 33).
En partic., au masc. [Parfois avec une majuscule] Membre de l'Académie française. Il ne faut pas (...), si vous avez les passions ardentes, épouser (...) un membre de l'académie des Inscriptions et Belles-Lettres, et par-dessus tout, un immortel de l'académie des Quarante Fauteuils et du dictionnaire inextinguible (Borel, Champavert,1833, p. 72).Les (...) académiciens furent institués (...) pour fixer le bel usage (...). C'est l'unique soin des Immortels (A. France, Opinions J. Coignard,1893, p. 189).
Rem. S'emploie actuellement au fém. Lettre à MmeYourcenar, nouvelle Immortelle (...). Ainsi donc, dorénavant Immortelle au sens mineur, vous allez siéger près de nos autres Immortels déjà consacrés. Dont les écrits, eux, pour certains, ne le sont pas, c'est le moins que l'on puisse affirmer (Le Matin de Paris, 7 mars 1980, p. 32).
2. [En parlant d'un inanimé] Synon. célèbre, fameux, mémorable.Génie, gloire immortel(le); œuvre, ouvrage, page, pensée immortel(le); les immortels principes de la Révolution. Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots (Musset, Nuit mai,1835, p. 66).Ces livres qui sont immortels : leur durée est celle de l'humanité même, qu'ils ne cessent pas d'intéresser, (...) parce qu'ils se rattachent à tout ce qu'il y a de pensées et d'affections immuables en elle (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 87) :
7. La science meurt; il n'y a que l'art qui soit immortel. Un grand savant fait oublier un autre grand savant; quant aux grands poëtes du passé, les grands poëtes du présent et de l'avenir ne peuvent que les égaler. Aristote est dépassé, Homère ne l'est pas. Hugo, Rhin,1842, p. 159.
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔ ʀtεl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Ca 1314 « qui n'entraîne pas la mort » plaies immortelz (H. de Mondeville, Chir., 1210 ds T.-L.). B. 1. a) ca 1330 « (d'une créature) qui n'est pas sujet à la mort » (G. de Digulleville, Vie hum., 5955, ibid.); 1578 subst. masc. myth. antique « dieu » (Ronsard, Ode à Phoebus, éd. P. Laumonnier, t. 17, 1, p. 57); b) av. 1525 « qui a une durée très longue » biens et tresors immortels (Crétin, Complainte sur la mort de Bissipat, p. 59 ds Hug.); 1665 subst. fém. bot. [cette fleur se desséchant sans jamais se faner] (Vallot, Hortus regius ds Roll. Flore t. 7, p. 81); 1833 subst. masc. « membre de l'Académie française » [cf. Ac. 1935 ... en raison de l'inscription : A l'Immortalité que porte le sceau donné à l'Ac. par son fondateur le Cardinal de Richelieu] (Borel, loc. cit.); 2. 1352-56 « qui demeure ds la mémoire des hommes » (Bersuire, fol. 12 ds Littré). A dér. de mortel*; préf. in-1*. B empr. au lat. class. immortalis « immortel (au plur. « les dieux »); impérissable, éternel ». Fréq. abs. littér. : 2 095. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 514, b) 3 238; xxes. : a) 2 763, b) 1 659. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 173.

Immortel, immortelle : définition du Wiktionnaire

Adjectif

immortel \i.mɔʁ.tɛl\ masculin

  1. Qui n’est pas sujet à la mort.
    • Cette année s’écoula comme la précédente, sans décès, et, quand vint la Saint-Sylvestre, d’un bout de la terre à l’autre les hommes s’embrassèrent et se félicitèrent d’être devenus immortels. — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)
    • …et prétendait obéir à la nécessité d’agir ainsi, tant pour se rappeler à lui-même que pour rappeler aux personnes pieuses que leurs corps étaient périssables et leurs âmes immortelles. — (E.T.A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, traduit par Henry Egmont))
    • Ils riaient de colère, éblouis par la foudroyante évidence qu'ils n'arrivaient pas à me communiquer : « Tu ne t'es jamais dit en t’endormant qu'il y avait des gens qui mouraient pendant leur sommeil ? Tu n'as jamais pensé, en te brossant les dents : cette fois ça y est, c'est mon dernier jour ? Tu n'as jamais senti qu'il fallait aller vite, vite, vite, et que le temps manquait ? Tu te crois immortel ? » Je répondais, moitié par défi, moitié par entraînement : « C'est ça : je me crois immortel. » — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 166.)
  2. (Figuré) Ce que l’on suppose devoir être d’une très longue durée.
    • Un monument immortel. Une haine, une inimitié immortelle.
  3. Qualifie des hommes ou choses dont on suppose que la mémoire doit toujours durer.
    • Les annalistes ne doutaient pas de la vérité de cette miraculeuse prédiction, inventée sans doute pendant le cours des exploits immortels du fils de Vassili. — (Nikolaj Michajlovič Karamzin, Histoire de l'Empire de Russie, 1820)
    • L’auteur immortel du Traité de la Vie et de la Mort a, dans cet ouvrage, exposé d’une manière admirable l’influence que le cerveau, le poumon et le cœur exercent réciproquement l’un sur l’autre. — (Balthasar Anthelme Richerand, Nouveaux éléments de physiologie, 1836)
    • C’est pour échapper au temps qu’il a voulu son œuvre immortelle. — (Marcel Conche, ‎Lucile Laveggi, Vivre et philosopher, 2011)

Nom commun

immortel \i.mɔʁ.tɛl\ masculin (pour une femme on dit : immortelle)

  1. Celui qui ne peut pas mourir.
    • Sous des rois invalides, les gouvernements s’affaiblirent, les lois se relâchèrent ; et bientôt les immortels, certains de ne point aller en enfer, s’abandonnèrent à tous les crimes. — (Charles Deulin, Le Poirier de Misère)
  2. (Littérature) Membre de l’Académie française, en raison de l’inscription à l’immortalité, que porte le sceau donné à l’Académie par son fondateur, le cardinal de Richelieu.
  3. (Antiquité) Combattant de la garde personnelle des empereurs perses.
  4. (Mythologie) Personnage divin dans le taoïsme.

Forme d’adjectif

immortelle \i.mɔʁ.tɛl\ féminin

  1. Féminin singulier de l’adjectif immortel.

Nom commun

immortelle \i.mɔʁ.tɛl\ féminin.

  1. (Botanique) Plante de la famille des composées, qui est ainsi nommée parce que ses fleurs ne se fanent jamais, une fois coupées.
  2. (Botanique) (Spécialement) Synonyme de immortelle commune (espèce de plantes).
  3. Fleurs séchées de cette plante.
    • Une couronne d’immortelles.
    • Et si le lendemain de Buzenval, je ne t’avais pas jeté en haut d’une armoire, si j’avais fait comme tant d’autres qui se sont obstinés à te garder, à t’orner d’immortelles, de galons d’or, à rester des numéros dépareillés de bataillons épars, qui sait sur quelle barricade tu aurais fini par m’entraîner… — (Alphonse Daudet, Mon képi, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 125.)
  4. (Botanique) (Haïti) Arbre de taille moyenne de la famille des fabacées, originaire d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale (Gliricidia sepium).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Immortel, immortelle : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMORTEL, ELLE. adj.
Qui n'est point sujet à la mort. L'Olympe, séjour des dieux immortels ou, elliptiquement, des immortels. Par extension et poétiquement, L'état immortel qui l'environne. Il signifie figurément, dans l'usage courant, Qu'on suppose devoir être d'une très longue durée. Un monument immortel. Une haine, une inimitié immortelle. Il se dit également des Hommes ou des choses dont on suppose que la mémoire doit toujours durer. L'immortel auteur de l'Énéide. Il a fait des ouvrages immortels. Faire des actions immortelles, des exploits immortels. S'acquérir un nom immortel, une gloire immortelle, un honneur immortel. Sa mémoire sera immortelle. Il se dit, comme nom masculin, des Quarante membres de l'Académie française, en raison de l'inscription : À l'immortalité, que porte le sceau donné à l'Académie par son fondateur, le cardinal de Richelieu.

IMMORTELLE s'emploie comme nom féminin pour désigner une Plante de la famille des Composées, qui est ainsi nommée parce que ses fleurs ne se fanent jamais. Il se dit plus souvent, dans le langage ordinaire, des Fleurs mêmes de cette plante. Une couronne d'immortelles.

Immortel, immortelle : définition du Littré (1872-1877)

IMMORTEL (i-mmor-tèl, tè-l') adj.
  • 1Qui n'est point sujet à la mort. Les anges, les démons sont immortels. Servez ce roi immortel [Dieu] et si plein de miséricorde, qui vous comptera un soupir et un verre d'eau donné en son nom plus que tous les autres ne feront jamais tout votre sang répandu, Bossuet, Louis de Bourbon. Quel sera donc ce repos d'aller immortels à Jésus-Christ immortel ; d'être avec le divin Sauveur non dans les ombres de la mort, mais dans la terre des vivants ! Bossuet, 1er sermon, Purification, 1. Quand l'aveugle destin aurait fait une loi Pour me faire vivre sans cesse, J'y renoncerais par tendresse, Si mes amis n'étaient immortels comme moi, Scudéry, dans RICHELET. Pour Platon, on voit dans tous ses ouvrages, qu'aussi bien que Socrate son maître, et Pythagore qui les avait précédés, il croit l'âme immortelle, Rollin, Hist. anc. t. XIII, liv. XXVI, ch. 3, art. 3.

    Les dieux immortels, nom que les anciens donnaient à leur divinités.

    Qui ne peut pas périr, en parlant des choses. Vous aurez dans cette image [la mémoire que Bossuet conserve du prince] des traits immortels ; Je vous y verrai tel que vous étiez à ce dernier jour sous la main de Dieu, lorsque sa gloire commença à vous apparaître, Bossuet, Louis de Bourbon. [Ô Dieu]… C'est à nous de chanter, nous à qui tu révèles Tes clartés immortelles, Racine, Athal. II, 9. [Ô Neptune] Dans les longues rigueurs d'une prison cruelle Je n'ai point imploré ta puissance immortelle, Racine, Phèdre, IV, 2. Une immortelle main de sa perte [d'Hippolyte] est chargée ; Neptune me la doit, Racine, ib. IV, 4. Nous avons un jour à vivre ; passons le doucement, sans nous quereller pour des difficultés qui seront éclaircies dans la vie immortelle qui commencera demain, Voltaire, Dict. phil. Âme. Il lui faut [à l'homme] l'espérance et l'empire et la gloire, L'avenir à son nom, à sa foi des autels, Des dieux à supplier, des vérités à croire, Des cieux et des enfers, et des jours immortels, Lamartine, Harm. II, 10.

  • 2 Par exagération. Qu'on suppose ne devoir jamais cesser. On déclare une guerre immortelle et irréconciliable à tous les plaisirs, Bossuet, la Vallière. Nous courons à l'autel Nous jurer, malgré nous, un amour immortel, Racine, Andr. IV, 5. Je n'aurais pas, seigneur, reçu ce coup mortel, Dans le temps que j'espère un bonheur immortel, Racine, Bérén. IV, 5. Rome n'a point pour eux une haine immortelle, Voltaire, Brutus, III, 7.

    Qui se prolonge au delà du terme ordinaire. J'ai dit à M. de Pomponne que vous étiez jalouse de l'immortelle vie de monsieur d'Angers ; il me conta la vivacité de ce prélat, qui, hormis la vue, est encore tout en vie à quatre-vingt-douze ans passés, Sévigné, 21 mars 1689.

  • 3 Fig. Dont la mémoire doit durer toujours. Les immortels ouvrages de ce poëte. Une gloire immortelle. Quand vous [le Dauphin] songerez à vos devoirs, ne manquez pas de considérer à quoi vous obligent les immortelles actions de Louis le Grand et l'incomparable piété de Marie-Thérèse, Bossuet, Mar.-Thér. Sa mort [d'Hector] seule a rendu votre père immortel, Racine, Andr. I, 4. Les siècles sont à toi, le monde est ta patrie ; Quand nous ne sommes plus, notre ombre a des autels Où le juste avenir prépare à ton génie Des honneurs immortels, Lamartine, Médit. I, 14.
  • 4 Substantivement. Les immortels, les divinités du paganisme. L'Olympe, séjour des immortels. Une immortelle. Grâces aux immortels, l'effort de mon courage Et ma grandeur future ont mis Rome en ombrage, Corneille, Nicom.II, 3. L'apologue est un don qui vient des immortels, La Fontaine, Fabl. VII, à Mme de Montespan. Veuillent les immortels, conducteurs de ma langue, Que Je ne dise rien qui doive être repris ! La Fontaine, Fabl. XI, 7. … quand la poésie, Sortant de la nuit du tombeau, Reprendrait le sceptre et la vie Sous quelque Richelieu nouveau, Pourrais-Je, au char de l'immortelle, M'enchaîner encor pour longtemps, Gresset, la Chartreuse.
  • 5Les immortels, nom d'un corps d'élite chez les anciens Perses. Ils [les Mèdes] furent relevés par les Perses, surnommés les immortels, qui formaient un corps de dix mille hommes : c'étaient les meilleures troupes de l'armée ; elles n'eurent pas un meilleur succès que les premières, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 216, dans POUGENS.
  • 6Au masc. Familièrement. Un immortel, un membre de l'Académie française. Les quarante immortels.
  • 7 Ce qui est immortel [en l'homme], l'immortel et le corruptible, le spirituel et le charnel, l'ange et la bête en un mot, se sont trouvés tout à coup unis, Bossuet, Sermons, Mort, 2.

HISTORIQUE

XIVe s. Immorteles sont dites, pour ce que la memoire de ces œuvres ne doit Jamais faillir, Bercheure, f° 12. Et volenté est bien aucune foiz de choses impossibles, si comme nous voulons ou povons vouloir estre immortels, Oresme, Eth. 64.

XVIe s. Amitié, qui se convertira en une haine pernicieuse et inimitié immortelle, si vous la mesprisez, Carloix, IV, 9. Que le roy des Parthes ne vouloit point une guerre immortelle à l'encontre des Romains, Amyot, Crassus, 57. Je lui ay fait dresser et la veue et les ailes Au bien-heureux sejour des choses immortelles, Desportes, Diane, I, 69. Cicero, qui dict vouloir employer sa solitude et sejour des affaires publiques à s'en acquerir par ses escripts une vie immortelle, Montaigne, I, 282.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IMMORTEL. Ajoutez :
8 Arbre immortel, l'erythrina corallodendron, L., l'endrachium madagascariense, Baillon, Dict. de bot. p. 247.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « immortel »

Étymologie de immortel - Littré

Provenç. et espagn. immortal ; ital. immortale ; du lat. immortalis, de in négatif, et mortalis, mortel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de immortel - Wiktionnaire

Du latin immortalis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immortel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immortel imɔrtɛl play_arrow

Citations contenant le mot « immortel »

  • L’immortelle est une plante qui pousse sur le pourtour méditerranéen, principalement en Corse et en Sardaigne. Elle aime donc le soleil et les sols sablonneux du bord de mer. Elle tient son nom d’une de ses particularités : ses jolies fleurs de couleur jaune ne fanent jamais, même après la cueillette. Femme Actuelle, Huile essentielle d’immortelle : quels sont ses bienfaits et comment l’utiliser ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Campà corsu : Calarella, la beauté immortelle LaProvence.com, Campà corsu | Campà corsu : Calarella, la beauté immortelle | La Provence
  • Le marché Extrait d’immortelle a connu une transformation rapide de l’entreprise par de bonnes relations avec les clients, une croissance concurrentielle et des progrès technologiques sur le marché mondial. Il fournit également des données complètes sur le marché Extrait d’immortelle , qui élabore la dynamique du marché telles que les tendances de l’industrie, les idées clés, les opportunités de croissance, le développement des affaires, les moteurs et les défis commerciaux sur le marché Extrait d’immortelle. Le marché Extrait d’immortelle est segmenté en types de produits, applications d’utilisation finale, principaux acteurs du marché et régions géographiques. Cette étude de recherche se concentre également sur les tendances de la chaîne d’approvisionnement, les innovations technologiques, les développements clés et les stratégies futures des fabricants clés de l’industrie Extrait d’immortelle. INFO DU CONTINENT, Global Extrait d'immortelle Marché Mise à jour des principaux acteurs mondiaux de l'industrie, analyse de la marge brute, perspectives commerciales et rapport de recherche sur l'industrie 2029 - INFO DU CONTINENT
  • S'ils sont des dizaines à cultiver le lavandin sur le plateau de Valensole ils ne sont qu'une poignée à faire pousser de l'immortelle. D!CI TV & Radio, Alpes-de-Haute-Provence/ récoltes : fin de vie pour l'Immortelle | D!CI TV & Radio
  • Dans The Old Guard, on suit Charlize Theron qui incarne Andromache de Scythie, une guerrière immortelle à la tête d'une troupe de guerriers, eux aussi immortels, qui traverse les siècles en prennant part à toutes les guerres afin d'influer sur le cours de l'histoire de l'humanité. AndroidPIT, Netflix organise un tournoi de jeu vidéo pour gagner un abonnement (presque) à vie | AndroidPIT
  • Nous savons que dans la vraie vie, personne n’est immortel, cela n’arrive qu’au cinéma. Il en va de même avec Charlie Theron, elle n’est pas immortelle dans la vraie vie, elle donne juste toujours ce genre d’impression à l’écran à ses fans. JAPANFM, Charlie Theron est-il un immortel dans le film « The Old Guard »? – JAPANFM
  • Que les vilains virus se fassent une raison, ce ne sont pas eux qui empêcheront les gens de se parler, de collaborer et d’apprendre. Apéros FaceTime, conférences Zoom et classes virtuelles se sont imposés pendant des mois comme des alternatives improvisées à des rituels jusque-là irremplaçables. Pour citer l’immortel Jeff Goldblum, life finds a way — la vie trouve toujours un chemin. MacGeneration, Langue vivante en autonomie #1 : le début du voyage | MacGeneration
  • Dans The Old Guard, on suit Charlize Theron qui incarne Andromache de Scythie, une guerrière immortelle à la tête d'une troupe de guerriers, eux aussi immortels, qui traverse les siècles en prennant part à toutes les guerres afin d'influer sur le cours de l'histoire de l'humanité. AndroidPIT, Netflix organise un tournoi de jeu vidéo pour gagner un abonnement (presque) à vie | AndroidPIT
  • Mais alors, qui est Hanbei ? C’est la question à laquelle ce livre va répondre, car reléguer à un simple personnage mystérieux servant de punching-ball dans le jeu, ce récit va nous permettre d’en apprendre plus sur lui. Surnommé Hanbei L’immortel, on apprendra très vite que notre protagoniste trouve toute sa profondeur et tout son caractère à travers cet adjectif : Immortel. ActuGaming.net, Sekiro - Hanbei L'immortel : Présentation et avis sur le manga de Mana Books
  • «Pour l'avenir, je laisse la vie m'indiquer le chemin. Aujourd'hui, je pense que je me ferais du mal si je pensais à arrêter de jouer, parce que je crois être un point de repère pour le groupe. Être ce point de repère, c'est ce qui me pousse à aller de l'avant, à vouloir encore m'améliorer», expliquait encore l'immortel en décembre, laissant déjà entendre que la saison en cours ne serait sans doute pas la dernière. Sport24, Buffon, Gigi l'immortel et un nouveau record monstrueux ? - Italie - Etranger - Football
  • Demander à un compositeur de livrer ses impressions sur Ennio Morricone, après son décès, c’est un peu comme solliciter un homme d’Église pour commenter la mort de Dieu. Il y a quelque chose de sacrilège dans la démarche. Parce que Morricone est immortel, parce que jusqu’à la fin des temps ses notes résonneront en chacun de nous, parce que le cinéma ne meurt jamais quand il touche au sublime, au divin. Et si certains empruntent la voie sacerdotale après une révélation, nombreux aussi sont ceux qui auront épousé la carrière musicale à destination de l’audiovisuel pour marcher maladroitement dans les pas du maître Italien. C’est le cas de votre serviteur. Le Figaro.fr, «Ennio Morricone est immortel!»
  • Nous comprendrons toujours assez difficilement qu'il soit nécessaire de mourir pour devenir immortel. De Maurice Maeterlinck / Devant Dieu
  • Tout est immortel et rien ne sera oublié de ce qui fut. De Marie-Claire Blais / Les Voyageurs sacrés
  • Si l'homme demeure immortel, quelle est sa raison d'être ?
  • Un damné est par essence immortel. Il peut au moins être tranquille de ce côté-là. De Claude Bouchard / La mort après la mort
  • N’essaie pas d’être immortel, tu serais voué à l’échec. De George Bernard Shaw / The doctor's dilemma
  • La jalousie est un bien triste mot L'envers d'un décor immortel. De Les Négresses Vertes / Perpétuellement votre
  • Si un homme était immortel, réalisez-vous ce que serait sa note de boucher ? De Woody Allen
  • - Quelle est votre ambition dans la vie ? - Devenir immortel et mourir.
  • La vigilance est le chemin du royaume immortel. La négligence celui qui conduit à la mort. De Bouddha
  • A ne rien espérer d'immortel te convie la fuite de l'année. De Horace
  • Attention, immortel, on ne l'est que pour la vie. De Henri Mondor
  • L'homme est mortel par ses craintes, immortel par ses désirs. De Pythagore
  • Dieu, encore un qui se croit immortel. De Jules Renard / Journal 1887-1910
  • Jusqu'à vingt-cinq ans, on est immortel, enfin on se croit immortel. De Patrick Modiano / Entretien avec Dominique Jamet - Octobre 1975
  • Le fou rire est immortel. De Jean-Michel Ribes
  • La vie est trop pauvre pour ne pas être immortelle aussi. Jorge Luis Borges, Historia de la eternidad
  • Nous qui mourrons peut-être un jour disons l'homme immortel au foyer de l'instant. Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse, Amers, Note sur la thématique , Gallimard

Traductions du mot « immortel »

Langue Traduction
Corse immortale
Basque hilezkorra
Japonais 不滅
Russe бессмертный
Portugais imortal
Arabe خالد
Chinois 不朽
Allemand unsterblich
Italien immortale
Espagnol inmortal
Anglais immortal
Source : Google Translate API

Synonymes de « immortel »

Source : synonymes de immortel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immortel »



mots du mois

Mots similaires