La langue française

Inconséquence

Sommaire

  • Définitions du mot inconséquence
  • Étymologie de « inconséquence »
  • Phonétique de « inconséquence »
  • Citations contenant le mot « inconséquence »
  • Traductions du mot « inconséquence »
  • Synonymes de « inconséquence »
  • Antonymes de « inconséquence »

Définitions du mot inconséquence

Trésor de la Langue Française informatisé

INCONSÉQUENCE, subst. fém.

A. − [À propos d'une pers. ou d'un domaine]
1. Manque d'esprit de suite, de logique dans la pensée, les paroles ou la conduite (de quelqu'un). Synon. incohérence, légèreté, irréflexion, caprice, fantaisie.L'inconséquence de sa conduite, de son caractère, de son comportement; l'inconséquence du cœur humain, des passions, d'un raisonnement. Inconséquence de la religion. Saint Paul blâme la reproduction et ils instituent un sacrement du mariage (Barrès, Cahiers, t. 2, 1900, p. 195).Il le plaint sincèrement (...) de quitter les honneurs et la richesse pour suivre le Christ. Ailleurs, il admirera sa vertu. Inconscience, inconséquence? (Bremond, Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 315):
1. Il ne savait pas que les peuples raisonneurs ont une vertu, qui les sauve : − l'inconséquence. Les politiciens français ne s'en faisaient pas faute. Leur despotisme se tempérait d'anarchisme; ils oscillaient sans cesse de l'un à l'autre pôle. Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 761.
Inconséquence à.C'est le propre du panthéisme de ne subsister que par une inconséquence à sa méthode (Blondel, Action,1893, p. 17).
Inconséquence avec.Fouetter la haute société, (...) la convaincre d'inconséquence avec elle-même (Balzac, Goriot,1835, p. 23).
En partic. Manque de réflexion dans la conduite ou dans la pensée. Nous faisons (...) des raisonnements si légers que nous assignons, avec une inconséquence remarquable, la dignité la plus élevée aux auteurs que nous déclarons inspirés (Valéry, Variété IV,1938, p. 34).L'administration (...) retourna au pessimisme avec autant d'inconséquence qu'elle avait d'abord accueilli l'optimisme (Camus, Peste,1947, p. 1410).
Pousser l'inconséquence jusqu'à + inf. Les ecclésiastiques qui ont fait vœu de stérilité ont poussé l'inconséquence jusqu'à canoniser saint Vincent de Paul parce qu'il réservait pour d'inutiles tortures des innocents! (Huysmans, À rebours,1884, p. 224).
2. P. méton. Manifestation de ce manque de logique. Synon. incohérence, contradiction, illogisme.Inconséquence grave; grave, légère inconséquence; quelle inconséquence! un tissu, une suite, un chaos d'inconséquences; discours qui fourmille d'inconséquences; dire, commettre des inconséquences; attitude, conduite pleine d'inconséquences. Aussi faut-il s'attacher à l'esprit général du livre, et avec cet esprit, interpréter les passages contradictoires, négliger les inconséquences de détail, et considérer surtout le fond commun et l'ensemble de l'ouvrage (Cousin, Hist. philos. xviiies., t. 1, 1829, p. 87).Être stoïcien et prendre un intérêt réel au monde était une inconséquence (P. Leroux, Humanité, t. 1, 1840, p. 70):
2. Aussi son attitude était-elle pleine d'inconséquences : un jour elle était la mère et un jour la camarade. Un jour elle tonnait : « Penses-tu que je ne devine pas le genre de tes conversations avec tous ces petits voyous de l'école? » Un autre jour, ces mêmes choses, ils en plaisantaient à demi-mot. Montherl., Bestiaires,1926, p. 504.
B. − En partic., vx. [À propos d'une femme] Légèreté de conduite; p. méton., au plur. écarts de conduite. Synon. dérèglement, inconduite, dévergondage, libertinage.Rompre avec une femme dont l'inconséquence est notoire et qui ne veut pas m'épouser (Constant, Journaux,1803, p. 48).Une mère, monsieur, qu'est bonne mère, car j'ai caché ses inconséquences [de ma fille] (Balzac, Ferragus,1833, p. 109):
3. ... il avait connu Petite-Secousse à Paris, dans un souper où le fêtait son oncle, vieux viveur (...); aussi ne pouvait-il se faire d'illusion sur les inconséquences passées de cette jeune libertine... Barrès, Jard. Bérén.,1891, p. 55.
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɔ ̃sekɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1538 (Est., p. 358b, Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 84 : Inconsequentia. Inconsequence); 1689 « manque de rapport logique ds les idées, le raisonnement » (Bossuet, Avertiss. aux protestants, I, III ds Rob.); 2. 1756 « acte, parole, fait inconséquent » (D'Alembert, Eloge de Du Marsais, Œuvres, éd. Paris, Belin-Bossange, 1821, t. 3, 1repart., p. 499). Empr. au lat.inconsequentia « manque de suite, de liaison entre les choses ». Fréq. abs. littér. : 314. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 657, b) 365; xxes. : a) 374, b) 353.

Wiktionnaire

Nom commun

inconséquence \ɛ̃.kɔ̃.se.kɑ̃s\ féminin

  1. Défaut de conséquence dans les idées, dans les discours, dans les actions.
    • Il y a de l’inconséquence dans ses paroles, dans ses procédés.
    • Il a fait cela par inconséquence.
    • C’est de l’inconséquence.
  2. (Surtout au pluriel) Choses que l’on fait, que l’on dit d’une manière irréfléchie.
    • Il est nécessaire de ne pas perdre de vue ces inconséquences du caractère de Jean, pour que le lecteur comprenne sa conduite durant la présente soirée. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Je serais un bien triste diplomate si je n’avais pas deviné que vos premières coquetteries, vos inconséquences calculées ont eu pour but d’étudier nos caractères. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Expliquez ces inconséquences ; voici un Parisien qui aime si peu sa cité qu’il choisit, pour y habiter, le coin le moins bruyant, le plus obscur, celui qui ressemble le plus à un quartier de province. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCONSÉQUENCE. n. f.
Défaut de conséquence dans les idées, dans les discours, dans les actions. Il y a de l'inconséquence dans ses paroles, dans ses procédés. Il a fait cela par inconséquence. C'est de l'inconséquence. Il se dit aussi des Choses que l'on fait, que l'on dit d'une manière irréfléchie. Sa conduite est pleine d'inconséquences. Il a fait, il a dit mille inconséquences. C'est une inconséquence.

Littré (1872-1877)

INCONSÉQUENCE (in-kon-sé-kan-s') s. f.
  • 1Défaut de conséquence. Il y a de l'inconséquence dans ses discours, dans ses procédés. Tout peut se soutenir, excepté l'inconséquence, Mirabeau, Collect. t. III, p. 374.

    Inconséquence dans le style, défaut de suite dans les idées ou dans les mots.

  • 2Choses que l'on fait, que l'on dit par inconséquence. Je ne vois dans la conduite du régent que les inconséquences apparentes de tous les caractères faibles qui ne résistent à rien, accordent tout, en rougissent intérieurement, et ne se déclarent qu'à la dernière extrémité, Duclos, Mém. Rég. Œuv. t. VI, p. 76, dans POUGENS.
  • 3Manque de réflexion qui compromet. Je me tais donc par prudence, Et n'offre que quelques fleurs ; Grand Dieu ! quelle inconséquence ! Mon bouquet a trois couleurs [ce qui était séditieux sous la Restauration], Béranger, Halte-là.

    Actes de légèreté, en parlant de la conduite d'une femme. Elle n'a à se reprocher que des inconséquences.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inconséquence »

Lat. inconsequentia, de inconsequens, inconséquent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin inconsequentia (« manque de suite, de liaison entre les choses »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inconséquence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inconséquence ɛ̃kɔ̃sekɑ̃s

Citations contenant le mot « inconséquence »

  • La plus commune des inconséquences est de ne pas vouloir les moyens de ce que l'on veut. De Duc de Lévis / Pensées détachées
  • La mésaventure, d’abord présentée comme une forme d’inconséquence, est finalement devenue un exemple de civisme concernant le port du masque. Alors qu’elles présentaient des symptômes de Covid-19, deux coiffeuses du Missouri ont continué leur activité, recevant près de 140 clients et clientes, raconte le New York Times. L’affaire, qui laissait craindre une contamination massive dans la ville de Springfield, n’a donné lieu à aucun cas de Covid-19. Le Monde.fr, Aux Etats-Unis, deux coiffeuses atteintes du Covid-19 évitent une contamination massive grâce au port du masque
  • Années 1990, Buenos Aires. Malgré l’âge qui gagne et trois enfants (deux filles et un garçon), Gustavo continue de mener la vie qui a été la sienne, sans rien en changer. Divorcé de la sérieuse Cecilia, que l’on imagine ne supportant plus son inconséquence et son tempérament pour le moins fantasque, il héberge ses gosses par intermittence dans un appartement trop petit. Son activité de vendeur de disques (Sex Pistols et Ramones) ne lui permet guère mieux qu’un deux-pièces. Il fume comme un pompier, cigarettes et joints, même sous le nez de sa progéniture, ce qui aujourd’hui lui vaudrait une dénonciation à la DDASS. Il les emmène voir des matchs de football du River Plate. Il joue des chansons engagées à la guitare sèche. Il multiplie les conquêtes. La crise économique fait rage, celle de la quarantaine aussi. Le Monde.fr, « Les Meilleures Intentions » : libre avec papa ou tranquille avec maman ?

Traductions du mot « inconséquence »

Langue Traduction
Anglais inconsistency
Espagnol inconsecuencia
Italien incoerenza
Allemand inkonsistenz
Chinois 前后矛盾
Arabe تناقض
Portugais inconsistência
Russe несогласованность
Japonais 矛盾
Basque kontraesanak
Corse inconsistenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « inconséquence »

Source : synonymes de inconséquence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inconséquence »

Partager