La langue française

Illogisme

Sommaire

  • Définitions du mot illogisme
  • Étymologie de « illogisme »
  • Phonétique de « illogisme »
  • Citations contenant le mot « illogisme »
  • Traductions du mot « illogisme »
  • Synonymes de « illogisme »
  • Antonymes de « illogisme »

Définitions du mot « illogisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ILLOGISME, subst. masc.

A. − Caractère de ce qui est contraire à la logique, à la rationalité. Mon oncle (...) avait emporté à l'École Polytechnique en même temps que le républicanisme, l'illogisme du raisonnement, particulier à tous les forts en X sortis de cette école (Goncourt, Journal,1885, p. 437).
P. méton. Attitude, action, fait contraire à la logique :
− Messieurs, dit-il, je suis désolé d'avoir à relever, sur la feuille que vous m'avez remise, un illogisme qui rend votre vote non valable − une distraction évidemment − et qui va me forcer, à mon grand regret, de vous prier de retourner dans la salle de délibérations pour mettre d'accord vos réponses. Vous votez : oui pour le recel; non, pour le vol. Pour qu'il y ait recel, il faut qu'il y ait eu vol. On ne peut pas receler le produit d'un vol qui n'a pas été commis. Gide, Souv. Cour d'ass.,1913, p. 670.
B. − Absence d'ordre, de logique. La renaissance architecturale italienne trouve là un terrain favorable au développement de la vigueur sévère qui sauve quelquefois son illogisme et ses fantaisies décoratives (Faure, Hist. art,1914, p. 428).
1. [Le compl. désigne une chose] Caractère de ce qui manque de logique, de cohérence. L'architecte Gabriel von Seidl avait été frappé par l'illogisme de la construction des musées modernes, si mal adaptés à leur destination (Réau, Archives, bibl., musées,1909, p. 11).
2. [À propos d'une pers. ou d'un groupe hum.] Comportement imprévisible, un peu fantaisiste. Je devais grandir peu à peu, et devenir un jeune homme, et ces mêmes dames se montrer un beau jour plus réservées. Toujours l'illogisme féminin! (Léautaud, In memor.,1905, p. 186).Pour Chesterton, j'ignore tout de l'homme; je crois qu'il est anglican; avec l'illogisme anglais tout est possible (Claudel, Corresp. [avec Gide], 1910, p. 129).
Prononc. et Orth. : [il(l)ɔ ʒism̥]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1852 (Proudhon, La Révolution sociale, p. 260). Dér. de illogique*; suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 57.

Wiktionnaire

Nom commun

illogisme \i(l).lɔ.ʒism\ masculin

  1. Caractère d’une proposition, d’une action, d’un sentiment contraire à la logique.
    • L’illogisme d’une argumentation, d’une conduite.
    • […] c’est l’histoire du petit homme qui se baisse pour passer sous l’Arc de Triomphe : ici l’illogisme est accompagné d’une vanité également risible et rendue pleinement et instantanément sensible par l’évidence, qui nous apparaît immédiate et absolue. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 228)

Nom commun

illogisme [illuˈd͡ʒizme] (graphie normalisée) masculin

  1. Illogisme.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILLOGISME. n. m.
Caractère d'une proposition, d'une action, d'un sentiment contraire à la logique. L'illogisme d'une argumentation. L'illogisme d'une conduite.

Littré (1872-1877)

ILLOGISME (il-lo-ji-sm') s. m.
  • Caractère de ce qui est illogique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « illogisme »

Illogique, comme lyrisme de lyrique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1852) Dérivé d’illogique avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « illogisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illogisme illɔʒism

Citations contenant le mot « illogisme »

  • « Après tout, s’il est acceptable de discriminer un groupe de personnes en véhiculant des stéréotypes culturels sans trop recevoir de critiques, il doit être acceptable de faire de même avec d’autres. L’illogisme engendre l’illogisme » Basket USA, Kareem Abdul-Jabbar critique les célébrités engagées pour la justice sociale tout en ayant des discours antisémites | Basket USA
  • L'illogisme irrite. Trop de logique ennuie. De André Gide / Journal 1889-1939
  • Thierry Fontaine : Ce matin, la profession se réveille avec la gueule de bois. On ne s'attendait absolument pas à ça, on s'attendait à une bonne nouvelle, on pensait que le gouvernement avait pris la mesure de ce qu'on avait expliqué, qu'il y aurait enfin une logique. Depuis quelques semaines, on voit l'illogisme de ce déconfinement : ça avait bien commencé, ça part dans tous les sens. Et là, vraiment, on est atterrés.  Franceinfo, Réouverture des discothèques en septembre : "Avec une décision pareille, on condamne les métiers de la nuit"
  • On a substitué la normalité à la prévention et la prévention à l’illogisme. De ce fait, l’illogisme (masques en permanence, gel et autres conneries) est...devenu la normalité et ensuite une norme... AgoraVox, Covid 19 : le retour, c'est maintenant ! - AgoraVox le média citoyen
  • Vous n’êtes pas sans avoir remarqué que dans le mot confinement on y trouve "con" et "finement" si on écrit les 2 mots dans un ordre différent, on obtient : "finement – con" Une vraie ineptie en somme ! Une aberration, un illogisme mais, un jeu de mots assez savoureux non ? ladepeche.fr, Pamiers. Confinement et inepties - ladepeche.fr

Traductions du mot « illogisme »

Langue Traduction
Anglais illogicality
Espagnol falta de lógica
Italien illogicità
Allemand unlogik
Chinois 不合逻辑
Arabe اللا منطقية
Portugais ilogicidade
Russe нелогичность
Japonais 非論理性
Basque logika ezak
Corse illogicità
Source : Google Translate API

Synonymes de « illogisme »

Source : synonymes de illogisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « illogisme »

Partager