La langue française

Impétuosité

Sommaire

  • Définitions du mot impétuosité
  • Étymologie de « impétuosité »
  • Phonétique de « impétuosité »
  • Citations contenant le mot « impétuosité »
  • Traductions du mot « impétuosité »
  • Synonymes de « impétuosité »
  • Antonymes de « impétuosité »

Définitions du mot impétuosité

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÉTUOSITÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est impétueux.
1. [En parlant des éléments] Force, violence, brusquerie d'un élément déchaîné. Impétuosité de la tempête, du torrent, du vent. Deux fois, l'impétuosité du flot emporta les premiers barrages (Zola, Germinal,1885, p. 1549).
Avec impétuosité (loc. adv.). Une source qui sort avec impétuosité (Ac.1798-1878).Un vent chaud qui soufflait de la vallée du Rhône remontait avec impétuosité cette gorge étroite (Toepffer, Nouv. genev.,1839, p. 394).
2. [En parlant d'un animé] Impétuosité de l'attaque, de la course; s'élancer avec impétuosité. Il opposa une résistance passive à l'impétuosité fougueuse de son adversaire (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 529) :
1. Né au bord de l'Adour, au renouveau, dans un haras célèbre dont il est l'orgueil, il [l'étalon] a gardé de la saison frémissante où les sèves jaillissent sous l'astre grandi, où tout est bondissement, on ne sait quelle impétuosité, quelle furie « à sauter dans le train ». Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 51.
B. − Au fig. Vivacité extrême du caractère, de l'esprit qui se manifeste dans le comportement, les manières. Synon. fougue, vivacité; anton. apathie, indolence.Impétuosité de la jeunesse; impétuosité du courage, des passions, des sentiments. Ce prêtre pétulant [Lamennais] arrivé le vendredi saint pour défendre les prévenus d'avril, et dans son impétuosité de pensée croyant toujours que la république universelle va se proclamer durant l'intervalle d'un voyage de la Chênaie ici (Sainte-Beuve, Cahiers, t. 1, Le Cahier vert, Paris, Gallimard, 1973 [1835], p. 76).Pour bien faire, amortir mon activité, mon impétuosité, ma précipitation naturelle. Faire doucement, lentement, paisiblement (Dupanloup, Journal,1876, p. 67) :
2. Cette violence, cette impétuosité des désirs, il ne nous semble point tant qu'elle soit en nous, mais plutôt en l'objet même de nos désirs et qu'elle en constitue l'attrait. Un attrait qui dès lors nous apparaît irrésistible... Gide, Journal,1929, p. 960.
En partic. Impétuosité d'un discours. Le romantisme ne consiste pas dans une certaine impétuosité, et intermittente ou chronique, du langage (L. Daudet, Stup. xixes., 1922, p. 87).
Au plur., rare. Marques de cette vivacité. [Génie] fougueux, bondissant, excessif dans ses impétuosités (cf. M. de Guérin, Journal,1833, p. 161).
Prononc. et Orth. : [ε ̃petpozite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1223 (G. de Coinci, éd. V.F. Koenig, 2 Mir 9, 3921). Dér. du rad. du lat. impetuosus (impétueux*); suff. -(i)té*. Fréq. abs. littér. : 247. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 717, b) 301; xxes. : a) 197, b) 157.

Wiktionnaire

Nom commun

impétuosité \ɛ̃.pe.tɥo.zi.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est impétueux, fougueux, ardent, violent.
    • Alors, si le vent du nord vient à souffler, ces graux sont promptement agrandis, il s'en forme même de nouveaux, et les étangs se déchargent en peu de jours d'une grande partie de leurs eaux ; ils se vident presque entièrement si le mistral (nord-ouest) souffle assez long-temps avec son impétuosité ordinaire. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 74)
    • Don Juan -- Il n'est rien qui puisse arrêter l'impétuosité de mes désirs, je me sens un cœur à aimer toute la terre. — (Molière, Don Juan, acte I scène II)
    • C'est la justice qui a établi la société et qui la conserve. Sans la justice, nous serions encore errants et vagabonds, et sans elle, nos impétuosités nous rejetteraient bientôt dans la première confusion dont nous sommes heureusement sortis.— (Saint-Evremond, A M. le maréchal de Créqui (1671).)
  2. (Figuré) Extrême vivacité dans l’esprit, dans le caractère, dans les manières.
    • À qui prendrait à son compte le mot de M de Boureuille je riposterais que le talent, pour un chef, c'est de modérer les impétuosités des jeunes hommes en les admonestant doucement, sans les décourager par des paroles de glace. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.11)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÉTUOSITÉ. n. f.
Caractère de ce qui est impétueux. L'impétuosité des flots, du vent, de la tempête. L'impétuosité d'un torrent. Un oiseau qui fond avec impétuosité sur sa proie. Soutenir l'impétuosité d'une attaque. Une source qui jaillit avec impétuosité. Il se dit, figurément, d'une Extrême vivacité dans l'esprit, dans le caractère, dans les manières. L'impétuosité française. L'impétuosité de son humeur. Parler, agir avec impétuosité. L'impétuosité du premier mouvement doit quelquefois être réprimée.

Littré (1872-1877)

IMPÉTUOSITÉ (in-pé-tu-ô-zi-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est impétueux. L'impétuosité des flots, du vent, de la tempête. Connaissons que tant de parties [du corps], où nous ne voyons qu'une impétuosité aveugle, ne pourraient pas concourir à cette fin si elles n'étaient, tout ensemble, et dirigées et formées par une cause intelligente, Bossuet, Connaiss. IV, 2. Les bâtiments qui veulent y entrer sont violemment poussés par l'impétuosité de la Néva sur les côtes dangereuses de la Finlande, Raynal, Hist. phil. V, 22.

    Fig. Ma haine n'aura plus d'impétuosité, Corneille, Héraclius, III, 1. Si l'on court au grand crime avec avidité, Laissez-en ralentir l'impétuosité, Corneille, Othon, V, 2.

  • 2 Fig. Extrême vivacité. L'impétuosité d'un premier mouvement, Corneille, Rod. I, 7. J'aime assez, madame, L'impétuosité de cette grandeur d'âme, Corneille, Suréna, V, 1. Un homme qui… ne voit rien d'obscur dans la médecine, rien de douteux ni de difficile, et qui, avec une impétuosité de prévention… donne au travers des purgations et des saignées, Molière, Mal. imag. III, 3. J'ai reçu, ma très chère, votre grande, bonne et admirable lettre ; je connais ces sortes de dépêches : elles soulagent le cœur, et sont écrites avec une impétuosité qui contente ceux qui les écrivent, Sévigné, 13 nov. 1673. Ses mémoires [du cardinal de Retz] écrits avec un air de grandeur, une impétuosité de génie, et une inégalité, qui sont l'image de sa conduite, Voltaire, Louis XIV, 4. Le fameux Arnaud, disciple de Saint-Cyran, défendait le jansénisme avec l'impétuosité de son éloquence, Voltaire, ib. 37. Je me levai à ces paroles avec impétuosité, et je sortis sans répondre, Staël, Corinne, XIV, 3.

    Au plur. Hélas ! si cette sainte princesse revenait ici-bas et qu'elle trouvât son cher fils avec de telles impétuosités, Sévigné, 28 juillet 1682. Nous vîmes Mademoiselle… j'aime bien à ne me point mêler dans ses impétuosités, Sévigné, 19 janv. 1689.

HISTORIQUE

XIVe s. Flus de sanc o [avec] impetuosité, H. de Mondeville, f° 101. L'utilité pour quoi les arteres montent [au cerveau] est que l'impetuosité du sanc d'elles soit refrenée par leur montement, H. de Mondeville, f° 14, verso. Punicion apaise le mouvement et impetuosité de ire, Oresme, Eth. 129.

XVIe s. Et tout ainsi qu'un sanglier, estant navré d'un espieu, court d'impetuosité contre celui qui a fait le coup…, Marguerite de Navarre, Nouv. LXX. Ils se ruerent tous ensemble de grande impetuosité en cest endroit, Amyot, P. Aem. 33. Les galleres sont mal convenables à resister aux impetuositez de cete mer [mer d'Écosse], Beaugué, Guerre d'Escosse, I, 11. Je veux seulement parangonner l'impetuosité des canons avecques celle des foudres, Paré, IX, 2e disc. Je ne me sens pas assez fort pour soubtenir le coup et l'impetuosité de ceste passion de la peur, Montaigne, IV, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impétuosité »

Lat. impetuositatem (QUICHERAT, Addenda), de impetuosus, impétueux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de impétueux avec le suffixe -osité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impétuosité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impétuosité ɛ̃petyɔsite

Citations contenant le mot « impétuosité »

  • L'expérience et la prudence valent mille fois plus que la force et l'impétuosité. De Jean-Yves Soucy / L'étranger au ballon rouge
  • Dans la guerre, le courage et l'impétuosité sont de bons serviteurs. Mais ce sont de mauvais maîtres... De George Bernard Shaw / Sainte-Jeanne
  • La poésie, sa brièveté, sa fulgurance, c'est le domaine de la jeunesse. Le roman, c'est lourd, suffocant, ce n'est pas fait pour l'impétuosité de la jeunesse. De Patrick Modiano / magazine Madame Figaro 9 novembre 2012
  • 6Et l’on retient finalement de cette compilation de cénacles internationaux subversifs plus ou moins élargis, de ce « chemin d’herbes folles » — pour reprendre l’expression employée par François Bordes dans son texte consacré aux situationnistes —, un axiome décisif, affermi par le pouvoir ébrasif des arts sur les esprits : ne jamais cesser d’attiser et de promouvoir la libre création qui, bousculante et pétulante, permet que reste vive l’impétuosité artistique, novatrice, régénératrice, transformatrice. , L’impétuosité artistique conjuguée au pluriel (Acta Fabula)
  • Puis il y a les inquiétudes persistantes concernant la défaillance de l’Argentine, l’unité de l’OPEP, les annexions d’Israël, les sanctions de la Russie, l’impétuosité de la Turquie et les élections américaines. Allnews, Toutes les bonnes choses ont une fin | Allnews
  • Alors oui, sûrement, lorsqu’on se sent contraint d’aligner autant de références pour parler d’un groupe, c’est sans doute parce que sa personnalité propre parvient difficilement à s’imposer. On objectera, pour leur défense, que si Rolling Blackouts Coastal Fever n’a pas inventé la poudre, il dispose d’un certain talent collectif pour l’embraser, comme si rien n’avait été consumé - voire cramé - dans le genre depuis soixante ans. En apportant de la nuance, un brin de tempérance pour calmer son impétuosité naturelle (Sunglasses at the Wedding), sans rien sacrifier pour autant de son entrain en roulé-boulé, il nous emballe donc encore une fois. L’avenir est un autre jour. Libération.fr, Rolling Blackouts Coastal Fever, entrain d’enfer - Culture / Next
  • Les habitants ont visiblement à cœur de préserver l’harmonie des lieux. Les chaumières et autres demeures en colombages, l’église, précédée par ses deux ifs qui encadrent le porche, le château des Join-Lambert, la mairie, prennent place dans ce paysage bucolique, apprécié par les randonneurs. Les berges du torrent d’Authou, cet affluent de la Risle dont le nom traduit l’impétuosité, sont aménagées avec goût, et incitent d’elles-mêmes à la promenade, avec leurs petits ponts et leurs frais ombrages. www.paris-normandie.fr, Série d’été. À Livet-sur-Authou, dans l’Eure, détour de charme au bord de l’eau entre Vièvre et Lieuvin

Traductions du mot « impétuosité »

Langue Traduction
Anglais impetuosity
Espagnol impetuosidad
Italien irruenza
Allemand ungestüm
Chinois 浮躁
Arabe اللامبالاة
Portugais impetuosidade
Russe стремительность
Japonais 衝動
Basque oldarra
Corse impetuosità
Source : Google Translate API

Synonymes de « impétuosité »

Source : synonymes de impétuosité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impétuosité »

Partager