La langue française

Pétulance

Sommaire

  • Définitions du mot pétulance
  • Étymologie de « pétulance »
  • Phonétique de « pétulance »
  • Citations contenant le mot « pétulance »
  • Traductions du mot « pétulance »
  • Synonymes de « pétulance »
  • Antonymes de « pétulance »

Définitions du mot pétulance

Trésor de la Langue Française informatisé

PÉTULANCE, subst. fém.

Vivacité impétueuse, difficile à contenir. Synon. exubérance, fougue.
A. − [Appliqué à une pers., à son comportement] La duchesse ne fut point insensible à cette politesse, elle modéra la pétulance de son regard (Stendhal, Chartreuse, 1839, p.232).Lui, agile et déluré, salue, sourit, papillonne, se démène des bras, des jambes, des yeux, de la tête, avec une pétulance de méridional (Taine, Notes Paris, 1867, p.5):
. Son seul défaut c'était sa pétulance. Il montait... montait, ainsi qu'une soupe au lait, alors qu'il s'apercevait que des religieux n'observaient pas la règle. Il les réprimandait furieusement, frappant du poing la table, puis quand le coupable était parti, il courait après lui, l'embrassait, le suppliait de lui pardonner sa véhémence... Huysmans, Oblat, t.1, 1903, p.65.
B. − [Appliqué à un animal] C'était l'hôte le plus spirituel et le plus aimable que ce petit oiseau. Il était d'une pétulance, d'une audace et d'une gaieté inouïes (Sand, Hist. vie, t.3, 1855, p.434).Les chevriers avaient grand-peine à contenir leur pétulance [des chèvres] et à ramener au gros de l'armée les maraudeuses qui s'écartaient (Gautier, Rom. momie, 1858, p.267).
Prononc. et Orth.: [petylɑ ̃:s]. Ac. 1694 et 1718: pe-; dep. 1740: pé-. Étymol. et Hist. 1372 (Oresme d'apr. Bl.-W.4-5); 1. 1527 [éd.] «insolence» (Fr. Dassy, Dialogue treselegant intitulé le Peregrin [trad. de l'ouvrage ital. de Giaccomo Cavicco], Paris, Galliot du Pré, fol. 57 vo); 2. 1677 «ardeur exubérante» (Maucroix, Hist. du schisme d'Angleterre, l. 2, p.284 d'apr. Rich. 1680). Empr. au lat. petulantia «insolence, effronterie», dér. de petulans, v. pétulant. Fréq. abs. littér.: 52.

Wiktionnaire

Nom commun

pétulance \pe.ty.lɑ̃s\ féminin

  1. Qualité de celui, celle qui est pétulant.
    • Parler avec pétulance.
    • La pétulance de ses mouvements, de son caractère.
    • La brebis est absolument sans ressource et sans défense ; le bélier n'a que de faibles armes, son courage n'est qu'une pétulance inutile pour lui- même, incommode pour les autres, et qu'on détruit par la castration. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 595.)
    • Sœur Désirée-des-Anges la suivait des yeux en faisant une petite grimace du coin de la bouche.
      Elle n’avait plus sa pétulance de jeune novice, mais elle restait enjouée et moqueuse.
      — (Marguerite Audoux, Marie-Claire, Grasset, 1910, Les Cahiers Rouges, page 198.)
    • Dans ma pétulance, Louise trouvait la justification de ses bouderies ; Anne-Marie celle de son humilité. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 75.)
    • La résurrection des corps, c’est peut-être d’abord ceci : le passage surprise, par une sorte d’effet tunnel, de la grande fatigue à une certaine pétulance. — (Étienne Klein, En cherchant Majorana, Gallimard, 2013, page 121)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÉTULANCE. n. f.
Qualité de celui qui est pétulant. Parler avec pétulance. La pétulance de ses mouvements, de son caractère.

Littré (1872-1877)

PÉTULANCE (pé-tu-lan-s') s. f.
  • Vivacité impétueuse. C'était un autre Lucien par ses bons mots, par sa raillerie et par sa pétulance sans pareille, Maucroix, Schisme d'Anglet. II, 294, dans RICHELET. Il [cet oiseau, la pintade] se fait craindre des dindons mêmes, et, quoique beaucoup plus petit, il leur en impose par sa pétulance, Buffon, Ois. t. III, p. 259. Je n'étais pas encore accoutumé à cette pétulance française, Rousseau, Confess. V.

SYNONYME

PÉTULANCE, TURBULENCE. La pétulance est une vivacité impétueuse ; la turbulence, une vivacité désordonnée, et à l'idée de désordre se joint celle de quelque chose de bruyant.

HISTORIQUE

XVIe s. Les indiscretions et petulances des fols ne heurtent point les grandes et hautes ames, Charron, Sagesse, I, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pétulance »

(Siècle à préciser) Du latin petulantia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. petulantia, de petulans, pétulant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « pétulance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pétulance petylɑ̃s

Citations contenant le mot « pétulance »

  • Les trois font la paire et incarnent une forme de pensée radicale qui plaît autant à l'homme de la rue qu'au réactionnaire forcené. Ah! Cette pétulance, cette gourmandise dans leur regard quand ils osent dire tout haut ce que la rumeur publique chuchote tout bas! Ah! Cet aplomb qu'ils ont lorsqu'ils pourfendent la médiocrité de leurs semblables dans une langue féroce où se reflète leur amour inné de l'humanité! Ah! Cette audace qui est la leur de s'attaquer aux statues indéboulonnables de la pensée contemporaine, ces petits marquis de l'orthodoxie politico-médico-culturelle dont ils se plaisent à ridiculiser en autant d'interventions cinglantes le comportement moutonnier. Slate.fr, Onfray, Raoult, Zemmour, le trio de choc d'une France à côté de ses pompes | Slate.fr
  • Cet élargissement préparé, mis en oeuvre par lui se trouve, avec Morizot, retourné ou porté contre cette barrière des espèces ; avec pétulance souvent, et beaucoup de fraîcheur, celui-ci voudrait embrasser les embranchements de la vie en nous mêlant aux loups, aux éponges, à des « parents » très aliens selon ses termes mais pas inatteignables, ni fermés à toute compréhension. Morizot semble doué d’un capital de sympathie assez rare, et il ne la marchande pas, porté à la rencontre des vivants par son optimisme des contacts, et sa volonté d’aller « là où les frontières se brouillent » : le mutisme de l’univers n’est pas pour lui définitif, les manières des vivants nous parlent si nous savons les traduire, les entendre… , L'énigme de vivre | Le randonneur
  • Westwood se frotta la tête mais ne montra aucun effet néfaste de la pétulance incontestable. Urban Fusions, Le cauchemar de la Premier League de Norwich se transforme en comédie tragique dans la défaite de Burnley | Sports
  • Vendredi soir, à La Prade de Pradines, AVEC Pradines avait invité les Rois Vagabonds pour une représentation. Dans une salle totalement pleine, sans un mot, ces clowns musiciens-acrobates, ont donné le frisson. Avec une pétulance continue, chaque prestation provoquait, les rires, les applaudissements, en un mot : le bonheur. ladepeche.fr, Cahors. Un concerto pour deux clowns grandiose - ladepeche.fr
  • Entre pétulance pop et dépressions créatives abyssales, la carrière en grand huit des Kinks et de leur génial leader Ray Davies. Leblogtvnews.com, The Kinks, trouble-fêtes du rock anglais : document inédit de Christophe Conte, diffusé ce soir. - Leblogtvnews.com
  • Par sa pétulance, Pascale de La Tour du Pin avait contribué à faire le succès de la matinale de BFM-TV, qu’elle présentait jusqu’à ce mois de juin avec Christophe Delay. Sa remplaçante, qui lui ressemble, n’est pas sa copie conforme et le ronron gagne parfois. Le Monde.fr, Les matinales entre ronron et pétulance
  • C’est donc dans dans un cercle restreint que nous plonge Jean-Philippe Daguerre. La famille Ortiz est composée d’un fils ainé surnommé Madiba, de jumeaux nommés Ali et Lino, d’un père toréador et d’une mère infirmière. Ils sont soudés comme en rêve chaque famille et la gaieté règne dans la maison. Le père a un caractère solide et courageux, la mère est la vertu incarnée, attachée à ces hommes petits et grands avec un souci permanent de les rendre heureux. Les frères s’entendent bien et partagent leur adolescence dans une ambiance propice à la solidarité et à la pétulance. Artistikrezo, La famille Ortiz au Rive Gauche, gaieté et secret de famille - Artistikrezo

Traductions du mot « pétulance »

Langue Traduction
Anglais petulance
Espagnol mal humor
Italien petulanza
Allemand gereiztheit
Chinois 性急
Arabe فظاظة
Portugais petulância
Russe нетерпеливость
Japonais ペチュランス
Basque petulance
Corse petulanza
Source : Google Translate API

Synonymes de « pétulance »

Source : synonymes de pétulance sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pétulance »

Partager