Ignorer : définition de ignorer


Ignorer : définition du Wiktionnaire

Verbe

ignorer \i.ɲɔ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’ignorer)

  1. Ne pas connaître.
    • Du reste, rien ne l’embarrasse et elle fournit réponse à tout ; d’autant plus péremptoirement que plus elle ignore ; mais elle ignore sans le savoir et me fait comprendre mieux que jamais ceci : que l’ignorance qui s’ignore invite aux grandes affirmations. — (André Gide, Retouches à mon "Retour de l’U.R.S.S.", 1937)
    • Après tout s’ils ne parlent pas de ce qu’ils ignorent est-ce blâmable. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Place Charles-Surugue, des feldgendarmes apprennent aux Auxerrois à traverser dans les passages cloutés qu'ils semblaient ignorer. C'est une leçon de prévention routière avant la lettre. — (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977, page 69)
    • J’ignore quel est le crétin qui est arrivé à la conclusion qu’une image vaut mille mots, et si je le savais, je trouverais le moyen de lui régler son compte en chambre noire. — (Ofir Touché Gafla, Le Monde de la fin, Éditions Actes Sud, 2015, chap. 5)
  2. N’avoir pas une juste idée de soi-même, de ses forces.
    • Ce grand génie s’ignorait encore lui-même.
  3. Ne pas pratiquer une chose.
    • J’ignore l’art de flatter. Je préfère l’ignorer.
  4. Ne pas tenir compte de quelque chose ; faire comme si elle n'était pas là.
    • Il explique : « Hitler l'a dit ». « Hitler ! » répète Brunet abasourdi. Livard ignore l'interruption. Il poursuit — (Jean-Paul Sartre, La Mort dans l'âme, 1949)
    • Jamais autant de députés fédéraux ont ignoré les intérêts de leurs propres électeurs. La dernière fois qu'on a subi autant de mépris, c'était lors du rapatriement de la Constitution en 1982. — (publicité web du Bloc Québécois, 10 déc 2014)
    • Le gouverneur éhontément corrompu de Saxe, Martin Mutschmann, avait ignoré les appels des officiels de la ville à la construction d'abris solides, même s'il avait fait construire par les SS des bunkers de béton armé sous son bureau et dans le jardin de son domicile. — (Donald L. Miller, Les Maîtres de l'air, traduit de l'anglais (USA), Michel Lafon, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ignorer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IGNORER. v. tr.
Ne pas connaître. C'est une chose qu'il ignore. J'ignore la cause de sa colère. J'ignorais ce fait. Je n'ignore pas qu'il a voulu me nuire. J'ignorais qu'il fût arrivé. J'ignore s'il est arrivé. Nous ignorons quand il partira. Ignorez-vous donc qui elle est? Ignorer les premiers principes des sciences, les premiers principes de sa religion. Ignorer les choses les plus nécessaires à savoir. Absolument, Dans beaucoup de choses, il faut savoir ignorer. Ignorer les hommes, Ne pas connaître le cœur humain. S'ignorer soi-même, Ne pas se connaître soi-même. Il signifie aussi N'avoir point une juste idée de soi-même, de ses forces. Ce grand génie s'ignorait encore lui-même.

IGNORER signifie quelquefois Ne point pratiquer une chose. J'ignore l'art de flatter. Le participe passé

IGNORÉ, ÉE, s'emploie aussi comme adjectif et signifie Qui est inconnu, caché. Ce grand savant vit ignoré du monde. Il mène une vie obscure et ignorée. Dans une retraite ignorée.

Ignorer : définition du Littré (1872-1877)

IGNORER (i-gno-ré) v. a.
  • 1Ne pas savoir, ne pas connaître. C'est par la suite de ces conseils que Dieu a fait naître les deux puissantes maisons d'où la reine devait sortir : celle de France et celle d'Autriche, dont il se sert pour balancer les choses humaines, jusqu'à quel degré et jusqu'à quel temps ? il le sait et nous l'ignorons, Bossuet, Mar.-Thér. Il serait honteux, je ne dis pas à un prince, mais en général à tout honnête homme, d'ignorer le genre humain et les changements mémorables que la suite des temps a faits dans le monde, Bossuet, Hist. Dessein général. J'ignore de quel crime on a pu me noircir, Racine, Brit. IV, 2. J'ignore si de Dieu l'ange se dévoilant Est venu lui montrer un glaive étincelant, Racine, Ath. II, 2. Je lui vendrai si cher ce bonheur qu'il ignore, Qu'il vaudrait mieux pour lui qu'il l'ignorât encore, Racine, Mithr. II, 1. Le malheureux, il cherchait tour à tour Tous les plaisirs, il ignorait l'amour, Voltaire, Enfant prod. I, 3. La bonne comédie fut ignorée jusqu'à Molière, comme l'art d'exprimer sur le théâtre des sentiments vrais et délicats fut ignoré jusqu'à Racine, Voltaire, Lett. sur Zaïre.

    Ignorer de, avec un verbe à l'infinitif. Albergoti eut l'art de se mettre bien avec tous ceux de qui il pouvait attendre, bien qu'il n'ignorât pas d'être haï et qu'on se défiait beaucoup de lui, Saint-Simon, 455, 159.

    Ignorer que, avec l'indicatif si la phrase est négative, et avec le subjonctif si la phrase est affirmative. Je n'ignore pas qu'il a voulu me nuire. Il ignorait qu'on fît des informations contre lui. On ignore communément qu'il en soit ainsi.

    Absolument. Voilà notre état véritable ; c'est ce qui nous rend incapables de savoir certainement et d'ignorer absolument, Pascal, Pensées, t. I, p. 248, édit. LAHURE.

  • 2Il se dit des personnes qui ne sont pas connues. Jusqu'ici d'un vain titre Octavie honorée, Inutile à la cour, en était ignorée, Racine, Brit. III, 4. Il s'éleva un nouveau roi dans l'Égypte qui ignorait Joseph, Voltaire, Philosophie, Bible expliquée, Exode.

    Ignorer les hommes, ne pas connaître le cœur humain.

  • 3Dans le style soutenu. Ne pas connaître, ne pas pratiquer.

    Elle ignora toujours l'imposture. J'ignore ce grand art qui gagne une maîtresse, Boileau, Sat. I.

  • 4Neutralement. Ne pas ignorer de, savoir, être instruit.

    Il annonça ses intentions, afin que personne n'en ignorât. Ceux-là même qui sont séparés de nous de toute l'étendue de la mer… n'ignorent point de cette vérité, Guez de Balzac, le Prince, ch. 5. Quant à vous, je vois bien Qu'en sortant du couvent vous n'ignorez de rien, Hauteroche, App. trompeuses, III, 7. Monsieur l'abbé, vous n'ignorez de rien, Et ne vis onc mémoire si féconde, Rousseau J.-B. Épigr.

  • 5S'ignorer, v. réfl. Ne pas se connaître soi-même. C'est dans ce doute qui doute de soi et dans cette ignorance qui s'ignore et qu'il [Montaigne] appelle la maîtresse forme, qu'est l'essence de son opinion (voy. IGNORANCE, à l'historique), Pascal, Entret. sur Épict. et Mont. Mais souvent un auteur qui se flatte et qui s'aime, Méconnaît son génie et s'ignore soi-même, Boileau, Art p. I. Dans ces rêves flatteurs que j'ai perdu de jours ! Cherchant à tout savoir et m'ignorant toujours, Racine L. la Religion, ch. II. On s'ignore dans le ventre de sa mère ; c'est là pourtant que les idées devraient être les plus pures, car on est moins distrait, Voltaire, Lett. L. C. 23 déc. 1768. Et mon cœur qui s'ignore Peut-il admettre un Dieu que mon amant abhorre ? Voltaire, Zaïre, I 1.

    N'avoir point une juste opinion de soi-même, de ses forces. Objet de la publique estime, Toi seul, tu parais t'ignorer, Lamotte, Od. t. I, p. 406, dans POUGENS. L'envie n'attaqua point un mérite qui s'ignorait, Raynal, Hist. phil. III, 15.

    Être dans l'ignorance de ses propres sentiments. Je la laisse échapper ! je m'ignore moi-même, Voltaire, Zaïre, III, 7. Ah ! demeurez, Octar, je me crains, je m'ignore, Voltaire, Orphel. III, 4. Plein d'un mortel poison dont l'horreur me dévore, Je m'ignorais moi-même et je me cherche encore, Voltaire, Brutus, V, 7.

HISTORIQUE

XIVe s. Quant li rois la roïne vist si forment plorer, Et il out entendu tout senz rien ignorer…, Girart de Ross. V. 2564.

XVe s. Et sur ce, le roy d'Angleterre n'avoit pas ignoré [été négligent] ne dormy sur ces besongnes, Froissart, liv. IV, p. 223, dans LACURNE.

XVIe s. Or, entreprenant à former la vie de l'homme chrestien, je n'ignore pas que je n'entre en une matiere ample et diverse, Calvin, Inst. 534. Afin d'ignorer la chose [de la cacher], elle et une de ses chambrieres, en qui elle se fioit, porterent le corps mort dedans la rue, Marguerite de Navarre, Nouv. L.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ignorer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « ignorer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « ignorer »

Étymologie de ignorer - Littré

Provenç. et espagn. ignorar ; ital. ignorare ; du lat. ignorare, de i pour in privatif, et d'un radical inusité gnorus, très voisin de gnarus, qui sait.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ignorer - Wiktionnaire

Du latin ignorare (ne pas connaître).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ignorer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ignorer iɲɔre play_arrow

Conjugaison du verbe « ignorer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe ignorer

Citations contenant le mot « ignorer »

  • Dès lors, on peut être sceptique face au découpage virtuel qu’opère le Tribunal pour détacher les aliments représentés dans les modèles en jeu afin de les ignorer. Le petit Musée des Marques, Doit-on distinguer l'essentiel de l'accessoire dans les dessins et modèles et ignorer certains éléments pour apprécier leur caractère individuel ? | Le petit Musée des Marques
  • Le Canada souffre d’une crise de la justice. Nous le savions avant la pandémie de COVID-19, mais nous ne pouvons plus l’ignorer aujourd’hui. Comment déposer des documents lorsque les portes du palais de justice sont fermées ? Comment mener un procès quand les gens ne peuvent pas entrer dans la salle d’audience ? La Presse, On ne peut plus ignorer la crise de la justice
  • Faut-il remettre rapidement sur la table le sujet de la réforme des retraites ? Le gouvernement "ne peut pas ignorer" le déficit du système de retraites, mais "la priorité c'est la relance" de l'activité , a affirmé vendredi la ministre du Travail, Elisabeth Borne, alors que le gouvernement veut fixer un agenda social avec les syndicats et le patronat. Boursorama, Réforme des retraites : le gouvernement "ne peut ignorer" le déficit du système - Boursorama
  • Le classique de Nintendo sorti conjointement avec la Nintendo Switch il y a 3 ans remplit toutes les caractéristiques du jeu dans lequel on adore se perdre, quitte à ignorer l’histoire principale. Contrairement à 90% des mondes ouverts, où l’exploration sert la narration, Zelda Breath of The Wild utilise la narration comme un prétexte à l’exploration, et offre un sentiment de liberté rarement vu dans le jeu vidéo. , Quand les jeux te poussent à ignorer l'histoire principale | melty
  • Le seul vrai Mal est de connaître le Bien... et de l'ignorer. De Olivier Lockert / Core gem
  • Les Anglaises adorent les chevaux mais elles semblent ignorer le bidet. De Hervé Lauwick
  • Si vous exercez une influence, feignez au moins de l'ignorer. De Henry de Montherlant / Carnets
  • Nous sommes faits pour ignorer que nous ne sommes pas libres. De Paul Valéry / Cahiers I
  • Mal savoir ne vaut pas mieux que tout ignorer... De Gustave Thibon / L'Equilibre et l'harmonie
  • En histoire, il faut se résoudre à beaucoup ignorer. De Anatole France / Pierre Nozière
  • S'ignorer vaut mieux parfois que se connaître. De Gustave Le Bon
  • Que de choses il faut ignorer pour agir ! De Paul Valéry
  • Le pire des défauts est de les ignorer. De Publius Syrus
  • Posséder sa jeunesse fait ignorer la jeunesse. De Marthe Gagnon-Thibaudeau / Le Mouton noir de la famille
  • Etudier vaut mieux qu'ignorer. De Proverbe québécois
  • Nul n’est censé ignorer la loi. De Proverbe romain
  • Je consens qu'une femme ait des clartés de tout, Mais je ne lui veux point la passion choquante De se rendre savante afin d'être savante ; Et j'aime que souvent, aux questions qu'on fait, Elle sache ignorer les choses qu'elle sait. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Les Femmes savantes, I, 3, Clitandre
  • Savoir mal est pire qu'ignorer. Giovanni Giacomo Casanova dit Jean-Jacques Casanova de Seingalt, Mémoires

Traductions du mot « ignorer »

Langue Traduction
Corse ignurà
Basque ez ikusi
Japonais 無視する
Russe игнорировать
Portugais ignorar
Arabe تجاهل
Chinois 忽视
Allemand ignorieren
Italien ignorare
Espagnol ignorar
Anglais ignore
Source : Google Translate API

Synonymes de « ignorer »

Source : synonymes de ignorer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « ignorer »


Mots similaires