Pratiquer : définition de pratiquer


Pratiquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRATIQUER, verbe trans.

A. − Qqn pratique qqc.
1. Mettre en application (une prescription, une règle morale ou religieuse). Pratiquer une morale stricte. La jeunesse, dite des écoles, affichant et pratiquant une morale toute différente de celle des anciens grands seigneurs (Maupass., Contes et nouv.,t.1, Autres temps, 1882, p.59).
En partic. Exercer habituellement (une activité prescrite par la loi morale ou religieuse). Pratiquer le bien, l'humilité, la solidarité; pratiquer sa foi, sa religion. C'est un homme qui ne pratique pas le pardon, un homme qu'on ne trompe pas (Sand, Indiana,1832, p.68).Il fallait obéir à Dieu et pratiquer la charité: la victoire était à ce prix (A. France, J. d'Arc,t.1, 1908, p.306).
Empl. abs. Observer les pratiques extérieures de sa religion. Toutes les femmes qu'il [Numa] connaissait (...) étaient des catholiques ferventes. Aussi fut-il très surpris, après quelques mois de mariage, de voir que Rosalie ne pratiquait pas (A. Daudet, N. Roumestan,1881, p.44).Avec l'âge et la maladie, il devenait pieux et pratiquait (A. France, Anneau améth.,1899, p.51).
2. Mettre en action (une règle, une théorie, une méthode). Pratiquer un système; pratiquer la journée continue. N'avait-il pas toute une oeuvre à remplir, toute une philosophie aussi à pratiquer (Verlaine, OEuvres posth.,t.1, Hist. comme ça, 1896, p.352).Les auteurs qui pratiquent la méthode objective prétendent qu'il est vain de s'efforcer de reproduire l'infinie complexité de la vie (Sarraute, Ère soupçon,1956, p.65).
En partic. Exercer régulièrement (une activité). Pratiquer un art, un métier, une profession; pratiquer un sport; pratiquer une langue étrangère. Parmi les innombrables négoces auxquels il [le cabaretier] se livrait à Hounfalou et dans les environs, il pratiquait le commerce des peaux (Tharaud, Ombre de la Croix,1917, p.18):
1. En admettant que Rembrandt se fût obstiné dans un genre assez difficile à pratiquer hors de son milieu propre, vous le réprésentez-vous appartenant à l'école d'Anvers, (...) élève de Rubens, peignant pour les cathédrales, décorant des palais et pensionné par des archiducs? Fromentin, Maîtres autrefois,1876, p.158.
Empl. abs. Exercer la médecine. Boutan (...) avait cessé de pratiquer (...) n'allant désormais en visite que chez les très vieux clients, ses amis (Zola, Fécondité,1899, p.691).
3. Recourir à (un moyen, un procédé) ou avoir, de manière habituelle (tel ou tel comportement, telle ou telle activité). Pratiquer un contrôle, une sélection; pratiquer le chantage, l'humour noir. [César Borgia] pratiquait [la dissimulation, la feinte, la perfidie, le guet-apens] sur tout le monde, même sur sa famille, même sur ses fidèles (Taine, Philos. art,t.1, 1865, p.182).Eh quoi! ce pape (...) avait spéculé sur des terrains, sur des valeurs de Bourse! Il avait joué (...) pratiqué l'usure, fait suer à l'argent des intérêts (Zola, Rome,1896, p.224):
2. Cette politique que pratique le Parti Socialiste depuis plusieurs années, c'est la politique de livraison de la France aux milliardaires américains, c'est la politique du truquage électoral qui a porté à l'Assemblée une majorité archiréactionnaire... L'Humanité,19 janv. 1952, p.2, col. 8.
En partic. Pratiquer tel prix. Appliquer couramment tel prix dans la vente d'un produit ou la prestation d'un service. Pratiquer des prix élevés, modérés. Des firmes placées dans des conditions très inégales de coût peuvent pratiquer le même prix pour des clientèles situées à des distances physiques très différentes (Perroux, Écon. XXes.,1964, p.131).
Empl. pronom. à sens passif. Être exécuté, réalisé, avoir lieu. Ce jeune voyou que tu as vu sait comment les choses se pratiquent à la Roquette. Il vient me dire que l'assassin de la rue du Château-des-Rentiers ne sera pas exécuté cette nuit (A. France, Jocaste,1879, p.96).
4. Exécuter (un acte médical ou concernant la santé). Pratiquer une intervention; pratiquer une amputation, une injection, un lavement. Je sais que les internes se plaignent de sortir de l'hôpital sans avoir pratiqué d'opérations (Goncourt, Soeur Philom.,1861, p.216).Je continuais à pratiquer l'auscultation avec le plus grand soin (Cadet de Gassicourt, Mal. enf.,t.1, 1880, p.88).
5. Faire, aménager, exécuter (une ouverture, un passage, certaines constructions). La chambre du jeune vicomte, pratiquée au-dessus du salon (...) avait à peine la hauteur d'un entresol (Stendhal, Armance,1827, p.12).Une ouverture pratiquée à une certaine élévation [dans les cellules des recluses] leur donnait de l'air (Lenoir, Archit. monast.,1852, p.10):
3. blanche: M. Edmond, votre fils, n'est pas venu avec vous? poitrinas: Non, dans ce moment-ci, il est affligé d'une entorse (...). C'est un peu ma faute. J'avais pratiqué des fouilles au bout du parc, sans prévenir personne (...) et, le soir, il est tombé dedans. Labiche, Gramm.,1867, IV, p.138.
B. − Qqn pratique qqn ou qqc.Littér., vieilli
1. [L'obj. désigne une pers.] Fréquenter habituellement. Pratiquer les femmes, le monde; pratiquer un auteur. En le retrouvant [Lamennais], en l'entendant causer (...) j'ai senti combien nous devenons aisément injustes pour ceux mêmes que nous avons si bien connus, mais que nous avons cessé de pratiquer (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p.91).Mais, n'est-ce pas, je connais les hommes et surtout je connais Jean et je le pratique (Colette, Entrave,1913, p.56).P. anal. Pratiquer un livre.
2. [L'obj. désigne un lieu] Fréquenter habituellement, bien connaître (pour y séjourner, y habiter). Pratiquer la montagne. Le plus fin de nous tous a été Louis de S... Jadis ayant pratiqué le Japon et s'y étant marié, il se contente aujourd'hui d'être l'ami de nos femmes (Loti, MmeChrys.,1887, p.89).
Prononc. et Orth.: [pʀatike], (il) pratique [pʀatik]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) 1370 «mettre en pratique, en application» (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, t.2, p.321); b) 1480 (G. Coquillart, Droits nouveaux, éd. M. J. Freeman, p.136: Dieu scet comme on practique l'art!); c) 1536 pratiquer pacience (R. de Collerye, OEuvres, éd. Ch. d'Héricault, 48); 2. a) fin xives. «se procurer» (Eustache Deschamps, OEuvres, éd. Queux de St Hilaire, t.8, p.13: pour pratiquer un seul denier...); b) ca 1470 pratiquer argent «extorquer de l'argent» (G. Chastellain, OEuvres, éd. Kervyn de Lettenhove, t.4, p.341); c) 1545 pratiquer sa vie «obtenir de quoi vivre» (Le Maçon, trad. Decameron, II, 8 ds Hug.); 3. ca 1470 pratiquer qqc. avec qqn «tramer quelque chose avec quelqu'un» (G. Chastellain, op. cit., t.3, p.175); 4. a) 1477 (Ordonnances des Rois de France, t.28, p.281: procureurs pratiquant en nos cours de parlement); b) 1530 (Palsgr., p.663: il a longtemps estudié la medicine et mayntenant il commence à practiquer); 5. 1480 pronom. «être en usage» (G. Coquillart, op. cit., p.146); 6. ca 1500 «fréquenter habituellement (une personne)» (Commynes, Mém., éd. J. Calmette, t.3, p.259); 7. 1547 «ménager, aménager (un espace, une ouverture)» (J. Martin, Archit. Vitruve, f. III vo); 8. 1548 «exécuter selon les règles prescrites» (N. du Fail, Baliverneries, éd. J. Assézat, t.1, p.172); 9. a) 1791 pratiquer une religion (Volney, Ruines, p.168); b) 1855 absol. (Sand, Hist. vie, t.3, p.363); c) 1867 un catholique pratiquant (Taine, Notes Paris, p.54). De pratique1*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 2023. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2835, b) 2619; xxes.: a) 3031, b) 2956. Bbg. Quem. DDL t.27.

Pratiquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

pratiquer \pʁa.ti.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en pratique.
    • Voilà comment, dans ce pays, depuis un temps immémorial, les gens vivotaient heureux, pratiquant une espèce de communisme familial. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Exercer, en parlant de certaines professions, de certains sports, de certains jeux.
    • L'instructeur américain, M. Griser, a obtenu là des résultats absolument remarquables qui démontrent, une fois de plus, la facilité avec laquelle on peut enseigner le crawl américain aux débutants qui n'ont jamais pratiqué de nages désuètes comme la brasse ou le trudgeon. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • La Canasta peut réunir de deux à six joueurs ; mais elle est surtout passionnante quand elle peut être pratiquée par deux équipes de deux joueurs. — (Frans Gerver, Le guide Marabout de Tous les Jeux de Cartes, Verviers : Gérard & C°, 1966, page 114)
    • Le chimpanzé est omnivore, et il est occasionnellement carnivore. Il pratique occasionnellement la chasse et l'on peut voir se manifester à la fois coopération et stratégie d'encerclement et de diversion dans la chasse aux petits potamochères. — (Edgar Morin, La vie de la vie, page 423, Seuil, 1980)
    • (Absolument) La théorie ne suffit pas, il faut pratiquer.
    • On ne peut acquérir d’habileté qu’à force de pratiquer.
    • Ce médecin, cet homme de loi a longtemps pratiqué.
  3. (Absolument) (Religion) Observer les pratiques du culte.
    • Ah ! les gens qui ne pratiquent pas s’imaginent que rien n’est plus facile que de prier. Je voudrais bien les y voir ! — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  4. Employer un moyen.
    • Pendant longtemps le sucre ordinaire a été extrait exclusivement de la canne à sucre ; cette opération se pratique encore, surtout dans les Indes et en Amérique. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 121)
    • […] que Dieu permettait bien aux Juifs de se marier avec leurs captives et de changer des Moabites en filles de Sion, pourvu qu'ils leur rognassent les ongles, qu'ils leur rasassent les cheveux, et qu'ils pratiquassent à leur égard diverses purifications : […]. — (Pierre Bayle, Pensées diverses sur la comète, 1682, éd. E. Cornély et cie, tome 1, 1911, p. 223)
  5. (Médecine) Exécuter une opération médicale ou chirurgicale.
    • Il est donc conseillé de pratiquer immédiatement un nettoyage rigoureux de la plaie avec un virucide puissant (eau de Javel diluée au 1/10ème par exemple). — (Pharmacologie clinique, page 45, Éditions INSERM, 1989)
    • Pratiquer une opération.
    • L’amputation fut pratiquée.
  6. (Architecture) Ménager, trouver le moyen d’exécuter.
    • On a pratiqué un petit escalier dans l’épaisseur du mur.
    • Pratiquer un trou, une ouverture.
  7. Rendre praticable ; frayer un chemin, un sentier.
    • Les moyens de prévenir une insurrection nous paraissent être ceux-ci : 1°) Pratiquer des routes. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
  8. Fréquenter, hanter.
    • J’ai assez pratiqué cet homme-là pour savoir de quoi il est capable.
    • Il ne pratique que des gens de bien.
    • Lorsque ma mauvaise fortune jura de ne plus me laisser en repos, ce fut un soir à Saint-Rimault, par un homme que j'avais connu il y avait plus de sept ans, et pratiqué deux ans entiers sans l'aimer. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  9. (En matière criminelle) Suborner
    • Pratiquer des témoins.
  10. Ménager, en parlant des intelligences.
    • Il avait pratiqué dans cette place des intelligences qui lui ont donné le moyen de la prendre par surprise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pratiquer : définition du Littré (1872-1877)

PRATIQUER (pra-ti-ké) v. n.
  • 1Mettre en pratique. Je me réservais de temps en temps quelques heures que j'employais à la pratiquer [ma méthode] en des difficultés de mathématique, Descartes, Méth. III, 6. Va pratiquer ailleurs tes noires actions, Corneille, Médée, II, 2. Et déjà vous cherchez à pratiquer l'amour, Corneille, le Ment. I, 1. Grâce… De quoi, Madame ?… D'avoir trop soutenu la majesté des rois ?… Trop du grand Annibal pratiqué les maximes ? Corneille, Nicom. IV, 2. Vous ne sauriez nier que ce jésuite ne fût tuable en sûreté de conscience, et que l'offensé ne pût en cette rencontre pratiquer envers lui la doctrine de Lessius, Pascal, Prov. XII. Ne sied-il pas bien à ceux qui pratiquent cette conduite par toute la terre…, Pascal, ib. XVI. Cette coutume de juger les rois après leur mort parut si simple au peuple de Dieu, qu'il l'a toujours pratiquée, Bossuet, Hist. III, 3. Quelle autre a mieux pratiqué cet art obligeant qui fait qu'on se rabaisse sans se dégrader, et qui accorde si heureusement la liberté avec le respect ? Bossuet, Reine d'Anglet. Albe fut vaincue et ruinée ; ses citoyens, incorporés à la ville victorieuse, l'agrandirent et la fortifièrent ; Romulus avait pratiqué le premier ce moyen d'augmenter la ville, où il reçut les Sabins et les autres peuples vaincus, Bossuet, Hist. I, 7. Ce qui vous faisait pratiquer tant de jeûnes et tant d'austérités, Bourdaloue, Serm. 19e dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 195. Il reconnut dans l'Église de Jésus-Christ une puissance de décision qui nous fait croire ce qu'elle croit, pratiquer ce qu'elle ordonne, Fléchier, Duc de Mont. Je pratique ce que je vous conseille, Maintenon, Lett. à Mme de Glapion, 14 oct. 1699. Ce que la nature pratique en petit entre les hommes pour la distribution du bonheur ou des talents, elle l'aura sans doute pratiqué en grand entre les mondes, Fontenelle, Mond. 3e soir. Les Zaleucus, les Thalès, les Anaximandre et tous les sages qui avaient cherché la vérité et pratiqué la vertu, Voltaire, Dict. phil. Religion. Il en coûte peu de prescrire l'impossible, quand on se dispense de le pratiquer, Rousseau, Conf. VIII. L'ouvrage où Votre Majesté loue avec tant d'esprit et de gaieté cette paresse qu'elle pratique si peu, D'Alembert, Lett. au roi de Pr. 16 sept. 1768.

    Absolument. Combien de défauts dans leurs ouvrages [de certains peintres] qui m'échappent, faute d'avoir pratiqué, et comme je les leur remontrerais ! Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XV, p. 98.

  • 2Exercer, en parlant d'une profession ; il ne se dit guère qu'en parlant de la médecine et de l'art vétérinaire. Quoiqu'il ne fût point docteur, il pratiqua la médecine dans cette ville, où de tout temps elle a été si bien pratiquée, Fontenelle, Lemery.

    Absolument. Ce médecin pratique depuis vingt ans.

  • 3Fréquenter, hanter. Pour vous estimer autant que vous le méritez, il faut vous avoir pratiqué autant que j'ai fait, Voiture, Lett. 121. Le vieux maréchal de Villeroy, qui avait fort pratiqué Bartet chez lui, en eut pitié, Saint-Simon, 187, 244. Pour connaître les hommes, il faut les pratiquer, Duclos, Consid. mœurs, Introd.

    Il se dit aussi des lieux que l'on fréquente. Les marchés que les Anglais avaient anciennement pratiqués, Raynal, Hist. phil. III, 6.

  • 4 Terme de marine. Avoir libre accès dans un pays ; établir des communications avec ce pays.
  • 5Gagner par des pratiques. Mon père a été assassiné par ceux que les vôtres ont pratiqués avec des sommes immenses, Vaugelas, Q. C. IV, 1. Elle t'a pratiqué pour me faire périr, Tristan, Marianne, II, 7.

    En matière criminelle, pratiquer des témoins, les suborner.

  • 6Chercher à obtenir par des pratiques. Contre un si grand rival j'agis à force ouverte, Sans blesser son honneur, sans pratiquer sa perte, Corneille, Nicom. III, 8. Ainsi les protestants de France pratiquaient dès lors le secours de ceux d'Allemagne, sous prétexte que la cause était commune, Bossuet, Déf. des Variat. 16. Craignant les trahisons que pouvaient pratiquer les nobles Génois, Thiers, Hist. du Cons. et de l'Emp. III.

    Pratiquer des intelligences, s'en procurer dans le parti ennemi.

  • 7Arranger, disposer, préparer. Pour donner plus de dignité à l'action, j'ai fait Félix gouverneur d'Arménie, et ai pratiqué un sacrifice public afin de rendre l'occasion plus illustre, Corneille, Poly. Exam.
  • 8Exécuter, en parlant de diverses opérations manuelles. Pratiquer un trou. Pratiquer un séton. L'amputation de la cuisse fut pratiquée à l'ambulance. Madame a besoin de ces dix pistoles pour payer cet ingénieur qui a pratiqué cette trappe dans son alcôve, Dancourt, la Femme d'intrigue, v, 1.

    Pratiquer un chemin, un sentier, le frayer.

    Terme d'architecture. Ménager certaines petites commodités dans une construction. Pratiquer un escalier dans l'épaisseur du mur.

    Terme de maçonnerie. Pratiquer la pierre, en tirer un bon parti, de façon qu'il y ait le moins de déchet possible.

  • 9Se pratiquer, v. réfl. Être mis en pratique. Après les compliments et d'une et d'autre part, Comme entre grands il se pratique, La Fontaine, Fabl. XI, 1. Qu'ils ne soient enrôlés que pour un an, comme il se pratiquait à Rome, Montesquieu, Esp. XI, 6.

HISTORIQUE

XIVe s. Il sont plus attis et miex [mieux] pratiquans que ceulz qui scevent teles choses universeles, Oresme, Eth. 179.

XVe s. Tu n'as maison, terre, eritaige, Pratique, vray sens ne usaige, Pour pratiquer [gagner] un seul denier, Deschamps, Poésies mss. f° 418. Le charpentier et le masson N'estudient que bien peu non, Et si font aussi belle mine Qu'estudians en medecine, En loix et en theologie, Pour avoir practiqué leur vie, la Font. 342. Et ceux qui ne les pratiquoient [les princes] point de si près comme moy, les reputoient estre bien heureux, Commines, VIII, 13. On pratiquoit Amyens, Abbeville… pour les remettre en la main du roy, Commines, III, 1. Le roy praticquoit les serviteurs dudit duc de Guyenne, et en vouloit retyrer les ungs par amour et les autres par force, Commines, III, 8.

XVIe s. Adventuriers jusqu'à Milan marcherent, Passant pays honnestement payerent ; L'hoste est heureux qui avec eulx praticque, Marot, J. V, 74. Ostons luy [à cet ennemi, à la mort] l'estrangeté, practicquons le, accoustumons le, Montaigne, I, 76. Les medecins pratiquent avant main la creance de leur patient avec de faulses promesses de sa guarison, Montaigne, I, 99. Il [un homme qui lit] practicquera par le moyen des histoires ces grandes ames…, Montaigne, I, 169. Il ordonna que les mariez ne se pourroient practiquer qu'à la desrobbée, Montaigne, III, 2. Mechmet practiquoit souvent ce supplice, Montaigne, III, 120. L'immoderée largesse rebute plus de gents qu'elle n'en practique, Montaigne, IV, 9. Des tuyaux practiquez dans l'espez du mur, Montaigne, IV, 255. Et semble que, si quelqu'un en vouloit douter, on l'estimeroit soldat peu pratiqué [expérimenté], Lanoue, 307. Encores plus bravement se vantoit Asclepiades medecin avoir avec Fortune convenu en ceste paction, que medecin reputé ne fust, si malade avoit esté depuis le temps qu'il commença de practiquer en l'art, jusques à sa derniere vieillesse, Rabelais, IV, Prol. de l'autheur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Pratiquer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

PRATIQUER, v. act. (Gramm.) voyez l’article Pratique ; on dit ce n’est pas assez que de prêcher aux autres la vertu, il faut la pratiquer soi-même. Je ne sais si l’on a fait en Médecine des découvertes bien importantes depuis Hippocrate, mais il est sûr que cet homme en posséda la véritable pratique ; il faut pratiquer un escalier dérobé dans cet endroit ; on perd l’estime qu’on faisoit des hommes en les pratiquant beaucoup. Il y a du danger à pratiquer avec les méchans ; il ne faut ni pratiquer les sujets d’un prince, ni les voix dans une élection. Les hommes bornés ne veulent que pratiquer. Les hommes pénétrans ne veulent que réfléchir ; de-là la lenteur du progrès des connoissances humaines, qui demanderoient que l’expérience & la pratique fussent accompagnées de la réflexion.

Pratiquer, (Archit.) c’est dans la distribution d’un plan, disposer les pieces avec économie & intelligence, pour les proportionner & les dégager avantageusement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « pratiquer »

Étymologie de pratiquer - Littré

Pratique 1 ; provenç. praticar ; espag. practicar ; ital. praticare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pratiquer - Wiktionnaire

De pratique et -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pratiquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pratiquer pratike play_arrow

Conjugaison du verbe « pratiquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe pratiquer

Citations contenant le mot « pratiquer »

  • Nous savons que pratiquer une activité physique régulière est bon pour la santé physique et mentale. Une récente étude menée par des chercheurs de l'université de Virginie (Etats-Unis) rapporte en plus de cela, les bienfaits de la pratique physique sur la vue, notamment parce qu'elle contribuerait à ralentir, voire empêcher la dégénérescence maculaire liée à l'âge, ainsi que le développement d'un glaucome et de la rétinopathie diabétique, qui touche 50% des patients diabétiques de type 2. www.pourquoidocteur.fr, Pratiquer une activité physique est bon pour votre vue
  • Julien Douy, animateur au centre de loisirs de Vic-Fezensac affiche un beau palmarès. Depuis 20 ans, Julien, originaire de la Picardie, pratique le basket handisport. Arrivé dans le Gers depuis 8 ans, il est joueur au club de la JAP "Jeunesse Pavienne d’Auch". Tous les vendredis, depuis quelques semaines, Julien emmène les enfants du centre pour pratiquer une activité, notamment le basket handisport, dont Julien connaît naturellement toutes les ficelles. ladepeche.fr, Vic-Fezensac. Des enfants découvrent le basket handisport... - ladepeche.fr
  • Il y a souvent plus de vice à effleurer le mal qu'à le pratiquer franchement. De Michel Campiche / Du haut de la solitude
  • Il est beau de ne pratiquer aucun métier, car un homme libre ne doit pas vivre pour servir autrui. De Aristote
  • Souvent, les critiques ont tendance à chanter des oraisons funèbres plutôt que de pratiquer leur vrai métier. De Georges Raby / Les Dents longues
  • Un des avantages de la pauvreté, c'est qu'elle vous oblige à pratiquer la vertu. De Jerome K. Jerome
  • On peut être obsédé par quelque chose et le pratiquer très mal. De Frédéric Beigbeder / Vacances dans le coma
  • Ce sont toujours les gens qui manquent de vocabulaire qui se mêlent de pratiquer le bavardage. De Henri Jeanson / La volonté
  • Le vrai mystère de la religion : il y a des gens pour la pratiquer. De José Artur
  • La fidélité est l'art de ne pratiquer l'adultère que par la pensée. De Decoly
  • Manier savamment une langue, c'est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire. De Charles Baudelaire
  • Divorcer c'est pratiquer la position du démissionnaire. De Jean-Jacques Thibaud / Je m'plaisante
  • La meilleure récompense de la vertu est de la pratiquer. De Roger Racette / Le songe d'Attis
  • Il faut un minimum de confort pour pratiquer la vertu. De Saint Thomas d’Aquin / Opéra omnia
  • Les conseils faciles à pratiquer sont les plus utiles. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • A pratiquer plusieurs métiers, on ne réussit dans aucun. De Platon / La République
  • Le bonheur est un art à pratiquer, comme le violon. De John Lubbock

Images d'illustration du mot « pratiquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pratiquer »

Langue Traduction
Corse pratica
Basque praktika
Japonais 練習
Russe практика
Portugais prática
Arabe ممارسة
Chinois 实践
Allemand trainieren
Italien pratica
Espagnol practicar
Anglais practice
Source : Google Translate API

Synonymes de « pratiquer »

Source : synonymes de pratiquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « pratiquer »



mots du mois

Mots similaires