La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « haie »

Haie

[ɛ]
Ecouter

Définitions de « haie »

Haie - Nom commun

  • Barrière végétale composée d'arbres, d'arbustes ou de branchages, destinée à délimiter ou protéger un espace.

    Selon Kaempfer, les camélias sauvages poussaient au Japon dans les haies et il existait également des variétés cultivées.
    — WT. Stearn Les expéditions botaniques et les grands voyages d'explorations au XVIIIe siècle in, L'empire de flore : Histoire et représentation des fleurs en Europe du XVIème au XIXème siècle
  • (Athlétisme) Obstacle fixe que les athlètes doivent franchir lors d'une compétition.

    Tel un vent impétueux, l'athlète s'élance, franchit la haie avec une agilité remarquable et continue sa course vers la victoire.
    (Citation fictive)
  • (Marine) Obstacle naturel tel qu'un banc d’écueils limitant le passage maritime.

    La côte, constellée de rochers, dressait sa haie d'écueils impénétrable, bornant l'horizon des marins.
    (Citation fictive)
  • (Technique) Mode de disposition des briques pour favoriser leur séchage.

    Dans l’art de la brique, la conception de la haie, minutieusement alignée pour un séchage optimal, joue un rôle primordial.
    (Citation fictive)
  • Alignement de personnes qui bordent une voie pour laisser passer quelqu’un ou un cortège officiel.

    Il y avait foule. Derrière la haie de soldats qui s’effrangeaient devant le carré réservé à l'échafaud commença à s'élever un brouhaha.
    — Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann

Expressions liées

  • Course de haies
    Encadrés par les professeurs d’EPS du collège, ils ont su porter haut les couleurs de leur établissement en remportant tous les challenges aux championnats départementaux. Ils reprendront ce week-end le flambeau de leurs prédécesseurs qui, au sortir des championnats de France à Rennes en 2019, avaient été stoppés net dans leur élan par l’arrivée du Covid. C’est par équipe mixte qu’ils affronteront leurs adversaires dans les disciplines suivantes : vitesse 50 mètres, lancer de poids, course de haies et saut en longueur.
    — SudOuest.fr, Langon : des collégiens en route pour les championnats de France d’athlétisme du sport scolaire
  • Double, triple haie
  • Faire une haie d'honneur à quelqu'un (se ranger en file pour rendre hommage à un personnage important.)
  • Faire, former la haie
  • Haie sèche (haie faite de branches de bois mort entrelacées.)
    Une belle aubépine fleurie, qui apparaît seule dans une haie sèche
    — Taine, Notes Paris
  • Haie vive (haie composée d'arbres, d'arbustes bien enracinés.)
    Oui, Caroline, qui s’y frotte s’y pique. Je veux bien sûr parler de l’ortie. Je crois qu’après 55 jours de confinement sous les toits parisiens, j’aurais été capable de me rouler dans une haie vive tellement je ne pouvais plus voir en peinture le papier peint de mon perchoir.
    — France Culture, L’ortie, qui s’y frotte s’en régale
  • Haïr cordialement, mortellement
  • Haïr quelqu'un ou quelque chose comme la peste, comme la mort (Haïr extrêmement quelqu'un ou quelque chose)
  • Haïr quelqu'un à la mort
  • Ne pas haïr (ne pas être indifférent à.)
    La charité du pauvre est de ne pas haïr le riche.
    Léon Tolstoï
  • Se mettre, se ranger en haie

Étymologie de « haie »

Du wallon hâie, du bas-latin haia, haga, de l'ancien haut allemand haga, de l'allemand Hag, de l'anglais hedge, du flamand haeghe. Du vieux francique hagja, du vieux normand hag, du normand moderne hague ou haye. Apparaît en français vers 1155 dans Le Psautier de Cambridge.

Usage du mot « haie »

Évolution historique de l’usage du mot « haie » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « haie » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « haie »

Antonymes de « haie »

Citations contenant le mot « haie »

  • Nul n’arrose plates-bandes pelouse taillis myosotis et haies sans songer aux délys de l’amour.
    Marc Gendron — Jérémie ou le bal des pupilles
  • Un instant découragé par l’invraisemblable pagaille qui s’étalait dans les granges, il réussit à entasser tant bien que mal dans celle du fond un bric-à-brac de skis hors d’état, de silex arrachés au jardin pour planter la haie de thuyas, de batteries inutilisables, de bidons en tous genres.
    Philippe Delerm — Le Portique
  • Faites comme les petits enfants qui de l'une des mains se tiennent à leur père, et de l'autre cueillent des fraises ou des mûres le long des haies […].
    saint François de Sales — Introduction à la vie dévote
  • Une haie de séparation garde verte l’amitié.
    Proverbe allemand
  • Ce 4 juillet, environ 5 mètres de haie, composée de deux couches d’arbustes, étaient donc une nouvelle fois en feu, rue Croquet du Bosc, près du portail motorisé donnant accès au logement de fonction.
    Gournay-en-Bray : une même haie incendiée à deux reprises près du collège Rollon | L'Éclaireur - La Dépêche
  • Une haie entre voisins préserve l'amitié.
    Proverbe français
  • Le printemps maladif a chassé tristementL’hiver, saison de l’art serein, l’hiver lucide,Et, dans mon être à qui le sang morne présideL’impuissance s’étire en un long bâillement.Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâneQu’un cercle de fer serre ainsi qu’un vieux tombeauEt triste, j’erre après un rêve vague et beau,Par les champs où la sève immense se pavanePuis je tombe énervé de parfums d’arbres, las,Et creusant de ma face une fosse à mon rêve,Mordant la terre chaude où poussent les lilas,J’attends, en m’abîmant que mon ennui s’élève…– Cependant l’Azur rit sur la haie et l’éveilDe tant d’oiseaux en fleur gazouillant au soleil.
    Mallarmé — Renouveau
  • À la distance où j'étais, il m'était difficile de distinguer l'attitude de la statue ; je ne pouvais juger que de sa hauteur, qui me parut de six pieds environ. En ce moment, deux polissons de la ville passaient sur le jeu de paume, assez près de la haie, sifflant le joli air du Roussillon : Montagnes régalades. Ils s'arrêtèrent pour regarder la statue ; l'un d'eux l'apostropha même à haute voix. Il parlait catalan ; mais j'étais dans le Roussillon depuis assez longtemps pour pouvoir comprendre à peu près ce qu'il disait.   " Te voilà donc, coquine ! (Le terme catalan était plus énergique.) Te voilà ! disait-il. C'est donc toi qui as cassé la jambe à Jean Coll ! Si tu étais à moi, je te casserais le cou.   - Bah ! avec quoi ? dit l'autre. Elle est de cuivre, et si dure qu'Étienne a cassé sa lime dessus, essayant de l'entamer. C'est du cuivre du temps des païens ; c'est plus dur que je ne sais quoi.  - Si j'avais mon ciseau à froid (il paraît que c'était un apprenti serrurier), je lui ferais bientôt sauter ses grands yeux blancs, comme je tirerais une amande de sa coquille. Il y a pour plus de cent sous d'argent. ".  Ils firent quelques pas en s'éloignant.
    Prosper Mérimée — La Vénus d’Ille

Traductions du mot « haie »

Langue Traduction
Anglais hedge
Espagnol cobertura
Italien siepe
Allemand hecke
Chinois 树篱
Arabe التحوط أو طوق
Portugais cerca
Russe живая изгородь
Japonais ヘッジ
Basque estaltzea
Corse hedge
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.