La langue française

Fréquenté

Sommaire

  • Définitions du mot fréquenté
  • Étymologie de « fréquenté »
  • Phonétique de « fréquenté »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fréquenté »
  • Traductions du mot « fréquenté »
  • Synonymes de « fréquenté »
  • Antonymes de « fréquenté »

Définitions du mot « fréquenté »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRÉQUENTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de fréquenter*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'un lieu, en partic. d'une voie de communication] Où vont, passent de nombreuses personnes. Chemin peu fréquenté, route très fréquentée. L'hôtel Baltet, un des meilleurs et des plus fréquentés du village alpin [Chamonix] (A. Daudet, Tartarin Alpes,1885, p. 219).Bayonne, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz sont des villes très fréquentées, très ouvertes (Bernanos, Crime,1935, p. 853):
1. La pente de Jean Valjean était (...) d'aller aux endroits peu fréquentés, aux recoins solitaires, aux lieux d'oubli. Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 102.
Bien, mal fréquenté. Où vont, passent des personnes recommandables ou non. Cette pièce à coups d'épée, à bandits, à enlèvements, à forêt mal fréquentée (Brasillach, Corneille,1938, p. 111):
2. ... les pensionnaires ou les visiteurs du Meurice, Anglais, dandies, nobles étrangers, gens de cour, Parisiens brillants, firent au Meurice la réputation d'être la maison la mieux fréquentée de Paris... Fargue, Piéton Paris,1939, p. 204.
Spéc. [En parlant d'une mer, d'un port] Où passent de nombreux navires. Port fréquenté (Ac.). Le pilote avait disposé ses feux de position, − précaution indispensable à prendre dans ces mers très-fréquentées aux approches des atterrages (Verne, Tour monde,1873, p. 115).
B.− Au fig., littér. [En parlant d'une œuvre littér.] Qui est souvent lue. Une œuvre, Confessions ou Adolphe, qui demeure constamment actuelle et fréquentée (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 114).
Fréq. abs. littér. : 485. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 642, b) 809; xxes. : a) 763, b) 621.

Wiktionnaire

Adjectif

fréquenté

  1. Qualifie les lieux où il y a, où il va ordinairement beaucoup de monde.
    • […], rien ne resplendit plus, après minuit, que cinq ou six débits mal fréquentés dont l'éclairage ourle le trottoir d'un morne flamboiement. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Fuir les lieux fréquentés.
    • Marché fréquenté.
    • Station d’eaux, de bains de mer très fréquentée, peu fréquentée.
    • Port fréquenté — Port où il vient d’ordinaire beaucoup de navires.
    • Des parages fréquentés, etc.

Forme de verbe

fréquenté \fʁe.kɑ̃.te\

  1. Participe passé masculin singulier de fréquenter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRÉQUENTER. v. tr.
Aller souvent dans un lieu. Fréquenter les églises. Fréquenter les théâtres. Il signifie aussi Hanter, avoir un commerce habituel, des relations suivies, voir souvent. Il ne fréquente que d'honnêtes gens. Fréquenter mauvaise compagnie. On prend les mœurs, les habitudes de ceux qu'on fréquente. Ces deux personnes se fréquentent depuis longtemps. Fréquenter les sacrements, Aller souvent à confesse et communier souvent. Il est aussi intransitif. Fréquenter avec les hérétiques. Il lui est défendu de fréquenter avec ces gens-là. Il y fréquente. Il fréquente chez un tel, dans la maison d'un tel. Ce tour a vieilli. Le participe passé

FRÉQUENTÉ, ÉE, ne se dit guère que des Lieux où il y a, où il va ordinairement beaucoup de monde. Fuir les lieux fréquentés. Marché fréquenté. Église fréquentée. Station d'eaux, de bains de mer très fréquentée, peu fréquentée. Port fréquenté, Port où il vient d'ordinaire beaucoup de navires. On dit dans le même sens Des parages fréquentés, etc.

Littré (1872-1877)

FRÉQUENTÉ (fré-kan-té, tée) part. passé de fréquenter
  • 1Où la foule abonde. Un coin qui du palais est le moins fréquenté, Mairet, Solim. II, 8. Le bois le plus funeste et le moins fréquenté Est, au prix de Paris, un lieu de sûreté, Boileau, Sat. VI. Entre ces vieux appuis dont l'affreuse grand'salle Soutient l'énorme poids de sa voûte infernale, Est un pilier fameux des plaideurs respecté Et toujours de Normands à midi fréquenté, Boileau, Lutr. V. On ne les trouve [les morses] en grand nombre que dans la mer glaciale de l'Asie, depuis l'embouchure de l'Obi jusqu'à la pointe la plus orientale de ce continent, dont les côtes sont très peu fréquentées, Buffon, Quadrup. t. VI, p. 325, dans POUGENS.

    Port fréquenté, port où il vient d'ordinaire beaucoup de navires. On dit dans le même sens : rade fréquentée ; parages fréquentés.

  • 2Qui est l'objet de visites, de relations habituelles. Un vieillard fréquenté par les jeunes gens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fréquenté »

→ voir fréquenter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fréquenté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fréquenté frekɑ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « fréquenté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « fréquenté »

Langue Traduction
Anglais frequented
Espagnol frecuentado
Italien frequentata
Allemand frequentiert
Chinois 常去
Arabe يتردد
Portugais frequentado
Russe посещаемой
Japonais 頻繁に
Basque sarritan
Corse frequentatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fréquenté »

Source : synonymes de fréquenté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fréquenté »

Partager