La langue française

Forain

Sommaire

  • Définitions du mot forain
  • Étymologie de « forain »
  • Phonétique de « forain »
  • Évolution historique de l’usage du mot « forain »
  • Citations contenant le mot « forain »
  • Images d'illustration du mot « forain »
  • Traductions du mot « forain »
  • Synonymes de « forain »

Définitions du mot « forain »

Trésor de la Langue Française informatisé

FORAIN1, AINE, adj.

A.− [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.] Qui est (ou va) à l'extérieur, ou vient de l'extérieur; p. ext. qui est à l'écart. La croix foraine qui était plantée au carrefour des deux routes (Claudel, Otage,1911, I, 1, p. 229).Le couloir forain de l'hôtel du « Belvédère » (Peyré, Matterhorn,1939, p. 263).
Spécialement
1. BOUCH. Viandes foraines. Viandes provenant des abattoirs d'une commune autre que celle où on les commercialise. Ces viandes (...) consommées à la campagne, entrent en ville sous le nom de viandes foraines (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 226).
2. DROIT
a) Traite foraine (vx). Taxe sur les marchandises entrant et sortant d'un territoire. ,,Traites foraines. Il y a presque autant de taxes pour les acquits qu'il y a de buralistes`` (Doc. hist. contemp., 1789, p. 35).
b) Saisie foraine. Saisie des effets mobiliers d'un débiteur de passage, étranger à la commune. (Dict. xixeet xxes.).
3. MAR. Rade foraine. Rade ouverte, non protégée des vents du large. Une rade foraine, largement ouverte, que dessinait le littoral inférieur de cette terre si étrangement découpée (Verne, Île myst.,1874, p. 95):
Il est unanimement reconnu qu'un navire mouillé dans une rade foraine à peu de distance de terre, ne se trouve pas fort à l'aise quand arrive une tempête. Comment le secourir dans sa détresse? Reybaud, J. Paturot,1842, p. 269.
B.− [En parlant d'une pers.] Qui est étrangère au pays.
1. DR. Vieilli. Propriétaire forain. ,,Propriétaire qui n'a pas son domicile dans le lieu où ses biens sont situés et où il est porté au rôle des contributions`` (Ac. 1835; dict. xixeet xxes.).
2. DR. CANON. Vicaire forain. Prêtre préposé par l'évêque à la charge d'un district comprenant plusieurs paroisses (ds Marcel 1938, Théol. cath. Tables. gén. t. 1, 1951; Besch. 1845, Quillet 1965).
Prononc. et Orth. : [fɔ ʀ ε ̃], fém. [-εn]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1155 de forain adj. deforain « qui est dehors, à l'extérieur » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 9760, cf. note de F. Lecoy, ds Romania t. 86, p. 121, no3); 1. ca 1165 adj. « extérieur, situé en dehors » (B. de Ste-Maure, Troie, 8091 ds T.-L.); 2. a) ca 1170 adj. « étranger » (Rois, I, XXIX, 2, éd. E. R. Curtius, p. 57); d'où b) 1174-76 au fig. semblanz forains (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 297 ds T.-L.); c) ca 1179 subst. « étranger » (Renart, éd. E. Martin, I, 392); 3. 1400-17 spéc. marchans forains « marchands étrangers, marchands venant d'ailleurs » (Nicolas de Baye, Journal, éd. Tuetey, I, 336); d'où, p. étymol. pop. à partir du mot foire* (cf. Encyclop. t. 7, p. 1757 : Les marchands forains sont ceux qui fréquentent les foires); 4. 1738 subst. « bateleur, amuseur (sur les foires) » (A. Piron, Métromanie, III, 7 ds Littré) et 5. 1836 adj. « de foire » théâtres forains (Quinet, All. Ital., p. 154). D'un lat. vulg. foranus, dér. de foris « dehors », et attesté d'abord en lat. tardif au sens de « qui dépasse à l'extérieur, du côté extérieur (en parlant des pierres d'un mur) » (ve-vies., TLL s.v. 1034, 66). Évincé de la lang. gén. dans son sens premier par étrange et étranger*, le mot a été rapproché de la famille de foire (cf. supra 3).

FORAIN2, AINE, adj.

[Correspond aux emplois de foire1A] Relatif aux foires; qui exerce son activité sur les foires.
A.− [En relation avec foire1A 1 et 2]
1. [En parlant d'une pers., spéc. dans le syntagme marchand forain] Qui vend sur les foires, les marchés. Sa forte voix de marchand forain (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 233):
1. Aux deux bords, les marchands forains venaient d'installer leurs étalages, des planches posées sur de hauts paniers, et le déluge de choux, de carottes, de navets, recommençait. Les halles débordaient. Zola, Ventre Paris,1873, p. 630.
Emploi subst. Synon. de camelot.Tu pourrais vendre des jarretelles sur les foires. Forain, c'est un métier libéral, aéré (Audiberti, Femmes Bœuf,1948, p. 128).
2. [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.]
a) Qui se vend, se trouve sur les foires, les marchés. Théâtre forain. Des verreries foraines, des vaisselles d'héritage (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 308).La fête marchande qui se disperse en petits étalages forains (Arnoux, Paris,1939, p. 169).
b) Qui est relatif ou, p. ext., qui s'apparente à la vie, à l'animation des jours de foire. Vie foraine. Ton d'un boniment forain (Alain-Fournier, Meaulnes,1913p. 81).Son éloquence foraine et (...) son habileté à duper et capter les foules (L. Daudet, Sylla,1922, p. 118).
B.− [En relation avec foire1A 3]
1. [En parlant d'une pers.] Qui tient un stand ou se produit dans une foire attractive. Le saltimbanque, l'hercule forain habitué à avaler des lames de sabre (Ponson du Terr., Rocambole,t. 1, 1859, p. 180).
Emploi subst. Elle avait l'air d'une foraine, l'apparence d'une saltimbanque de foire (Huysmans, À rebours,1884, p. 127):
2. Sur la place à côté de la maison, des forains étaient installés, des tirs crépitaient, des chevaux de bois à vapeur mugissaient, des orgues de Barbarie braillaient de midi à minuit. Rolland, J.-Chr.,Antoinette, 1908, p. 901.
2. [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.]
a) Fête foraine. Manifestation attractive se déroulant à l'origine conjointement à une foire commerciale. Aux abords d'une fête foraine, l'orchestre des chevaux de bois accompagnait leurs paroles (France, Révolte anges,1914, p. 141).
b) Que l'on trouve généralement sur les champs de foire. Attraction, baraque foraine; bal, cirque, manège forain. Elle fut jetée au sommet de sa souffrance comme l'œuf au sommet du jet d'eau dans le tir forain (Montherl., Songe,1922, p. 94).
c) Qui est relatif ou, p. ext., s'apparente à une atmosphère de fête et de réjouissances. Un flot humain recueilli, n'ayant plus la badauderie foraine de la journée (Zola, Lourdes,1894, p. 282).
Prononc. et Orth. Cf. forain1. Étymol. et Hist. Cf. forain1.
STAT. − Forain1 et 2. Fréq. abs. littér. : 151.
BBG. − Körner (K.-H.). Kommunikations-linguistische Betrachtungen zum Erweb des französischen Wortschatzes. Rom. Jahrb. 1972[1973], t. 23, p. 31. − Lecoy (F.). Meain et forain ds le Rom. de Brut. Romania. 1965, t. 86, pp. 118-122. − Whitton (D.F.). Cities and Citizens in English and French usage. In : [Mél. Ewert (A.)]. Oxford, 1961, pp. 238-239.

Wiktionnaire

Adjectif

forain \fɔ.ʁɛ̃\

  1. (Sens étymologique) Qui n’est pas du lieu, étranger.
    • Le droit de faire la traite fut réservé aux domiciliés, à ceux qui avaient fait souche. [...] Cette décision marquait un premier écart envers la tutelle de la mère patrie. Elle peut être considérée comme le point de départ de la lutte épisodique, mais qui dura cent ans, entre les forains et les domiciliés. — (Jean Hamelin (dir.), Histoire du Québec, Edisem, 1977, p. 104)
    • (Droit) Saisie foraine, saisie des effets mobiliers d’un débiteur de passage, étranger à la commune.
    • (Droit) Audience foraine, audience tenue par le juge de paix, en dehors du chef-lieu de canton.
  2. (Marine) Extérieur, qualifie un lieu de mouillage en dehors d’un port.
    • Un mouillage forain.
  3. Relatif à une foire, qui accompagne, qui fréquente les foires.
    • Une fête foraine.
    • Une attraction foraine.
      • Un homme avait hérité d’un carrousel, à une époque où l’attraction foraine commençait à s’enrichir des trouvailles de la modernité, du billard électrique à la chasse à l’ours électronique, en passant par le jackpot, le train fantôme, les circuits aériens à grande vitesse et à grand vertiges, les manèges de l’extrême. — (Jean-Pierre Otte, Histoires du plaisir d’exister, 1997)
    • Un marchand forain.
    1. (Par extension) Relatif aux marchands forains.
      • Ses cheveux, étalés en frange sur le front, s’y déroulaient avec une élégance foraine du meilleur aloi. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)

Nom commun 1

forain \fɔ.ʁɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : foraine)

  1. Entrepreneur de spectacles et jeux divers sur les fêtes foraines.
    • Le premier soir, les forains, déjà prêts, les riches, les industriels-forains, les gadjé à casquettes et à combinaisons de toile, commençaient à faire tourner leurs manèges et cogner leurs scooters., — (G. L’Huillier, T’es manouche mon frère, Éditions du Scorpion, 1967, p. 44)

Nom commun 2

forain \fɔ.ʁɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : foraine)

  1. (Populaire) Utilisé pour qualifier les manières ou les agissements d’une personne de grossiers.
    • L’artisan qui a refait les murs a rayé tout le parquet, il y est allé comme un forain.
    • Technique de forain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FORAIN, AINE. adj.
T. de Jurisprudence. Qui n'est pas du lieu. Saisie foraine, Saisie opérée sur un débiteur étranger. Audiences foraines, Audiences tenues par le juge de paix, en dehors du chef-lieu de canton. Il signifie plus souvent Qui accompagne, qui fréquente les foires. Marchand forain. Substantivement, Un forain. Des forains.

FORAIN, nom, désigne en outre les Entrepreneurs de spectacles et jeux divers qui fréquentent les foires ou Ceux qui y figurent. Fête foraine, Fête publique dans une ville ou dans un village, qui coïncide généralement avec l'époque d'une foire.

Littré (1872-1877)

FORAIN (fo-rin, rè-n') adj.
  • 1Qui est de dehors, étranger. On peut sans commandement préalable, saisir les meubles de son débiteur forain.

    Chambre foraine, tribunal forain, juridiction sommaire établie autrefois au Châtelet de Paris pour connaître des contestations pour fait de commerce entre bourgeois de Paris et étrangers.

    Traite foraine, droit d'impôt et de péage qu'on levait autrefois sur les marchandises qui entraient dans le royaume ou qui en sortaient. Aujourd'hui on dit douane, droits de douane.

    Chemin forain, chemin qui se trouve à l'abord d'une ville et dont la largeur permet au moins le passage de deux voitures.

  • 2Qui n'est pas du lieu. Propriétaire forain, propriétaire qui n'a pas son domicile dans le lieu où ses biens sont situés.

    Bétail forain, bétail soumis à une taxe à l'entrée de la ville.

    Terme de droit coutumier. Se disait de ceux qui, sans demeurer sur les terres du seigneur, possédaient des héritages mouvant de sa directe et de sa justice.

  • 3Marchand forain, ou, substantivement, un forain, marchand qui court les villes, les campagnes, les marchés, les foires (bien que forain signifie qui est étranger, et non qui est de la foire). Il vient un grand nombre de marchands forains, de forains à ce marché. Le droit de rançonner les marchands forains, car alors il n'y avait point d'autres marchands, Voltaire, Mœurs, 197.
  • 4 Par confusion de sens, comme si, dans marchand forain, forain voulait dire qui est de la foire. Théâtre forain, petit théâtre dressé à la foire. Nous fîmes à nous deux le quart d'un vaudeville, Aux théâtres forains lequel fut présenté, Et refusé partout à l'unanimité, Musset, Poésies nouv. Dupont et Durand.

    S. m. pl. Les forains, les bateleurs de la foire. Le parodiste oisif et les forains t'attendent, Piron, Métrom. III, 7.

    Nom donné spécialement aux acteurs des théâtres de la foire, par opposition aux acteurs de la Comédie française qu'on appelait les Romains, à cause des sujets de tragédies empruntés en grande partie à l'histoire romaine.

  • 5 Terme de marine. Rade foraine, rade mal fermée, rade ouverte aux vents du large. L'île a deux rades foraines, où les vaisseaux de tous les rangs sont en sûreté, lorsque les vents du nord et ceux d'ouest ne soufflent pas, Raynal, Hist. phil. IX, 18.
  • 6 S. m. Terme de marine. Forain, synonyme de faux rang, ou vide dans l'arrimage.

HISTORIQUE

XIIe s. Comment vous a esté entre la gent foraine ? Sax. XX.

XIIIe s. À vos et à toz les forains Me plain je…, Ren. 10086. Cil bien sunt tien à droite guise ; As autres biens qui sunt forain, N'astu vaillant uns viés lorain, la Rose, 5353. Es rues foraines [écartées] se mettent, Et du demander s'entremettent, Rutebeuf, 318.

XVe s. Convient que ses operacions foraines et par dehors soient joyeuses, legieres et de petite coustance, Christine de Pisan, Charles V, I, chap. 9. Ils regarderent au millieu, et veirent une compagnie de damoiselles qui par dedans se deduisoient, mais à leur advis elles estoient de si grant beauté et leurs vestemens gettoient si grant resplendeur que chascun tint à songe ce qu'il veoit de la veue foraine [extérieure], Perceforest, t. II, f° 36.

XVIe s. En croyant nous entrons de mort à vie, et ne sommes plus estrangers ne forains, mais bourgeois avec les saincts et domestiques de Dieu, Calvin, Instit. 790. Un chemin forain [détourné] doit contenir quinze pieds, Coust. génér. t. I, p. 696. Impositions domaniales [sur les domaines] et foraines [sur les douanes], Sully, Mém. t. X, p. 230, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FORAIN, (Jurisprud.) se dit d’une personne ou d’une chose qui vient de dehors.

On comprend quelquefois sous le terme de forains, les aubains. Voyez Aubain.

Mais on entend plus communément par forains, ceux qui ne sont pas du lieu dont il s’agit ; comme les débiteurs forains que le créancier peut faire arrêter dans les ville d’arrêt. Voyez Arrêt, Débiteur, Ville d’Arrêt.

Les marchands forains sont ceux qui fréquentent les foires. Traites foraines sont les droits qui se payent sur les marchandises qui entrent dans le royaume ou qui en sortent.

Prevôt forain, est un juge dont la jurisdiction ne s’étend que sur les personnes qui sont hors de la ville, ou est son siége. Voyez Prevôt & Prevôté.

Official forain, est celui qui est délégué par l’évêque hors du lieu où est le siége de son évêché. Voyez Official. (A)

Forain, adj. pris subst. (Commerce.) on appelle marchand forain un marchand étranger qui n’est pas du lieu ou il vient faire son négoce Marchand forain signifie aussi un marchand qui ne fréquente que les foires ; qui va revendre dans l’une les marchandises qu’il a achetées dans l’autre. Voyez Foire.

On appelle marchandises foraines, celles qui sont fabriquées hors des lieux où l’on vient en faire la vente. Elles sont sujettes à confiscation, & les marchands forains à une amende fixée par les statuts des corps & communautés, ou par les officiers de police, lorsqu’elles n’ont pas les qualités requises par les ordonnances Dict. de Comm. de Trév. & Chamb. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « forain »

Du bas latin foranus (« de l’extérieur »), du latin foris (« extérieur »). Remplacé par étranger, extérieur, etc. Dans ce sens, il a été assimilé à foire (« marché, fête »).
(Nom 2) Le détournement du terme provient très certainement du caractère peu fin, voire escroc, traditionnellement prêté aux personnes exerçant la profession de forain.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, marchands foiriens ; espagn. foraneo ; du bas-latin foraneus, dérivé du lat. foras, hors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « forain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
forain fɔrɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « forain »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « forain »

  • Chercher la confirmation de son moi dans les yeux d'autrui revient à se regarder dans les miroirs déformants d'une fête foraine. De Alain de Botton / Petite philosophie de l'amour
  • Le "tendre penchant" peut se manifester à tout moment et en tout lieu, au bal, à la fête foraine, dans l'autobus, plus rarement au cours d'une mêlée ouverte dans le Tournoi des cinq nations. De Pierre Desproges / Manuel de savoir-vivre
  • Il n’y a pas moins voyageur qu’un gitan ou un forain puisqu’il emmène sa coquille partout avec lui. De Bartabas / Bartabas, roman
  • Rien n'est plus vide qu'une fête foraine déserte. De John Betjeman / Premières et dernières amours
  • Nous avons porté le film de la fête foraine à la salle de théâtre, nous le porterons de la salle de théâtre à la salle à manger. De Léon Gaumont
  • La mairie de Roscoff a finalement autorisé la fête foraine organisée à partir de ce vendredi en centre-ville. Elle avait d'abord été annulée en raison du Covid-19, mais les forains ont menacé de manifester. La maire de la commune a finalement cédé, en échange d'un protocole sanitaire strict. France Bleu, Roscoff : les forains obtiennent la tenue de la fête foraine, après avoir menacé de manifester
  • Anaïs, Théo, Léana et Jordy s’installent avec le sourire sur l’attraction phare de la place de la Grande-Armée, le Star Flyer. L’attraction, un bras articulé en provenance d’Italie, présente une force de 5 g… Mais pas de quoi impressionner le groupe d’amis âgés de 16 ans, impatients d’en découdre ! « Les sensations sur cette machine sont incroyables, et ça monte à 24 mètres lance fièrement Alan Kiener, artisan forain. Vous voyez, les gens ont envie de se changer les idées après la période qu’on vient de vivre … Tout est réuni ici pour qu’ils s’amusent ! » , Culture - Loisirs | Sensations fortes garanties à la fête foraine
  • Alors que le déconfinement est en vigueur depuis plusieurs semaines, et que les parcs d’attractions rouvrent petit à petit en France, les forains, eux, se retrouvent dans une situation économique difficile et se sentent oubliés par le gouvernement. France 3 Nouvelle-Aquitaine, Les forains, ces laissés-pour-compte du déconfinement
  • Les festivités du 14-Juillet se dérouleront presque comme prévu. La fête foraine a débuté ce vendredi sur le jard et le pique-nique blanc se tiendra sur l’avenue de Champagne. Journal L'Union abonné, Le masque s’invite à la fête du 14-Juillet à Épernay
  • La fête de la Saint-Pierre a ouvert ses portes ce samedi à 13h30 à Pontarlier. Un événement d'abord mis entre parenthèses par la mairie puis remis sur pied après la demande de 5 forains. Des forains qui se réjouissent de la réouverture de la foire. France Bleu, L'impatience des forains pour la réouverture de la fête foraine de la Saint-Pierre à Pontarlier
  • Ce vendredi 10 juillet 2020, la fête foraine de Bas-en-Basset ouvrira pour se clôturer mardi 14 juillet. Une vogue « réduite à sa plus simple expression », en cette période de crise sanitaire, selon les mots du nouveau maire Guy Jolivet. Pas de retraite aux flambeaux, ni de défilé de la Ligérienne. Les commémorations du 14 juillet se limiteront à un dépôt de gerbe avec Marseillaise au monument aux morts. Quant aux forains, ils n’ont appris que la semaine dernière qu'ils auraient droit de cité à Bas-en-Basset. « J’ai vérifié les mesures mises en place et elles correspondent à ce qui est requis dans le protocole sanitaire, justifie Guy Jolivet, je n’ai pas d’inquiétude, tant que les professionnels respectent les consignes je ne vois pas pourquoi je les empêcherais de travailler. » D’autant, ajoute-t-il, que leur présence bénéficiera aussi aux bistrots de la commune. , Les fêtes foraines maintenues ou annulées au cas par cas sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
  • Les amateurs de fêtes foraines, privés de foire du Trône cette année, vont avoir droit à une séance de rattrapage dans la capitale. Ce sera dès samedi prochain, au cœur du Ier arrondissement, où la fête des Tuileries débutera pour deux mois. Elle se tiendra jusqu'au dimanche 30 août. leparisien.fr, Paris : les forains font leur retour… aux Tuileries - Le Parisien
  • Alors que la fête foraine débute vendredi, les préparatifs vont bon train. Chaque stand et attraction sera prêt pour le jour J. Tous les forains semblent jouer le jeu et respecter les mesures d’hygiène demandées par le préfet. La Voix du Nord, Douai : la fête foraine prend forme sur la place du Barlet
  • Nettoyeur haute pression d'un côté, clés et autres outils de l'autre, huile de coude pour tous. Depuis mardi, les forains sont de retour sur le parking du complexe sportif Stéphane Diagana, à Lisses. Ils ont commencé à monter stands et manèges, en vue de l'ouverture de la fête foraine, vendredi après-midi. Après celle de Lizy-sur-Ourcq, en Seine-et-Marne, le week-end dernier, « c'est la deuxième fête foraine organisée en Ile-de-France depuis trois mois », indique Julien Gerbaud, un forain essonnien qui a dû batailler pour rendre cette fête possible. leparisien.fr, Lisses : après trois mois sans fête, les forains de retour en ville - Le Parisien
  • « Surtout dites bien qu’on exerce notre métier sur le domaine public et qu’on a le droit de travailler », glisse Eric Mourot, forain. , Autres | "On doit se battre pour avoir le droit de travailler", constate un forain haut-saônois

Images d'illustration du mot « forain »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « forain »

Langue Traduction
Anglais fairground
Espagnol recinto ferial
Italien area fieristica
Allemand messegelände
Chinois 露天市场
Arabe أرض معارض
Portugais feira
Russe ярмарочная площадь
Japonais 見本市会場
Basque erakustazokako
Corse campu di fiera
Source : Google Translate API

Synonymes de « forain »

Source : synonymes de forain sur lebonsynonyme.fr
Partager