Bateleur : définition de bateleur, bateleuse


Bateleur, bateleuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BATELEUR, EUSE, subst.

A.− Personne exécutant des tours d'adresse ou de force dans les foires et sur les places publiques. Ce bateleur est bien adroit, très subtil (Ac. 1798-1878); une troupe de bateleurs (Ac. 1835-1932); tour de bateleur :
1. Puis, sur les places, entre les quartiers de cette ville improvisée, c'était une agglomération de bateleurs de toute espèce : saltimbanques et acrobates, (...) bohémiens, venus des montagnes (...) zingaris ou tziganes,... Verne, Michel Strogoff,1876, p. 76.
2. ... des badauds musaient, depuis le vilain qui s'arrêtait à regarder les statues des rois sur la façade de Notre-Dame tandis qu'on lui coupait sa bourse, jusqu'aux groupes de curieux qui s'amassaient aux carrefours autour d'un montreur d'animaux, d'un bateleur ou d'un jongleur. Faral, La Vie quotidienne au temps de st Louis,1942, p. 18.
Emploi adj., rare :
3. ... laissons ces mots de parade aux esprits bateleurs, montés sur des tréteaux... A. Suarès, Voyage du Condottière,t. 1, 1910, p. 54.
B.− P. ext.
1. [En parlant d'un homme] Souvent péj.
a) Homme s'amusant à exécuter de petits tours de souplesse. Il fait le bateleur (Ac. 1798); c'est un bateleur (Besch. 1845).
b) P. iron. ou dénigr.
Fam. ,,Bouffon qui imite en riant l'exemple sérieux de beaucoup d'hommes du monde`` (Sticoti, Dict. des gens du monde, 1818). Il fait le bateleur, c'est un bateleur (Ac. 1835-1932); bateleur de foire (Dub.) :
4. Vous pourriez être un homme sensé, si vous ne préfériez être un bateleur. Lar. 19e,1867.
Acteur, comédien :
5. Molière, l'histrion, jouait son Pourceaugnac, de même que Shakespeare, le bateleur, grimaçait son Falstaff. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 1, 1848, p. 502.
c) ,,Charlatan`` (Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.) :
6. − Je suis le premier, dit Léon, qui me sois préoccupé du Genre portier. Il y a des fripons de moralité, des bateleurs de vanité, des sycophantes modernes (...) qui prêchent l'émancipation des nègres (...) et qui laissent leurs portiers dans un état pire que celui des Irlandais... Balzac, Les Comédiens sans le savoir,1846, p. 328.
2. [En parlant d'un oiseau] :
7. Notre grand ornithologiste, excellent et ingénieux observateur, Toussenel, ne se méprend-il pas pourtant sur le caractère du pic en le jugeant gai? Sur quoi? Sur les courbettes amusantes qu'il fait pour gagner sa femelle. Mais qui de nous, et des plus sérieux, en ce cas, n'en fait pas de même? Il l'appelle aussi farceur, bateleur, parce qu'à sa vue le pic tournait rapidement. Michelet, L'Oiseau,1856, p. 184.
Spéc., ORNITH. Bateleur, subst. masc. ,,Genre d'oiseaux de proie diurnes, de la famille des aigles`` (Lar. 19e). ,,La constitution des ailes et la brièveté de la queue, tout à fait exceptionnelles (...) suffisent probablement à expliquer les singulières culbutes que ces oiseaux exécutent dans les airs et qui leur ont valu leur nom`` (Lar. 19eSuppl. 1878). Bateleuse, subst. fém. ,,Espèce d'alouette d'Afrique`` (Ac. Compl. 1842, etc.).
Prononc. : [batlœ:ʀ].
Étymol. ET HIST. − xiiies. « pers. qui fait des tours d'adresse et d'escamotage » (Le Dit des peintres dans Nouv. Recueil de Contes, Dits, Fabliaux, éd. Jubinal, t. 2, p. 100 : Il n'est fableur ne batelleur Ne joueur d'apertise). Dér. de l'a. fr. baastel, bastel « instrument d'escamoteur » (bateau2*); suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 64.
BBG. − Lew. 1960, p. 134, 155.

Bateleur, bateleuse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bateleur \bat.lœʁ\ masculin (pour une femme on dit : bateleuse)

  1. (Désuet) Homme qui fait des tours de passe-passe.
  2. Homme qui monte sur des tréteaux sur une place publique pour pratiquer un numéro de spectacle.
    • La pauvre désolée ne trouvait plus rien qui l’égayât. En vain avait-on mandé des quatre coins du monde les plus fameux baladins, bateleurs, bouffons, turlupins, pîtres, grimaciers, grotesques et farceurs. — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))
    • Il accompagna cette fois ses cris inhumains d’une série de sauts de carpe à désespérer un bateleur. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Par ces temps de pantagruélisme, où le succès, chez nous, est aux bateleurs, où la gloire est aux clowns, où le trapèze de Léotard fait merveille, où Blondin triomphe sur la corde roide, les badauds des deux mondes trouveraient peut-être encore des émotions neuves au spectacle des exercices de force et d’adresse des Cingalais. — (Octave Sachot, L’Île de Ceylan et ses curiosités naturelles, 5e éd. augmentée et ornée de gravures, Victor Sarlit, Paris, 1869, p. 23)
  3. (Figuré) Homme qui fait le bouffon en société.
    • Il est avéré que le Front national a existé d'abord par Jean-Marie Le Pen, comédien patenté de la scène politique, bateleur maniant le calembour aussi bien que l’imparfait du subjonctif, vieux faluchard devenu charismatique par ses outrances mêmes. — (Michel Winock, Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France, Éditions du Seuil, 2015, chap. 4)
  4. (Ornithologie) Rapace du genre Terathopius.
    • Le bateleur des savanes.

Nom commun

bateleuse \bat.løz\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de bateleur.


Nom commun

bateleuse \bat.løz\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de bateleur.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bateleur, bateleuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BATELEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui faisait des tours de passe-passe. Il se dit aujourd'hui de Ceux qui montent sur des tréteaux dans les places publiques, comme les charlatans, les danseurs de corde, les joueurs de scènes bouffonnes, etc. Il s'amuse à regarder les bateleurs. Une troupe de bateleurs. Fig. et fam., Il fait le bateleur, c'est un bateleur, se dit d'un Homme qui fait le bouffon en société.

Bateleur, bateleuse : définition du Littré (1872-1877)

BATELEUR (ba-te-leur, leû-z') s. m.
  • 1Faiseur de tours de force et d'escamotage. Sorciers, bateleurs ou filous, Gais bohémiens, d'où venez-vous ? Béranger, Bohém.
  • 2Bouffon de société. Cet homme est un vrai bateleur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il n'est flabeur [faiseur de fables] ne batelleur, Ne joueur d'apertise…, Dit des Peintres.

XVe s. Tous quelx bastelleurs fussent venus en la ville de St Moris sur Vigenne pour jouer des basteaux, Du Cange, bastaxius. Un basteleur qui aloit parmi la ville jouer d'apertesse, Christine de Pisan, Charles V, part. III, chap. 20.

XVIe s. Les singeries que les basteleurs apprennent à leurs chiens, Montaigne, II, 172. Un plaisant bateleur, assez bien reçu en plusieurs des bonnes maisons d'Italie, Despériers, Contes, CX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bateleur »

Étymologie de bateleur - Littré

Il y avait dans l'ancien français basteau, avec le sens d'instrument d'escamoteur, comme on le voit par l'exemple pris à Du Cange et par celui-ci qui est du XIVe siècle : L'autre dit que sa femme avoit respondu qu'elle n'estoit venue ne yssue d'enchanteurs ne de sorciers, et qu'elle ne savoit jouer des basteaulx de nuit ne des balais, Ménagier, I, 6. Si l'on prend en considération le bas-latin bastaxius, qui veut dire crocheteur et jongleur, on admettra que basteau a le même radical, et qu'il signifie non un gobelet, mais un petit bâton, une baguette magique (les joueurs de passe-passe et de gobelets ont d'ordinaire en main un petit bâton), de bastellus, diminutif de bastus (voy. BÂTON). On avait au XVIe siècle le verbe basteler pour dire faire le sot : Il me faut ordinairement basteler par compaignie à traicter des subjects et contes frivoles que je mescrois entierement, Montaigne, III, 11. Il estoit bien aise de faire bateler monsieur le juge, Despériers, Contes, LXVIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bateleur - Wiktionnaire

 Dérivé de bateler avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bateleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bateleur batlœr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bateleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bateleur »

  • Créé avec la complicité du musicien Pierre Gilardoni, "L'Ouvrir" mélange témoignage balancé avec la tchatche d'une bateleuse d'estrade et une vraie-fausse tentative de jouer la tragédie grecque "Médée" avec des costumes chinés dans le théâtre de Molière. Médée-Bonillo ne tue ni enfant ni mari: elle se bat contre des tigres de papiers avec des tampons officiels administratifs. Au bout d'une heure top chrono, le temps de caser ce spectacle entre deux carillons de la toute proche cathédrale de Lausanne, la comédienne nous dépeint le b-a-ba béant de son métier vécu ces 12 derniers mois entre pandémie et soucis domestiques. rts.ch, "L'Ouvrir", premier spectacle de théâtre en chair et en os - rts.ch - Spectacles
  • Une petite pique par ci, un compliment par là, la magicienne a du métier et sa façon d’inviter les enfants à la rejoindre sur scène pour participer aux contes fait merveille. Katell, en bonne amoureuse des mots, sait parfaitement les manier, vous rajoutez à cela un petit côté bateleuse de rue, le tour est joué ! , Saint-Nicolas-du-Pélem. Au collège Jean-Jaurès, Katell est venue conter - Saint-Brieuc.maville.com
  • Money Drop reste un vrai bonheur pour Laurence Boccolini qui se plait dans son rôle de bateleuse : « J’aime la rencontre avec les candidats. J’ai un truc hyper instinctif avec les gens. Pour que cette spontanéité s’exprime, je veux surtout ne rien connaitre d’eux, et je ne veux pas les voir avant. » Toutelatele, Laurence Boccolini (Money Drop) : « Les gens n’ont pas envie de voir ma tête toute l’année à 19 heures ! » | Toutelatele
  • F. B. Sophie est une figure emblématique de la télévision depuis plus de trente ans. Son parcours impose le respect. Daphné est sans filtre, audacieuse, aussi journaliste que bateleuse ! Elle prend des risques et est en paix avec son image. , La chanson française fête le 31 (France 2) : Daphné Bürki, Sophie Davant et Faustine Bollaert se confient avant l'émission !
  • Il faut dire que l'aire s'est bien dégagée, depuis les journées de vernissage qui font ressembler ce parc arboré à la gare de Bombay aux heures de pointe. Une envoyée de «Il Giornale dell'arte» raconte dans le numéro de juin qu'il lui a fallu attendre quatre heures pour pénétrer dans le pavillon où sévit Laure Prouvost. La Française donne pourtant des choses plutôt miquelettes, comme on dirait dans le canton de Vaud. Aujourd'hui, il faut un bateleur (qui était lors de mon passage une bateleuse) pour arriver à faire entrer ici du monde. Un monde qui doit entrer dans l'édifice par la cave arrière. Une idée, me direz-vous. Mais une idée pauvre tout de même. En face, les Allemands se livrent à leur habituelle prise de tête. La Grande-Bretagne propose des micro-installations de Cathy Wilkes. Il faut à mon avis beaucoup d'imagination pour y voir, à l'instar d'une de mes consœurs, «la poésie de la nature et de la lumière qui existent chez Turner et Constable.» Bilan, Le Ghana triomphe à la Biennale de Venise du côté des nombreux pavillons nationaux - Bilan
  • C’est un duo inattendu : la trentenaire de gauche et qui tweete badine avec son aînée de droite, qui se souvient de l’encre qu’elle avait sur les doigts en rédigeant son premier bulletin municipal… « On fait des choix différents, mais si on a le bien-être de la ville en vue, on n’est pas obligé de s’opposer », tranche Labatut. Et Labails – habile – d’estimer qu’« il y a plus de proximité » entre les mandats Guéna et Moyrand, qu’avec celui de Darcos (elle parle de « l’équipe intermédiaire »). Paulette acquiesce, et précise que le gaullisme n’est pas « la droite dure ». Compatible avec le profil revendiqué de « catho de gauche » de Delphine. Elle semble d’ailleurs épargnée dans les ping-pongs auxquels se livrent le maire et son opposant. « Je ne suis pas chef de majorité », dit-elle, évoquant le « jeu du Conseil municipal » et sa « mise en scène » bateleuse. « Je ne suis pas là pour animer les querelles. » SudOuest.fr, Delphine Labails et Paulette Labatut : portrait croisé de deux femmes qui gouvernent
  • Rien que l’intitulé "Plan Marshall" prouve que le dj-bateleur est un béotien archi-nul en histoire contemporaine ! Il a dû entendre le terme quelque part et il vous le ressort à toutes les sauces ! Madagascar-Tribune.com, Industrie automobile : GasyCar officiellement présentée - Madagascar-Tribune.com
  • Beaucoup de choses entre autres sur la naissance de sa vocation littéraire et sa nature de bateleur. Philip Roth a commencé à écrire très tôt. A l'Université déjà, il écrivait des "bluettes" idéalistes dont il disait lui-même qu'elles ne valaient pas un clou. En même temps, dans les dîners en ville, il amusait la galerie en racontant des histoires de sa vie, de son univers, de son enfance avec une verve et une truculence qui régalaient son auditoire. Les gens à l'époque lui ont dit : "mais pourquoi tu ne racontes pas ces histoires au lieu d'écrire tes bluettes ?" Franceinfo, "En lisant 'Les Faits' de Philip Roth, j'ai compris pourquoi il faisait son one man show !" : Josée Kamoun signe une nouvelle traduction du roman
  • Dans la lignée des bateleurs parisiens, cet artiste de l’équilibre, drôle et convivial, nous sert sur le plateau un spectacle intense façon music-hall entre vertigineuses prouesses techniques et humour participatif. , Spectacle de Pascal Rousseau "Le Bateleur" : Spectacle Cirque a Mornant
  • Ils étaient 800 réunis ce 4 avril 2013 à la salle Alizé pour accompagner Guy Bedos dans le dernier tour de piste de sa Commedia dell’arte. Les Muretains avaient alors retrouvé avec bonheur leur bateleur à peine ralenti par l’âge, fustigeant les psys, les racistes, les intellos parisiens et sortant ses fiches pour sa revue de presse. Après une déclaration d’amour à son public, agitant son mouchoir, il quittait la scène en agitant son mouchoir "Résistez !" ladepeche.fr, Muret. Les souvenirs de Mady Mesplé et Guy Bedos - ladepeche.fr
  • C’est fini, l’époque où je croyais aux bateleurs de la politique politicienne. De Michel Onfray / 26 février 2015
  • Chers académiciens, vous avez poussez le bouchon un peu loin. Voici une dizaine d'années vous avez récompensé un Noir, puis un juif, maintenant un bateleur... Mais où va-t-on ? De Dario Fo / Discours de réception du prix Nobel de Littérature à Stockholm, 1997

Images d'illustration du mot « bateleur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bateleur »

Langue Traduction
Italien giocoliere
Anglais magician
Source : Google Translate API

Synonymes de « bateleur »

Source : synonymes de bateleur sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires