Fielleux : définition de fielleux


Fielleux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FIELLEUX, EUSE, adj.

A.− Qui tient du fiel. Des violets maladifs, des jaunes d'un verdâtre fielleux (Arnoux, Rêv. policier amat.,1945, p. 244).
B.− Au fig.
1. Qui est plein de fiel, d'amertume; jaloux, calomnieux. Un discours, un sourire fielleux; insinuations, paroles fielleuses. Témoignages fielleux de ceux qui auront méconnu Gide, ou l'auront calomnié (Martin du G., Notes A. Gide,1951, p. 1414).
2. Qui manifeste de la haine, de la méchanceté, plus ou moins ouvertement. Une hargne fielleuse. Je ne vois que (...) des bouches fielleuses crispées par la haine (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 62):
... la physionomie du mauvais prêtre, du prêtre fielleux, du prêtre diabolique et qu'on pourrait opposer à la physionomie bonasse de Renan, dont toute la personne me rappelle le curé aux confitures ... Goncourt, Journal,1886, p. 532.
Emploi subst. Quel film cocasse il y aurait à faire (...) avec les enflés du ministère, les fielleux de la politique (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 306).
REM.
Fielleusement, adv.D'une manière fielleuse. Il croit à des tas de choses fielleusement : homme d'état, famille (Renard, Journal,1908, p. 1165).
Prononc. et Orth. : [fjεlø], [fje-], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1478 felleux méd. (G. de Chauliac, La Grande Chirurgie ds Sigurs); 2. 1552 fielleux fig. « plein d'amertume » (Ronsard, Les Amours, LXXXIV, 2 ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 4, p. 84). Dér. de fiel*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 22.

Fielleux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fielleux \fjɛ.lø\ ou \fje.lø\

  1. (Figuré) Qui a du fiel, de la méchanceté.
    • Parmi les collaborateurs de la Libre Parole il y avait un officier qui, sous la signature de Lamaze, publiait des articles fielleux contre les officiers juifs qu’il accusait de préparer des trahisons […]. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • À deux cents mètres de là, le seul et unique photographe de N… qui, quelques heures plus tôt, accompagné de l’espion Pjetër Prenushi, avait pris en cliché chacune des pages du carnet de notes des nouveaux arrivants, développait à présent la pellicule sous le regard menaçant et fielleux de l’indicateur. — (Ismail Kadare, Le Dossier H., 1981 ; traduit de l’albanais par Jusuf Vrioni, 1989, p. 50)
    • Il avait beaucoup parlé sans la regarder. S’était plaint du nouvel hôtel construit près de la gare, une laideur qui ne respectait pas l’architecture urbaine. Il faisait des commentaires sur tout. Les petites gens, la politique, son milieu de travail. Que des propos fielleux. — (Lynda Dion, Monstera deliciosa, Hamac, 2015, p. 129.)
    • C’est un homme fielleux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fielleux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FIELLEUX, EUSE. adj.
Qui a du fiel. Il ne s'emploie que figurément. C'est un homme fielleux. Propos fielleux.

Fielleux : définition du Littré (1872-1877)

FIELLEUX (fiè-leû, leû-z') adj.
  • Qui tient du fiel.

HISTORIQUE

XVIe s. La souvenance à toute heure me tente De la mielleuse et fielleuse saison Où je perdi mes sens et ma raison, Ronsard, 58.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fielleux »

Étymologie de fielleux - Littré

Fiel ; génev. fielleux, atrabilaire, rancunier, haineux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de fielleux - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) De fiel, dans son sens figuré.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fielleux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fielleux fjɛlø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fielleux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fielleux »

  • Mardi soir, le président a offert à ses partisans un show bien orchestré de téléréalité où il donnait l’apparence d’un chef d’État, tout en servant un discours purement partisan truffé de faussetés. Le comble a été atteint lorsqu’il a remis une médaille prestigieuse au fielleux animateur de radio-poubelle Rush Limbaugh, qui empoisonne la vie politique américaine depuis des décennies. Le Journal de Montréal, Une semaine presque parfaite pour Trump | JDM
  • Pourquoi tant de haine cher Bastien Macronien D29 pour toute la fonction publique quelle qu'elle soit ? Hier c'était les enseignants qui étaient voués aux gémonies , aujourd'hui les hospitaliers , demain ce sera le tour des policiers puis des facteurs . La crise du covis 19 a quand même montré combien les services publics , bien que fort affaiblis depuis 30 ans de politiques diverses , étaient en première ligne au service de la population, et pas seulement les soignants , pleins d'abnégation, mais aussi les forces de l'ordre pour faire respecter avec zèle et fermeté le confinement, les enseignants, dévoués à leurs élèves pour assurer la continuité pédagogique à travers le dispositif de Jean Michel Blanquer dit du "confinement apprenant" puis à partir de juillet des "vacances apprenantes" . Pourquoi tant d'acrimonie, de ressentiments aigris , de propos fielleux (blattes , parasites, crasseux , paresseux et j'en passe) . Où faut-il chercher la racine de ce comportement "fonctionnairophobe" ? Avez-vous été en échec scolaire , pris en grippe par les profs pour votre caractère acrimonique , plus grave, violenté dans le labo de SVT , exclu par un conseil de discipline ? Avez -vous échoué aux concours difficiles d'accès à la fonction publique (CAPES, concours de PTT, concours d'entrée à la SNCF, concours d'entrée à l'IFSI etc... ) Vos parents étaient-ils eux mêmes fonctionnaires au point que vous avez voulu prendre systématiquement le contre-pied ? Décidément , nous aimerions de tout cœur pouvoir vous aider car nous mesurons combien cette haine vous consume au point de vous aveugler . ladepeche.fr, Albi : applaudissements, médailles et primes ne calment pas la grogne à l’hôpital - ladepeche.fr
  • Il indique également que même s'il évite au maximum ce genre de commentaires fielleux, des plaintes étaient engagées contre certaines personnes qui se sentaient pousser des ailes et qui ont lâchement déversé leur haine sur Internet, mais que malheureusement, c’est la triste réalité et qu'il faut faire avec. Même si le jeu a essuyé et essuie encore de nombreuses critiques, il n'en reste pas moins extrêmement bien rentable, avec plus de 4 millions d'exemplaires vendus seulement trois jours après sa sortie mondiale. Millenium, TLOU2 : Neil Druckmann répond aux critiques sur les réseaux sociaux, série HBO - Millenium
  • Bref, c'est tout le volet répressif, le cœur même du dispositif, qui passe ainsi à la trappe… « On est fier d'être des amateurs… », ironise un parlementaire de la majorité. Tandis qu'un autre, plus fielleux, renchérit : « C'est quand même paradoxal pour une juriste », en référence au métier d'avocate exercé par Laetitia Avia avant qu'elle ne rejoigne le Palais bourbon. leparisien.fr, Haine en ligne : le Conseil constitutionnel censure le cœur de la loi Avia - Le Parisien

Images d'illustration du mot « fielleux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fielleux »

Langue Traduction
Corse amara
Basque mingotsak
Japonais 苦い
Russe горький
Portugais amargo
Arabe مرارة - مر
Chinois
Allemand bitter
Italien amaro
Espagnol amargo
Anglais bitter
Source : Google Translate API

Synonymes de « fielleux »

Source : synonymes de fielleux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fielleux »



mots du mois

Mots similaires