Envenimé : définition de envenimé


Envenimé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENVENIMÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de envenimer*.
II.− Adjectif
A.−
1. Infecté de venin. Croc, dard envenimé. Plus envenimé que la dent de la vipère (Nodier, Smarra,1821, p. 82).
Au fig. Imprégné de haine. Synon. enfiellé.Voyez quel peut être l'empire des mots, envenimés encore par la mauvaise foi! (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 911):
Croyez-vous que la salive envenimée de cinq cents petits bonshommes de vos amis, (...) arriveraient à baver seulement jusqu'à mes augustes orteils? Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 558.
2. [Le déterminé met en jeu des rapports sociaux] Qui a pris une tournure mauvaise. Synon. malsain.En proie éternellement qu'il était (...) à ce duel sourd, opiniâtre, envenimé, avec le chef de l'empire (Sainte-Beuve, Volupté,1834, p. 241).
B.− [Le déterminé réfère à une chose physiquement ou moralement considérée comme malsaine]
1. Contaminé à un point difficilement curable. Plaie, blessure envenimée. Les veilles, la douleur, les blessures que j'avois reçues et qui s'étaient cruellement envenimées (Genlis, Cygne,t. 2, 1795, p. 68).Toute la plaie ancienne, envenimée, s'étalait avec son poison (Zola, Paris,t. 1, 1898, p. 69).
2. [Le déterminé met en jeu des rapports sociaux] Qui a un caractère virulent. Le conflit est envenimé. Synon. avivé; anton. apaisé, calmé, résorbé.La rivalité de plus en plus envenimée entre les Lebleu et les Roubaud (Zola, Bête hum.,1890, p. 61).
Fréq. abs. littér. : 73.

Envenimé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

envenimé \ɑ̃v.ni.me\

  1. (Figuré) Enflammé, rendu plus douloureux, plus difficile à guérir, en parlant d’une blessure, d’une plaie, d’une situation.
    • J’éprouvais une consolation insuffisante, misérable, mais une consolation tout de même, à me dire que, moi aussi, je l’avais blessée d’une blessure envenimée et lente à se fermer. — (Paul Bourget, Le Disciple, page 264, 1899)

Forme de verbe

envenimé \ɑ̃v.ni.me\

  1. Participe passé masculin singulier de envenimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Envenimé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVENIMER. v. tr.
Infecter de venin. La peau de certains batraciens sécrète un poison qui peut envenimer les herbes sur lesquelles ils séjournent. Fig., Envenimer un discours, un fait, le récit d'un fait, Les rapporter d'une manière perfide. On dit de même Envenimer l'esprit de quelqu'un, L'aigrir, le remplir de fiel contre un autre. Propos envenimés. Par analogie, Envenimer une blessure, une plaie, L'enflammer, la rendre plus douloureuse, plus difficile à guérir. Il a envenimé sa plaie en la grattant. L'air malsain a envenimé la blessure. Fig., Envenimer une querelle, une discussion, Les rendre plus vives, plus difficiles à apaiser.

Envenimé : définition du Littré (1872-1877)

ENVENIMÉ (an-ve-ni-mé, mée) part. passé d'envenimer
  • 1Infecté de poison. Une flèche envenimée.

    Par extension. Ce vent de nos déserts, terrible, envenimé, Moins brûlant que l'amour dans mes sens allumé, Ducis, Abufar, II, 2.

    Fig. … Si j'eusse avec moi porté dans ta maison, D'un astre envenimé l'invincible poison, Corneille, Pomp. III, 4. D'un œil envenimé Marcelle vous regarde, Corneille, Théod. II, 1. Ils ne connaissent pas quel trait envenimé Est caché dans ce cœur trop noble et trop charmé, Voltaire, Tancr. IV, 2.

  • 2Qui a empiré comme par un venin. Une plaie envenimée.

    Fig. Ce mal envenimé résiste à la raison, Tristan, Mariane, I, 3.

  • 3Qui est plein de venin, de malveillance. Cet écrit si envenimé qu'il a fait contre l'Évangile, Bossuet, Nol. I. Les confessions de foi, quelque envenimées qu'elles fussent contre le pape, Bossuet, Var. 13.
  • 4Qui a été irrité comme par un venin. Amour, tu perdis Troie ! et c'est de toi que vint Cette querelle envenimée, La Fontaine, Fabl. VII, 13. Et que reproche aux Juifs sa haine envenimée ? Racine, Esth. III, 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « envenimé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
envenimé ɑ̃venɛ̃e play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « envenimé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « envenimé »

  • Le tout envenimé par les conséquences du confinement, qui a vu le report de l’assemblée générale annuelle, un «convent». Il était normalement prévu fin août 2020 à Montpellier et prévoyait l’élection du nouveau grand maître. Celle-ci a failli être reportée d’une année, ce qui enflamma certains esprits. L’élection a finalement été reportée que de quatre mois. Ce qui semble avoir rétabli le calme. Le Figaro.fr, Francs-maçons: le Grand Orient secoué par une crise interne
  • Le Conseil des ministres, consacré mardi à la crise économique et à ses répercussions sur le Liban, a été envenimé par de vifs débats autour du cabinet international Kroll, une des trois sociétés chargées de mener l'audit des comptes de la Banque du Liban, que des ministres chiites ont accusée d'être liée à Israël. Ce cabinet américain spécialiste de la forensic accounting ou juricomptabilité avait été mandaté fin avril par le gouvernement aux côtés des deux cabinets internationaux KPMG et Olivier Wyman. La question de la signature ou non du contrat entre l’État libanais et cette société devra être tranchée lors d'un nouveau Conseil jeudi. L'Orient-Le Jour, Audit de la BDL : accusé de liens avec Israël, le cabinet Kroll envenime le débat - L'Orient-Le Jour
  • Un dernier incident a envenimé les relations entre la France et la Turquie. Alors qu'il cherchait à identifier un cargo suspecté de transporter des armes vers la Libye, un navire français a été visé à trois reprises par le radar de tir d'un navire turc en mer Méditerranée, une manoeuvre très choquante entre alliés de l'Otan. Un comportement que la France a qualifié d'"extrêmement agressif".  LExpress.fr, Macron et Erdogan : les quatre affaires qui ont envenimé leurs relations - L'Express

Traductions du mot « envenimé »

Langue Traduction
Corse avvelenatu
Basque pozoindu
Japonais 毒された
Russe отравленные
Portugais envenenado
Arabe تسمم
Chinois 中毒
Allemand vergiftet
Italien poisoned
Espagnol envenenado
Anglais poisoned
Source : Google Translate API

Synonymes de « envenimé »

Source : synonymes de envenimé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « envenimé »


Mots similaires