Baveux : définition de baveux, baveuse


Baveux, baveuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BAVEUX, EUSE, adj. et subst.

I.− Emploi adj.
A.− Qui bave. Enfant baveux (Ac. 1798-1932), limace baveuse (Lar. 19e), bouche baveuse (Ac. 1835-1932) :
1. ... je m'apparaissais en esprit sous la forme grossière et sous les traits étrangers d'un matelot ivre, d'un soldat tout fumant du sang des viols et des massacres, d'un libertin sénile, baveux et rongé d'aphrodisiaques. Milosz, L'Amoureuse initiation,1910, p. 105.
SYNT. Bock baveux (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 1, Les Sœurs Rondoli, 1884, p. 1255), écume baveuse (Gracq, Le Rivage des Syrtes, 1951, p. 293), lèvre baveuse (Gide, Si le grain ne meurt, 1924, p. 473).
Loc. Baveux comme un pot de moutarde. ,,Très baveux, et, en jouant sur le mot, très bavard`` (Littré) :
2. C'est cet homme petit, les cheveux jaunes, le regard faux, gluant, humble, insipide, bavard, bas, loquace et pâteux : (...). − Baveux comme un pot à moutarde, a dit Rabelais, et méchant comme une maladie vénérienne, a dit Balzac. E. et J. de Goncourt, Journal,1856, p. 274.
Spécialement
a) Arg. Le système baveux. ,,Le lavabo [d'un café]`` (Esn. Poilu 1919). Clarinette baveuse. ,,Membre viril`` (Ch.-L. Carabelli, [Lang. pop.]) :
3. − Y a d'quoi se laver les mains. On se dirige, poliment, vers la fontaine. Volpatte fait signe à Paradis d'ouvrir le robinet : − Fais marcher l'système baveux. Barbusse, Le Feu,1916, p. 326.
b) CUIS. Omelette baveuse. ,,Une omelette qui a été passée de telle sorte dans la poêle, qu'elle en est plus mollette et plus délicate`` (Ac. 1798-1935) :
4. La maîtresse avait bien fait les choses : un bout de jambon d'attaque, une omelette baveuse et deux litres de vin d'une robe de toute beauté. Giono, Un de Baumugnes,1929, p. 86.
c) IMPR. Lettres baveuses. ,,Lettres qui ne sont pas imprimées nettement, étant trop chargées d'encre`` (Ac. 1835-1932). Trait baveux. ,,Trait gravé dont les contours manquent de netteté`` (DG).
d) MÉD. Chairs baveuses (Ac. 1835-1932). ,,Se dit des chairs d'une plaie qui fournissent un liquide séro-purulent, sont molles, et offrent peu de tendance à la cicatrisation`` (Littré-Robin 1865).
B.− Au fig. [En parlant d'une pers., d'un produit de l'esprit] Dont l'expression est verbeuse :
5. Comme choix et lessivage des plus décrépites, tortueuses, nauséabondes, calomnieuses et baveuses platitudes, gloussées au sortir de l'égout natal, ces articles ne laisseraient vraiment plus rien à désirer au public. Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels,Machine à gloire à M. Mallarmé, 1883, p. 95.
6. L'amabilité de Bardoux est tellement débordante, baveuse, bafouillante, qu'on pourrait dire que c'est de l'amabilité ivre. E. et J. de Goncourt, Journal,1884, p. 329.
SYNT. Cuistre baveux (Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels, Machine à gloire à M. Mallarmé, 1883, p. 92), style baveux (L. Daudet, Bréviaire du journ., 1936, p. 133).
II.− Emploi subst.
A.− [En parlant d'une pers.]
1. Rare, fam. Personne qui bave; niais. Un grand baveux (Zola, L'Assommoir,1877, p. 637):
7. « Tu te souviens de ta femme? Je t'avais prévenu, pas vrai? Tu l'as vue, pendue? Et ta fille qui se fait tambouriner par le baveux... [Il s'agit de Gagou]. Giono, Colline,1929, p. 114.
2. Fig. et fam. Personne qui bavarde, qui a du bagou; personne médisante :
8. Me proposer tout simplement comme apprenti en sertissure ou pour « la fraise » des petits métaux? ... Déjà il était bien trop tard... Je serais jamais habile de mes doigts... Je pouvais plus faire qu'un baveux, un représentant du dehors, un simple « jeune homme » ... CélineMort à crédit1936, p. 186.
Arg. ,,Avocat`` (Ch.-L. Carabelli, [Lang. de la pègre]). Synon. plus fréq. bavard.
TÉLÉV. ,,Nom familièrement donné au journaliste commentateur`` (Voyenne 1967).
B.− Arg. et pop. [En parlant d'une chose]
1. ,,Savon`` (Chautard 1937, Esn. 1966) :
9. Il s'est spécialisé dans le savon (...). Un jour qu'il avait bien vingt kilos de baveux à vendre... F. Trignol, Pantruche,1946, p. 64.
2. ,,Journal imprimé`` (Le Breton 1960; A. Le Breton, Du Rififi chez les hommes, 1953, p. 184).
PRONONC. : [bavø], fém. [-ø:z].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) Début xiies. « qui bave » (lapid. de Marbode, 110 dans T.-L. : Enfanz bavus); b) ca 1575 méd. p. anal. « d'où suinte un liquide purulent » (Paré, VIII, 22, ibid. : La chair qui s'engendre sur l'os carieux est baveuse); 1690 art culin. omelette baveuse (Fur.); 1835 typogr. lettres baveuses (Ac.); 2. a) 1456 adj. « bavard médisant » (Déc. 1456, Lett. de Louis XI, I, 84, Soc. Hist. Fr. dans Gdf. Compl. : Il est si fort baveux qu'il ne lui fault ja mectre creance) − 1585, Cholières dans Hug.; repris au début du xixes.; b) 1870 subst. arg. (D. Poulot, Le Sublime, p. 153 : « Ce héros de l'émeute [...], ce violateur de la loi, et [...] [article de journal parlant de Barbès] » − Eh bien, qu'est-ce qu'il a à dire de Barbès, ce vendu, ce baveux-là). Dér. de bave*; suff. -eux*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 92.
DÉR.
Baveusement, adv.,néol. D'une manière baveuse. Récitant baveusement des fragments de sa traduction de Tacite (E. et J. de Goncourt, Journal,1862, p. 1126). 1reattest. 1862 id.; suff. -ment2*.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 125, 193. − Lew. 1960, p. 36, 40, 134. − Sain. Lang. par. 1920, p. 242.

Baveux, baveuse : définition du Wiktionnaire

Adjectif

baveux \ba.vø\ masculin

  1. Qui bave.
    • Enfant baveux.
    • Bouche baveuse.
  2. (Par analogie) Dont certains éléments coulent.
      • (Cuisine) Omelette baveuse : Qui n’est pas trop cuite.
      • (Médecine) Chairs baveuses : Chairs molles et humides d’une plaie qui n’a pas de tendance à la cicatrisation.
      • (Typographie) Lettres baveuses : Lettres qui ne sont pas imprimées nettement, étant trop chargées d’encre.
  3. (Canada) (Populaire) Prétentieux et provocateur.
    • Il y a le jeune boxeur ambitieux et plutôt baveux, qui défie l’ancien champion. — (Le Devoir, 30 sept.-1er oct. 2006)
    • Pour toute réponse, un immense éclat de rire de la part de l’acteur et coscénariste du film Patrick Huard, qui campe à merveille un « bum » baveux dans ce film d’un genre encore inexploité au Québec. — (Le Devoir, 26 juillet 2006)

Nom commun

baveux \ba.vø\ masculin (pour une femme on dit : baveuse) singulier et pluriel identiques

  1. (Populaire) (Canada) Personne arrogante et provocatrice.
    • Ça se pense bien plus fin que les autres, un baveux
      Ça s’prend pour le nombril du monde, un baveux.
      S’ils savaient les pauvres diables
      Que des amis c’est préférable
      Y’agiraient peut-être un peu mieux, les baveux. — (Les baveux, chanson de Réal V. Benoît)
  2. (Mycologie) Synonyme de bolet jaune (espèce de champignons).
  3. (Argot) (France) Avocat.
    • Commission rogatoire, écoutes,
      Tu as beau mettre toutes les tunes dans le baveux, écoute
      — (Kéry James, « L’impasse »)
    • Quatre fois j'ai fini en taule, j'ai jamais eu d'bon baveux — (La Fouine, Paname Boss)

Nom commun

baveuse \ba.vøz\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de baveur.

Forme d’adjectif

baveuse \ba.vøz\

  1. Féminin singulier de baveux.

Nom commun

baveuse \ba.vøz\ féminin singulier

  1. Féminin singulier de baveur.

Forme d’adjectif

baveuse \ba.vøz\

  1. Féminin singulier de baveux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Baveux, baveuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BAVEUX, EUSE. adj.
Qui bave. Enfant baveux. Bouche baveuse. Par analogie, Omelette baveuse, Omelette qui n'est pas trop cuite. Chairs baveuses, Les chairs molles et humides d'une plaie qui n'a pas de tendance à la cicatrisation. En termes de Typographie, Lettres baveuses, Lettres qui ne sont pas imprimées nettement, étant trop chargées d'encre.

Baveux, baveuse : définition du Littré (1872-1877)

BAVEUX (ba-veû, veû-z') adj.
  • 1Qui bave. Enfant baveux. Bouche baveuse.
  • 2 Par extension. Omelette baveuse, omelette qui n'est pas trop cuite ; ainsi dite parce qu'une omelette se sert pliée en deux, et que l'intérieur, demeurant liquide si elle n'est pas trop cuite, s'échappe par les bords du cercle, comme la bave par les lèvres d'un enfant,

    Terme de médecine. Chairs baveuses, chairs d'une plaie qui fournissent un liquide séro-purulent, sont molles et offrent peu de tendance à la cicatrisation. Du sang, de baveuses et livides chairs, Rousseau, Prom. 7.

    En termes d'imprimerie, lettres baveuses, lettres qui manquent de netteté.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il devient froit et sec, baveux et roupieux, J. de Meung, Test. 181.

XVe s. Estoit ung enfant de fornication, emprunté en pechié aveucques ung bas homme, ung baveur, Chastelain, Chr. III, ch. 205.

XVIe s. Les propos de tous ces beuveurs, Que vous avez, buffons, baveurs, Vous fontils frenatique ?…, Marot, IV, 165. Les baveurs limaçons, Yver, p. 653. La chair qui s'engendre sur l'os carieux est baveuse, Paré, VIII, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « baveux »

Étymologie de baveux - Littré

Baver ; Berry, bavoux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de baveux - Wiktionnaire

(début XIIIe siècle) Dérivé de bave avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « baveux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baveux bavø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « baveux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « baveux »

  • Lors du dernier volet de la Conférence internationale sur la robotique et l'automatisation (ICRA), qui s'est tenu de manière virtuelle entre le 31 mai et le 4 juin 2020, des chercheurs de l'université anglaise de Cambridge ont présenté une invention qui pourrait aller en ce sens. Baptisé OmeletteBot, ce robot autonome, comme son nom l'indique, est un expert dans la préparation de l'omelette parfaite. Ou plutôt, des omelettes parfaites. En effet, l'appareil est capable d'adapter sa recette, après avoir observé la réaction d'une personne à la dégustation de différents échantillons. En gros, si vous n'aimez pas quand c'est fade et sec, vous aurez le droit à une omelette salée et bien baveuse. usinenouvelle.com/, [L'industrie c'est fou] Ce robot cuisine votre omelette préférée en quelques minutes - Technos et Innovations
  • Revenons-en cependant à la mayonnaise, aux meringues, mais également aux crêpes, gâteaux onctueux et tendres, émulsion ­savoureuse, liée et ­légère, omelette baveuse ou sabayon : cette énumération est l’une de ­celles que tisse et trace avec délicatesse le texte et territoire d’Au pays des poules aux œufs d’or, où un monde et sa ­genèse se déploient d’un même mouvement, dans ce qui est présenté tantôt comme un conte, tantôt comme une fable, et ­demeure surtout une aventure de l’écriture. Le Monde.fr, « Au pays des poules aux œufs d’or » : les délicieuses tribulations d’Eugène Savitzkaya
  • Le défi peut paraître simple, il ne l'est en réalité pas lorsqu'il faut le décomposer en tâches. Il faut casser les œufs, les battre, surveiller la cuisson... Autre difficulté : le goût. Les ingénieurs de la prestigieuse université britannique - qui ont travaillé ici avec l'entreprise d'électroménager Beko - tenaient à ce que l'omette soit savoureuse. Mais le goût est subjectif : pour l'omelette, chacun préfère ses propres assaisonnements. Certains l'aiment baveuse, quand d'autres la préfère bien cuite.  Sciences et Avenir, VIDEO. Un robot apprend à faire de délicieuses omelettes - Sciences et Avenir
  • McEnroe est hilarant dans ce rôle atypique, toujours sur le bord d’exploser, comme Devi d’ailleurs, une adolescente baveuse et frondeuse, que l’on n’arrive jamais à détester. Très hâte à la deuxième saison. La Presse, Encore 26 semaines des 4 Julie !
  • Je n'ai pas l'impression que vous faites mieux! A part une soumission baveuse et gluante à votre gourou! ladepeche.fr, "Un discours pour rien", "bavardage gluant" : les réactions politiques après le discours de Macron - ladepeche.fr
  • 20.32 vous ? la sorcière haineuse baveuse. tout y passe avec vous : meghan,harry, archie, marie et les autres fans, la maladie, la vieillesse, la pauvreté, le métissage et aussi l'orthographe. Closermag.fr, Le prince William responsable du Megxit ? Le mari de Kate décrit comme "insensible" et "pas sympathique" - Closer
  • Car oui, il faut le dire, la réussite d'une bonne cargolade repose sur la cuisson de l'animal. "S'il est baveux c'est foutu, s'il est trop cuit, c'est foutu", explique l'expert. Mieux vaut donc ne pas se manquer. Et c'est là que le spécialiste révèle son secret pour parvenir à la texture parfaite. "Quand la bave de l'escargot devient jaune fluo, c'est bon, il faut le retirer tout de suite. Si vous les laissez plus longtemps, le dos de la coquille va commencer à griller ce qui ne se voit pas à l'œil nu". midilibre.fr, Fête de l'escargot à Bompas : "S'il est baveux, c'est foutu, s'il est trop cuit, c'est foutu" - midilibre.fr
  • Aucun sous entendu baveux a creuser d’ un autre coté tu as plutot bon gout , et tu as encore l’ age ...tente ta chance https://149366112.v2.pressablecdn.com/wp-content/uploads//2015/10/anissa.jpg AgoraVox, À quand le déconfinement pour les dauphins ? - AgoraVox le média citoyen
  • Mais bon, dans amour-haine il y a amour aussi.  Je sais que c’est aussi la période des premiers « maman » et « papa », des becs baveux, des colles qui s’endorment sur notre épaule et des premiers fous rires.  Les changements et les apprentissages immenses entre 9 et 18 mois m’impressionnent chaque fois.  C’est, dans mon cas, une dernière année de cododo avec un bébé qui devient enfant.  C’est aussi, la dernière fois que je vivrai cette étape et, malgré l’énergie que cela demande, j’essaierai d’en profiter. , Ma relation d'amour-haine avec la période des 9-18 mois | TPL Moms
  • Les erreurs du 4 sont nombreuses (surplus de personnages secondaires inutiles au récit, humour tombant à plat, pas beaucoup de danger à affronter, l'enquête archéologique bâclée et pas beaucoup de mystère autour du trésor, l'intro qui est sur le même macguffin que le reste du récit, effets spéciaux digitaux baveux....) et les réussites sont aussi là (iconisation du héros et de certains plans, la poursuite en moto très correcte, décors pas cheap, énergie et rythme nickel...) mais c'est bien s'ils s'en rendent compte et comprennent ce que ce type de film a besoin comme ingrédient. EcranLarge.com, Indiana Jones 5 : les gros retards sont une bonne chose, selon le scénariste - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Je ne reviendrai pas sur le contenu de cette lettre calomnieuse que je n’ai même pas terminée de lire tant elle manque d’invention et de persuasion, mais notre jeune démocratie ne devrait-elle pas réfléchir, face à des propos baveux et vomitoires, qui n’ont guère le goût de chercher des arguments et des preuves, à une façon de légiférer, au même titre que l’on interdit les déjections et les crachats dans l’espace public ? SenePlus, STOP A LA POLITIQUE DE L’INSULTE ! | SenePlus
  • COUPLET 2 Allô ? Allô ? Appelle baveux pour les négo’, j’négocie les contrats à zéros Bizness illégaux, j’ramène à manger, des 10G, vente de commerce, j’suis à l’étranger Ton équipe de salopes ne me fait pas peur, hein, t’façon si on joue j’ai rien à perdre C’est celui qu’a l’plus d’argent qui gagne la guerre En c’moment, j’loge dans l’quartier détèr’ RAPRNB, GAMBI - MACINTOSH [LYRICS] • RAPRNB
  • Voir parlait d’artistes et traitait de sujets largement ignorés par les quotidiens avec un ton baveux que seules quelques têtes d’affiche du journalisme québécois (Foglia, Petrowski) utilisaient.   Le Journal de Montréal, Mes années Voir | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « baveux »

Langue Traduction
Portugais baboso
Allemand flüssig
Italien bavoso
Espagnol baboso
Anglais runny
Source : Google Translate API

Synonymes de « baveux »

Source : synonymes de baveux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « baveux »


Mots similaires