La langue française

Exclusion

Sommaire

  • Définitions du mot exclusion
  • Étymologie de « exclusion »
  • Phonétique de « exclusion »
  • Évolution historique de l’usage du mot « exclusion »
  • Citations contenant le mot « exclusion »
  • Images d'illustration du mot « exclusion »
  • Traductions du mot « exclusion »
  • Synonymes de « exclusion »
  • Antonymes de « exclusion »

Définitions du mot exclusion

Trésor de la Langue Française informatisé

EXCLUSION, subst. fém.

A.− [Le subst. suppose l'action d'une volonté] Exclusion de qqn (ou de qqc.) de qqc.Rem. Les deux compl. prép., ou l'un des deux, peuvent être omis si le cont. les suggère suffisamment.
1. Éviction de quelqu'un ou de quelque chose (d'un lieu où il avait primitivement accès, d'un groupe ou d'un ensemble auquel il appartenait). Motif, voie d'exclusion. Et Gamelin lui-même avait signé, peu auparavant, la pétition de la Commune qui demandait l'exclusion des vingt et un (France, Dieux ont soif,1912, p. 65).Depuis son exclusion du surréalisme [Joseph Delteil a publié] « les poilus », « Jeanne D'Arc » : inutile d'insister (Breton, Manif. Surréal.,2eManif.,1930,p. 105).Je mets aux voix l'exclusion temporaire de la salle des séances! Je vous retire la parole! glapit le fausset du président (Vogüé, Morts,1899,p. 374) :
1. On achetait de la saccharine à des fraudeurs hollandais, pour la fabrication des sirops de grenadine et de citron. Ingelby, un beau matin, s'en déclara averti pour la première fois, manifesta une loyale indignation et réclama l'application de la clause d'exclusion. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 309.
En partic., CHIR. Opération destinée à soustraire du circuit gastro-intestinal un segment plus ou moins étendu (segment exclu) (cf. Méd. Biol. t. 2 1971).
2. Interdiction à quelqu'un d'accéder (en un lieu ou à une position), procédé qui vise à tenir à l'écart quelqu'un ou quelque chose. Anton. admission.La véritable philosophie ne donne l'exclusion à aucun principe raisonnable (Ac.1835, 1878).Que le jury d'admission et d'exclusion du salon prochain prenne garde à lui, car je me sens pour ma part une infinie démangeaison de lui dire son fait (Hugo, Corresp.,1831, p. 488):
2. ... des théâtres entiers de jeune garçons faisaient une concurrence redoutable aux théâtres d'hommes (voyez « Hamlet »). Je ne m'inquiète pas de savoir ce que le diable pouvait au juste perdre à cette exclusion des femmes, mais je vois bien que ce trait importe fort quand on considère les caractères féminins de Shakespeare. Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 90.
En partic., vieilli, DR. CANON. Pouvoir de repousser un candidat dans l'élection du pape (v. exclusif II A ex. 6). Vous savez que Macchi [lors de l'élection du pape] a eu l'exclusion par insinuation de la France. Giustiniani avait déjà vingt-deux voix; on continuait à ouvrir le schede [les bulletins de vote], quand il reçut l'exclusion formelle de l'Espagne (Stendhal, Corresp., t. 3, 1831, p. 13).
B.− [Le subst. marque un état de fait, une conséquence imposée par une situation]
1. LOG., MATH. ,,Relation de deux classes ou de deux ensembles qui n'ont aucun élément commun`` (Legrand 1972).
2. Loc. À l'exclusion de. À l'exception de, en ne prenant pas en compte. On leur accorda de faire des importations en Angleterre, à l'exclusion de tous les autres pays (Ac.1932).Je croirais, dis-je, que moi seul ai une âme intelligente, à l'exclusion des objets que je contemple (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 364).Ce banquet qui de tradition réunissait les deux familles (à l'exclusion de toute personne étrangère) se tenait dans une grange des Dérivat (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 21).
Prononc. et Orth. : [εksklyzjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. [1remoitié xives. [ms.] esclusion (peut-être faute du scribe pour elusïon) (G. de Coinci, Mir. Vierge, éd. V. F. König, I Mir 39, 242, var. ms. S)]; 1486 [éd.] exclusion (Expos. de la reigle M. S. Ben., fo84c ds Gdf. Compl.); rare jusqu'au xviies.; 1662 « action de tenir quelqu'un à l'écart, de le repousser » (La Rochefoucauld, Mémoires, éd. J. Gourdault, t. 2, p. 476); 2. 1649 loc. prép. à l'exclusion de (Desc., Pass., 29 ds Littré); 3. 1930 chir. (Lar. 20e). Empr. au lat. class. exclusio « id. » formé sur exclusum supin de excludere, exclure*. Fréq. abs. littér. : 335. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 588, b) 333; xxes. : a) 388, b) 510. Bbg. Cohen (M.). Inclusion, exclusion, justification. R. Ling rom. 1961, t. 25, pp. 251-263. − Gohin 1903, p. 295.

Wiktionnaire

Nom commun

exclusion \ɛk.skly.zjɔ̃\ féminin

  1. Action d’exclure ou fait d’être exclu.
    • Alors que les végétariens ne consomment ni viande ni poisson, que les végétaliens ne consomment ni viande, ni poisson, ni œufs, ni laitages, les vegans ajoutent à ces exclusions alimentaires le refus d'utiliser tout produit issu du règne animal : miel, laine, cuir... — (Catherine Moreau & Dr Florence Solsona, Recettes vegan : 50 petits plats faciles à réaliser, Larousse, 2015,)
    • Cette exclusion ne s’appliqua d’abord qu’à quelques personnes, mais on l’étendit ensuite à beaucoup d’autres.

Nom commun

exclusion

  1. Exclusion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCLUSION. n. f.
Action d'exclure ou le Fait d'être exclu. Prononcer une exclusion. Son exclusion a été le résultat d'une intrigue. Exclusion injuste, méritée. Cette exclusion ne s'appliqua d'abord qu'à quelques personnes, mais on l'étendit ensuite à beaucoup d'autres.

À L'EXCLUSION DE, loc. prép. Telle personne ou telle chose étant exclue. On leur accorda de faire des importations en Angleterre, à l'exclusion de tous les autres pays.

Littré (1872-1877)

EXCLUSION (èk-sklu-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action d'exclure, de mettre hors. Je vous souhaite, dans votre retraite, des journées remplies, des amis qui pensent, l'exclusion des sots et une bonne santé, Voltaire, Lett. d'Argence, 2 déc. 1761.

    Fig. Tant s'en faut que l'imagination donne l'exclusion au génie, Vauvenargues, Du génie.

  • 2Action d'interdire quelque chose à quelqu'un. Exclusion de la tutelle. Louis le Jeune ayant donné l'exclusion à un de ses sujets pour l'évêché de Bourges, Voltaire, Mœurs, 5. Nous sommes étonné que l'auteur de la Métromanie, qui avait été élu par l'Académie autant qu'il pouvait l'être, ait continué, après une exclusion dont elle avait été plus affligée que lui, à l'attaquer par des épigrammes qui ne font honneur ni à son équité, ni à sa reconnaissance, D'Alembert, Éloges, St Aulaire. Malgré la pluralité des suffrages, j'aurais eu l'exclusion de la part de la cour, si les marques de bonté et d'estime que j'ai reçues des étrangers et surtout de Votre Majesté n'avaient été ma sauvegarde, D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 22 août 1772. Ces gens ne reconnaissent qu'un droit aux emplois littéraires, la capacité de les remplir, qui chez nous est une exclusion, Courier, I, 135.
  • 3Incompatibilité. D'ordinaire il arrive que, ne pouvant concevoir le rapport de deux vérités opposées, et croyant que l'aveu de l'une enferme l'exclusion de l'autre, ils [les hérétiques] s'attachent à l'une, ils excluent l'autre, Pascal, Pensées sur le pape, 12. Le roi dit à M. de Lauzun que cet ordre [de la Jarretière] n'était pas une exclusion au sien, Sévigné, 524.
  • 4Caractère exclusif. Voulez-vous dégager les plaisirs de leurs peines, ôtez-en l'exclusion, Rousseau, Ém. IV.
  • 5 Terme de calcul. Méthode d'exclusion, mode de solution des problèmes fondé sur ce qu'on exclut successivement les inconnues.
  • 6À l'exclusion de, loc. prép. Telle personne ou telle chose étant exclue. Il ne vous suffit pas de posséder à notre exclusion l'ancienne et la solide vertu, Guez de Balzac, liv. v, lett. 8. On ne peut pas dire qu'elle soit en quelqu'une de ses parties à l'exclusion des autres, Descartes, Pass. 29. Parmi les productions monstrueuses de la nature, on peut compter le cœur d'une mère qui aime l'un de ses enfants à l'exclusion de tous les autres, Marmontel, Contes mor. Mauv. Mère.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EXCLUSION, s. f. en Mathématique. La méthode des exclusions est une maniere de résoudre les problèmes en nombres, en rejettant d’abord & excluant certains nombres comme n’étant pas propres à la solution de la question. Par cette méthode le problème est souvent résolu avec plus de promptitude & de facilité. M. Frenicle mathématicien fort habile, qui vivoit du tems de Descartes, est un de ceux qui s’est le plus servi de cette méthode d’exclusion. « M. Frenicle étoit le plus habile homme de son tems dans la science des nombres ; & alors vivoient MM. Descartes, de Fermat, de Roberval, Wallis, & d’autres, qui égaloient ou peut-être surpassoient tous ceux qui les avoient précédés. La conjoncture du tems avoit beaucoup aidé ces grands génies à se perfectionner dans cette science. Car la plûpart des savans s’en piquoient alors ; & elle devint tellement à la mode, que non-seulement les particuliers, mais même les nations différentes se faisoient des défis sur la solution des problèmes numériques : ce qui a donné occasion à M. Wallis de faire imprimer en l’année 1658 le livre intitulé Commercium epistolicum, où l’on voit les défis que les Mathématiciens de France faisoient à ceux d’Angleterre ; les réponses des uns, les répliques des autres, & tout le procédé de leur dispute. Dans ces combats d’esprit, M. de Frenicle étoit toûjours le principal tenant, & c’étoit lui qui faisoit le plus d’honneur à la nation françoise.

» Ce qui le faisoit le plus admirer, c’étoit la facilité qu’il avoit à résoudre les problèmes les plus difficiles, sans néanmoins y employer l’Algebre, qui donne un très-grand avantage à ceux qui savent s’en servir. MM. Descartes, de Fermat, Wallis, & les autres, avoient bien de la peine avec tout leur algebre, à trouver la solution de plusieurs propositions numériques, dont M. de Frenicle, sans l’aide de cette science, venoit aisément à bout par la seule force de son génie, qui lui avoit fait inventer une méthode particuliere pour cette sorte de problèmes. Je vous déclare ingénûment, dit M. de Fermat dans une de ses lettres imprimées dans le recueil de ses ouvrages, que j’admire le génie de M. de Frenicle, qui sans l’Algebre pousse si avant dans la connoissance des nombres ; & ce que j’y trouve de plus excellent, consiste dans la vîtesse de ses opérations. M. Descartes ne l’admiroit pas moins : son arithmétique, dit-il au pere Mersenne, en parlant de M. de Frenicle, doit être excellente, puisqu’elle le conduit à une chose où l’analyse a bien de la peine à parvenir. Et comme le remarque l’auteur de la vie de M. Descartes, ce jugement est d’un poids d’autant plus grand, que M. Descartes étoit moins prodigue d’éloges, particulierement en écrivant au P. Mersenne, à qui il avoit coûtume de confier librement ses pensées. Enfin l’on ne peut rien dire de plus avantageux que ce que le célebre M. de Fermat, qui connoissoit aussi bien que personne la force de tous ceux qui se mêloient alors de la science des nombres, dit dans une de ses lettres, où parlant de quelque chose qu’il avoit trouvée : Il n’y a, dit-il, rien de plus difficile dans toutes les Mathématiques ; & hors M. de Frenicle, & peut-être M. Descartes, je doute que personne en connoisse le secret. De M. Descartes, il n’en est pas bien assûré ; mais il répond de M. de Frenicle.

» Cette méthode si admirable qui va, dit M. Descartes, où l’analyse ne peut aller qu’avec bien de la peine, est celle que M. de Frenicle, qui l’avoit inventée, appelloit la méthode des exclusions. Quand il avoit un problème numérique à résoudre, au lieu de chercher à quel nombre les conditions du problème proposé conviennent, il examinoit au contraire à quels nombres elles ne peuvent convenir ; & procédant toûjours par exclusion, il trouvoit enfin le nombre qu’il cherchoit. Tous les mathématiciens de son tems avoient une envie extrème de savoir cette méthode ; & entre autres M. de Fermat prie instamment le pere Mersenne, dans une de ses lettres, d’en obtenir de M. de Frenicle la communication. Je lui en aurois, dit-il, une très-grande obligation, & je ne ferois jamais difficulté de l’avoüer. Il ajoûte qu’il voudroit avoir mérité par ses services, cette faveur ; & qu’il ne désespere pas de la payer par quelques inventions qui peut-être lui seront nouvelles.

» Quelqu’instance que l’on en ait faite à M. de Frenicle, il n’a jamais voulu pendant sa vie donner communication de cette méthode : mais après sa mort elle se trouva dans ses papiers ; & c’est un des traités que l’on a donnés dans le recueil intitulé divers ouvrages de Mathématique & de Physique, par MM. de l’Académie royale des Sciences, à Paris 1693. Comme c’est une méthode de pratique, & qu’en fait de pratique on a bien plûtôt fait d’instruire par des exemples que par des préceptes ; M. de Frenicle ne s’arrête pas à donner de longs préceptes pour tous les cas différens qui peuvent se rencontrer ; mais après avoir établi en peu de mots dix regles générales, il en montre l’application par dix exemples choisis & assez étendus ». Mém. de l’Acad. des Sciences 1693. p. 50, 51, 52. On ne dit ici rien davantage de cette méthode, parce qu’il seroit difficile de donner en peu de paroles une idée assez claire de cette suite de dénombremens & d’exclusions, en quoi elle consiste : il la faut voir dans le livre même : d’ailleurs depuis que les méthodes de l’Algebre sont devenues familieres & ont été perfectionnées, elle n’est plus d’usage, & ne peut être que de simple curiosité. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « exclusion »

Provenç. exclusio ; esp. exclusion ; ital. escluzione ; du lat. exclusionem, de exclusum, supin de excludere (voy. EXCLURE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Vient du latin exclusio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin exclusio, → voir exclude et -ion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exclusion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exclusion ɛksklyzjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « exclusion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exclusion »

  • L’intégration, c’est l’exact inverse de l’exclusion. De Claude Allègre / Colloque sur l'Ecole du XXIème siècle - Janvier 1999
  • L’histoire de la lecture est celle d’une exclusion, d’une renonciation. De Michaël Krüger / Histoires de famille
  • En éducation, l'exclusion en littérature est un signe précurseur de l'obscurantisme, et si ce dernier envahit l'école, la nation perd ses repères. De Driss Reffas
  • Il faut que notre pays se lance dans la lutte contre l'exclusion sociale, en multipliant le nombre d'emplois. De François Bayrou / Meeting de Caen - 1 Mars 2007
  • Le fond du problème du terrorisme, c’est l’injustice, la pauvreté, l’exclusion. Il faut le traiter en supprimant ces causes. De Francis Ford Coppola / Le Figaro, 29 janvier 2015
  • Jamais la violence, l'inégalité, l'exclusion, la famine, et donc l'oppression économique n'ont affecté autant d'êtres humains dans l'histoire de la terre et de l'humanité. De Jacques Derrida / Spectres de Marx
  • Fermer les yeux sur la précarité, la maladie, la déchéance, l'exclusion, c'est pratiquer une politique de l'autruche qui se retournera immanquablement contre ceux qui l'auront cautionnée. De Noël Mamère / Ma république
  • Les vrais ennemis, ce sont le chômage, l'échec de l'éducation, l'exclusion, la pauvreté, les fins de mois difficile, l'inquiétude et le souci des familles. De François Bayrou / Meeting de Saint-Étienne - 26 Mars 2007
  • Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre. De Mao Tsé-Toung / Aspects de la lutte sino-japonaise
  • La seule manière de sortir de la violence consisterait à prendre conscience des mécanismes de répulsion, d'exclusion, de haine ou encore de mépris afin de les réduire à néant grâce à une éducation de l'enfant relayée par tous. De Françoise Héritier / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • "Pugnace", "indocile", mais aussi "à l'écoute": pressentie pour le poste de Défenseure des droits, la présidente de l'association de lutte contre l'exclusion ATD-Quart Monde, Claire Hédon, est décrite par le monde associatif comme une militante "déterminée", convaincue que la grande pauvreté est une violation des droits fondamentaux. Le Point, Journaliste et militante contre l'exclusion, Claire Hédon bientôt Défenseure des droits - Le Point
  • La plus grande minorité ethnique de l'Union européenne vit dans l'exclusion sociale. Le Parlement européen se penchera ce jeudi sur le sort des Roms. Pour la société civile la pandémie doit pousser les décideurs à ouvrir les yeux sur la réalité de leur quotidien. "Nous ne voulons plus voir ces situations où les Roms n'ont pas accès à l'eau, à l'alimentation, aux services de santé et aux services essentiels car nous avons vu pendant la pandémie que les Roms étaient des laissés pour compte", insiste Jamen Gabriela Hrabanova, directrice du réseau ERGO. euronews, L’UE élabore une nouvelle stratégie pour lutter contre l’exclusion des Roms | Euronews
  • Au sein de la crise sanitaire, les associations de lutte contre la pauvreté et l'exclusion ont joué un rôle capital. Elles ont été présentes pour aider de nombreuses personnes en situation de précarité. Comment se mobilisent-elles à un moment où les besoins augmentent et où les stocks rétrécissent ? France Culture, Coronavirus : les associations en première ligne contre l’exclusion
  • Le tournoi de relance de la Major League Soccer compte maintenant 24 équipes à la suite de l’exclusion du Nashville SC, jeudi, à cause de la COVID-19. La Presse, MLS: le Nashville SC dévasté par son exclusion du tournoi de reprise
  • Lutter contre toutes les formes de discrimination et de pauvreté en allant à la rencontre des jeunes en situation d'exclusion, très souvent invisibles. En tout, presque 6000 entreprises travaillent au côté de cette Fondation active en France depuis une vingtaine d'année, notamment en Bretagne. Pierre Lahuppe, chargé de Mission Education et Insertion pour FACE en Ille-et-Vilaine rencontre régulièrement ces jeunes exclus : une mission qu'il prend très à coeur. , L'exclusion : un fléau invisible combattu par FACE
  • La bourgmestre de Verviers a une fois de plus défié l'autorité de la direction du parti et risque désormais l'exclusion. L'Echo, Muriel Targnion au bord de l'exclusion du PS | L'Echo

Images d'illustration du mot « exclusion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « exclusion »

Langue Traduction
Anglais exclusion
Espagnol exclusión
Italien esclusione
Allemand ausschluss
Chinois 排除
Arabe استبعاد
Portugais exclusão
Russe исключение
Japonais 除外
Basque bazterketa
Corse sclusione
Source : Google Translate API

Synonymes de « exclusion »

Source : synonymes de exclusion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exclusion »

Partager