La langue française

Métamorphose

Sommaire

  • Définitions du mot métamorphose
  • Étymologie de « métamorphose »
  • Phonétique de « métamorphose »
  • Citations contenant le mot « métamorphose »
  • Images d'illustration du mot « métamorphose »
  • Traductions du mot « métamorphose »
  • Synonymes de « métamorphose »

Définitions du mot métamorphose

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉTAMORPHOSE, subst. fém.

A. − Changement de forme, de nature ou de structure si importante que l'être ou la chose qui en est l'objet n'est plus reconnaissable.
1. [À propos de la métamorphose d'un animé en un autre animé ou en inanimé, et réciproquement] Les métamorphoses de Jupiter, des dieux de la mythologie gréco-romaine; les métamorphoses de Vichnou. La vigne, qu'il nous présente comme le résultat de la métamorphose d'un jeune enfant aimé de Bacchus (Dupuis,Orig. cultes,1796, p. 182).Ovide (...) a mis des divinités partout dans ses Métamorphoses; les dieux y sont pêle-mêle avec les animaux. Ses métamorphoses sont des métempsycoses: le corps d'une pie renferme l'ame d'une princesse (Bern. de St-P.,Harm. nat.,1814, p. 124):
1. Les époques favorables à l'immutabilité de la substance se sont amusées avec ces piquantes métamorphoses, avec ces prodiges plaisants et saugrenus − une nymphe changée en fontaine, (...) un Dieu en nuage d'or − Jankél.,Je-ne-sais-quoi,1957, p. 30.
2. [À propos de la transformation de qqc. en qqc.] Métamorphose de la matière, des métaux en or, des plantes. Son premier miracle, la métamorphose de l'eau en vin (Gide,Nouv. Nourr.,1935, p. 269).Le jais est dû à une lente métamorphose d'un conifère préhistorique (Metta,Pierres préc.,1960, p. 124):
2. Ô mois des floraisons mois des métamorphoses Mai qui fut sans nuage et juin poignardé Je n'oublierai jamais les lilas ni les roses Ni ceux que le printemps dans ses plis a gardés... Aragon,Crève-coeur,1941, p. 45.
P. anal. Modification continue et progressive d'une forme, d'une lumière. Étendu sur le dos, je regardais au firmament les métamorphoses d'un nuage (Toepffer,Nouv. genev.,1839, p. 10).Le ciel s'éclaircissait vers l'Est par métamorphoses insensibles (Genevoix,Raboliot,1925, p. 261).
3. ZOOL. ,,Ensemble des modifications morphologiques et structurales subies par certains organismes (la grenouille, le papillon, etc.) au cours de leur développement post-embryonnaire`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Métamorphose des Amphibiens, des insectes, des tétards; métamorphose des abeilles, d'une chenille en papillon. Animaux ovipares, subissant des métamorphoses, pouvant avoir des ailes, et ayant, dans l'état parfait, six pattes articulées, deux antennes, deux yeux à réseau, et la peau cornée (Lamarck,Philos. zool., t. 1, 1809, p.297).Les métamorphoses de la larve en nymphe et en insecte parfait (Bergson,Évol. créatr.,1907, p. 140).La métamorphose, caractérisée par l'atrophie de la queue et par la pousse des pattes, dépend de l'action des hormones (J. Rostand,La Vie et ses probl.,1939, p.47):
3. L'admirable secret est surtout dans les plus petits, les plus petits d'organisation, les moins organiques, qui sont les invertébrés. J'étais saisi de cette idée en voyant, ce matin, voltiger d'innombrables papillons sur le champ d'en face. Ces petits, dans leurs sept métamorphoses, contiennent les temps primitifs et racontent l'ancien monde. Michelet,Journal,1855, p. 292.
P. métaph. Je savais que de la chrysalide de ce crépuscule se préparait à sortir, par une radieuse métamorphose, la lumière éclatante du restaurant de Rivebelle (Proust,J. filles en fleurs,1918, p. 806).
Métamorphose complète ou parfaite. Les insectes ont des métamorphoses complètes lorsque de l'oeuf sort une larve qui ne ressemble en rien à l'adulte (ex.: Chenille) (Brumpt,Parasitol.,1910, p. 547).Métamorphose incomplète ou demi-métamorphose. Processus non complet de la métamorphose. Insectes à demi-métamorphose. Les hémiptères (...) ne subissent qu'une demi-métamorphose, c'est-à-dire que les larves ne diffèrent des insectes parfaits que par les ailes dont elles manquent (Cuvier,Anat. comp., t. 1, 1805, p. 84).
B. − P. anal. et au fig.
1. Changement important dans l'apparence extérieure de quelqu'un ou de quelque chose.
a) Modification si importante dans l'apparence d'une personne qu'elle ne peut être reconnue. La, les métamorphose(s) d'un acteur, d'un comédien. V. lunette* ex. de Aymé.
b) P. exagér. Transformation de quelque chose (v. métamorphoser B 1 b). Rachel (...) manifesta un puissant esprit d'innovation et de métamorphose. Le nombre des vaches s'accrut dans l'étable agrandie (Vogüé,Morts,1899, p. 28).
2. Transformation lente, progressive et profonde d'une personne ou d'un groupe de personnes.
a) [À propos de la métamorphose du caractère, de l'esprit, de l'âme, etc. d'une pers.] Métamorphose affective, mentale, morale; les métamorphoses du coeur, de la conscience, de l'intelligence; les affres de la métamorphose; être en continuelle métamorphose. Il s'est opéré en moi une lente et salutaire métamorphose: la raison est entrée dans mon esprit (Murger,Scènes vie boh., 1851, p. 287).Quelles mystérieuses métamorphoses de l'âme traverse un être humain qui s'éprend d'un autre? (Bourget,Irrépar.,1884, p. 104).L'être devient un autre être pour peu qu'il y mette le temps (...). Modification et métamorphose, transformation et même transfiguration (Jankél.,Je-ne-sais-quoi,1957, p. 31).Le voyage dans son labyrinthe infernal (...) est un lieu de passage (...) il faut en émerger; on ne reste pas durablement et avec profit dans des eaux boueuses, en sortir est la condition même de la métamorphose (M.-M. Davy,L'Homme intérieur et ses métamorphoses, Paris, Épi, 1978, p. 98):
4. Peut-être le grand chagrin qui suit, chez une fille telle qu'était maman, la mort de sa mère, ne fait-il que briser plus tôt la chrysalide, hâter la métamorphose et l'apparition d'un être qu'on porte en soi et qui, sans cette crise qui fait brûler les étapes et sauter d'un seul coup des périodes, ne fût survenu que plus lentement. Proust,Sodome,1922, p. 769.
b) [À propos de la métamorphose de la société] Métamorphose sociale. Cette époque qui sépare l'Europe primitive et l'Europe moderne, et dans laquelle s'est accomplie la métamorphose de la société européenne (Guizot,Hist. civilisation, Leçon no10, 1828, p. 5).
Prononc. et Orth.: [metamɔ ʀfo:z]. Ac. 1694, 1718 metamorphose, dep. 1740 mé- Étymol. et Hist. 1. Ca 1365 métamorphose [trad. fr. du titre des poèmes mythologiques du poète lat. Ovide] (Oresme, Traité de la monnoie, éd. L. Wolowski, p. 9); 1493 [date d'éd.] «changement d'une forme en une autre, opéré suivant les païens par les dieux» (Mansion, Bible des poet. de metam. fo184 rods Gdf. Compl.); 2. 1668 «changement extraordinaire dans la fortune, dans le caractère d'une personne» (Molière, Amphitryon, I, 2); 1672 (Corneille, Pulchérie, IV, 4); 3. a) 1694 «transformation qu'éprouvent les substances par les causes naturelles» (Ac.); b) 1736 zool. (Réaumur, Mém. pour servir à l'hist. des insectes, t. 2, Mém., 1, p. 11 et 44); c) 1874 bot. (Lar. 19e). Empr. au lat. metamorphosis «changement de forme», du gr. μ ε τ α μ ο ́ ρ φ ω σ ι ς, dér. de μ ε τ α μ ο ρ φ ο υ ̃ ν «transformer», lui-même formé de μ ε τ α ́ (méta-*) et de μ ο ρ φ η ́ «forme». Cf. xives. [date du ms.] ce livre de Ovide dit Metamorphoseos (L'Ovide Moralisé, ms. Paris Arsenal 5069, fo245vo). Fréq. abs. littér.: 705. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1071, b) 976; xxes.: a) 798, b) 1080. Bbg. Vardar Soc. pol. 1973 [1970], p. 266.

Wiktionnaire

Nom commun

métamorphose \me.ta.mɔʁ.foz\ féminin

  1. Transformation, changement d’une forme en une autre.
  2. (En particulier) (Antiquité) Changement de cette nature opérés par les dieux dans la mythologie grecque et latine.
    • La métamorphose de Daphné en laurier.
    • La plupart des métamorphoses cachent un sens allégorique.
    • Ovide a fait un poème intitulé les Métamorphoses.
  3. (Zoologie) Changement de forme qu’on observe dans le plus grand nombre des insectes et dans quelques autres animaux, tels que les grenouilles.
    • Lorsque l’ouvrage est entièrement terminé et que le cocon est achevé, le ver subit une métamorphose : il devient chrysalide. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Voici, par exemple, quelques rangées de pommes de terre. Les bêtes à patate s'y nourrissent en liberté. Vous avez généralement là tout ce qu'il faut pour montrer les métamorphoses des insectes. Faites observer d'abord les petits œufs jaunes symétriquement disposés au revers des feuilles, puis, sur les pousses tendres, les larves molles marquées de points noirs. — (Frère Marie-Victorin, Pour l'amour du Québec, Éditions Paulines, 1971, p. 67)
    • Mais la plupart subissent des métamorphoses qui définissent les insectes hétéromorphes ; elles sont progressives dans le type hétérométabole, et se font par étapes dans le type holométabole qui est le plus fréquent et le plus important. — (Jean Bailenger, Évolution de l’organisation animale, Masson, 2001, p. 94)
    • « La vie est partout », elle jaillit même en direct dans un éclosoir où l’on peut voir la métamorphose de la chrysalide en papillon et le premier envol de celui-ci. — (Petit Futé Vacances avec les enfants, 2009, p. 87)
  4. (Par extension) Changement extérieur d’une personne.
    • On ne compte plus les métamorphoses de cet aventurier, qu’on a vu tour à tour sous les traits d’un gentilhomme, d’un danseur, d’un comédien, d’un financier, etc.
  5. (Figuré) Changement extraordinaire dans le caractère d’une personne.
    • Cet enfant, autrefois si emporté, est devenu doux et facile : c’est une vraie métamorphose.

Forme de verbe

métamorphose \me.ta.mɔʁ.foz\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de métamorphoser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de métamorphoser.
    • L'économie se métamorphose, le tourisme se "technophilise", mais le citoyen demande du "slow", du peer to peer, du C2C... — (site www.tourmag.com, 25 novembre 2011)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de métamorphoser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de métamorphoser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de métamorphoser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉTAMORPHOSE. n. f.
Transformation, changement d'une forme en une autre. Il s'est dit particulièrement des Changements de cette nature opérés par les dieux dans la mythologie grecque et latine. La métamorphose de Daphné en laurier. La plupart des métamorphoses cachent un sens allégorique. Ovide a fait un poème intitulé les Métamorphoses. Il se dit, en termes d'Histoire naturelle, des divers Changements de forme qu'on observe dans le plus grand nombre des insectes et dans quelques autres animaux, tels que les grenouilles. Les métamorphoses des chenilles, des vers à soie. Il signifie, par extension, Changement extérieur d'une personne. On ne compte plus les métamorphoses de cet aventurier, qu'on a vu tour à tour sous les traits d'un gentilhomme, d'un danseur, d'un comédien, d'un financier, etc. Il signifie, au figuré, Changement extraordinaire dans le caractère d'une personne. Cet enfant, autrefois si emporté, est devenu doux et facile : c'est une vraie métamorphose.

Littré (1872-1877)

MÉTAMORPHOSE (mé-ta-mor-fô-z') s. f.
  • 1Changement d'une forme en une autre, opéré suivant les païens par les dieux. Ovide a fait un poëme intitulé les Métamorphoses. Et pense, en les voyant, voir la métamorphose, Où les centaures…, Régnier, Sat. X. Mais, à parler sans fard de tant d'apothéoses, L'effet est bien douteux de ces métamorphoses, Corneille, Poly. IV, 6. Ses souplesses [de l'amour-propre] ne se peuvent représenter ; ses transformations passent celles des métamorphoses, et ses raffinements ceux de la chimie, La Rochefoucauld, Pensées, I. Toutes les métamorphoses sont la physique de ces premiers temps : les mûres sont rouges, parce qu'elles sont teintes du sang d'un amant et d'une amante, Fontenelle, Orig. fabl. t. III, p. 284, dans POUGENS.

    Par extension, en parlant du prétendu pouvoir des sorciers. Quatre siéges boiteux, un manche de balai ; Tout sentait son sabbat et sa métamorphose, La Fontaine, Fabl. VII, 15.

  • 2En général, changement qu'éprouvent les substances par les causes naturelles. N'est-il pas bien naturel que toutes les métamorphoses dont la terre est couverte, aient fait imaginer dans l'Orient, où on a imaginé tout, que nos âmes passaient d'un corps à un autre ? Voltaire, Dict. phil. Métamorphose.
  • 3 Terme d'histoire naturelle. Changement que certains animaux (les insectes et les reptiles batraciens) subissent dans le cours de leur existence, et qui les fait passer par des états fort différents.
  • 4Changement éprouvé par une personne dans sa forme extérieure, dans son habillement. Je l'ai vu court et replet, le voilà mince et élancé, quelle métamorphose !
  • 5Changement extraordinaire dans la fortune, dans le caractère d'une personne. Trois jours peuvent suffire à faire bien des choses ; La cour en moins de temps voit cent métamorphoses, Corneille, Pulch. IV, 4. Tes coups n'ont point en moi fait de métamorphose, Et tout le changement que je trouve à la chose, C'est d'être Sosie battu, Molière, Amph. I, 2. Toutes ces honteuses métamorphoses de l'ambition et de l'intérêt, qui donneront toujours assez d'exercice à l'éloquence, Marmontel, Élém. de litt. t. VI, p. 72, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Pourquoy sous le nom de Dieu ne peut-on changer les substances de toutes choses, veu que sous le nom du roy on en a fait et fait-on tous les jours d'estranges metamorphoses et transsubstantiations ? D'Aubigné, Confession de Sancy, I, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MÉTAMORPHOSE, s. f. (Myth.) espece de fable, où communément les hommes seuls sont admis ; car il s’agit ici d’un homme transformé en bête, en arbre, en fleuve, en montagne, en pierre, ou tout ce qu’il vous plaira ; cependant cette regle reçoit plus d’une exception. Dans la métamorphose de Pyrame & de Thisbé, le fruit d’un mûrier est changé de blanc en noir. Dans celle de Coronis & d’Apollon, un corbeau babillard éprouve le même changement.

Les métamorphoses sont fréquentes dans la Mythologie ; il y en a de deux sortes, les unes apparentes, les autres réelles. La métamorphose des dieux telle que celle de Jupiter en taureau, celle de Minerve en vieille, n’est qu’apparente, parce que ces dieux ne conservoient pas la nouvelle forme qu’ils prenoient ; mais les métamorphoses de Coronis en corneille, d’Arachné en araignée, de Lycaon en loup, étoient réelles, c’est-à-dire que les personnes ainsi changées restoient dans la nouvelle forme de leur transformation ; c’est ce que nous apprend Ovide, lui qui nous a donné le recueil le plus complet & le plus agréable des métamorphoses mythologiques.

Comme la métamorphose est plus bornée que l’apologue dans le choix de ses personnages, elle l’est aussi beaucoup plus dans son utilité ; mais elle a plusieurs agrémens qui lui sont propres : elle peut, quand elle veut, s’élever à la sublimité de l’Epopée, & redescendre à la simplicité de l’apologue. Les figures hardies, les descriptions brillantes ne lui sont point du tout étrangere ; elle finit même toujours essentiellement par un tableau fidele des circonstances d’un changement de nature.

Pour donner à la métamorphose une partie de l’utilité des fables, un de nos modernes pense qu’on pourroit mettre dans tous les changemens qu’on feindroit un certain rapport d’équité, c’est-à-dire que la transformation fût toujours ou la récompense de la vertu, ou la punition du crime. Il croit que l’observation de cette regle n’altéreroit point les agrémens de la métamorphose, & qu’elle lui procureroit l’avantage d’être une fiction instructive. Il est du-moins vrai qu’Ovide l’a quelquefois pratiquée, comme dans sa charmante métamorphose de Philémon & de Baucis, & dans celle du barbare Lycaon, tyran d’Arcadie. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « métamorphose »

(1493) Du latin metamorphōsis, du grec ancien μεταμόρφωσις, metamórphōsis (« transformation »), dérivé de μεταμορφοῦν, metamorphoûn (« transformer »), lui-même de μετά, metá (« après ») et de μορφή, morphḗ (« forme »)[1] (→ voir méta- et morphose.)
Les Métamorphoses d’Ovide sont mentionnées en 1360[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Μεταμόρφωσις, de μεταμορφοῦν, transformer, de μετὰ (voy. MÉTA), et μορφὴ, forme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « métamorphose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
métamorphose metamɔrfɔs

Citations contenant le mot « métamorphose »

  • La frontière est de plus en plus floue entre le cinéma tel qu'on le conçoit depuis sa création et la métamorphose qu'il est en train d'opérer.
  • Pour la dernière métamorphose de cette série, Matteo Caranta nous fait entendre l'influence du métissage culturel à travers la musique brésilienne et particulièrement celle de la région du Nordeste. France Culture, Bahia métisse - Ép. 5/5 - Sur les routes de la métamorphose
  • Le silence est comme l'ébauche de mille métamorphoses. Yves Bonnefoy, Rimbaud par lui-même, Le Seuil
  • Nous vivons dans l'oubli de nos métamorphoses. Eugène Grindel, dit Paul Eluard, Le Dur Désir de durer, Notre mouvement , Seghers
  • L'élément du théâtre est la métamorphose. De Heiner Müller
  • Si vous stoppez la continuité de votre métamorphose, viendra un jour où vous serez perdu. De Olivier Lockert
  • Toute oeuvre d'art est une possibilité permanente de métamorphose, offerte à tous les hommes. De Octavio Paz
  • Celui pour qui le théâtre est la joie de la métamorphose mourra acteur, même dans la cellule d'un couvent. De Nicolaï Evreïnov / Inventions théâtrales
  • L'amour : la métamorphose du papillon à rebours. Il naît papillon et meurt chenille. De André Langevin / Evadé de la nuit
  • La paix, comme toute métamorphose, exige une adaptation douloureuse à laquelle bien des gens se refusent. De Jean-Paul Fugère / L'orientation
  • Tout homme blessé est contraint à la métamorphose. De Fabienne Rubert / La Vie est là, simplement
  • Au fond, c’est ça la solitude : s’envelopper dans le cocon de son âme, se faire chrysalide et attendre la métamorphose, car elle arrive toujours. De August Strindberg / Seul
  • Le monde de l'art n'est pas celui de l'immortalité, c'est celui de la métamorphose. De André Malraux / Antimémoires
  • Le Québec. Vieille terre de souvenirs et rêves posés à la charnière d'un continent jeune, en perpétuelle métamorphose. De Pierre de Grandpré / La Patience des justes
  • Pour ce nouvel épisode point de plagiat, mais une technique de métamorphose qui assume la reprise d'extraits musicaux dans de nouvelles créations et de nouveaux univers stylistiques. L'tinéraire n°4 nous emmène au pays du sample et s'aventure même au-delà de ses frontières... France Culture, Transplantation : sample ! - Ép. 4/5 - Sur les routes de la métamorphose
  • Pour ce premier itinéraire au pays de la métamorphose, Matteo Caranta nous mène sur les traces du batteur Tony Allen : de sa naissance en 1940 à Lagos... France Culture, Sur les routes de la métamorphose – série de podcasts à écouter – France Culture
  • Il faudra plus de quatre mois – et de multiples entretiens avec Ouattara – pour que sa démission soit acceptée et officialisée. La mort de Gon Coulibaly et l’effacement de Kablan Duncan de l’ordre protocolaire dans les présentations des condoléances auront crédibilisé la rumeur. Il fallait dire les choses. Cependant, l’impact politique de la mort brutale de Gon Coulibaly – et de la nécessaire désignation d’un « candidat-remplaçant » – reléguera au second rang cette démission. Qui, finalement, ne peut qu’arranger le président de la République qui se retrouve, ainsi, les mains libres pour la suite du programme. Tandis que Kablan Duncan va se métamorphoser de vice-président de la République à électron libre. Sans que l’on sache, aujourd’hui, ce qu’il fera de cette liberté. , Daniel Kablan Duncan : Métamorphose d’un vice-président en électron libre (2è partie) - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Par contre, une métamorphose comme elle l’a faite ce 19 juillet 2020, cette fois, personne ne s’y attendait… Si elle a choqué plus d’un de ses fans, d’autres ont également trouvé ce changement très drôle, pendant que plusieurs autres ont, au contraire, vraiment apprécié et n’ont pas manqué de le faire savoir « Au top j’adore », « Original ! ». Une chose est sûre, les réactions ont été nombreuses. Public.fr, Elodie Gossuin complètement métamorphosée : ses fans n’en reviennent pas !

Images d'illustration du mot « métamorphose »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « métamorphose »

Langue Traduction
Anglais metamorphosis
Espagnol metamorfosis
Italien metamorfosi
Allemand metamorphose
Chinois 变态
Arabe التحول
Portugais metamorfose
Russe метаморфоза
Japonais 変態
Basque metamorfosia
Corse metamorfosi
Source : Google Translate API

Synonymes de « métamorphose »

Source : synonymes de métamorphose sur lebonsynonyme.fr
Partager