La langue française

Mutation

Sommaire

  • Définitions du mot mutation
  • Étymologie de « mutation »
  • Phonétique de « mutation »
  • Citations contenant le mot « mutation »
  • Traductions du mot « mutation »
  • Synonymes de « mutation »
  • Antonymes de « mutation »

Définitions du mot mutation

Trésor de la Langue Française informatisé

MUTATION, subst. fém.

A. −
1. Changement radical et profond. Synon. conversion, transformation.Mutation de matière, de forme; la mutation des métaux en or. [Une] route antique (...) permettait d'approcher de la façade [de Saint-Laurent hors les murs], originairement dirigée à l'Est, et devenue le chevet de l'église actuelle, par une mutation opérée pour agrandir l'édifice et l'orienter selon l'usage établi (Lenoir,Archit. monast.,1852, pp.106-107).Les mutations de la fortune qui ôtaient la force aux uns pour la communiquer aux autres (A. France,J. d'Arc,t.1, 1908, p.474).
En partic. Changement économique et social brusque et spectaculaire, qui entraîne une modification profonde des structures. Mutation industrielle:
1. Je ne puis ici qu'effleurer l'immense question de ces changements dépassant toute prévision, qui ont profondément modifié le monde et l'ont, en quelques années, rendu méconnaissable aux yeux des observateurs qui avaient assez vécu pour l'avoir vu bien différent. Je vais (...) arrêter un peu vos esprits sur les causes les plus puissantes de cette brusque mutation. Valéry,Variété III,1936, p.255.
2. Affectation (d'un fonctionnaire, d'un militaire) à un autre poste, à un autre emploi... Mutation d'office, sur demande; solliciter sa mutation; accorder une mutation. Je vous ferai passer dans un autre bureau où il n'y aura pas de travail le soir (...). Deux mois après, ma mutation était signée (Dumas père, Comment je devins aut. dram.,1833, introd., p.19).Ces relations-là finissaient, comme tant de relations de guerre, par une mutation... un camarade changeait de corps: on le regrettait hâtivement (Vercel,Cap. Conan,1934, p.60).
3. Emplois spéc.
a) DR. FISCAL
Transmission d'un droit de propriété, d'une personne à une autre, à l'occasion de laquelle l'État perçoit généralement un droit déterminé. Mutation gratuite, à titre onéreux, par décès. [Les conservateurs des hypothèques] sont responsables du préjudice résultant, 1 de l'omission sur leurs registres, des transcriptions d'actes de mutation, et des inscriptions requises en leurs bureaux (Code civil,1804, art.2197, p.402).Le registre des mutations immobilières (Morand,Londres,1933, p.7).
HIST. Droits de mutation. Droit que percevait le seigneur lorsque des fiefs changeaient de possesseurs. Néanmoins, elle imposa le rachat des droits de mutation qui attestaient la propriété éminente du suzerain (Lefebvre,Révol. fr.,1963, p.183).
Taxe fiscale prélevée à l'occasion de tout transfert de propriété. Les impôts indirects, dont les détenteurs de capitaux se font rembourser par les consommateurs, à l'exception toutefois des droits de mutation qui frappent directement le propriétaire (Proudhon,Syst. contrad. écon.,t.1, 1846, p.270).
Mise à jour des matrices cadastrales consistant à noter les changements survenus d'une année sur l'autre dans les revenus des contribuables. (Dict. xxes.).
b) MUSIQUE
Mutation dans une fugue tonale. Transformation dans la constitution mélodique de la réponse, consistant en une sorte d'imitation du sujet. L'élève débutant éprouve souvent des difficultés à ce changement, cette mutation (comme on dit en termes techniques) [qui a lieu dans la réponse d'un sujet de fugue] (Koechlin,Écrit. fugue,1933, p.7).
Jeux de mutation. Jeux d'orgue utilisant pour une même note plusieurs tuyaux de longueur différente émettant les harmoniques des sons fondamentaux. Les j[eux] de mutation [de l'orgue] donnent d'autres sons que celui de la note touchée (Brenet,Dict. prat. et hist. mus.,1926, p.216).
c) PHONÉT. Mutation consonantique, germanique. ,,La mutation consonantique (Lautverschiebung...) est le processus caractéristique de l'évolution des occlusives indo-européennes en germanique commun`` (Mar. Lex. 1933, p.126). La première mutation germanique par laquelle les parlers germaniques se distinguent des autres langues indo-européennes (Mounin1974).
B. − BIOL. Changement brusque du patrimoine d'un être vivant. Mutation de gènes; mutation naturelle, provoquée. À des intervalles d'immobilité de l'espèce, peuvent succéder de brusques mutations, qui s'expriment par l'accumulation d'efforts orientés dans le même sens, pendant des séries de générations (Martin du G.,J. Barois,1913, p.289):
2. C'est par mutation que naquirent toutes les races d'animaux domestiques et toutes les formes plus ou moins baroques que recherchent les amateurs: serins jaunes, paons à épaules noires, poules à plumage de soie, chiens sans poil, lapins sans jarre, chats angoras, etc. (...) les mutations modifient (...) la structure interne, le fonctionnement des organes, les instincts, la résistance vitale, etc. J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p.171.
Prononc. et Orth.: [mytasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1269-78 «changement, inconstance, transformation» (J. de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 4436 et 16993); 2. 1377 spéc. «transformation dans la société, révolution» mutacïons de royaumes (Gace de La Buigne, Roman des Deduis, 2104 ds T.-L.); 3. a) 1465 «changement d'une personne à la tête d'une institution, d'un territoire, etc.» mutacion de seigneurie (Ordonnances des rois de France, XVI, 337); b) 1794 «changement d'affectation du titulaire d'un emploi» (J. de Maistre, Corresp., t.1, p.80); 4. 1598 mus. (D'Aubigné, Œuvres, 863-4 ds Quem. DDL t.15); 1768 (Rousseau: 1oMutation dans le genre [...] 2oDans le système [...] 3oDans le Mode [...] 4oDans le Rhythme [...] 5oEnfin dans la Mélopée [...]); 5. 1690 «transmission de la propriété d'un bien» (Fur.); 6. 1766 «changement dans la physiologie d'une espèce» (Buffon, Hist. nat., Quadrupèdes, t.14, p.323: La voix de ces animaux a subi comme tout le reste d'étranges mutations; il semble que le chien soit devenu criard avec l'homme); cf. aussi Lamarck ds Quem. DDL t.15; 1903 ce type de changement tel qu'il est défini par la théorie du botaniste hollandais De Vries (De Vries, La Loi de Mendel in Comptes Rendus de l'Ac. des Sc., t.136, p.321 ds Quem. DDL t.25); 7. 1916 mutation consonantique (Sauss., p.46). Empr. au lat. mutatio «changement, altération». Au sens mod. de la biol. d'apr. l'all. (De Vries, Die Mutationstheorie, t.1, 1901, t.2, 1903). Fréq. abs. littér.: 231. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 358, b) 63; xxes.: a) 141, b) 557.
DÉR. 1.
Mutationnel, -elle, adj.,biol. Qui a rapport aux mutations. Origine mutationnelle. À la suite de modifications soudaines et probablement mutationnelles, le parasite [phylloxéra] se trouve en mesure d'adapter sa biologie (Levadoux,Vigne,1961, p.60). [mytasjɔnεl]. 1reattest. 1931 (J. Rostand, État présent du transformisme, p.127 ds Quem. DDL t.25); de mutation, suff. -el (v. -al).
2.
Mutationniste, adj.Qui se rapporte au mutationnisme. La théorie synthétique (...) correspond à une sorte de néo-darwinisme amendé, à une synthèse entre les thèses néo-darwinienne et mutationniste. L'adaptation constitue le facteur orientant de l'évolution (Hist. gén. sc.,t.3, vol.2, 1964, p.714).La théorie mutationniste (...) est arrivée à former aujourd'hui un ensemble positif et stable qui s'est élargi au point de fournir pour l'évolution un mécanisme explicatif cohérent (Biol.,1965, p.1619 [Encyclop. de la Pléiade]).Emploi subst. Partisan du mutationnisme. L'explication utilisée par les mutationnistes actuels est, à peu de chose près, celle même qui fut donnée par Charles Darwin dans L'Origine des espèces, à savoir celle de la sélection naturelle (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p.174). [mytasjɔnist]. 1reattest. 1921 adj. et subst. (L. Cuénot, La Genèse des espèces animales, Paris, Alcan, 2eéd., p.22 et 472 ds Quem. DDL t.. 25); de mutation, suff. -iste*, peut-être d'apr. l'angl. mutationist att. dès 1904 (v. NED Suppl.2).

Wiktionnaire

Nom commun

mutation \my.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Remplacement d’une personne par une autre.
    • Sans cette hantise de retrouver ses assassins, depuis beau jour, Marcoul serait ailleurs. Il aurait obtenu sa mutation. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Par extension) Remplacement ou changement d’une chose par une autre.
    • Le valet de chambre, habitué à ces mutations de costumes, apporta l’une et l’autre. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre II)
  3. Jeux de mutation : (Musique) Jeux d’orgue dont chaque note comporte plusieurs tuyaux de différentes longueurs qui émettent les harmoniques.
  4. (Administration) Changement.
    • Mutation de propriété.
    • Droits de mutation.
  5. (Génétique) Modification spontanée ou provoquée, le plus souvent héréditaire, du génome d’une cellule, d’un tissu ou d’un organisme.
    • Comme les mutations se produisent au hasard, la chance que deux mutations se retrouvent précisément dans la même région est comparable à celle d'obtenir un double six avec deux dés à cent faces. — (Siddhartha Mukherjee, L'Empereur de toutes les maladies : Une biographie du cancer, traduit de l'américain : Eric Favereau, Champs/Flammarion, 2013 & 2016)
  6. (Génétique moléculaire) Résultat de cette modification.
  7. (Linguistique) Changement qui, dans certaines langues comme les langues celtiques et le finnois, affecte certaines consonnes.
    • Mutation adoucissante, spirante, durcissante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MUTATION. n. f.
Remplacement d'une personne par une autre. Il y a eu de nombreuses mutations dans ce régiment, dans cette administration. En termes d'Administration, il se dit également des Choses. Mutation de propriété. Droits de mutation.

Littré (1872-1877)

MUTATION (mu-ta-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Changement. Des mutations de matière et de forme, Buffon, Époque nat. Œuv. t. XII, p. 4. La plus décisive des vicissitudes que puisse éprouver un peuple, la mutation du pouvoir fondamental et souverain, avait passé sur l'Angleterre, Villemain, Litt. fr. XVIIIe siècle, 2e partie, 2e leçon.
  • 2Remplacement d'une personne par une autre. Il y a eu de nombreuses mutations dans ce régiment, dans cette administration.

    Terme de jurisprudence. Transmission de la propriété d'un bien par vente, échange, donation, succession, testament, etc. Payer un droit de mutation. À chaque mutation de propriétaire foncier, l'État perçoit un droit d'enregistrement.

  • 3 Particulièrement. Changement qui arrive dans les sociétés humaines. Les mutations des empires. Quelque haut qu'on puisse remonter pour rechercher dans les histoires les exemples des grandes mutations, on trouve que jusqu'ici elles sont causées ou par la mollesse ou par la violence des princes, Bossuet, Reine d'Anglet.

    Terme de musique. Jeux de mutation, se dit, dans l'orgue, de ceux qui ne sont pas au ton de l'octave des fonds de l'orgue, mais qui en sonnent la quinte ou la tierce.

SYNONYME

MUTATION, RÉVOLUTION. Mutation a un sens plus général que révolution ; il implique seulement qu'il y a eu changement ; révolution implique qu'il y a eu renversement.

HISTORIQUE

XIIIe s. Jonesce met homme es folies, Es boules et es ribaudies, Es luxures et es outrages, Es mutacions de corages, la Rose, 4482.

XVe s. Ces nouvelles en resjouirent plusieurs qui desiroient à partir pour recouvrer santé et mutation de nouvel air, Froissart, II, III, 84. Jà tiroit vers le temps que la mer souvent s'engrosse pour cause de la mutation des vents, Bouciq. II, 24. Après le decès de si grands et puissans princes les mutations sont grandes, Commines, Prol.

XVIe s. À minuict la roine, qui craignoit au roi quelque mutation [pour le dessein de la Saint-Barthélemy], descend en la chambre de son fils, D'Aubigné, Hist. II, 16. Il le tansa de la soubdaine mutation de sa contenance, Montaigne, I, 271.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MUTATION, s. f. (Gramm.) changement, révolution. Il se dit des terres & de leurs propriétaires. il y a des droits de mutations, voyez Mutation, Jurisprudence. Le mépris de l’honneur, de la liberté, de la vertu, de la science & des savans, annonce dans un état quelque mutation funeste.

Mutation, s. f. (Jurispr.) signifie changement ; ce terme est usité principalement en matiere féodale ; il y a mutation de seigneur & mutation de vassal, ou du propriétaire d’un héritage roturier. La mutation du seigneur arrive toutes les fois que la propriété du fief dominant passe d’une main dans une autre, soit par mort ou autrement. Les mutations de vassal ou propriétaire, sont de plusieurs sortes ; les unes qui arrivent par mort, & celles-ci se subdivisent en mutations en ligne directe, & mutations en ligne collatérale, lorsque le fief passe par succession à un descendant du défunt ou à un parent collatéral. Il y a aussi des mutations par vente, d’autres par contrat équipollent à vente, d’autres par donation & autres actes. Il n’est rien dû communément aux mutations de seigneur, ni pour les mutations de vassal pas succession ou donation en ligne directe ; mais il est dû un relief pour mutation de vassal en collatérale, & pour les mutations par vente ou contrat équipollent à vente. Il est dû pour les fiefs un droit de quint, & pour les rotures un droit de lods & ventes. Voyez Droits seigneuriaux, Fief, Lods et ventes, Quint, Requint. (A)

Mutation, (Géog.) en latin mutatio ; ce terme se dit en Géographie de certains lieux de l’empire Romain, où les couriers publics, les grands officiers qui voyageoient pour le service de l’état, &c. trouvoient des relais & changeoient de chevaux. On entretenoit dans ces lieux des chevaux exprès comme dans nos postes, pour qu’ils en pussent changer & continuer promptement leur route. Avec le tems on en établit pour tous les voyageurs qui vouloient payer. Delà vient que le mot mutatio se trouve si souvent répété dans les itinéraires.

Mutation differe de mansion, mansio, en ce que le premier signifie un lieu où l’on change de chevaux, & le second un gîte où l’on couche, & où même on peut faire le séjour nécessaire pour se délasser d’une trop grande fatigue. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mutation »

(XIIe siècle) Du latin mutatio. Le sens biologique apparaît en 1903.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(fin XIVe siècle) Du latin mutatio et aussi du ancien français mutacion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. mudazo, mutacio ; espagn. mutacion ; ital. mutazione ; du lat. mutationem, de mutare, changer (voy. MUER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mutation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mutation mytasjɔ̃

Citations contenant le mot « mutation »

  • Nature n'endure mutations soudaines sans grande violence. François Rabelais, Gargantua, 23
  • L’automne est une mutation, l’hiver une lutte, le printemps un épanouissement. De Anonyme
  • L’écriture doit être une invention permanente, par déclinaison, mutation, coup de poker. De Hubert Haddad / Evene.fr - Mars 2006
  • Le monde est en profonde mutation. Hier on se disputait les richesses ; aujourd'hui on s'arrache la pauvreté. De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire
  • Il y a dans la vie une continuité inévitable ou inexorable. Une continuité évolutive, traversée de profondes mutations. De Anne-Marie / Maintenant et toujours
  • L'homme est quelque chose de totalement à part. Il est anature. A la suite de quelques mutations, donc par nature, il se retrouve à des années-lumière de la nature. De Alain Prochiantz / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Le marché Américain accélère sa mutation alors que la demande peine à repartir pleinement. Les constructeurs poursuivent l’élagage de leurs gammes pour se concentrer sur l’expansion des crossovers et des SUV qui pourraient représenter 75% du marché d’ici 5 ans. Dans le contexte actuel, on peut se demander si le Covid aurait tendance ou non à accélérer ces mutations. Autoactu.com, Le Covid accélère-t-il la mutation du marché américain ? | autoactu.com
  • La Cour de cassation lui donne raison. Elle considère en effet que le changement d'affectation relève du pouvoir de direction de l'employeur, exercé pour éviter des tensions supplémentaires avec le client, dans l'intérêt de la société et du salarié. Cette mutation n'est donc pas une sanction disciplinaire. , Mutation -Une mutation décidée à la suite du mécontentement d'un client ne relève pas nécessairement d'une sanction disciplinaire | service-public.fr
  • Les mutations génétiques du coronavirus sont traquées dans le monde entier par les chercheurs, qui séquencent le génome des virus qu’ils trouvent et les partagent sur une base de données internationale, GISAID, un trésor de plus de 30 000 séquences à ce jour. L'Obs, L’actuelle mutation du coronavirus serait plus infectieuse que la première, selon une étude
  • Une équipe néerlandaise a découvert une mutation génétique héréditaire commune qui expose des milliers d'adultes à un risque potentiel de surdité. Cette découverte pourrait ouvrir la voie à la prévention par la thérapie génique. , EDP Audio - Le premier site d'information 100% dédié à l'Audiologie
  • Le compte à rebours est lancé. Hormis la signature de contrats fédéraux, qui peuvent l’être jusqu’au 31 janvier 2021 sans que le joueur compte comme muté, ce mercredi 15 juillet est le dernier jour de la période de mutation dite « normale » comme l’indique l’article 92 des règlements généraux de la fédération Française de Football. , C'est le dernier jour de la période normale de mutation

Traductions du mot « mutation »

Langue Traduction
Anglais mutation
Espagnol mutación
Italien mutazione
Allemand mutation
Chinois 突变
Arabe طفره
Portugais mutação
Russe мутация
Japonais 突然変異
Basque mutazio
Corse mutazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « mutation »

Source : synonymes de mutation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mutation »

Partager