Enivrement : définition de enivrement


Enivrement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENIVREMENT, subst. masc.

A.− Vieilli. Action de s'enivrer; état de celui qui s'enivre*. L'enivrement par l'eau de vie, par les alcools; un enivrement par la bière. Synon. ivresse.Condamné par celle que j'aimais... il ne me restait qu'à me jeter dans les enivrements vulgaires (Nerval, Aurélia,1855, p. 247).
B.− Sorte d'ivresse exaltée et/ou voluptueuse. Être dans l'enivrement; l'enivrement de la passion, de l'amour; l'enivrement du triomphe, de la gloire, de la victoire, d'un premier succès. Synon. griserie, transport; anton. froideur, indifférence.Un sourd et fort amour gonflait le père d'un enivrement que cachait son visage et dont éclatait son cœur (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 58).Il y a un étrange enivrement dans la destruction de tout dieu au fond de nous (Duhamel, Cécile,1938, p. 162).J'avais travaillé avec enivrement à cette étude sur Rimbaud (Gracq, Beau tén.,1945, p. 17).
SYNT. Enivrement vulgaire, horrible, étrange, fol, dangereux, double, doux, premier, complet, sublime, secret, passé; enivrement du bonheur, de l'amour, de la fortune, de la grandeur, de l'ambition, de la renommée, du succès, de l'enthousiasme, de l'esprit, de l'orgueil, des paroles complimenteuses, des éloges, des louanges, de la vitesse, du luxe.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃nivʀ əmɑ ̃]. Cf. enivrer. Ds Ac. 1740-1932. Étymol. et Hist. Ca 1135 « action de s'enivrer » (Couronnement Louis, 851 ds T.-L.); fin xiiies. (Dits de l'ame, A, 17f ds T.-L.). Dér. du rad. de enivrer*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 281. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 518, b) 571; xxes. : a) 226, b) 310.

Enivrement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

enivrement \ɑ̃.ni.vʁə.mɑ̃\ masculin

  1. État d’une personne qui s’enivre ou action de s’enivrer.
    • Au troisième stade, si le buveur y arrivait, c'était l’enivrement complet. L'homme tombait ivre-mort et rien au monde ne pouvait le tirer de son sommeil profond. — (Tutuuehitu, Le trésor des îles Marquises, Paris : Nouvelles Éditions Latines, 1977, page 132)
  2. (Figuré) Exaltation, ivresse morale.
    • Mais à toi l’on réserve une longue et lente agonie, auprès de laquelle la leur était un enivrement. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Elle conçut alors une pensée virile en dehors des petitesses de la femme, une pensée qui grise pour quelques moments, et dont l’enivrement peut expliquer la clémence …. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Ce n’était que fêtes et enivrements sur la route. De Guiche et Buckingham oubliaient tout. — (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne, 1847, Michel Lévy frères, page 254)
    • — Madame, dit-il, les souffrances salutaires du souvenir ont leurs charmes, et, dans cet enivrement de la douleur, on trouve parfois un soulagement. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 28.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enivrement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENIVREMENT. n. m.
État d'une personne qui s'enivre ou Action de s'enivrer. Il est surtout en usage au figuré. L'enivrement de la victoire. L'enivrement des passions. Être dans l'enivrement.

Enivrement : définition du Littré (1872-1877)

ENIVREMENT (an-ni-vre-man, an prononcé comme dans antérieur) s. m.
  • 1État de celui qui est enivré. L'enivrement par l'eau-de-vie.
  • 2 Fig. État d'ivresse morale. L'enivrement des passions. Alors tout se croit libre ; alors tout est en proie Au fol enivrement d'une indiscrète joie, Voltaire, M. de Cés. II, 4. Je souhaite qu'aucun revers ne vienne troubler cet enivrement de joie et d'amour-propre, Genlis, Théâtre d'éduc. l'Intrigante, II, 4.

    Absolument. La passion de l'étude, ainsi que toutes les autres, a ses instants d'humeur et de dégoût comme ses moments de plaisir et d'enivrement, D'Alembert, Apolog. de l'étude, Œuvr. t. IV, p. 208, dans POUGENS. Une femme qui, privée jusqu'à trente-cinq ans de tous les dons de la fortune, avait passé de la misère à l'opulence, de l'obscurité au plus haut degré de la faveur, sans avoir éprouvé un instant d'enivrement, Genlis, Mme de Maintenon, t. II, p. 106, dans POUGENS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enivrement »

Étymologie de enivrement - Littré

Enivrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de enivrement - Wiktionnaire

 Dérivé de enivrer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enivrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enivrement ɑ̃nivrǝmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « enivrement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enivrement »

  • Le froid n’affecte pas la vitesse d’enivrement et un verre de vin par jour n’est pas toujours une bonne idée ? Dans une interview accordée à Jyllands-Posten, Jens Meldgaard Bruun, professeur à l’Institut d’études cliniques de l’Université d’Aarhus au Danemark, détruit plusieurs idées préconçues sur l’alcool. L-FRII, Les-principaux mythes sur l'alcool corriges par un médecin - L-FRII
  • Certains ont avancé que cet enivrement des Bourses s’expliquait par une attitude d’emballement due à la pré-panique annonçant un effondrement, en tous points comparable aux mouvements fortement haussiers qui avaient immédiatement précédé la grande dépression de 1929 et la grande récession de 2008. Si ce n’est pas totalement à exclure, la raison en est à la fois beaucoup plus simple et beaucoup plus cynique. L’emballement de la Bourse, à contretemps de la réalité économique, est principalement due au fait que les entreprises cotées ont procédé aux rachats massifs leurs propres actions à hauteur de 230 milliards d’euros rien qu’en 2019. Soit l’équivalent de 10,3% du PIB de la France ! Capital.fr, Emploi : et si on augmentait les salaires pour doper la croissance et réduire la dette ? - Capital.fr
  • Symbolisant tout à la fois le rythme, la mélodie et l'enivrement, La Valse est probablement l'une des plus célèbres créations de Camille Claudel. Artiste et femme au destin brisé, Claudel a construit un œuvre aux qualités singulières, né d’un dialogue fécond avec celle de Rodin avant de s’en émanciper. Connaissance des Arts, La Valse de Camille Claudel : focus sur un chef-d’œuvre | Connaissance des Arts
  • Problème : ce n’est pas tout à fait ce qui ressort de l’historique de ses recherches sur internet longuement épluché par les enquêteurs. Son explication hier : «Je l’ai fait depuis le navigateur du darknet, le Tor Browser, cela n’a donc laissé aucune trace.» À l’époque, il aurait été submergé par un flux d’informations. Il parlera encore d’un véritable «enivrement». Le Quotidien, Double homicide à Bereldange : il tente de faire avaler sa version aux juges | Le Quotidien
  • Ma sensation du Poète et mon flair d’ écrivain, et mon métier  du  diplômé en ingénierie culturelle à l’université  Icoges Paris. Je vous offre ces sonorités de Baba Baydi Maal qui déconfinent l’âme et l’installent au firmament de l’enivrement. Le président Abdoulaye Mamadou Guissé observatoire de la musique et des Arts du Sénégal ( OMART ) Molo Baaba Maal Madia Madia Dia Tivaouane Dieye Bou Serigne Saliou Racine Mamadou Guisse Clark JR Guisse Dioulde Guisse Oxy Smb Guisse Dieynaba Guisse Amadou Sy Amadou Sarre Amadou Senghor Xibaaru, L’Omart vous souhaite une Fête de la musique en musique
  • Il ne faut pas opposer les choses : les captations ne fragilisent pas la pratique du théâtre, mais favorisent le désir du « présentiel », et grandissent le prestige du théâtre. Il est évident aussi que l’union lors d’un concert ou d’une pièce de théâtre est de l’ordre du sacré. En écoutant un disque, en regardant une captation, on peut se préparer au moment où l’on va avoir un dialogue avec le sacré. Le théâtre, c’est la communion, au sens d’un groupe de personnes qui sortent de chez elles et se réunissent librement, dans un acte engagé. Il est clair que l’écran ne remplace pas la présence réelle, or, le théâtre c’est la présence réelle, non seulement des acteurs, mais aussi des spectateurs. On ne sait pas ce qu’il va se passer lors d’une représentation, comment les comédiens vont jouer, comment le public va réagir ; il y a à la fois une conscience du présent et de la présence. Et c’est une vertu ontologique dont on ne connaissait pas tout le prestige avant l’enivrement virtuel dans lequel nous vivons. La Vie.fr, Olivier Py : “La liturgie du théâtre n’a aucune différence avec celle de la messe”
  • La vie avait repris son cours tranquille, ce mercredi 24 juin, à Liverpool. Le LFC, qui avait lâché deux points trois jours plus tôt à 800 m de chez lui, contre Everton (0–0), ne pouvait être sacré le soir même contre Crystal Palace. Les rues de la ville ne bruissaient pas de l’enivrement à venir, ni du tintement des verres qui claquent… SudOuest.fr, Drôle d’atmosphère à Liverpool
  • J’ignore ce que sont les heures de félicité que l’amant goûte avec la bien-aimée avant le mariage ; mais les heures d’enivrement qu’elle connaît dans un magasin de couture lui passent sous le nez. De Sören Kierkegaard

Traductions du mot « enivrement »

Langue Traduction
Corse intossicazione
Basque intoxikazio
Japonais 中毒
Russe опьянение
Portugais intoxicação
Arabe تسمم
Chinois 陶醉
Allemand rausch
Italien intossicazione
Espagnol intoxicación
Anglais intoxication
Source : Google Translate API

Synonymes de « enivrement »

Source : synonymes de enivrement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enivrement »



mots du mois

Mots similaires