La langue française

Délectation

Définitions du mot « délectation »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLECTATION, subst. fém.

A.− Plaisir sensible ou d'ordre intellectuel que l'on savoure pleinement. Grande délectation; boire, manger avec délectation. Synon. bonheur, délice, ivresse, jouissance, ravissement, volupté; anton. dégoût.La délectation de son esprit et la joie de ses yeux (Huysmans, À rebours,1884, p. 70).Délectations et transports de l'époux qui vient sans être attendu (Bloy, Journal,1894, p. 119).Lire Homère dans le texte, ce qui était sa quotidienne délectation le soir (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 32).Les continuelles délectations que je trouvais dans ma vie (Camus, Chute,1956, p. 1485):
1. ... toutes les fois que vous faites naître en moi l'idée du beau, vous me procurez un sentiment particulier, une jouissance intérieure et exquise, une délectation de l'âme ineffable et certaine, toujours suivie d'un sentiment d'amour pour l'objet qui l'aura causée. Cousin, Cours d'hist. de la philos. mod.,t. 2, 1847, p. 138.
[L'obj. est jugé bas ou méprisable] Elle [Béatrice] éprouvait une délectation perverse à sentir les êtres dépendre d'elle (Druon, Roi de fer,1955, p. 255).
[L'obj. n'est habituellement pas considéré comme une source de plaisir] Je méditerais, avec une délectation triste, le désaccord que sentent les modernes entre la vie et la pensée (Barrès, Voy. Sparte,1906, p. 245).Plaisir humain, humaine délectation d'assister à des catastrophes (Colette, Ces plais.,1932, p. 43).Il éprouvait à se juger, à juger ceux de sa race, et surtout dans les petites choses, une amère délectation qui se muait en dépit pour peu qu'on vînt à l'approuver (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 55).Elle savourait avec une délectation morbide l'ivresse de se sentir incomprise (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 661).
SYNT. a) Délectation exquise, infinie, profonde, rare, sans bornes, secrète, suave, subtile, vive, voluptueuse; fébrile, paisible; sadique; charnelle, contemplative, esthétique, mystique, sensuelle, visuelle. b) Délectation de l'esprit, du regard, des sens. c) S'abandonner à, éprouver, goûter, sentir une délectation.
B.− THÉOL. Attrait incitant la volonté à agir, plaisir qu'on ressent à faire quelque chose. Deux « délectations » nous tirent en sens contraire, celle du mal, et celle du bien (Bremond, Hist. sent. relig.,t. 4, 1920, p. 567).Cette étoffe serrée de nos vouloirs et de nos délectations s'élargit (...), s'amplifie à mesure que nous vivons (Mauriac, Journal 1,1934, p. 56).
Délectation morose. Complaisance avec laquelle on s'attarde à la représentation imaginaire d'une faute, qu'elle soit passée ou à venir :
2. ... où commence la faute quand la tentation sévit? La repousse-t-on assez vite? N'y cède-t-on pas toujours un peu? N'y a-t-il pas au moins un soupçon de délectation morose, alors même que l'on regimbe sous l'aiguillon? Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 157.
P. ell. de l'adj. Ce désir de la culpabilité et cette délectation à se savoir porteur d'un péché secret (Béguin, Âme romant.,1939, p. 19).
P. ext. Cultivant le malheur, y trouvant une délectation morose (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 72).Méditer à longueur de temps sur de lointains malheurs auxquels on ne peut pas remédier, c'est de la délectation morose (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 546).
Délectation victorieuse. Attrait vers le bien éprouvé par la volonté fortifiée par la grâce. Ce n'est pas blasphémer que de rapprocher de la délectation victorieuse de la grâce ce ravissement que tous les mozartiens connaissent (Mauriac, Journal 3,1940, p. 230).
Prononc. et Orth. : [delεktasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1remoitié xiies. delectatiun (Ps. d'Oxford, éd. Fr. Michel, XV, 11). Empr. au lat. class. delectatio « plaisir, amusement »; également en a. fr. delitacion (xiiies. ds T.-L.), dér. de delitier, v. délectable. Fréq. abs. littér. : 164. Bbg. Brunet (L.). À propos d'un contresens sacré, ou d'un sacré contresens. Vie Lang. 1968, pp. 648-651.

Wiktionnaire

Nom commun

délectation \de.lɛk.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Jouissance consciente et vivement goûtée que procure une chose agréable.
    • Il remâchait, avec une sorte d'amère délectation, les heures de pourchas fastidieux, à l'affût de la poire charitable et tapable. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 10)
    • C'est toi qui portes la responsabilité de sa mort. On l'a repêché dans la Sambre. Il était ivre mort, paraît-il. Ivre mort ! répéta-t-il avec une sorte de délectation. — (Françoise Bourdon, Les dames de Meuse, 2012, §.19)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLECTATION. n. f.
Jouissance consciente et vivement goûtée que procure une chose agréable. Faire quelque chose avec délectation. Boire, manger avec délectation.

Littré (1872-1877)

DÉLECTATION (dé-lè-kta-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Plaisir qu'on savoure avec plénitude. Il éprouvait une vraie délectation à se promener sous ces belles allées.
  • 2 Terme de théologie. Plaisir, goût qu'on prend à faire quelque chose. Dans le système des deux délectations, celles de la grâce sont opposées à celles de la nature, et les plus puissantes l'emportent. La coutume, sans cela, passerait pour tyrannie ; au lieu que l'empire de la raison et de la justice n'est non plus tyrannie que celui de la délectation, Pascal, Vrai bien, 9. Dieu change le cœur de l'homme par une douceur céleste qu'il y répand, qui, surmontant la délectation de la chair, fait que l'homme conçoit du dégoût pour les délices du péché qui le séparent du bien incorruptible, Pascal, Prov. 18. Vous pouvez désirer ces saintes délectations, Bossuet, Lettr. abb. 179. La grâce médicinale de J. C. consiste dans une délectation intérieure, Fénelon, t. III, p. 244. Il faut soigneusement distinguer la délectation que Dieu a mise en nous à la vue de lui-même, d'avec la pente que la révolte du premier homme a mise dans nos cœurs pour nous faire centre de nous-mêmes, Fénelon, t. XVIII, p. 309.

    Délectation morose, complaisance avec laquelle on pense à une mauvaise chose, sans intention de la commettre.

HISTORIQUE

XIIIe s. Car, si cum tesmoigne la letre, Profit et delectation C'est toute leur entencion, la Rose, 15443.

XIVe s. Il semble à aucuns que felicité est toute vertu ensemble, ou aucunes d'icelles [vertus] avecques delectation ou au mains non pas sans delectation, Oresme, Eth. 18. Plusieurs de grant auttorité dient que felicité est delectation corporel, Oresme, ib. V, 9.

XVe s. Tu ne mets mie ton cœur en la vie amoureuse, pour cause de mieulx en valoir, ne pour vertu, mais seulement pour la delectation que ton corps en a, Bouciq. I, ch. 7.

XVIe s. En Dieu sera ta delectation, Marot, IV, 277. Il abandonna le labourage, disant que l'agriculture estoit de plus grande delectation que de grand profit, Amyot, Caton, 45.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délectation »

Emprunté au latin classique delectatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. delectatio ; espagn. delectacion ; ital. dilettazione ; du latin delectationem, de delectare, délecter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « délectation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délectation delɛktasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « délectation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délectation »

  • Le but de l'art, c'est la délectation. De Nicolas Poussin
  • Les adultes ont accès à mille sortes de voluptés, mais pour les enfançons, il n’y a que la gourmandise qui puisse ouvrir les portes de la délectation. De Amélie Nothomb / Métaphysique des tubes
  • Si le bonheur était dans les délectations du corps, nous dirions que les boeufs sont "heureux", lorsqu'ils trouvent du bon fourrage à manger. De Héraclite d'Ephèse
  • Ce matin, nous venons en aide à une institutrice de maternelle, Karine, qui m’écrit qu’elle écoute mes "chroniques avec délectation" (oh, merci Karine !) et qui m’appelle au secours parce qu’elle est toujours embêtée, quand elle écrit des questions, "avec le T de liaison. Où doit-on mettre le tiret (et éventuellement l’apostrophe), demande-t-elle, dans, par exemple : 'Combien de fleurs y a t il dans ce vase? Combien en reste t il ? Où va t elle ?'" Dans tous les exemples cités par Karine, il faut deux traits d’union, un de chaque côté du T que Karine appelle "T de liaison", que l’on appelle aussi un "T euphonique". RTL.fr, Où doit-on mettre le tiret et l'apostrophe dans une question ?
  • Telle une invitation que les deux auteurs sundgauviens lancent dans la lignée des maîtres de l’humour décalé, invitation conduisant non pas à une destination finale mais bien à une ouverture des possibles. De courtes définitions associées à une illustration permettent de faire naître le mot, dont l’identité sera dévoilée à la page suivante. Et le lecteur suit son chemin, tantôt avec délectation par la découverte qu’il vient de faire, tantôt avec impatience devant l’incompréhension, mais « les choses nous échappent sans cesse », informe Michel Forné et pénétrer dans l’univers des mots, « c’est entendre la parole à la lettre ». , Culture - Loisirs | [Vidéo] Jouer avec des mots et des images, qui en disent davantage…
  • Lors des obsèques du milliardaire Victor Fotso, le Particulier de la Ministre Madeleine Tchuente alias “Ma ministre, ministre des chauves souris”, s’est écroulé avec deux autres personnes pour cause de famine. Mais au fait de quoi s’agissait-il, selon les indiscrétions ce Particulier avait été puni ( interdiction de prendre un repas) en même temps que le chauffeur de la ministre pour avoir écoutés avec délectation le morceau suivant de Fobeja, une autre adaptation du Challenge Allo Fokou de Richard Bona. Ceux qui sont du département de Ma Mado apprécient cette interprétation. En privé on dit que c’est la version que Ma Mado aime et en deuxième position celle du vilageaois de Washington. Comme quoi Ma Mado a du goût. Icicemac, Les chansons du Challenge Richard Bona que Ma Mado, « ministre des C.S » écoute avec délectation en cachette!!! – Icicemac
  • Si les concerts de début juillet proposés par le bel ensemble vocal des Voix animées ont dû être annulés, sont maintenus les suivants, mariant la beauté des voix à celles des architectures. La Renaissance est au programme, les Voix animées savent depuis des années la rendre populaire et accessible. On se laisse entraîner avec délectation dans ce répertoire qui nous donne à découvrir merveilles architecturales et musicales. On renouera avec le cycle de concerts Entre Pierres et Mer, dont c’est la 9e édition, grâce à « Flos Campi », qui [...] Zibeline, Voyages au temps de la Renaissance | Zibeline
  • Si vous aussi vous attendiez avec envie et délectation le nouveau trailer de Crysis Remastered, il va falloir repasser : sa diffusion est reportée de «quelques semaines». Mais peut-être plus embêtant encore est le report du jeu lui-même. Xbox One Mag, Crysis Remastered reporte sa sortie de quelques semaines... Et son trailer aussi - Xbox One Mag
  • C’est donc avec délectation que ces passionnés de culture populaire ont écouté Audrey Bernard leur narrer la personnalité de Héméra, une déesse grecque de la clarté et de la lumière qui, en opposition aux autres divinités fades et sans rêves, fait entrer la joie dans les cœurs des humains, et les questionnements dans la tête de ses consœurs. midilibre.fr, "Héméra", un conte pour se retrouver - midilibre.fr
  • Comme à son habitude, Edouard Philippe, probable futur maire du Havre, l’homme qui caracole en tête des sondages, joue les… insondables. Comment lire, en effet, ses multiples déclarations sur son avenir politique ? En usant d’un décodeur haute puissance tant l’homme sait s’entourer d’un halo de mystère. Il pose çà et là sur son chemin des petits cailloux blancs, des phrases elliptiques, à double tiroir, dans lesquelles on s’engouffre avec délectation, comme dans un jeu de piste. L'Obs, Edouard Philippe, le chant du vrai-faux départ ?

Traductions du mot « délectation »

Langue Traduction
Anglais delectation
Espagnol delectación
Italien diletto
Allemand vergnügen
Chinois 奉献
Arabe بهجة
Portugais deleite
Russe наслаждение
Japonais 味わい
Basque atsegina
Corse deletazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « délectation »

Source : synonymes de délectation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délectation »

Délectation

Retour au sommaire ➦

Partager