La langue française

Déclamer

Sommaire

  • Définitions du mot déclamer
  • Étymologie de « déclamer »
  • Phonétique de « déclamer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déclamer »
  • Citations contenant le mot « déclamer »
  • Traductions du mot « déclamer »
  • Synonymes de « déclamer »
  • Antonymes de « déclamer »

Définitions du mot déclamer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCLAMER, verbe.

A.− Emploi trans.
1. Réciter à haute voix, en marquant le sens du texte par les intonations et, éventuellement, par le geste. Déclamer avec emphase :
Un livre, pour lui [Flaubert], est jugé par la lecture à haute voix : « Il n'a pas le rythme! » S'il n'est pas coupé selon le jeu des poumons humains, il ne vaut rien. Et de sa voix vibrante, à l'emphase sonore qui balance des échos de bronze, il déclame en le chantant un morceau des Martyrs : « Est-ce rythmé cela? C'est comme un duo de flûte et de violon... » Goncourt, Journal,1861, p. 904.
[Avec un compl. indir. d'intérêt] Je me la déclame à moi-même [la Prière sur l'Acropole], tout haut, sans m'en lasser (Flaubert, Corresp.,1876, p. 368).
Emploi abs. Prenez garde de vous enrhumer, vous ne pourriez plus déclamer (Estaunié, Empreinte,1896, p. 108).
Emploi pronom. à sens passif. Ces strophes des temps antiques où la poésie encore peu différenciée de la musique se déclamait sur des notes différentes (Proust, Filles en fleurs,1918, p. 909).
2. P. ext., souvent péj. User, dans la langue parlée ou écrite, d'un style déclamatoire. Ces bras en moulin à vent qui ne peuvent servir qu'à déclamer des sentences de morale (Staël, Allemagne,t. 3, 1810, p. 221).Je te déclame avec la cadence vraie tout ce qu'il est aussi peu distingué que possible d'écrire (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1892, p. 169).
Rem. On rencontre ds la docum. qq. emplois de déclamé, ée, adj. Un feuilleton parlé et déclamé (Goncourt, Journal, 1861, p. 869). Les longs monologues déclamés (Brasillach, Corneille, 1938, p. 113).
B.− Emploi intrans.
1. Déclamer contre, sur.Parler avec véhémence contre quelqu'un ou quelque chose. Déclamer contre l'injustice, contre la décadence. Synon. déblatérer.On déclame contre l'Inquisition, mais les reporters ont remplacé les dominicains (Flaubert, Corresp.,1879, p. 171).
2. S'exprimer avec emphase. Les bourgeois de Gênes peuvent bien déclamer; mais là se borne tout leur pouvoir (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 361).Jeanne d'Arc : ceux qui déclament à son sujet aujourd'hui l'auraient presque tous condamnée (Weil, Pesanteur,1943, p. 136).
Prononc. et Orth. : [deklame], (je) déclame [deklam]. Rad. en [ɑ] ds Passy 1914 (facultativement), Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob. (facultativement), Warn. 1968 (facultativement). Enq. : (il) déclame /deklam, (D)/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1542 « exposer en marquant le sens par l'intonation » (Dolet, Epist. famil. de Cicéron, 154 rods R. Hist. litt. Fr. t. 9, p. 474). Empr. au lat. class. declamare « s'exercer à la parole, exposer un sujet dans un exercice préparatoire ». Fréq. abs. littér. : 378. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 552, b) 634; xxes. : a) 635, b) 412. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 124.

Wiktionnaire

Verbe

déclamer \de.kla.me\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Réciter à haute voix et avec le ton et les gestes convenables.
    • Déclamer des vers, un discours, une tirade, une scène de tragédie, en public.
    • S’exercer à déclamer.
    • Comme il vient vers elles, avec un air dégagé, elles attendent de lui une phrase décisive où se mêlent la nature, la campagne et l’amour. Il leur déclame :
      Tityre, tu patulæ recubans sub tegmine fagi
      Sylvestrem tenui musam meditaris avena...
      — Vous êtes vraiment trop aimable, répond Marie en rougissant. Je suis confuse...
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, 1922, collection Le Livre de Poche, page 293)
    • Quelqu’un de mes amis ayant connu personnellement Saint-John Perse – ce qui n’est pas mon cas – m’a assuré qu’il ne tolérait pas que ses vers fussent déclamés à haute voix. Il exigeait qu’ils fussent lus mentalement. — (Michel Tournier, Raconte-moi une histoire…, dans Les vertes lectures, collection Folio, 2007, pages 21-22)
  2. (Intransitif) Invectiver, parler avec chaleur contre quelqu’un, contre quelque chose.
    • On déclame sans fin contre les passions ; on leur impute toutes les peines de l’homme, et l’on oublie qu’elles sont aussi la source de tous ses plaisirs. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-1877)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCLAMER. v. tr.
Réciter à haute voix et avec le ton et les gestes convenables. Déclamer des vers. Déclamer un discours. Déclamer une tirade, une scène de tragédie. Absolument, Déclamer en public. S'exercer à déclamer. Il est aussi intransitif et signifie Invectiver, parler avec chaleur contre quelqu'un, contre quelque chose. Il déclame toujours contre les personnes en place. Déclamer contre le vice. Déclamer contre le luxe.

Littré (1872-1877)

DÉCLAMER (dé-kla-mé)
  • 1 V. a. Réciter à haute voix en donnant aux mots et aux phrases toutes les intonations exigées par l'accent grammatical et l'accent oratoire. Déclamer un discours. Il a déclamé son rôle avec âme.

    Absolument. Qu'il déclame à son gré jusqu'à sa dernière heure, Qu'il triomphe en parlant, qu'on l'admire et qu'il meure, Voltaire, Catil. II, 1. N'allez pas lui apprendre, comme on dit, à déclamer, Rousseau, Ém. II.

  • 2 V. n. Parler avec violence contre quelqu'un, contre quelque chose. Je ne prétends pas déclamer contre un ordre que je révère, Patru, Plaidoyer 5, dans RICHELET. Après avoir cent fois déclamé contre le monde, ils en sont toujours épris, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 280. Pour déclamer en plein parlement contre les griefs de l'État, Hamilton, Gramm. 7. Les périls contre lesquels nous déclamons tant, Massillon, Carême, J. de Pâq. Nous croyons être en droit de déclamer contre leurs mauvasies intentions, Massillon, Myst. Purif. de la Ste Vierge, 1.
  • 3Se déclamer, v. réfl. Être déclamé. Morceau qui se déclame très bien.

HISTORIQUE

XVIe s. Et ce qu'il declame contre le concile, n'est-ce pas pour faire perdre toute patience ? C. du Perron, dans le Dict. de DOCHEZ. Il voulut ouyr harenguer et declamer tous les maistres de rhetorique, Amyot, Pompée, 60.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déclamer »

Du latin declamare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. declamare, de de, et clamare, crier (voy. CLAMEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déclamer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déclamer deklame

Évolution historique de l’usage du mot « déclamer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déclamer »

  • Jouer, c'est le contraire de déclamer, de réciter. De Michèle Fabien / Petit Dictionnaire du théâtre
  • On peut déclamer sa maladie ou réciter la mort des autres, mais sa mort propre, on la meurt toujours avec naturel. De Vladimir Jankélévitch / Le je-ne-sais-quoi et le presque-rien
  • Une douce émotion dans la voix, il raconte : "J'ai commencé à voir dans la poésie un coin où je peux étaler mes émotions que simplement une association de mots, en classe de 8e où pour la première fois je suis monté sur scène lors d'une soirée. J'avais aussi l'habitude de déclamer mes vers en salle de classe et à l'Alliance française des Cayes."  Le Nouvelliste, Ticket | Carl Fendy Messeroux lauréat du concours international Poésie en Liberté
  •   Dans un univers fait de poussières et de paillettes, quatre personnages d’un cirque à la dérive tentent de maintenir celui-ci à flot en présentant des numéros où s’entremêlent aussi bien les portés acrobatiques que la jonglerie, la danse ou même le dressage d’animaux de compagnie ! Vous serez accueillis par les fabuleux protagonistes que voici : Aristide, Mr loyal de troisième main, au regard roublard et aux cheveux gominés, et Bérangère, vieille fille à la voix haut perchée qui aura toujours une remarque cinglante à vous déclamer, accompagnée de ses rats ! Josy, jeune fille d’une naïveté sans nom et son perroquet des îles Fidji sera également présente, ainsi que Pochtrof, jeune homme simple d’esprit escorté par son chien presque savant ! Ces quatre personnages ont l’honneur de vous présenter un spectacle dans la plus pure tradition du cirque, enfin presque… Unidivers, QUEL CIRQUE ! : LES SPÉCIMENS Château-Gontier-sur-Mayenne mardi 14 juillet 2020
  • Le 29 juin, au lendemain des élections municipales et de la poussée verte, voici Emmanuel Macron qui s'avance triomphant dans les jardins de l'Elysée pour déclamer sa foi écolo et son écoute des simples citoyens.   France Culture, Convention citoyenne pour le climat : et si ça marchait ?
  • On a tous perdu le décompte, les frontières temporelles sont floues mais la poésie reste ! C'est l'unique chose à retenir. A Mange tes Mots, ça va déclamer des beautés mijotées à petit feu dans l'ombre de nos appartements. Toujours la même formule magique : en deux sets, sur inscription à l'avance par mail à [email protected], pour des performances lues, hululées, susurrées, accompagnées ou non de musique n'excédant pas 5 minutes. Et surtout, respectueuses ! En échange, le lieu vous offre un verre ! Attention, l'abus d'alcool est dangereuse pour la santé. , Que faire à Paris ce mercredi 24 juin ?
  • La comédienne fait semblant de déclamer les interventions les plus polémiques de Donald Trump, sans jamais les commenter. Mais aussi sans déguisement, sans perruque blonde, ou fond de teint orange, seulement avec un air profondément convaincu : et ça marche. Sans fard, le ridicule de l'allocution présidentielle est mis à nu !  , Coronavirus | Sarah Cooper, la comédienne qui fait fureur en singeant Trump sur TikTok

Traductions du mot « déclamer »

Langue Traduction
Anglais declaim
Espagnol declamar
Italien declamare
Allemand deklamieren
Chinois 声明
Arabe خطب
Portugais declamar
Russe декламировать
Japonais 主張する
Basque declaim
Corse dichim
Source : Google Translate API

Synonymes de « déclamer »

Source : synonymes de déclamer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déclamer »

Partager