Flagorner : définition de flagorner


Flagorner : définition du Wiktionnaire

Verbe

flagorner \fla.ɡɔʁ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Flatter grossièrement.
    • — Impressionnant, dit Asmodean, très calme. Hautement impressionnant.
      — Choisis un autre moment pour le flagorner, harpiste ! lança Aviendha.
      — (Robert Jordan, Les Feux du ciel, traduit par Jean-Claude Mallé, Bragelonne, 2013, ISBN 978-2-35294-664-9)
    • Combien vous avez raison, Catherine Victorovna ! flagorna obséquieusement le drôle. — (Louis Dumur, Dieu protège le tsar !, Albin Michel, 1927, page 296)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Flagorner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLAGORNER. v. tr.
Flatter grossièrement. Il est entouré de flatteurs qui le flagornent.

Flagorner : définition du Littré (1872-1877)

FLAGORNER (fla-gor-né)
  • 1 V. a. Flatter souvent et bassement. Il flagorne ses supérieurs. Es-tu un prince pour qu'on te flagorne ? Beaumarchais, Mar. de Fig. IV, 10.

    Absolument. Il va flagorner aux oreilles de son maître. J'appris par ce succès de mon tardif coup d'essai à ne plus me mêler de vouloir flagorner et flatter malgré Minerve, Rousseau, Confess. X. Après quoi ledit Paul sera détenu ès prisons de Paris… aussi longtemps qu'il conviendra pour l'entière satisfaction desdits courtisans, gens de cour, flatteurs, flagorneurs flagornant par tout le royaume, Courier, Aux âmes dévotes.

  • 2Se flagorner, v. réfl. Se flatter bassement l'un l'autre.

HISTORIQUE

XVe s. Helas ! sire, Chacun n'a pas si fain de rire, Comme vous, ni de flagorner, Patelin.

XVIe s. C'est tout le meme langaige que mondict maistre a flagorné aux oreilles du duc de Nevers, Carloix, V, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Flagorner : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « flagorner » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « flagorner »

Étymologie de flagorner - Littré

D'après Leduchat, que Diez approuve, ce mot vient de flatter et de corner ; mais il paraît plutôt être une altération de flageoler, par l'intermédiaire de flagot ou flagol, flûte (voy. FLAGEOLER). Le sens ancien est bavarder, dire à l'oreille ; ce sens est aussi un des sens de flageoler ; mais la syllabe fla, qui semble se rattacher à flatter, a été peut-être une des causes qui lui ont fait prendre le sens actuel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de flagorner - Wiktionnaire

De l'ancien français flageoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « flagorner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flagorner flagɔrne play_arrow

Conjugaison du verbe « flagorner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe flagorner

Évolution historique de l’usage du mot « flagorner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flagorner »

  • Il faut s'arrêter de s'auto-flagorner ainsi! Si Lyon pouvait se vanter d'être une destination de choix il y a dix ans je pense que ce n'est plus le cas! Des travaux partout qui n'en finissent pas et recommencent encore et encore... Sur la presqu'île impossible de trouver 10 metres de trottoirs uniformes. Poubelles pleines a tous les coins de rues... Mecs bourrés tous les 30 metres... Conducteurs qui ne respectent pas les limitations de vitesses et code de la route, les scooters uberfood qui circulent comme des fous, les cyclistes dans leur individualisme egoistes font qu'il n'est pas bon être piéton-touriste! Non moi je ne vois dans ce classement touristique que du marketing... qui ne durera pas longtemps si l'on ne fait pas quelque chose... Lyon Capitale, Lyon dans le top 10 des meilleurs endroits à visiter en Europe
  • Prenez le verbe «flagorner»! Il signifie «flatter bassement, avec insistance». Et «mugueter»: il pourrait aisément remplacer l’anglicisme «flirter» (qui, nous l’oublions, vient du français «conter fleurette). Il a pour définition: «courtiser, faire le muguet (auprès d’une femme)», lit-on sur le site du Trésor de la langue française. Enfin, une «rebuffade» est un «mauvais accueil». Le terme vient de «rebuffe» à savoir: une «injure» ou un «reproche». Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces mots rares (et précieux) de la langue française?
  • Et de défendre « le droit constitutionnel de prier dans les écoles publiques ». Et de dénoncer les démocrates qui veulent « imposer une prise de contrôle socialiste de notre système de santé ». Et de flagorner les médias de droite en honorant, sur-le-champ, de la prestigieuse Médaille présidentielle de la liberté, le polémiste ultraconservateur Rush Limbaugh, atteint d’un cancer aux poumons. Et de se vanter longuement d’avoir présidé à la « meilleure économie dans l’histoire américaine », alors qu’il doit pour beaucoup cette conjoncture favorable, encore que fragile, à Barack Obama. Le Devoir, Présidentielle de 2020: Trump en l’état | Le Devoir
  • Chasseur à massue, tout autant que coquet emplumé, comment en est-il venu à servir à flagorner les puissants du monde durant plus de cent ans?  L’un des exemples les plus frappants est l'Ercole amante  de Francesco Cavalli, le plus célèbre compositeur italien du XVIIe siècle, appelé par le cardinal Mazarin à venir à Paris pour composer un opéra en l’honneur des noces de Louis XIV. Comment cette flagornerie chérie des têtes couronnées a-t-elle été anéantie par l’égalité démocratique? France Culture, Hercule à l’opéra ou l’Art et la Flagornerie
  • Nous en connaissons tous un. Un collègue qui a le compliment facile, un ami dont l’éloge sonne légèrement faux. Quelqu’un qui a tendance à «flagorner», c’est-à-dire «flatter bassement, avec insistance». Le verbe est attesté dès 1464, rapporte Le Trésor de la langue française, au sens de «bavarder niaisement» avant de signifier plus largement «rapporter, dire à l’oreille». Ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il prend le sens de «flatter». L’origine du terme est obscure. Il «a été rapproché de l’ancien français flageoler aux sens de ‘‘babiller, plaisanter, dire en bavardant’’» puis «tromper, piper». Il est également possible que le mot soit né du croisement de flatter avec corner (aux oreilles de quelqu’un), «parler très fort à quelqu’un». Le Figaro.fr, Dix verbes anciens à ressusciter absolument

Traductions du mot « flagorner »

Langue Traduction
Corse flog
Basque flog
Japonais カエル
Russe flog
Portugais açoitar
Arabe جلد
Chinois 鞭打
Allemand prügeln
Italien flog
Espagnol azotar
Anglais flog
Source : Google Translate API

Synonymes de « flagorner »

Source : synonymes de flagorner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « flagorner »


Mots similaires