La langue française

Embusquer

Définitions du mot « embusquer »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBUSQUER, verbe trans.

A.− Emploi trans., vieilli, ART MILIT. et usuel. Poster en embuscade. Il embusqua une partie de sa troupe dans un bois voisin (Ac.1835-1932).Le sculpteur sortit du salon, rassembla ses amis, et les embusqua dans la cour du palais (Balzac, Sarrasine,1831, p. 428).
B.− Emploi pronom. réfl.
1. Se poster en embuscade. Embusquons-nous derrière l'angle de sa maison. Il est nuit noire. Nous le tuerons quand il passera (Hugo, L. Borgia,1833, II, 1, p. 128).Vingt jeunes gens des plus ardents devaient s'embusquer dans une petite rue donnant sur le quai de la Ferraille, et faire feu sur Louis-Philippe, lorsqu'il se rendrait du Palais-Royal à la Maison de ville (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 630).
2. P. ext.
a) Se dissimuler pour observer sans être vu. Frédéric attendit pour descendre que l'on fût arrivé dans la cour; puis il s'embusqua au coin de la rue de Choiseul, et aperçut Arnoux qui remontait lestement (Flaub., Éduc. sent.,1869, p. 110).
b) En partic., usuel. [En parlant d'un militaire] Se faire affecter à un poste qui lui évite en temps de paix toute exigence et en temps de guerre tout danger sérieux.
En constr. factitive. Il est parvenu à se faire embusquer (Ac.1932).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃byske], (je m')embusque [ɑ ̃bysk]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. [xves. « poster dans un lieu pour surprendre l'ennemi » (Chron. de Neuchâtel ds DG)]; 1620 réfl. « se cacher, s'abriter » (A. d'Aubigné, Les Tragiques, IV, 102 ds Hug.); spéc. 1855 arg. milit. « se planquer » (ds Esn.); d'où 1883 embusqué part. passé subst. (Fustier, Suppl. Dict. A. Delvau, p. 515). Réfection de l'a. fr. embuschier (embûche*) sur le modèle de l'ital. imboscare, attesté dep. le xiiies. (Épitres de Sénèque vulgarisées ds Batt., au sens de « se cacher »; « tendre une embuscade » dep. 1remoitié xive, Décades de Tite-Live vulgarisées, ibid.), et dér. de bosco (bois*). Fréq. abs. littér. : 70.
DÉR.
Embusquage, subst. masc.Action de s'embusquer; résultat de cette action. Encore fallait-il que le fidèle se prêtât à cet embusquage, et elle était désolée de voir Morel feindre de vouloir s'y montrer récalcitrant (Proust, Temps retr.,1922, p. 768).Arg. milit. Action de se mettre à l'abri du danger; résultat de cette action. Obéir passivement et loyalement, c'est déjà un embusquage (Mac Orlan, Bob, bataillonnaire,Paris, Michel, 1919, p. 118). [ɑ ̃byska:ʒ]. 1reattest. 1919 id.; de embusquer, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 3.
Bbg. − Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 513. − Hope 1971, p. 37.

Wiktionnaire

Verbe

embusquer \ɑ̃.bys.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’embusquer)

  1. Mettre en embuscade.
    • Il embusqua une partie de sa troupe dans un bois voisin.
    • Nous les trouvâmes embusqués derrière un rocher.
  2. (Pronominal) Se mettre en embuscade.
    • S’embusquant alors derrière un massif, le fusil au poing, il attendait, des heures et des heures, qu’un chat vînt à passer. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • Il m'expliqua prolixement, […] ; qu'on ne devait s'attendre à rien d'autre de la part d'un pareil fumier ; que la seule riposte convenable, lui Poirson m’en fichait son billet, c'était, un soir, de s’embusquer au coin d'une rue, d'y guetter Jean-Loup et de « lui faire sa fête ». — (Jean Dutourd, Henri ou l'éducation nationale, Éditions Flammarion, 1983, chap. 8)
  3. (Pronominal) (Ironique) (Familier) (Vieilli) Parvenir à se dérober aux plus dures exigences du service militaire.
    • Il est parvenu à se faire embusquer.
    • Eu égard à la protection d’un commandant, il obtenait de pouvoir « s’embusquer » dans les bureaux de la place, en qualité de secrétaire. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 975)
    • — Un gars qui en a !… Il était dragon, il a demandé à passer dans la biffe. Pourtant, c’est le gendre d’un gros ponte, et s’il avait voulu s’embusquer !… — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 41.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBUSQUER. v. tr.
Mettre en embuscade. Il embusqua une partie de sa troupe dans un bois voisin. Ils s'étaient embusqués dans un ravin. Nous les trouvâmes embusqués derrière un rocher.

S'EMBUSQUER signifie spécialement et ironiquement, dans la langue familière, Parvenir à se dérober aux plus dures exigences du service militaire. Il est parvenu à se faire embusquer. Substantivement, Un embusqué.

Littré (1872-1877)

EMBUSQUER (an-bu-ské) v. a.
  • 1Mettre en embuscade. Il embusqua une troupe déterminée. Quoi ! nous conduisons au gibet un malheureux que l'indigence embusque sur un grand chemin… et l'on fera grâce à un brigand infiniment plus dangereux, Raynal, Hist. phil. XVIII, 14.
  • 2S'embusquer, v. réfléchi. Se mettre en embuscade. Le cerf est doux, tranquille ; il ne s'embusque point dans l'épaisseur des forêts pour y commettre un crime, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. IV, p. 241, dans POUGENS. Au delà de ce lac, vos surveillants fidèles Ont cru voir s'embusquer plusieurs de ces rebelles, Lemierre, G. Tell, IV, 7.

    Par extension, se cacher pour attendre quelqu'un au passage. Embusquons-nous derrière l'angle de la maison.

HISTORIQUE

XIIe s. Sur une ewe, pur aguait des suens enbuschad, Rois, p. 53.

XIIIe s. Sous une cloie s'est muciés, Et s'est tapis et embuissiés, Lai de Melion. Lors s'embuissent en la foriest, Ren. t. IV, p. 365.

XVe s. Ils envoyerent les autres compagnons embuscher en une vague abbaye et gastée, Froissart, I, I, 131.

XVIe s. Trop me desplaist veoir trahison cachée Et embuschée aux cuers de si haulx roys, Qui font la loy et puis rompent ses droictz, Marot, J. p. 212, dans LACURNE. Les Parthes, dit-il, sont embuschés au pied de ces montagnes-là, Amyot, Ant. 60.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embusquer »

(1611) Réfection de l’ancien français embuschier (→ voir embûche, em- et busquer) sur le modèle de l’italien imboscare (« se cacher », « tendre une embuscade »), et dérivé de bosco (« bois »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

En 1, et Le radical bosc (voy. BOIS) ; provenç. et espagn. emboscar ; portug. embuscar ; ital. imboscar. Les formes espagnoles et italiennes ont sans doute déterminé au XVIe siècle l'abandon de l'ancienne forme française embuscher, qui cependant a pu être en picard embusquer, et par là se confondre avec les formes italienne et espagnole.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embusquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embusquer ɑ̃byske

Évolution historique de l’usage du mot « embusquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embusquer »

  • Il a été pris en vidéo-surveillance se précipitant hors de son appartement, portant le vêtement, avant de traquer la fille et de l’embusquer, a dit un jury News 24, Un prédateur sexuel de Londres, 30 ans, a enfilé une perruque et une robe noire pour agresser une adolescente - News 24
  • Les personnages de Crucible s'affrontent notamment pour le contrôle de l'Essence, une ressource rare et précieuse. Dans le mode de jeu "Contrôle des Derricks", deux équipes de huit joueurs rivalisent pour trouver les puits d'Essence disséminés sur la carte et pour en prendre le contrôle. Chaque derrick contrôlé rapporte des points, mais aussi chaque adversaire éliminé. La première équipe à atteindre 100 points remporte le match. À chacun de définir sa stratégie : chercher à contrôler les derricks pour gagner des points mais au risque de s'exposer dans une zone précise, ou s'embusquer pour éliminer les membres de l'équipe adverse quand ils atteignent un derrick. Pour mémoire, Crucible doit être lancé le 20 mai prochain sur Steam, distribué en free-to-play. JeuxOnLine, Crucible - Mode de jeu : aperçu du Contrôle des Derricks du shooter Crucible (VOSTFR) - JeuxOnLine
  • La légende veut aussi que ce surnom soit issu des guerres de Vendée. Les combattants vendéens avaient en effet pour habitude de s’embusquer en se mettant à plat ventre dans les champs où l’on cultivait bien souvent des choux pour échapper à la vue des troupes républicaines. , Pourquoi les Vendéens sont-ils surnommés «Ventrachoux » ? | Le Courrier Vendéen
  • Les Innus de la Côte-Nord poursuivent la tradition de chasser les oiseaux migrateurs, au printemps comme à l'automne. Dès que la première volée se dessine à l'horizon, on peut voir les Innus s'embusquer un peu partout dans la région. Radio-Canada.ca, La chasse aux oiseaux migrateurs, une tradition pour les Innus | Radio-Canada.ca
  • Au moment où l’on se déplace vers un cervidé ou que l’on est à l’affût et dans l’attente de celui-ci, il faut toujours se conditionner mentalement à des scénarios imprévus qui pourraient survenir. Avant de s’embusquer à un endroit spécifique, il faut préparer des petites branches à casser au besoin suivant l’approche probable d’un orignal. Nos divers outils de chasse doivent donc être disponibles et en tout temps à nos côtés.   Le Journal de Montréal, Cervidés: vos insuccès expliqués | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « embusquer »

Langue Traduction
Anglais ambush
Espagnol emboscada
Italien imboscata
Allemand hinterhalt
Chinois 伏击
Arabe كمين
Portugais emboscada
Russe засада
Japonais 待ち伏せ
Basque segada
Corse l'imbuscata
Source : Google Translate API

Synonymes de « embusquer »

Source : synonymes de embusquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embusquer »

Embusquer

Retour au sommaire ➦

Partager