Embuscade : définition de embuscade


Embuscade : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EMBUSCADE, subst. fém.

A.− ART MILIT. et usuel. Stratagème consistant à guetter d'un lieu dissimulé le passage d'un ennemi, d'un adversaire pour l'attaquer par surprise; p. méton., lieu du stratagème. Découvrir, dresser, éviter, tendre une embuscade; tomber dans une embuscade. Synon. embûche (vx), guet-apens, piège.Le bon aventurier donna dans une embuscade. − Aveuglé par le sang, frappé de balles, cerné par vingt cimeterres, il fut pris à l'improviste (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 370).La pente d'un ravin à embuscades de guerre coloniale (Larbaud, Journal,1934, p. 314):
Elles [les compagnies] devaient faire la guerre d'embuscade, attendre l'ennemi derrière les haies, le harceler, lui tuer ses sentinelles, tenir les bois d'où pas un Prussien ne sortirait. Zola, La Débâcle,1892, p. 139.
Loc. Être, se mettre, se placer, se tenir en embuscade. Quinze cents [cavaliers d'élite] se placèrent en embuscade devant le pont du Jourdain (Grousset, Croisades,1939, p. 94).
P. métaph. Cette femme? (...) Un danger Mortel sans le vouloir, exquis sans y songer, Un piège de nature, une rose muscade Dans laquelle l'amour se tient en embuscade! (Rostand, Cyrano,1898, I, 5, p. 53).La souffrance était en embuscade et, ce soir, dans cette promenade incessante, elle attaquait (La Varende, Manants du Roi,1938, p. 181).
P. méton. Personne armée ou troupe en embuscade. Quelquefois, une embuscade nous envoie des coups de fusils (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 295).
B.− P. ext. Action de se cacher pour observer sans être vu; cachette. Le père, (...) un ancien garçon d'amphithéâtre, (...) s'était caché dans l'ambulance (...), puis enfin avait bondi de son embuscade (Goncourt, Journal,1871, p. 785).L'embuscade du médecin derrière un pilier (Breton, Nadja,1928, p. 42).
Rem. La docum. atteste embuscader (s'), verbe pronom., rare. Se mettre en embuscade. À l'heure (...) où naguère s'embuscadaient nos pères paraphant des alliances dans la chair des assassinés (Barrès, Barbares, 1888, p. 78).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃byskad]. Ds Ac. 1694-1932. Cf. embûche. Étymol. et Hist. 1476-77 « action de s'embusquer » (J. Chartier, Chron. de Charles VII, I, 156, Bibl. elz., d'apr. A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr. t. 11, p. 501). Empr. à l'ital.imboscata, part. passé substantivé de imboscare (embusquer*), attesté dep. début xives. (Première Décade de Tite-Live vulgarisée ds Batt.); cf. les formes imboscade, emboscade au xvies. ds Hug. Fréq. abs. littér. : 196. Bbg. Hope 1971, p. 37, 149. − Sain. Sources. t. 3 1972 [1930], p. 321. − Wind 1928, p. 127, 196.

embuscade, -

Embuscade : définition du Wiktionnaire

Nom commun

embuscade \ɑ̃.bys.kad\ féminin

  1. (Militaire) Troupe de gens armés qui se cachent pour surprendre les ennemis.
  2. (Généralement) Manœuvre de surprise militaire ou endroit dans lequel on la dresse.
    • Un pays de montagnes se passe plus facilement de cavalerie qu’un autre. Il ne s’agit pas de grandes batailles rangées, mais d’embuscades, de petits combats. — (Anonyme, La Neutralité de la Suisse, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Pour que les Comanches n’eussent pas pris plus de soin, il fallait qu’ils se crussent bien forts, ou bien qu’ils eussent préparé une embuscade dans laquelle ils espéraient faire tomber leurs trop confiants ennemis. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Renault Trucks Défense a donc développé et breveté une solution innovante pour transporter 15 200 lires de carburants sous haute protection tout en assurant la survivabilité des équipages en cas d’embuscade. — (Renault Trucks Défense, des solutions innovantes de protection, dans Arts&MétiersMag, n°349, octobre 2012, page 51)
    • Renseignés sur l’embuscade, Fox et ses compagnons ont à nouveau l'avantage de la surprise, même s'ils sont loin d'être tirés d'affaire. Ils ne peuvent tenter un passage en force à Angour Adda et le seul moyen d'éviter le piège tendu est de traverser la vallée pour se faufiler sous les installations de l'armée. Un pari risqué. — (DOA, Pukhtu Primo, Folio Policier/Éditions Gallimard, 2017)

Forme de verbe

embuscade \ɑ̃.bys.kad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de embuscader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de embuscader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de embuscader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de embuscader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de embuscader.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embuscade : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBUSCADE. n. f.
T. de Guerre. Troupe de gens armés qui se cachent pour surprendre les ennemis. Il signifie en général Manœuvre de surprise militaire ou Endroit dans lequel on la dresse. Dresser une embuscade. Faire une embuscade. Donner dans une embuscade. Tomber dans une embuscade. Éviter une embuscade. Découvrir une embuscade. Se mettre, se tenir, être en embuscade, Se cacher, se tenir caché, de manière à pouvoir surprendre quelqu'un au passage. Cela peut se dire d'Une seule personne comme de plusieurs. Ils se mirent en embuscade dans un ravin. Un agent de police était en embuscade au coin de la rue, prêt à le saisir dès qu'il paraîtrait.

Embuscade : définition du Littré (1872-1877)

EMBUSCADE (an-bu-ska-d') s. f.
  • 1Lieu caché où l'on attend les ennemis pour les attaquer à l'improviste et à son avantage. Dresser, préparer une embuscade. Donner, tomber dans une embuscade. Ce que n'a pu jamais combat, siége, embuscade, Corneille, Cid, II, 9. Une embuscade est plus sûre dans un terrain plat et uni, mais fourré, que dans des bois, parce qu'on s'en défie moins, Rollin, Hist. anc. Œuvres, v. I, p. 410, dans POUGENS. À peine cet officier [d'Assas] a-t-il fait quelques pas, que des grenadiers ennemis en embuscade l'environnent et le saisissent à peu de distance de son régiment, Voltaire, Louis XV, 33.

    Par extension, se mettre, se tenir en embuscade, se cacher, se poster, guetter quelqu'un au passage.

    Fig. Elle se mettait en embuscade pour surprendre les cœurs, Hamilton, Gramm. 7.

  • 2La troupe même qui est en embuscade. Le sergent Laplace posta son embuscade, Hamilton, Gramm. 3.

HISTORIQUE

XVIe s. … Qu'il devoit estre en quelque imboscade pour l'attraper au passaige, Carloix, VIII, 36.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Embuscade : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMBUSCADE, s. f. (Art milit.) c’est une troupe de gens armés, cachés dans un bois, un ravin, un fossé, &c. pour surprendre d’autres troupes qui doivent passer dans le même lieu ; & qui ne se doutant point d’être attaquées, sont surprises & défaites aisément. On appelle aussi embuscade, le lieu où les troupes sont cachées.

Les remedes & les précautions pour ne pas tomber dans les embuscades, sont faciles à trouver. Il faut ne point marcher avec trop de sécurité, mais s’avancer en ordre de bataille, & en faisant reconnoître le terrein devant soi à droite & à gauche par de petits détachemens. Il faut charger des officiers intelligens de ces détachemens, afin que tous les lieux par où la troupe doit passer, soient fouillés exactement. Il n’y en a aucun à l’abri des embuscades, parce que le terrein a beau être uni, il s’y rencontre toûjours quelques inégalités, comme de petites élevations, des chemins creux, &c. dont l’ennemi peut profiter pour se cacher. Il est d’autant plus important à un officier qui commande une troupe, de bien prendre ses précautions sur ce sujet, que celui qui tombe dans une embuscade, fournit, dit M. Defolard, un fond inépuisable de chansons, de plaisanteries & de bons mots qui ne finissent point ; & cela, dit cet auteur, parce qu’il n’y a que des sots ou de francs étourdis qui puissent y donner. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « embuscade »

Étymologie de embuscade - Littré

Ital. imboscata, d'imboscare (voy. EMBUSQUER). Avant d'avoir reçu cette forme italienne, on disait embuschement : Quand les autres compagnons qui estoient embuschés assez près de là ouirent le cor, ils saillirent hors de l'embuschement, Froissart, I, I, 131.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de embuscade - Wiktionnaire

De l’italien imboscata. Écrit imboscade voire emboscade au XVIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « embuscade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embuscade ɑ̃byskad play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « embuscade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embuscade »

  • Au Burkina Faso, des hommes armés ont tendu hier une embuscade à un convoi dans le nord du pays. Au moins dix personnes ont été tuees, dont six soldats et le maire d’une petite ville. VOA, Au moins dix personnes tuées dans deux embuscades au Faso
  • Son équipe, estimée à 7 ou 8 personnes, a fui le village après l'embuscade tendue aux policiers. Une importante opération de recherches est en cours pour les retrouver. leparisien.fr, Inde : huit policiers tués dans une embuscade - Le Parisien
  • Des soldats déchargent les corps de onze victimes d'une embuscade en Ituri après leur arrivée dans une morgue de Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo. Parmi les victimes de l'embuscade de samedi - attribuée à une milice ethnique appelée CODECO, la Coopérative pour le développement du Congo - se trouvent des responsables militaires et locaux. VOA, Des corps de victimes tuées dans une embuscade de miliciens arrivent à la morgue
  • Deux embuscades distinctes ont fait au moins dix morts à Pensa au nord de Ouagadougou. BBC News Afrique, Au moins dix personnes tuées dans deux embuscades au Burkina Faso - BBC News Afrique
  • Pour tendre des embuscades, il faut d'abord être sûr du terrain et des populations environnantes sous peine de voir le piège se retourner contre soi. De Patrice Franceschi / Ils ont choisi la liberté : la guerre d'Afghanistan
  • C'est cela, en définitive, le pouvoir : agir en dépassant les difficultés, en évitant les embuscades, en entraînant ceux qui lambinent. De Francesco Alberoni / Vie publique et vie privée

Traductions du mot « embuscade »

Langue Traduction
Corse l'imbuscata
Basque segada
Japonais 待ち伏せ
Russe засада
Portugais emboscada
Arabe كمين
Chinois 伏击
Allemand hinterhalt
Italien imboscata
Espagnol emboscada
Anglais ambush
Source : Google Translate API

Synonymes de « embuscade »

Source : synonymes de embuscade sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires