Estamper : définition de estamper


Estamper : définition du Wiktionnaire

Verbe

estamper \ɛs.tɑ̃.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Faire une empreinte d’une matière dure et gravée sur une matière plus molle.
    • Je n’avais cependant pour oreiller qu’une pierre enveloppée dans ma cape, et quelques cailloux de dimension honnête s’estampaient en creux dans mes reins. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • …ce bras exigu du transept était muni d’un autel estampé d’une croix grecque en relief sur une sphère de pourpre. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • On estampe la monnaie avec le balancier.
    • La ciselure est morte, la machine à estamper l’a tuée, elle ne survit que dans notre souvenir. Le culte du détail est passé. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 141)
    • Il donna une pichenette à une étiquette rectangulaire en métal reliée au poignet du cadavre par une attache autobloquante noire ; le numéro était estampé dans un des coins. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 65)
  2. (En particulier) (Épigraphie) Prendre l’empreinte d'une inscription.
  3. (En particulier) (Cordonnerie) Former, empreindre des figures, sur le cuir, pour en faire des tapisseries, des ornements, etc.
  4. (Maréchalerie) Étamper, faire les trous, dans un fer à cheval, pour le passage des clous.
  5. (Argot) Escroquer, tromper.
    • Il y a erreur. Votre prix est affiché à cent francs. Rien à faire pour nous estamper avec des combines de marché noir. Voici votre dû : trois cents francs. — (René Pellos, Corrald, Les Pieds nickelés font fortune, Société parisienne d’Édition, 1949, planche 5)
    • Et c’était la troisième fois en un mois qu’Albert allait estamper son employeur et son client, un mois qu’il ne dormait plus, il avait perdu cinq kilos. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 388)

Verbe

estamper \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Fouler au pied.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Piétiner.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Écraser, broyer.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. Piétiner, demeurer sur place.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. Forger, frapper, imprimer en pressant.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Estamper : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESTAMPER. v. tr.
T. d'Arts. Faire une empreinte de quelque matière dure et gravée sur une matière plus molle. On estampe la monnaie avec le balancier. En termes d'Épigraphie, Estamper une inscription, En prendre l'empreinte. Estamper le cuir, Y former, y empreindre des figures pour en faire des tapisseries, des ornements, etc. Du cuir estampé. Estamper un fer à cheval. Voyez ÉTAMPER.

Estamper : définition du Littré (1872-1877)

ESTAMPER (è-stan-pé) v. a.
  • 1 Terme d'arts. Faire une empreinte avec une matrice gravée. On estampe la monnaie avec le balancier.
  • 2 Terme de maréchalerie. Estamper un fer de cheval, voy. ÉTAMPER.
  • 3 Terme de raffinerie. Mastiquer une poignée de sucre dans le fond d'une forme.
  • 4 Terme d'orfévrerie. Faire le cuilleron d'une cuiller ; former les contours d'une boîte ou d'un ornement quelconque.
  • 5 Terme de potier. Imprimer dans un creux une pièce de poterie.
  • 6Dans les colonies, estamper un nègre, le marquer avec un fer chaud pour reconnaître à qui il appartient.
  • 7 Terme de chapellerie. Passer à plat sur le bord d'un chapeau l'outil appelé la pièce.

HISTORIQUE

XVIe s. Sur une demoiselle nouvellement estampée [dont on a fait l'estampage, le portrait], Des Accords, Bigarr. f° 178, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Estamper : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESTAMPER, v. act. Voyez l’article Estampe.

Estamper, terme de Chapelier ; c’est passer sur les bords des chapeaux l’outil qu’on appelle piece, afin d’en ôter les plis, & en faire en même tems sortir tout ce qui pourroit y être resté d’eau. Cette opération se fait sur la fouloire, dans le moment que le chapeau vient d’être dressé & enformé. Voyez Piece & Chapeau. Voyez les Planches du Chapelier.

Estamper, en terme d’Eperonnier ; c’est donner de la profondeur à un morceau de fer plat dont on veut faire un fonceau. On le met sur un cercle aussi de fer, dont les bords de dessus tombent toûjours en se retrécissant vers ceux de dessous ; & par le moyen d’un fer arrondi par le bout, on l’amboutit sur cette estampe.

Estamper, en Horlogerie ; signifie donner la figure requise à une piece & à un trou, par le moyen d’une estampe. On appelle estamper un trou quarrément, y faire entrer à coups de marteau une estampe quarrée. On dit encore estamper une roue de champ, pour signifier l’action par laquelle on lui donne la forme qu’elle doit avoir avec une estampe. Voyez Estampe. (T)

* Estamper un fer, (Manége, Maréchall.) c’est y percer & y pratiquer huit trous, quatre de chaque côté, à l’effet de fournir un passage aux lames qui doivent être brochées dans les parois du sabot, & qui sont destinées à maintenir & à fixer d’une maniere inébranlable le fer sous le pié de l’animal. Pour cet effet le maréchal repose le fer chaud sur la bigorne ; il place l’estampe, & en présente la pointe sur les endroits de ce fer qu’il doit percer ; il frappe ensuite de façon que cette pointe s’insinue, & occasionne une élevation en-delà des trous qu’il a commencés, & qu’il acheve en retournant le fer qu’il tient avec des tenailles, & en frappant de nouveau sur toutes les bosses auxquelles ses premiers coups ont donné lieu. Alors l’estampure est prête à recevoir la lame ; ou si elle n’est pas nette, il la perfectionne par le secours d’un poinçon. Voyez Forger.

Estamper gras, c’est percer les trous très-près du rebord intérieur du fer.

Estamper maigre, c’est le pratiquer près du rebord extérieur.

Quelqu’essentielles que soient ces différences dans la pratique, les Maréchaux ne sont pas fort attentifs sur les cas où il seroit nécessaire de les observer. Voyez Ferrure, Ferrer. (e)

Estamper, en terme d’Orfévre en grosserie ; c’est faire le cuilleron d’une cuillere, par le moyen d’une estampe qu’on frappe à coups de marteau dans la cuillere, sur un plomb qui reçoit ainsi qu’elle l’empreinte de l’estampe. Voyez Estampe.

Estamper, en terme d’Orfévre en tabatiere ; c’est former les contours d’une boîte en l’amboutissant sur des mandrins, dans un creux de plomb sur lequel on a imprimé la forme du mandrin qui y est renfermé ; & à grands coups de marteau qu’on frappe sur l’estampe, la matiere pressée entre le plomb & le mandrin, prend la forme de celui-ci. Voyez Estampe & Mandrin.

Estamper, en terme de Potier ; c’est l’action d’imprimer dans un creux telle ou telle partie d’une piece. Voyez Creux.

Estamper, en terme de Rafineur, est l’action de mastiquer une poignée de sucre dans le fond d’une batarde, où l’on veut jetter de la vergeoise (voyez Vergeoise) ; ce sucre y forme par-là une espece de croûte capable de soûtenir l’effet de la matiere. Si la matiere avoit assez de corps, on n’estamperoit point la forme.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Estamper : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « estamper » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « estamper »

Étymologie de estamper - Littré

Norm. estamper, broyer ; provenç. estampir, résonner, retentir ; espagn. et portug. estampar ; ital. stampare ; du germanique : anc. haut allem. stamfòn, frapper du pied ; allem. stampfen. Dans l'ancienne langue on trouve estamper avec le sens de demeurer en place (FROISS. II, II, 184), de frapper du pied (Perceforest, t. I, f° 63).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de estamper - Wiktionnaire

Du vieux-francique *stampon [1] (« fouler ») → voir stampen en néerlandais, to stamp en anglais, stampfen en allemand.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de estamper - Wiktionnaire

De l’ancien français estamper ; par rapport à étamper, le maintien du \s\ dans la graphie et la prononciation est dû à l’influence de estampe et de l’italien stampare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « estamper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
estamper ɛstɑ̃pe play_arrow

Conjugaison du verbe « estamper »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe estamper

Évolution historique de l’usage du mot « estamper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « estamper »

  • Pièce unique, cette hyperwatch en titane et carbone révèle un tourbillon, un indicateur de réserve de marche sur la partie supérieure tandis que le capot central dévoile les heures et minutes. Les index et le bracelet en alcantara reprennent le bleu utilisé sur le bolide. La collection Bugatti de Parmigiani Fleurier se caractérise par des montres exceptionnelles dont l'esthétique ne se contente pas d'estamper un logo de voiture sur un cadran : elles sont l'incarnation des traits esthétiques d'un bolide dans une montre. Le Point, Une Bugatti Divo au poignet - Le Point Montres
  • Dans une plaque de maillechort, on découpe d’abord une forme grossière à la dimension de la cuillère. Après, on étire le métal au laminoir, on le déforme, on le chauffe, puis on l’emboutit avant d’estamper les décors. Chaque couvert est ensuite ébavuré et poli à la main. Au minimum, la fabrication s’effectue en 17 étapes, mais pour les pièces les plus complexes, ça peut être 5 à 6 fois plus », précise Hervé Girardet, le responsable de la production. Implantée à Darney (Vosges) la société des couverts de Mouroux est l’une des dernières entreprises du genre à réaliser la quasi-intégralité de ses fabrications en France. Toutes les autres ont disparu, balayées par la concurrence asiatique et les produits bas de gamme. Comment l’atelier vosgien a-t-il pu résister ? En se positionnant sur un marché de niche résolument haut de gamme et à forte valeur ajoutée, mais aussi en vendant l’essentiel de sa production sans intermédiaire. , Magazine Lifestyle | A Darney (88), la société des couverts de Mouroux sert l'excellence
  • Sylvio N., résident de l’avenue Prunier à Résidence  Chebel, explique qu’il est détenteur d’une carte de pêcheur depuis 20 ans. Il avoue qu’il a obtenu un autre emploi provisoire l’an dernier et qu’il ne faisait pas estampiller sa carte parce qu’il est conscient que ce n’est pas conforme à la loi. « J’avais d’autres revenus. Je nettoyais les plages pendant quelques mois. J’ai travaillé du 28 janvier au 16 septembre 2019. Un officier m’a rendu visite et m’a informé que je devais faire estamper la carte, mais je lui ai informé honnêtement que je travaillais et que j’avais d’autres revenus et que je recommencerais à présenter ma carte au bureau lorsque mon contrat de nettoyage prendra fin pour ne pas enfreindre la loi », a fait ressortir Sylvio. Le Defi Media Group, Carte de pêche supprimée après 20 ans : il devra refaire une demande pour un nouveau permis  | Defimedia
  • Présent sur place, Jean-Guy Dubois faisait écho à ce message. «On lance la Bécancourial. C’est assez unique. La Ville de Bécancour va avoir un trajet pédestre qui va unir ses six secteurs pour l’an prochain. Il est dessiné. Les gens vont pouvoir le faire individuellement ou en groupe avec un visa. Dans les églises, la fin de semaine, on va pouvoir le faire estamper et il va y avoir des prix», indique le maire de Bécancour. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Pierre Lavoie poursuit sa mission de faire bouger les Québécois - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • Machine à  estamper à  feuille plate Machine à  estamper à  feuille ronde Machine à  estamper à  feuille plate INFO DU CONTINENT, Perspectives sur le marché Machine d'estampage à  chaud à  l'horizon 2029 - Impact de COVID-19 | Market.us - INFO DU CONTINENT
  • Le marché mondial des machines à timbres automatiques est une étude professionnelle et intelligente qui offre une analyse approfondie du marché respectif qui étudie de manière approfondie chaque composant, segments et autres sections importantes de l’industrie spécifique. En outre, il comprend des statistiques liées aux entreprises et des tendances en constante évolution sur le marché mondial des machines à estamper automatiques, ainsi qu’un facteur de croissance, une part des revenus et des bénéfices au cours de la période prévue 2020-2026. Journal l'Action Régionale, Recherche sur le marché des machines à timbres automatiques (impact de COVID-19) 2020-2026: Reiner, Lion, Innovant, Redt-magic-engraver – Journal l'Action Régionale

Traductions du mot « estamper »

Langue Traduction
Corse bolla
Basque zigilua
Japonais 切手
Russe печать
Portugais carimbo
Arabe ختم
Chinois 邮票
Allemand stempel
Italien francobollo
Espagnol sello
Anglais stamp
Source : Google Translate API

Synonymes de « estamper »

Source : synonymes de estamper sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires