Élémentaire : définition de élémentaire


Élémentaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLÉMENTAIRE, adj.

A.− [Correspond à élément I]
1. Qui constitue un élément, qui concerne un élément premier.
a) [Correspond à élément I A 1 a α]
α) Qui constitue un élément.
Feu élémentaire. L'élément du feu tel qu'il se présentait à l'origine dans le monde (avant d'avoir été dérobé au ciel par Prométhée, selon la légende). L'envoyer au delà des mondes parmi les feux élémentaires (Gautier, Fracasse,1863, p. 117):
1. ... l'action du soleil sur les corps terrestres leur ayant fait regarder sa substance comme un feu pur et élémentaire, ils [les physiciens théologues] en firent le foyer et le réservoir d'un océan de fluide igné, lumineux, qui, sous le nom d' œther, remplit l'univers, et alimenta les êtres. Volney, Les Ruines,1791, p. 271.
Esprits élémentaires ou p. ell. élémentaires. Esprits qui vivaient dans un des quatre éléments fondamentaux reconnus par la science ancienne. Le motif berceur [des ondines, au début de l'Or du Rhin, de Wagner] qui dit la joie naïve des créatures primordiales, un peu déesses, un peu « élémentaires » (Willy, Entre deux airs,1895, p. 89).L'évocation des quatre sortes d'esprits élémentaires (les salamandres, les sylphes, les ondins et les gnomes − respectivement esprits du feu, de l'air, de l'eau et de la terre) (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 44).
β) P. ext. Qui participe des forces naturelles. Ce pilote dispute son courrier à trois divinités élémentaires, la montagne, la mer et l'orage (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 154).
b) [Correspond à élément I B]
α) Vocab. sc. mod., en partic. CHIM. et PHYS. NUCL. Qui constitue un corps simple. Atomes, molécules, substances élémentaires. Comme ces prétendus corps élémentaires dans lesquels la chimie moderne rencontre de nouvelles particules séparables à mesure qu'elle les regarde de plus près (Tocqueville, Anc. rég. et Révol.,1856, p. 174).En dernière analyse les groupes de particules élémentaires qui constituent la matière composée peuvent revêtir deux états distincts (Pasteur, Travaux,1895, p. 17):
2. ... au début il avait paru naturel de supposer que les constituants du noyau étaient des protons et des électrons, seuls corpuscules élémentaires matériels connus à cette époque. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 143.
Analyse élémentaire. Recherche des éléments contenus dans un corps composé. Sa formule [de la cellulose], obtenue par analyse élémentaire, C6H10O5(Plantefol, Bot. et biol. végét.,t. 1, 1931, p. 64).Du point de vue de l'analyse élémentaire, on ne rencontre rien dans le protoplasme qui ne se retrouve ailleurs (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 19).
β) P. anal. Ces réalités élémentaires que sont l'espace, le mouvement, le temps (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 50).Qui habite là y est perdu, ignoré et ignorant. Il n'en est pas moins la cellule élémentaire collée à d'autres cellules (Alain, Propos,1936, p. 1310).
c) [Correspond à élément I C] ANAT. Tissu élémentaire, partie élémentaire (vx). Tissu simple entrant dans la constitution d'un organisme (animal ou végétal). Synon. élément anatomique.La cellulose n'est autre chose que le tissu élémentaire des végétaux (Verne, Île myst.,1874, p. 282).Si les parties élémentaires sont déterminées rigoureusement dans le corps vivant comme dans le cristal, l'ensemble n'est pas d'une malléabilité indéfinie (Blondel, Action,1893, p. 75).
2. Qui participe au caractère originel, natif des substances ou des forces primordiales.
a) [Le subst. évoque une substance ou une réalité conçue sous l'aspect substantiel] Le génie lui-même se perdrait dans le chaos élémentaire, si les règles n'existaient pas (Durutte, Esthét. mus.,1876, p. IV).
En partic. Qui n'a pas encore subi d'altération, qui n'est pas entré dans une combinaison. Non point de ces piments orangés, rouges ou jaunes que j'admirais sur les places des marchés, mais de petits piments d'un vert élémentaire et joyeux (Gide, Feuillets d'automne,1949, p. 1108):
3. ... toutes ses nuits de veille sur les épures n'aboutissent, comme signes visibles, qu'à la seule simplicité, comme s'il fallait l'expérience de plusieurs générations pour dégager peu à peu la courbe d'une colonne, d'une carène, ou d'un fuselage d'avion, jusqu'à leur rendre la pureté élémentaire de la courbe d'un sein ou d'une épaule. Saint-Exupéry, Terre des hommes,1939, p. 169.
b) [Le subst. évoque ce qui ressortit à une force, à une impulsion, à un état d'âme] Partie du besoin de rythme le plus élémentaire, celui qui pousse à frapper en cadence le sol alternativement de l'un et l'autre pied, j'imagine que la danse a précédé la musique même (Faure, Espr. formes,1927, p. 188).La force psychique primaire accompagne surtout les tendances élémentaires et anciennes (peur, colère, faim, instinct sexuel) (Mounier, Traité caract.,1946, p. 259).Fou et tout-puissant, il [Uranus] déchaîne les passions et les forces élémentaires. Il procure le triomphe de l'instinct (Divin1964, p. 224):
4. Ainsi, la poésie serait une réponse, la seule réponse possible, à l'angoisse élémentaire de la créature enfermée dans l'existence temporelle. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 400.
SYNT. Actes, actions, désirs, gestes, impressions, puissance sensations élémentaire(s).
c) Emploi subst. Ce qui est à l'origine de toute chose. On trouve chez Lautréamont ce refus de la conscience rationnelle, ce retour à l'élémentaire qui est l'une des marques des civilisations en révolte contre elles-mêmes (Camus, Homme rév.,1951, p. 110).
B.− [Correspond à élément II B 3 b] Qui est à la base, dans un ordre hiérarchique.
1. [Caractère simple et fondamental] Qui concerne les éléments. Dessin, géométrie, grammaire élémentaire; histoire élémentaire de la philosophie; méthode élémentaire; notions élémentaires. Mais cette même solution se trouve dans tous les cours de mathématiques élémentaires, et ne passe pas les forces ordinaires d'une intelligence de quinze ans (J. de Maistre, Soirées St-Pétersbourg,t. 1, 1821, p. 96).Le présent traité se limite aux contrepoints simples, à deux et quatre voix et aux contrepoints doubles, triples et quadruples à l'octave, d'où sa dénomination d'élémentaire (Ratez, Contrepoint et fugue, 1901, Introd.) :
5. Toutefois il est utile pour comprendre l'astrologie d'avoir à la façon des anciens quelques connaissances élémentaires de ce qui se passe dans le ciel. Beer1939, p. 21.
Spéc., ENSEIGN. [En parlant d'un enseign., d'un examen] Qui, dans une hiérarchie, occupe un degré moins élevé, par opposition à un degré supérieur. École, enseignement, instruction élémentaire. Synon. primaire.
Cours élémentaire. Dans les écoles primaires classe intermédiaire entre le cours préparatoire et le cours moyen et durant deux ans.
Classes élémentaires. Dans les collèges classes de 8eet de 7e. C'était là qu'il y a trop longtemps je commençais mes « études » après avoir achevé d'apprendre à lire, à écrire − et à compter (mal) dans une petite classe élémentaire (Verlaine, Œuvres compl.,t. 4, Mes pris., 1893, p. 360).
Brevet élémentaire. Brevet qui sanctionnait un certain niveau d'études primaires supérieures et conférait un titre de capacité à l'enseignement.
Classe de mathématiques élémentaires ou p. ell. mathématiques élémentaires. Classe terminale où domine l'enseignement des mathématiques. Passer le baccalauréat (de) mathématiques élémentaires ou p. ell. passer mathématiques élémentaires. Cf. coter ex. 7.
Rem. Dans l'arg. scolaire l'abrév. usuelle de mathématiques élémentaires est math élém (attesté depuis 1890 d'apr. Esn. 1966). Au xixes. on disait p. ell. faire ses élémentaires (emploi subst.). Être dans la classe de mathématiques élémentaires. Cressot (...) avait fait ses élémentaires, ses spéciales même, pour entrer à l'école militaire de Saint-Cyr (Vallès, Réfract., 1865, p. 147).
2. [L'accent est mis sur l'idée de fondement] Qui a un caractère fondamental, de première importance, qui constitue une donnée de base indispensable, qui se rattache aux notions premières. De ce que l'espace et le temps sont des pensées et non des choses, ce qui est d'élémentaire doctrine, il ne faut pas conclure qu'on en puisse écrire n'importe quoi (Alain, Propos,1922, p. 398).Une des choses élémentaires que j'ai apprises au cours de ces derniers mois, c'est que mon travail n'est intéressant qu'à condition d'être difficile (Green, Journal,1931, p. 46):
6. ... croire à l'origine céleste des météorites témoignait d'une mentalité superstitieuse et d'une ignorance totale des lois élémentaires de la physique. Divin.1964, p. 165.
En partic. Qui représente un minimum dont on ne saurait se dispenser. Politesse élémentaire. Quand on a l'honneur et l'avantage, comme à Lagartera et à Marken, de représenter la tradition, on se doit à des obligations élémentaires dont la première est de porter le costume local (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 239):
7. Mais, pour d'élémentaires raisons de tactique guerrière, nous estimions que la lutte devait être dirigée et que, d'ailleurs, le moment n'était pas venu d'entamer le combat au grand jour dans la métropole. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 228.
SYNT. La plus élémentaire clairvoyance, discrétion; le plus élémentaire savoir-vivre, le tact le plus élémentaire, la prudence la plus élémentaire; les règles élémentaires de la civilité.
3. [L'accent est mis sur l'idée de simplicité] Qui est d'une simplicité relative. Synon. rudimentaire; anton. complexe.
a) [Dans sa forme, dans sa compos.] Il faisait cuire lui-même dans la cendre de leur foyer quelque repas élémentaire (A. Daudet, Jack,t. 2, 1876, p. 150).Les tripolis ou farines siliceuses, (...), sont constitués par des myriades de frustules de diatomées ou algues élémentaires (Lapparent, Abr. géol.,1886, p. 129):
8. Mais notre œil, messieurs, est un organe tellement élémentaire qu'il peut distinguer à peine ce qui est indispensable à notre existence. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Le Horla, 1886, p. 1094.
b) [Dans son fonctionnement] Organisation élémentaire. Mon procédé est élémentaire; il consiste à les [les enfants] électriser doucement, de façon qu'ils me quittent toujours un peu plus riches de vie qu'ils me sont venus (Amiel, Journal,1866, p. 135).Il ne faut pas accorder plus de réalité au mécanisme présumé élémentaire, qu'aux mécanismes, aux formes les plus complexes (Ruyer, Esq. philos., struct.,1930, p. 2).
Loc. fam. C'est élémentaire. C'est simple, facile à comprendre, à faire. Mais, quand on est entré, on ferme la porte aux autres : c'est élémentaire (A. France, Hist. comique,1903, p. 27).
En partic. Qui n'a pas évolué, qui ne s'est pas développé. Synon. fruste, primaire.Il [l'avocat] avait toujours pensé que la poésie était faite pour toucher les grosses natures, les êtres élémentaires (Aymé, Uranus,1948, p. 161).
Rem. 1. La docum. atteste élémentaire, subst. fém. Qualité d'être élémentaire (supra A 2). C'est le bénéfice d'élémentarité que nous trouvons dans une phénoménologie de l'imagination. Une image travaillée perd ses vertus premières (Bachelard, Poét. espace, 1957, p. 210). Dans le domaine de la phys. nucl. le terme désigne le caractère d'une particule élémentaire (d'apr. Lar. encyclop. Suppl. 1975). 2. La docum. atteste un emploi de élémentarisme, subst. masc. Cf. Lhote, Peint. d'abord, 1942, p. 109. Ce mouvement esthétique, défini par T. van Doesburg en 1926 utilisait les lignes droites et les couleurs primaires (d'apr. Dict. univ. de l'art et des artistes, Paris, Hazan, t. 1, 1962). D'apr. Thinès-Lemp. 1975 le terme est également employé en psychol. pour désigner une doctrine issue de Wundt selon laquelle l'objet de la psychologie est l'étude du contenu de conscience, celui-ci étant formé d'éléments résultant de l'activité sensorielle, de la mémoire et des sentiments.
Prononc. et Orth. : [elemɑ ̃tε:ʀ]. Enq. : /elemãteʀ/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1380-90 « de la nature d'un des éléments de l'univers » (Evrart de Conty, Trad. Problèmes d'Aristote, B.N. 210 [ms. xves.], fo86 vods Gdf. Compl.); 2. 1611 « relevant des principes de base, des rudiments » (Cotgr.). Empr. au lat.elementarius signifiant à l'orig. « de l'alphabet » et en b. lat. « des principes des rudiments (de la grammaire) » et « des quatre éléments de l'univers ». Fréq. abs. littér. : 1 283. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 031, b) 1 357; xxes. : a) 1 441, b) 2 982.
DÉR.
Élémentairement, adv.a) D'une manière élémentaire, sommaire. Élémentairement définie, la liberté est le pouvoir de se déterminer soi-même (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 128).b) En considérant les différents éléments constitutifs d'un ensemble. Toutes les forces, physiques, organiques, animales, qui sont dites agir pendant une durée quelconque, sont intermittentes, et doivent s'envisager élémentairement hors de la durée (Renouvier, Essais crit. gén.,3eessai, 1864, p. xxvi). 1resattest. 1587 (Pontus de Tyard, Disc. philos., fo142 vods Gdf Compl.) attest. isolée, 1864 (Renouvier, loc. cit.); de élémentaire, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.

Élémentaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

élémentaire \e.le.mɑ̃.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui constitue un élément.
  2. Qui est à la base, au niveau le moins élevé d’un ordre hiérarchique.
  3. Qui donne les rudiments de base dans le processus d’apprentissage.
    • C’est dans le même esprit mélioriste que Condorcet prône un enseignement élémentaire, moral et civique qui constitue la meilleure réponse au fanatisme religieux. — (Charles Coutel, Les philosophes des Lumières, nos contemporains, dans Marianne, no 878 du 8 janvier 2016, p. 58)
  4. (Par extension) Simple, aisé, rudimentaire.
    • Un raisonnement élémentaire.
    • Élémentaire, mon cher Watson. — (Attribué à Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle, mais cette citation est apocryphe)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Élémentaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLÉMENTAIRE. adj. des deux genres
. Qui appartient à un élément, qui constitue l'élément. Les anciens chimistes admettaient des corps élémentaires. Corps, substance élémentaire désigne plus ordinairement aujourd'hui un Corps, une molécule indécomposable, dans l'état actuel de la science. Il signifie aussi Qui concerne les éléments de quelque science, ou Qui les contient, les expose, les enseigne. La géométrie élémentaire. Mathématiques élémentaires. Ouvrage, livre élémentaire. On dit, dans un sens analogue, Classe élémentaire. Par extension, Notions élémentaires, Premières notions, notions essentielles. C'est une vérité élémentaire. Il se dit dans ce sens au figuré d'une Qualité morale réduite à l'essentiel et au minimum. Il est d'une politesse élémentaire de saluer les personnes plus âgées.

Élémentaire : définition du Littré (1872-1877)

ÉLÉMENTAIRE (é-lé-man-tê-r') adj.
  • 1Qui est de la nature de l'élément. Les corps élémentaires. Les molécules élémentaires. Il est permis de douter que les substances qu'on nomme élémentaires soient aussi simples et aussi homogènes qu'elles ont paru l'être, Bonnet, Contempl. nat. V, 17.

    Les esprits élémentaires, êtres imaginaires que les cabalistes supposaient présider aux éléments.

  • 2 Terme d'histoire naturelle. Parties élémentaires, celles qu'on retrouve semblables à elles-mêmes dans toutes les parties des animaux et des végétaux.

    Tissus élémentaires, tissus simples auxquels peuvent se réduire tous les tissus qui composent un animal, à savoir le tissu cellulaire, le tissu musculaire et le tissu nerveux.

  • 3Qui concerne les premiers principes d'un art ou d'une science. Un traité élémentaire. Euclide n'est qu'un auteur élémentaire ; Archimède est un géomètre sublime qu'admirent encore aujourd'hui ceux mêmes qui sont les plus habiles dans les nouvelles méthodes, Rollin, Hist. anc. t. XIII, liv. XXVII, ch. 1, p. 129, dans POUGENS.

    Mathématiques élémentaires, les premières parties d'un cours complet de mathématiques (arithmétique, géométrie, algèbre et trigonométrie).

    Cela est élémentaire, se dit de choses qu'on ne doit pas ignorer.

    Classes élémentaires, la 8e et la 7e.

HISTORIQUE

XIVe s. …mais ainsi comme En avez dit la verité, Vous ne ferez d'humanité Que l'elementaire machine, Sans mettre ce qui meut l'usine, l'Alch. à Nat. 93.

XVIe s. Lesquels considerans très mal la fragilité et impuissance des hommes, imaginent qu'ils peuvent ici bas vivre comme anges ; combien qu'ils ayent des corps elementaires, sujets aux alterations qui suivent la matiere, Lanoue, 500. Dieu seul est eternel ; de l'homme elementaire [composé des quatre éléments] Ne reste après la mort ny veine ny artere ; Qui pis est, il ne sent, il ne raisonne plus, Locatif descharné d'un vieil tombeau reclus, Ronsard, 785.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉLÉMENTAIRE. Ajoutez :
3Classes élémentaires, la septième et la huitième dans les lycées.
4 Terme de jurisprudence. Entrant comme élément dans, constituant un des éléments essentiels de. Il n'est pas démontré qu'ils aient eu l'intention criminelle, qui est élémentaire de tout délit, Arrêt de la Cour d'appel de Paris, 1re chambre, dans Gaz. des Trib. du 3 déc. 1873, p. 1167, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « élémentaire »

Étymologie de élémentaire - Littré

Élément ; provenç. et espagn. elementar ; ital. elementare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de élémentaire - Wiktionnaire

Du latin elementarius, signifiant à l’origine « relatif à l’alphabet », puis en bas-latin « relatif aux principes rudimentaires de la grammaire », puis « relatif aux quatre éléments ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « élémentaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élémentaire elemɑ̃tɛr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « élémentaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élémentaire »

  • Armés de leurs calculatrices, parents et enseignants de cette école élémentaire ont fait les comptes, bien qu’ils refusent de réduire leurs élèves « à des chiffres sur des tableaux ». «Pour les CP, nous devrions être à une dizaine d’élèves répartis en trois classes, et en CE1, entre 14 et 15 élèves ventilés en trois classes également (ndlr en raison du dédoublement des classes de CP et CE1 en réseau d’Education prioritaire). Notre crainte porte sur les autres niveaux (CE2, CM1 et CM2). Nous sommes sensés être privilégiés par notre classement en REP + mais nous constatons chaque année, malgré notre mobilisation que les conditions d’accueil se détériorent», explique Nadir Ben Rehouma, représentant des parents d’élèves. 94 Citoyens, En zone très prioritaire, l'école élémentaire Eluard d'Orly se bat contre une fermeture de classe | 94 Citoyens
  • Une deuxième école parisienne, l'école élémentaire du Renard, située dans le IVe arrondissement de la ville, qui compte environ 200 élèves, est fermée depuis ce mercredi matin "suite à la confirmation d'un cas positif", précise l'Agence régionale de santé. "Il ne s'agit pas non plus d'un cluster", a-t-elle souhaité souligner.   LExpress.fr, Paris : une deuxième école élémentaire fermée à Paris à la suite d'un cas de Covid-19 - L'Express
  • Le soir même, celle-ci envoie en pièce jointe d'un mail un deuxième courrier co-signé par l’ARS et la Ville de Lyon à destination des autres parents d’élèves de l’école élémentaire. Lequel courrier est distribué également le lendemain, le mardi. Rue89Lyon, Un cluster de Covid-19 à la Guillotière : un mauvais cas d’école
  • L’école associative L’Arrosoir, sise au 30 route de Dugradus à Ucel, a annoncé l’ouverture d’une classe élémentaire à la rentrée de septembre. Elle doit accueillir une quinzaine d’enfants allant du CP au CE2. C’est dans un environnement naturel et écologique que Clarie Théron va accompagner les enfants jusqu’à leur CM2, en mêlant pratiques artistiques et manuelles aux apprentissages obligatoires. Une rencontre entre la professeure de classe et les familles a eu lieu, samedi 4 juillet au canapé forestier, un des espaces naturels intégrés à l’école. , Education | Ucel : l’école L’Arrosoir ouvrira une classe élémentaire à la rentrée
  • Etre jeune, c'est être spontané, rester proche des sources de la vie, pouvoir se dresser et secouer les chaînes d'une civilisation périmée, oser ce que d'autres n'ont pas eu le courage d'entreprendre ; en somme, se replonger dans l'élémentaire. De Thomas Mann / Le docteur Faustus
  • Le bon sens élémentaire commande de faire la guerre à ses adversaires plutôt qu'à ses alliés. De Max Clos / Le Figaro - 31 Mars 1988
  • Combien désespérante la folie de l'homme, son mépris des autres, les signes trop nombreux que les leçons les plus élémentaires de l'histoire sont si mal retenues. De Carl de Souza
  • Toute oeuvre humaine, tout acte humain, et même parfois les plus élémentaires, exigent et supposent un avenir. De Denis de Rougemont / Journal des deux mondes
  • Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière. De Paul Guimard / Le Mauvais temps
  • Le sport est élémentaire : objet, objectif, mettre objet dans objectif et gueuler comme des écartés. De Benoît Gagnon
  • Les passions sont les humeurs élémentaires de l'esprit. De Baltasar Gracian y Morales / L'Homme de cour
  • Etre en bonne santé, c'est la condition élémentaire de la tranquillité. De Olivia Benhamou / Le Livre de la tranquillité
  • La foule est la bête élémentaire, dont l'instinct est partout, la pensée nulle part. De André Suarès / Voici l'Homme

Traductions du mot « élémentaire »

Langue Traduction
Corse elementari
Basque oinarrizko
Japonais 小学校
Russe элементарный
Portugais elementar
Arabe الابتدائية
Chinois 初级
Allemand elementar
Italien elementare
Espagnol elemental
Anglais elementary
Source : Google Translate API

Synonymes de « élémentaire »

Source : synonymes de élémentaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « élémentaire »


Mots similaires