La langue française

Transcendant

Sommaire

Définitions du mot transcendant

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSCENDANT, -ANTE, adj.

A. − Qui s'élève au-dessus d'une limite, d'un niveau donnés; qui s'élève au-dessus du niveau moyen. Synon. excellent, supérieur.Esprit, intelligence, mérite, pensée, talent, virtuosité transcendant(e); connaissances, études, recherches transcendantes. Que Bonaparte fût un homme d'un génie transcendant à beaucoup d'égards, qui pourrait le nier? (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 103).Le besoin métaphysique serait comme une curiosité transcendante; c'est plutôt un appétit, l'appétit de l'être. Il vise à la possession de l'être par la pensée (G. Marcel, Journal, 1922, p. 279).
En partic. Tout à fait remarquable. Synon. exceptionnel.Le plus ingénieux piégeur, le plus subtil braconnier d'un pays qui en possède de transcendants (La Varende, Pays d'Ouche, 1934, p. 180).
Par litote, fam.
[En parlant d'une pers.] Il n'est pas transcendant, il n'a rien de transcendant. Synon.fam. ce n'est pas un aigle*, ce n'est pas une lumière*.
[En parlant d'une chose] Le village lui-même n'est pas d'un pittoresque excessivement transcendant (Verlaine, Corresp., t. 1, 1862, p. 7).
Vieilli. Supérieur, distant. Genre, sourire transcendant. Il a un petit air transcendant et sûr de lui, qui est extraordinaire. Pourtant il a l'air intelligent (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1907, p. 134).
PSYCHOL. Fonction transcendante. Ce que Jung a appelé la « fonction transcendante », cette faculté qu'a la psyché inconsciente de guider l'être humain arrêté dans une certaine situation vers une situation nouvelle, en la transformant (M.-L. von Franz, L'Ombre et le mal dans les contes de fées, 1980, p. 325).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ces jeunes gens (...) avaient réellement faim d'autre chose, ils brûlaient d'accéder à une vision plus élevée des êtres et du monde (...). En fait, ils étaient en quête de ce que l'on pourrait appeler le transcendant. La Californie m'apparaît comme le symbole de cette recherche, de cette faim, de ce désir (Question de, 1988, no75, p. 60).
B. − PHILOSOPHIE
1. Qui se situe au-delà du domaine pris comme référence; en partic., qui est au-dessus et d'une nature radicalement supérieure. Anton. immanent.Être, principe transcendant; idéalisme transcendant. Le cogito en tant qu'invérifiable se pose comme transcendant par rapport à toute communication possible (G. Marcel,Journal,1914,p. 62).La volonté est (...) transcendante en tant qu'elle transforme le caractère empirique et sculpte de ses propres mains (...) la figure de son être propre (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 214).
[En parlant de Dieu] Les immanentistes dans les objections qu'ils font à l'existence d'un Dieu transcendant paraissent toujours impliquer que transcendance exclue immanence (Du Bos, Journal, 1928, p. 78).
Transcendant à.Transcendant à l'espace et au temps, à la logique, à la raison; l'esprit est transcendant à la matière. Aristote ne parle-t-il pas d'une essence souverainement réelle, transcendante à l'ordre des choses physiques, située par conséquent au-delà de la nature, et qui serait Dieu? (Gilson, Espr. philos. médiév., 1931, p. 53).Le langage étant transcendant à l'homme parce que « sa fonction est de franchir la vie et de nous la faire franchir » (Benda, Fr. byz., 1945, p. 126).
2. [Chez Kant, en parlant de réalités d'êtres ou de principes de connaisance, p. oppos. à transcendantal] Qui se situe au-delà de toute expérience possible. Synon. nouménal.Un principe transcendantal (...) ne peut avoir qu'un usage immanent, c'est-à-dire en rapport avec les objets de l'expérience (...). Un principe transcendant (...) prétend s'élever au-dessus du champ de l'expérience (G. Pascal, La Pensée de Kant, 1966, p. 40).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Les philosophies du XIXesiècle sont fort souvent des doctrines qui se donnent pour immanentistes mais qui réintroduisent subrepticement le transcendant; la sainteté ou le vouloir-vivre, le surhomme ou le retour éternel, l'évolution des espèces, l'histoire ou le devenir de l'Esprit sont autant de réalités impersonnelles, extérieures et supérieures à l'expérience individuelle (Encyclop. univ.t. 81970, p. 742, s.v. immanence).
3. PHÉNOMÉNOL. Transcendant à.Qui est en dehors du domaine de la conscience et vers lequel la conscience se dirige. Sont dits transcendants à la conscience le monde et ses objets (physiques, culturels, etc.), en tant qu'ils sont, par définition, hors de la conscience, et l'Autre absolu pour elle (Sartre, La Transcendance de l'ego, 1966, p. 21, note).
C. − LING. Linguistique transcendante. ,,En glossématique, la linguistique est dite transcendante quand elle s'occupe de ce qui est extérieur à son objet propre (la langue)`` (Ling. 1972). Pour L. Hjelmslev, toute linguistique antérieure à F. de Saussure est transcendante. La glossématique, au contraire, est une linguistique immanente (Ling.1972).
D. − MATH. Qui n'est pas algébrique. Équation, courbe transcendante. Nombre transcendant. Nombre irrationnel qui n'est racine d'aucune équation algébrique à coefficients entiers. π est un nombre transcendant. Nombre transcendant, comme disent les géomètres, et qu'on ne peut définir ou exprimer exactement en chiffres (Cournot, Fond. connaiss., 1851, p. 329).Fonction transcendante. Fonction dont la définition fait intervenir des opérations non algébriques (par exemple fonctions trigonométriques et logarithmiques). (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sɑ ̃dɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1405 « dont la qualité propre est de dépasser le naturel ou l'ordinaire » (Christine de Pisan, Charles V, III, 4, éd. S. Solente, t. 2, p. 18); b) 1520 « susceptible de la plus grande généralité » (La Roche, Larithmétique, fo1 ro: Et dient les logiciens que ung est lung des six principes transcendans); c) déb. xviies. « qui tend à s'élever au-dessus de la condition humaine » (Charron, Sagesse, I, 15 ds Littré); 2. a) 1740 géométrie transcendante (Ac.); 1762 courbe transcendante (Ac.); 1765 équation transcendante (Encyclop.); b) 1765 nombre transcendant « qui ne peut être exprimé par la racine d'une équation algébrique formé d'un nombre fini de termes à coefficients rationnels » (Leibniz, Nouv. Essais sur l'entendement humain, livre II, XVI, § 4). Empr. au lat. scholastiquetranscendens, part. prés. de transcendere « franchir en montant, surpasser » (transcender*). Fréq. abs. littér.: 507. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 249, b) 293; xxes.: a) 551, b) 1 454. Bbg. Quem. DDL t. 12, 40.

Wiktionnaire

Adjectif

transcendant

  1. Qui est élevé, supérieur, qui excelle en son genre, en parlant particulièrement de l’esprit et de certaines choses qui y ont rapport.
    • Esprit, génie, mérite transcendant. — Cet homme a une vertu transcendante, des qualités transcendantes.
  2. (Familier) Qui est remarquable en son genre. — Note d’usage : Il s'emploie surtout dans les phrases négatives.
    • Cet expérimentateur de la dernière heure a donc eu 5 morts sur 59 malades, ce qui constitue une « léthalité » — mot plus transcendant que mortalité — de 8, 5 p. 100, tandis que ladite léthalité est de 15 à 18 p. 100 dans les épidémies ordinaires de fièvre typhoïde ; […]. — (Gilbert Déclat de Neboud, De la curation de quelques-unes des maladies les plus fréquentes ou les plus graves de l'espèce humaine au moyen de l'acide phénique : Coqueluche, Croup, Fièvre typhoïde, Péritonite puerpérale, Scarlatine, Variole, etc., Paris : chez Delahaye, 1873, p. 199)
    • J’ai vu son dernier film. Ce n’est pas mal, mais ce n’est pas transcendant.
  3. (Mathématiques) Qui n'est pas de nature algébrique.
    • Mathématiques transcendantes. — Équation, fonction, courbe transcendante.
  4. (En particulier) Qualifie un nombre complexe, et en particulier un nombre réel, qui n’est pas algébrique.
    • Les nombres π et e sont transcendants.
  5. (Philosophie) Qualifie des attributs ou des qualités qui sont susceptibles d’une très grande généralité, comme « vrai » ou « bon ».
  6. (En particulier) Qualifie les idées qui dérivent immédiatement de la raison pure, dans la philosophie de Emmanuel Kant.
  7. (Par extension) Qui est au-dessus du monde et supérieur à lui.
    • On doit se rappeler que […] l'islam insiste sur la communauté, non sur l'individu, et que la croyance religieuse est, en même temps, de ce monde et de l'autre ; autrement dit transcendante ou eschatologique et immanente en une seule et même fois. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.52-53)

Forme de verbe

transcendant \tʁɑ̃.sɑ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent de transcender.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANSCENDANT (tran-ssan-dan, dan-t') adj.
  • 1Qui monte, s'élève au delà du reste. L'on voit peu d'esprits entièrement lourds et stupides ; l'on en voit encore moins qui soient sublimes et transcendants, La Bruyère, XI. La supériorité de ses lumières et un mérite transcendant, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. v, p. 242, dans POUGENS. Il [Rubens] avait donné plusieurs fois des preuves d'un esprit solide et d'une pénétration transcendante, Gersaint, Catalogue raisonné, p. 3. Je n'ai supposé dans mon élève ni un génie transcendant, ni…, Rousseau, Ém. IV.
  • 2Se dit, en général, de la partie la plus élevée d'une science.

    Analyse transcendante, le calcul différentiel et intégral.

    Géométrie transcendante, celle qui dépend du calcul infinitésimal.

    Quantités transcendantes, celles dont la génération théorique implique l'infini, et dont on ne peut obtenir la valeur théorique que par approximation.

    Équations transcendantes, celles qui contiennent des quantités transcendantes.

    Courbe transcendante, courbe dont l'équation est transcendante.

    Anatomie transcendante, celle qui, de l'observation et de la comparaison des dispositions anatomiques concrètes, s'élève à la conception abstraite des lois de l'organisation envisagée dans ses divers degrés.

  • 3 Terme de philosophie. Qui est susceptible d'une très grande généralité. D'où s'est ensuivie la nécessité d'inventer des termes universaux, le genre, l'espèce, etc. et des termes transcendants, ens, res, aliquid, Boulainvilliers, Réfut. de Spinosa, p. 151.

    Philosophie transcendante, partie de la métaphysique qui recherche l'autorité de nos facultés, la valeur des notions, la certitude des connaissances, etc. Quand, dans un système, le sujet ne cherche qu'à prononcer de façon ou d'autre sur la nature des choses qui ne sont pas lui, sur leur manière d'être indépendamment de la manière dont il les perçoit, nous appellerons son point de vue transcendant, sa philosophie philosophie transcendante, Villers, Kant, p. 115.

    Idées transcendantes, toutes les idées qui émanent immédiatement de la raison.

HISTORIQUE

XVe s. C'est [Dieu] vertu sur toutes vertus, transcendent sur toutes, Christine de Pisan, Charles V, III, 4.

XVIe s. Ces humeurs transcendentes [se désa ssocier du corps] m'effrayent, comme les lieux haultains et inaccessibles, Montaigne, IV, 307. Qui l'a [l'esprit] tant eslevé et transcendant, Charron, Sagesse, I, 15. Et dient les logiciens que ung est l'ung des six principes transcendans, Delaroche, Arismetique, f° 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRANSCENDANT, adj. (Philos.) se dit en général de ce qui est élevé au-dessus des choses ou des êtres ordinaires.

On le dit particulierement de l’objet de la métaphysique, qui considere l’Être en général, les êtres transcendans, comme Dieu, les Anges, &c. Voyez Métaphysique.

Les Logiciens & les Métaphysiciens donnent le nom de termes transcendans à ceux qui sont si généraux, d’une signification si étendue & si universelle qu’ils passent toutes les cathégories, & conviennent à toutes sortes de choses ; tels sont les termes ens, unum, verum, bonum, res. Voyez Être, &c.

Géométrie transcendante, est le nom que l’on donne à la partie de la géométrie qui considere les propriétés des courbes de tous les ordres, & qui se sert pour découvrir ces propriétés de l’analyse la plus difficile, c’est-à-dire de calculs différentiel & intégral. Voyez Géométrie, Différentiel, & Intégral.

Equations transcendantes, sont celles qui ne renferment point, comme les équations algébriques, des quantités finies, mais des différentielles ou fluxions de quantités finies, bien entendu que ces équations entre les différentielles doivent être telles qu’elles ne puisent se réduire à une équation algébrique. Par exemple l’équation qui paroit être une équation transcendante, est réellement une équation algébrique, parce qu’en intégrant séparément les deux membres, on a Mais l’équation est une équation transcendante, parce qu’on ne peut exprimer en termes finis les intégrales de chaque membre de cette équation : l’équation qui exprime le rapport entre un arc de cercle & son sinus est une équation transcendante ; car M. Newton a démontré (voyez Quadrature), que le rapport ne pourroit être représenté par aucune équation algébrique finie, d’où il s’ensuit qu’il ne peut l’être que par une équation algébrique d’une infinité de termes, ou par une équation transcendante.

On met ordinairement au rang des équations transcendantes les équations exponentielles, quoique ces équations puissent ne renfermer que des quantités finies (voyez Exponentiel) ; mais ces équations different des algébriques en ce qu’elles renferment des exposans variables, & on ne peut faire disparoître ces exposans variables qu’en réduisant l’équation à une équation différentielle. Par exemple, soit qui est une équation exponentielle, il faut pour faire disparoître l’exposant x différentier l’équation, ce qui donnera  ; équation différentielle & transcendante.

Courbe transcendante, dans la sublime géométrie, est celle que l’on ne sauroit déterminer par aucune équation algébrique, mais seulement par une équation transcendante.

Ces courbes sont celles que M. Descartes, & plusieurs autres à son exemple, appellent courbes méchaniques, & qu’ils voudroient exclure de la géométrie ; mais Mrs. Newton & Leibnitz sont d’un autre sentiment. En effet, dans la construction des problèmes géométriques, une courbe ne doit point être préférée à une autre, en-tant qu’elle est déterminée par une équation plus simple, mais en-tant qu’elle est plus aisée à décrire. Voyez Géométrie. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « transcendant »

Participe présent adjectivé de transcender.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. trenscendant ; espagn. transcendente ; ital. trascendente ; du latin, transcendere, de trans, au delà, et scandere, monter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transcendant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transcendant trɑ̃sɑ̃dɑ̃

Citations contenant le mot « transcendant »

  • Chaque expérience de beauté, si brève dans le temps tout en transcendant le temps, nous restitue chaque fois la fraîcheur du matin du monde. De François Cheng
  • Dieu est transcendant et immatériel, on ne peut le réaliser sinon en esprit. Or, les esprits des hommes diffèrent et chaque homme conçoit Dieu selon ses facultés, à sa manière, à son image. De Amadou Hampâté Bâ / Poème 7
  • Dieu est mort, mais l'homme n'est pas, pour autant, devenu athée. Ce silence du transcendant, joint à la permanence du besoin religieux chez l'homme moderne, voilà la grande affaire aujourd'hui comme hier. De Jean-Paul Sartre / Situations
  • Un dieu que la raison dominerait ne serait ni un dieu personnel, ni un dieu transcendant. C'est en affirmant à la fois qu'il existe et qu'il la dépasse que la raison le connaît en tant que Dieu. De Jean Daniélou / Dieu et nous
  • Dès l'époque secondaire, les mollusques construisaient leur coquille en suivant les leçons de géométrie transcendante. De Gaston Bachelard
  • La culture est terrestre quand la civilisation est transcendante. De Jacques Le Goff / Janvier 2014
  • Il reste que l'attitude des élus et les sanctions qui viennent de leur être infligées révèlent, en creux, le malaise perceptible fin juin dans les deux hémicycles. Certes, la critique à l'égard des présidents de groupe – qui n'auraient pas su tenir leurs troupes – peut s'entendre. Mais l'examen puis l'adoption presque à la hussarde d'un texte dont certaines dispositions étaient révélatrices de passions et de lignes de fracture transcendant un parti, fût-il au pouvoir, avaient de quoi laisser percer quelques états d'âme, au minimum. L'UNION | L'actualité du Gabon, PDG/Sanctions : au nom de la cohésion | Gabon politique
  • Sans être transcendant, le TFC avait la maîtrise du match en début de rencontre et était même parvenu à ouvrir la marque grâce à Gabrielsen. Débordés, les Palois ne parvenaient ni même à sortir le ballon proprement et perdaient leurs moyens dès lors qu'ils traversaient la ligne médiane. Deux actions plus tard, les Toulousains commençaient à reculer et laisser le ballon à leurs adversaires, qui ne se faisaient pas prier pour se procurer quelques situations de but, dont l'une d'entre elles surprendra Maxime Dupé juste avant la mi-temps. Un relâchement symptomatique d'une équipe qui a beaucoup souffert la saison passée, et qui semble encore affectée aujourd'hui. Heureusement, les hommes de Patrice Garande ont encore trois semaines pour emmagasiner de la confiance avant le début du championnat de Ligue 2. Vital lorsqu'on mène au score... LesViolets.Com, TFC 2-2 Pau : Les trois choses à retenir et les notes des Toulousains - LesViolets.Com
  • Vendredi à 15h09, le téléphone clignote. Le petit icône en forme d’enveloppe informe qu’un mail est arrivé. Rien de bien transcendant, c’est un des habituels communiqués de presse de la Ligue suisse de hockey sur glace, qui demande aux Sept Sages d’autoriser plus de mille spectateurs lors de la reprise du 18 septembre, avec son traditionnel français fédéral aléatoire et ses fautes qui vont avec. Jusque-là, tout va plutôt assez bien. , La lettre ouverte étonnante du directeur de la NL - Le Matin
  • Il était devenu un des labels phares des années 2010, augurant l’avènement de la mode streetwear tout en célébrant les cultures club, queer et underground. Hood By Air, fondé en 2006 par Shayne Oliver, a véritablement su affirmer un esprit avant-gardiste et radical à l’époque d’une mode minimaliste où les prises de risques se faisaient de plus en plus rares. Des silhouettes destructurées, des coupes audacieuses transcendant les genres et les codes de la mode occidentale, mais également des événements mêlant mode, art et musique et des castings inattendus faisant la part belle à la diversité sont autant d’éléments qui ont permis au label de creuser son propre sillon dans une industrie où les places se font chères. Numéro Magazine, Hood By Air : que nous réserve le grand retour du label de Shayne Oliver ?

Images d'illustration du mot « transcendant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transcendant »

Langue Traduction
Anglais transcendent
Espagnol trascendente
Italien trascendente
Allemand transzendent
Chinois 超越
Arabe غير محدود
Portugais transcendente
Russe трансцендентальный
Japonais 超越的
Basque garrantzi
Corse trascendenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « transcendant »

Source : synonymes de transcendant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « transcendant »

Partager