La langue française

Dramatiser

Définitions du mot « dramatiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAMATISER, verbe trans.

A.− CRIT. Mettre (quelque chose) dans une forme propre au drame. Dramatiser une histoire, une expérience. L'histoire de Mouchette non point dramatisée par le metteur en scène (Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 200):
1. ... la pensée (...) est le grand dissolvant de l'espèce humaine. Rousseau l'a dit, Goethe l'a dramatisé dans Faust, Byron l'a poëtisé dans Manfred. Balzac, Théorie de la démarche,1833, p. 640.
B.− P. ext., usuel
1. Présenter (quelque chose) sous un aspect dramatique, violent. Dramatiser sa vie. Des amours fous, suant d'absinthe et, de temps en temps, dramatisés par des coups de couteau (Goncourt, Journal,1880, p. 67).Pourquoi dramatiser Molière? Il eut, en définitive, un beau destin (Mauriac, Trois gds hommes dev. Dieu,1947, p. 44).Qu'est-ce que cet éclairage sinistre? (...) Je reconnais là son besoin de dramatiser les situations les plus banales (Green, Malfaiteur,1955, p. 66).
[Le compl. désigne un récit, la présentation des événements] :
2. Il leur fallut détailler par le menu les événements de la matinée. Rougon fut magnifique. Il amplifia encore, orna et dramatisa le récit qu'il avait conté à sa femme. Zola, La Fortune des Rougon,1871, p. 236.
2. Accorder une importance et une gravité excessive à (quelque chose). Dramatiser un problème, une question, des besoins, son infortune. Synon. amplifier, exagérer; anton. minimiser.Bon! nous ne sommes pas des frères ennemis − ne dramatisons rien, Laurent (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 32).
[Emploi sans compl.] Allons, allons, ne dramatise pas, répondit la vieille dame (...). Il a trop bu, ça peut arriver à tous les hommes (Druon, Chute corps,1950, p. 154).
Prononc. et Orth. : [dʀamatize], (je) dramatise [dʀamati:z]. Ds Ac. 1932. Dupré 1972, p. 742 s'élève contre la tendance à écrire à l'amér. dramatizer, même pour le sens de valoriser : ,,Cependant, on n'oubliera pas qu'il évoque toujours en français, un appel à la sensibilité, alors que le verbe anglais correspondant peut n'évoquer qu'un appel à l'imagination.`` Étymol. et Hist. [1773 subst. masc. plur. les dramatisants modernes (Affiches de Province, 10 mars, p. 40 ds Proschwitz Beaumarchais, p. 94)]; 1801 (Mercier, Néologie, I, p. 198 cité par Proschwitz ds St. neophilol., t. 36, p. 42 : C'est un grand poète que Shakespeare, en ce qu'il a su Dramatiser l'histoire). Dér. de drame* d'apr. le rad. du génitif gr.; suff. -iser*. Fréq. abs. littér. : 81. Bbg. Darm. 1877, p. 217. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 108.

Wiktionnaire

Verbe

dramatiser \dʁa.ma.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre dramatique, présenter les choses avec un tour mélodramatique, en parlant ou en écrivant.
  2. (Figuré) (Par extension) Exagérer.
    • Cet incident était simple et vous le dramatisez.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRAMATISER. v. tr.
Rendre dramatique, et, surtout au sens figuré, Présenter les choses avec un tour dramatique, en parlant ou en écrivant. Dans ce sens, il implique une certaine exagération. Cet incident était simple et vous le dramatisez.

Littré (1872-1877)

DRAMATISER (dra-ma-ti-zé) v. a.
  • Néologisme. Rendre dramatique. Les têtes exaltées éprouvent un besoin inné de dramatiser leur existence à leurs propres yeux, Georges Sand, dans le Dict. de BESCHERELLE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dramatiser »

(Siècle à préciser) De « drame » avec le suffixe verbal -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Δραματίζειν, de δρᾶμα, drame. Ce mot est dû à Mercier (voy. la REM. à DRAMATURGE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dramatiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dramatiser dramatize

Évolution historique de l’usage du mot « dramatiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dramatiser »

  • "Sa tentative de dramatiser et dénaturer nos relations familiales après toutes ces années pour en tirer financièrement profit est à la fois une mascarade et une injustice faite à la mémoire (...) de nos parents bien-aimés", a dit Robert S. Trump dans un communiqué cité par le journal. Journal L'Union, Un frère de Trump veut bloquer la publication d'un livre familial (presse)
  • Pour mémoire, en mai 68, de Gaulle déraille, il envisage d’appeler l’armée à la rescousse, d’où son extravagante fuite en hélicoptère pour s’assurer de Massu ("Alors Massu, toujours aussi con ?" "Toujours gaulliste, mon général"). Et Pompidou sauve les meubles. En 69, frustré de référendum par le même Pompidou (qu’il a viré), il s’obstine, avec un projet improvisé sur la régionalisation (destiné à baffer le Sénat) ; et il commet l’erreur d’en faire un plébiscite (« si vous votez non, je me retire ») – à moins qu’il ait simplement décidé de dramatiser sa sortie, déjà décidée dans sa tête… En tout cas, les Français ne seront pas dupes. Marianne, Sept bonnes raisons de dire oui au référendum d’initiative macronienne | Marianne
  • Les fins connaisseurs de cette période historique remarqueront quelques anomalies. Certains faits ont été arrangés pour "dramatiser" davantage les événements, d'autres entretiennent un certain flou historique pour tenir le spectateur en haleine : il n'est par exemple pas sûr et certain qu'Elizabeth d'York ait eu une liaison avec son oncle Richard III... Pour les novices, les deux mini-séries permettent quand-même de se familiariser avec l’histoire passionnante des reines d’Angleterre. Franceinfo, Trahisons et passions dans l’Angleterre du 15e siècle : les séries "The White Queen" et "The White Princess" arrivent sur OCS
  • La chose importante à dire aux parents c’est de ne pas paniquer, de ne pas minimiser pas plus que de dramatiser l’affaire. Ils doivent emmener leur enfant à mettre des mots sur les émotions qu’il ressent, en même temps que d’identifier les possibles causes de la crise : s’est-il passé quelque chose dans sa vie pour provoquer la crise d’angoisse ? Comme vous m’avez écrit pendant le confinement, aurait-il entendu ou vu quelque chose aux nouvelles qui lui a fait peur ? Manque-t-il de sommeil ? Mange-t-il correctement ? S’agit-il d’un enfant surprotégé dont on a sapé la confiance en soi ? Si le phénomène se reproduit souvent, il faudra consulter un spécialiste. Le Journal de Montréal, Comment faire pour aider mon petit-fils? | JDM
  • Bruno Frankiel. La période s’est révélée particulièrement intense tant du point de vue de l’organisation de nouvelles manières de travailler que du flot d’informations qui, chaque jour, affluait. La direction des ressources humaines a endossé le rôle de relais de communication en prenant soin de ne pas dramatiser une situation déjà suffisamment anxiogène. Nous avons donc agi dans la plus grande transparence et en toute humilité. D’un point de vue du strict outillage RH, nous avons pu tester, innover, voir ce qui fonctionnait et, le cas échéant, ajuster. L’accent a été mis sur le tâtonnement et la co-construction… Parfois nous avions la réponse, parfois celle-ci nous échappait. http://www.magazine-decideurs.com, B.Frankiel (Giphar) : "La crise fait de la fonction RH le moteur de l’accélération" - Magazine Decideurs
  • L’Observatoire des inégalités ne cherche pas à faire du marketing des inégalités, à dramatiser la situation sociale pour alimenter le « buzz », à compter sur la pandémie pour vendre. Notre Rapport sur les riches en France était en gestation depuis près d’un an. Il arrive à un moment charnière de notre histoire. On aurait tort de s’en servir pour montrer du doigt telle ou telle catégorie de la population : une partie des plus aisés, les médecins par exemple, montent aussi au front en prenant des risques énormes. Le Covid- 19 frappe tous les milieux sociaux. Les plus âgés, quelle que soit leur classe sociale, en sont les principales victimes. Observatoire des inégalités, Rapport sur les riches en France : une première en France
  • C'est un chiffre important. Mais il ne faut pas non plus dramatiser. Une entreprise qui n'est pas vendue aujourd'hui sera vendue demain. Ce qu'on va perdre comme activité en 2020, on va le retrouver en 2021. Le risque concerne les entreprises qui ne se portent pas bien. Si elles ne trouvent pas acquéreur en 2020, cela pourrait être trop tard en 2021. Cela provoquera une perte de know-how et de la destruction d'emplois. Site-Trends-FR, "Une entreprise qui n'est pas vendue aujourd'hui le sera demain" - Numerik - Trends-Tendances
  • Jean Castex occupe le terrain en même temps qu’il travaille avec le président de la République à la composition d’un « gouvernement de combat ». L’expression, assumée au sein de la Macronie, vise à dramatiser la situation en soulignant l’obligation de résultat. Laquelle est, de toute façon, la base de toute action politique. Cette dramatisation est aussi un moyen de masquer les faibles ressources humaines de la majorité présidentielle. Emmanuel Macron a enjambé les clivages mais son parti, LREM, est resté au milieu du carrefour, incapable d’imposer un nouveau chemin. Le président parvient à attirer des talents individuels sans créer une force collective nouvelle. Laquelle lui sera pourtant indispensable pour espérer rempiler en 2022. , Politique | De l’ambition de Jean Castex au risque de trop promettre
  • L’exécutif a besoin de marquer les esprits. Mais ce registre a aussi des effets négatifs pour le pouvoir. Certains disent : «OK, c’est la guerre, mais alors passons en économie de guerre, réquisitionnons officiellement les entreprises.» Ce que le gouvernement ne peut ou ne veut pas faire. Par ailleurs, envoyer l’armée au secours des Français, c’est le dernier recours dans l’imaginaire collectif : il n’y a rien au dessus. Si nous n’en sommes qu’au début de l’épidémie, le pouvoir ne pourra pas plus dramatiser sa communication. Libération.fr, Julien Fragnon : «Dans ses discours, Macron a clairement la volonté de dramatiser pour mobiliser» - Libération
  • Le maire de Poitiers, Alain Claeys (PS), indique qu'il faut "conjuguer le plan gouvernemental au niveau local" et que "la situation est sérieuse mais il ne faut pas dramatiser". France 3 Nouvelle-Aquitaine, Coronavirus. A Poitiers, la situation est sérieuse mais il ne faut pas dramatiser
  • "La date du second tour au 28 juin est maintenant validée par le gouvernement. Je tiens à remercier les Aignanaises et Aignanais qui ont voté pour notre liste "Ensemble pour Aignan" au premier tour. Je n’ai pas voulu intervenir depuis le 15 mars compte tenu du contexte, car il me semblait déplacé de parler d’élections alors que des personnes souffraient et mourraient de cette maladie, même si notre village a été épargné et que les Gersois et les Aignanais faisaient partie des privilégiés par rapport à d’autres régions ou départements français. Le Covid-19 semble s’éloigner du territoire, mais reste un adversaire fourbe et sournois qui attend sa nouvelle heure dans l’ombre. Restons vigilants sans dramatiser évidemment. Je voudrais dans ce message féliciter et remercier les personnes qui se sont investies pendant cette crise, et qui ont créé des masques pour les Aignanais. ladepeche.fr, Michel Lagarde, "Ensemble pour Aignan" - ladepeche.fr
  • La centenaire a enduré la crise en silence, comme beaucoup de gens de sa génération. « Elle ne se plaindra jamais », observe son gendre Jean-Paul. Pourtant l’épreuve a été réelle : deux de ses enfants lui rendent normalement visite 6 fois par semaine. « Elle a compris la situation et même si pour nous non plus ça n’a pas été facile, ces mesures nous ont rassurés », estime sa fille. Globalement, chacun a pris sur soi et refuse de dramatiser. Francine Besombes se réjouit simplement de pouvoir retourner se promener en extérieur avec sa maman. , Coronavirus | Les visites assouplies à l’Ehpad Korian de Sainte-Marguerite
  • Du côté de l'amour, si vous vivez en couple, vous pourriez vous sentir délaissé par votre partenaire. Vous aimeriez recevoir des petites marques d'attention, des petits gestes au quotidien qui vous rassurent. Célibataire, vos sentiments amoureux vous transporteront sur un petit nuage, mais attention, ils ne sont pas spécialement faits pour durer. Côté humeur, bonne journée dans l'ensemble. En ce qui concerne l'argent et le travail, le travail que vous devrez effectuer demandera une bonne dose de concentration et de la ténacité. Faites attention, tous vos collègues ne partageront pas vos idées aujourd'hui. Vous devrez faire preuve de tact. Votre esprit avant-gardiste pourrait en effrayer plus d'un. Dans le domaine matériel, la chance est avec vous. C'est le moment de prendre des initiatives et de saisir les opportunités. Du côté de la santé, votre grande nervosité vous rendra un peu agressif et impatient. de plus, vous aurez tendance à dramatiser la moindre douleur aujourd'hui. Tâchez de relativiser de manière objective et surtout prenez le temps de vous détendre ! , Horoscope chinois du Samedi 4 juillet 2020
  • Ebranlé par la révolte étudiante et ouvrière qui venait de secouer le pays, de Gaulle avait proposé, par voie référendaire, d’accroître le pouvoir des régions et d’élargir la représentativité du Sénat. Juste après avoir changé de premier ministre, il avait annoncé la tenue d’une consultation en prenant soin d’en dramatiser l’enjeu : si le non l’emportait, il partirait. Aussitôt, la campagne référendaire devint un vote pour ou contre le Général, qui, désavoué par 52,4 % des électeurs, quitta aussitôt le pouvoir. Le Monde.fr, Du bon usage du référendum
  • « La première chose à faire est de toujours répondre à leurs questions, ne pas les laisser dans l’incertitude et le flou. Puisque tout le monde en parle, ils ont forcément accès aux informations qui circulent. Mais sans dramatiser, c’est vraiment important. Rappeler, par exemple, que le message véhiculé est très anxiogène, alors que 3 000 morts pour six milliards d’habitants, ce n’est rien par rapport à la grippe en France. Il faut user de mots simples, les inviter à faire des dessins. L’important est de se mettre à la portée des enfants, chercher à savoir ce qu’ils en savent, ce qu’ils en pensent ». Le Telegramme, Le coronavirus et les enfants : « Leur en parler mais sans dramatiser ! » - L'impact du Coronavirus à Brest - Le Télégramme
  • Ila raison Mélanch..il ne faut dramatiser que les violences contre sa belle et’immense personne. Le Figaro.fr, Violences : Jean-Luc Mélenchon estime qu'il ne faut «pas tout dramatiser»
  • Ce serait appréciable d’avoir un traitement qui soit un peu plus positif. Sans avoir des encouragements quotidiens, on peut penser que les médias pourraient éviter de critiquer chaque petit élément et de dramatiser le moindre raté. Mais on ne peut pas s’attendre à un tel changement, malheureusement, comme l’explique Domenech. ParisFans, Domenech défend le PSG, critiqué en permanence, "c'est la France contre Paris"
  • (Saint-Sauveur) Le premier ministre François Legault n’avait jamais lu autant de messages haineux sur sa page Facebook que mercredi soir, mais « il ne faut pas dramatiser » l’ampleur du phénomène selon lui. Il attend les suggestions pour lutter contre les propos intolérants, soulignant que ce n’est « pas simple de trouver des solutions ». La Presse, Messages haineux sur sa page Facebook : Legault dit de ne « pas dramatiser »
  • A un moment, il sera temps de dire que l’épidémie est terminée en France. Pourquoi le réseau Sentinelles qui fait un travail si remarquable, n’est-il pas audible dans les médias ? Qui y a intérêt ? Ceux qui veulent encore dramatiser pour faire croire qu’ils ont pris les bonnes décisions ? Ceux qui n’ont pas su acheter les masques à temps et qui aujourd’hui en ont à revendre ? FranceSoir, Chronique Covid : Le virus Covid-19 circule encore ?
  • Mais arrêtez de dramatiser. Le monde est gentil. Le monde est beau. Personnellement, quand je marche à Manara et que je vois les gens nager gaiement dans une eau à la propreté douteuse, ça me met du baume au cœur. L’insouciance et l’inconscience sont à leur comble, mais les plaisirs simples rendent heureux pour ceux qui souvent n’ont pas le bénéfice de s’octroyer un peu de bonheur dans d’autres domaines auxquels certains d’entre nous ont accès, et qui continuent de se plaindre malgré tout. L'Orient-Le Jour, Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil - L'Orient-Le Jour
  • - Faut-il craindre une 2e vague et comment stabiliser les contaminations?- On ne peut pas parler de 2e vague. Car, on ne peut pas avancer qu’on a eu une véritable première vague, mais plutôt, des clusters à gérer en même temps. Les uns plus importants que d’autres. Il ne faut ni dramatiser ou affoler à outrance ni sous-estimer. Il s’agit de réapprendre à vivre avec ce risque, à le surmonter, à le dresser, le contrôler et non pas le nier ou en être paralysé. L’enjeu est de trouver l’équilibre nécessaire entre protéger la population et veiller à limiter autant que possible les dommages socio-économiques. Nous pouvons assurer les deux, et n’oublions pas qu’une mauvaise économie retentit inexorablement sur la santé. Nous devons faire preuve d’intelligence, de créativité, de communication et de beaucoup de pédagogie pour permettre aux citoyens de se prémunir du ‎danger tout en menant leur vie sociale et professionnelle. Il faut donc maintenir et renforcer les mesures fondamentales de santé publique comme le préconise sans cesse l’OMS. Tester, trouver, isoler et prendre en charge chaque cas et chercher sans relâche chaque contact…ne sont pas en reste. On est mieux armés pour étendre de plus en plus les tests. Pour cela, il est essentiel de s’ouvrir et rentabiliser les moyens humains et matériels des laboratoires privés. L'Economiste, «Pourquoi les cas Covid-19 montent en flèche» | L'Economiste
  • Mais cette approche ne pouvait opérer pour des élections locales : au premier tour les électeurs avaient le choix entre de multiples listes, et au second, ils n’ont guère été effrayés par le péril vert-rouge. En somme, Emmanuel Macron n’a pas pu dramatiser le scrutin municipal dans le registre : « LREM ou le chaos ». The Conversation, Municipales : un échec cuisant pour Emmanuel Macron
  • Ulrick, un jeune ingénieur de 29 ans, vit régulièrement la même expérience à la machine café. “Je suis antillais, donc certains de mes collègues me lâchent des ‘Pa ni pwoblem’”. Quand il apporte son Tupperware du midi de chez lui, ses repas sont analysés. “Je n’ose plus apporter des plats trop épicés”, indique le jeune homme qui préfère miser sur l’humour pour contourner la gêne provoquée par ses collègues. “Je ne veux pas qu’on me reproche de dramatiser la situation, donc je laisse couler. Sinon je devrais passer mes journées à les éduquer”, se désole-t-il. Les Echos Start, Les difficultés d’être une personne noire en entreprise | Les Echos Start
  • Les candidats de ces villes tiendront d’ailleurs la semaine prochaine une conférence de presse contre ces « coalitions anti-climat ». Elles offrent aux écologistes une occasion de dramatiser l’enjeu et de lui donner une dimension nationale, alors que les règles sanitaires limitent les possibilités de mener campagne sur le terrain. Rue89 Bordeaux, Le Vert Pierre Hurmic peut-il voir la vie en rose au second tour ? - Rue89 Bordeaux
  • Est-on si sûr qu’on peut être totalement immunisé si on a rencontré le virus et ne pas craindre une recontamination ? Les tests sérologiques qui permettraient d’identifier les personnes "immunisées" doivent-ils être l’alpha et l'oméga du déconfinement ? Sans dramatiser, la question peut se poser. France Inter, Déconfinement : les personnes guéries du coronavirus sont-elles nécessairement immunisées ?
  • Il y a de l'eau dans le gaz pour ceux du 3ème décan, la dissonance entre Lune et Mars vous voit trop émotif/réactif et le conflit sera inévitable, surtout né autour des 15/16 mars. Il faut dire que vous risquez d'exagérer la situation, de beaucoup dramatiser et que votre entourage ne comprendra pas pourquoi vous réagissez de cette manière. 2ème décan, il serait peut-être bon d'attendre avant d'effectuer une demande. RTL.fr, L'horoscope du 20 juin 2020
  • Lettre à nos lecteurs sur notre couverture du coronavirus: ni dramatiser, ni minimiser , Lettre à nos lecteurs sur notre couverture du coronavirus: ni dramatiser, ni minimiser - La Libre
  • « Il est important pour les parents de répondre aux questions des enfants sur la situation actuelle sans aller au-delà. Il ne faut pas calquer sur eux vos craintes et interrogations d’adulte qu’eux n’ont pas forcément. Faites par étapes : d’abord, voyez si votre enfant a envie de savoir des choses, ensuite répondez brièvement mais sans trop de détails. Si cela n’est pas dans sa tête, ça ne sert à rien de lui mettre. Votre discours doit être en accord avec ce que vous ressentez sans toutefois dramatiser. www.leveil.fr, Les conseils pour bien vivre le confinement en famille - Le Puy-en-Velay (43000)
  • Le premier décès d’un Français du coronavirus dans la nuit de mardi à mercredi, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, a conduit l’exécutif à changer de braquet en matière de communication. Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’évertuait à ne pas dramatiser la situation pour ne pas céder à la psychose - après tout, la grippe cause la mort de dix mille personnes en France par an -, le chef de l’État a admis l’existence d’une épidémie. Et il s’est rendu à la Salpêtrière. Certes, les deux patients originaires de l’Oise (*) ne s’étaient, a priori, pas déplacés dans des zones à risque (Chine, Italie) mais le « plan blanc » qui permet de mettre un établissement sous surveillance, en l’occurrence l’hôpital de Creil, a été déclenché. On n’est jamais assez prudent surtout quand la situation est aussi évolutive, que les élus locaux commencent à s’émouvoir et que les appels au Samu se multiplient. Le Telegramme, Le Télégramme - Débats - Changement de braquet sur la com’
  • Martelée à six reprises, la formule « nous sommes en guerre » a conféré à l’intervention d’Emmanuel Macron, alors que le Covid-19 s’étend chaque jour davantage, une allure martiale contrebalancée par un ton volontairement grave et didactique destiné à mobiliser sans paniquer, dramatiser sans affoler, rassembler sans exclure, bref à tenter de répondre à une situation où « jamais la France n’avait eu à prendre de telles décisions. » La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Coronavirus : le choc du confinement - La République des Pyrénées.fr
  • Des gens qui accusent gouvernements et médias de dramatiser la gravité de la crise, due à l’âge avancé de ceux qui perdent la vie. Le Journal de Montréal, Nos vieux | Le Journal de Montréal
  • Sans dramatiser à outrance, nous sentons bien que depuis quelques jours nos vies ont basculé dans une sorte de zone grise où si nous percevons encore de loin les ravages de la maladie et ses conséquences funestes, nous nous retrouvons confrontés à des défis inédits, une sorte de mise à l'épreuve qui risque d'entamer notre joie de vivre, nos modes de consommation, notre façon même d'être au monde. Slate.fr, La lecture, le meilleur vaccin pour combattre l'ennui et le confinement | Slate.fr
  • Durant le confinement l’équipe du conseil municipale a géré la situation avec bon sens et altruisme. Sans dramatiser ni s’alarmer, elle a développé des attitudes citoyennes pour le confort de tous. Les administrés ont réagi avec responsabilité et attention dans la tenue de la propreté de leur lieu de vie. lindependant.fr, Coronavirus : la vie reprend doucement à Marquixanes - lindependant.fr
  • Hauts placés dans la pyramide des âges, les résidents des maisons de retraite sont forcément plus sensibles au coronavirus. Dans les EHPAD, le personnel est vigilant mais sans dramatiser. LA VDN, Coronavirus : vigilance dans les maisons de retraite
  • Elle a attrapé le virus comme bien d’autres. Après un séjour à l’hôpital, Laurence témoigne, confinée chez elle, dans la Somme. Son message : ni dramatiser, ni culpabiliser. Courrier picard, Laurence: «Ce n’est pas une maladie honteuse»
  • (Bordeaux) « Ne soyons pas anxiogènes » : si la viticulture est menacée par le réchauffement climatique, des voix s’élèvent, derrière le président de Vinexpo Christophe Navarre, pour ne pas dramatiser le tableau à condition de passer rapidement à l’action concrète. La Presse, Vin et réchauffement climatique: s’adapter sans dramatiser
  • On l’associe à tort à un caprice, une tendance à tout dramatiser, voire une certaine hystérie. Dans un récent épisode, le podcast Émotions, présenté par la journaliste Cyrielle Bedu, s’est attelé à définir et déconstruire les principales idées reçues qui entourent l’hypersensibilité. Selon le psychanalyste Saverio Tomasella, spécialiste de la question et invité de l’émission, «cette sensibilité plus intense et plus variée que la moyenne» toucherait 30% de la population. Comme en témoigne Audrey, 34 ans : «Je peux être très triste, très joyeuse ou très en colère». La jeune femme raconte notamment comment elle a transformé ce concentré d’émotions et son trop-plein d’empathie en une vraie force pour devenir photographe. En fin d’émission, le comédien Philippe Duclos fait mentir le préjugé selon lequel les ultra-émotifs pourraient tous être des acteurs. «Ce sont des personnes qui ont le fait choix de rester humains, coûte que coûte, (..) tandis que les autres s’endurcissent», conclut le psychanalyste, qui appelle la société à embrasser cette révolution sensible. On s’y met quand ? Madame Figaro, Larmes, colère, empathie… 5 podcasts pour comprendre l’hypersensibilité - Madame Figaro
  • En réalité, j’ai beaucoup de peine à dramatiser ce que l’on fait. On n’est quand même pas en train de piloter un 747 avec des gens à bord ni de diriger une centrale nucléaire sur le point d’exploser. Ce n’est qu’un JT et si on se plante, s’il y a une lampe qui tombe, les gens comprennent que c’est de la technique et que ça arrive. Le pire, ce serait sur le fond, dire un truc faux, annoncer un scoop qui n’en serait pas un.  Migros Medien, «Le ‹19h30›, c’est un projecteur anti-aérien» | Migros Magazine
  • Il ne faut cependant pas dramatiser. En Suisse, l’écrasante majorité des cas sont légers et se trouvent dans les catégories d’âge de 20 à 40 ans. Contrairement aux pays voisins et notamment à l’Italie qui déplore déjà 79 décès, les patients helvétiques ont été hospitalisés non pas en raison de la gravité de leur cas, mais parce qu’ils devaient être isolés en quarantaine. Cela précisé, Daniel Koch ne se fait pas d’illusions. «Il est peu probable que nous puissions éviter tout cas mortel en Suisse.» Le Temps, La Suisse entre dans la phase critique - Le Temps
  • "Je fais confiance au gouvernement", a assuré de son côté Jacques Maillot. "On a du retard à l’allumage à Roissy mais c’est bon on met maintenant en place des contrôles. On est en train de dramatiser. Ça a l’air moins important que le SRAS, la consigne est d’appeler le 15 donc personnellement je ne flippe pas du tout. Uniquement sur ce point-là je fais confiance au gouvernement", a-t-il répété serein. RMC, Faut-il avoir peur du coronavirus ? Ça fait débat dans les « Grandes Gueules »
  • Dans les champs, comme ailleurs, on s’inquiète, mais sans dramatiser. « On ne va pas se plaindre, il y a pire que nous. On travaille à peu près comme d’habitude, dehors et avec le soleil. Peut-être que ce n’est que le début de la crise, mais, pour l’instant, ça va », philosophe Sandrine. www.lepopulaire.fr, L'agriculture corrézienne à l'épreuve de la crise sanitaire - Tulle (19000)
  • Le fait est que l'état réagit mais n'agit pas, càd qu'il prend de nouvelles mesures au fur et à mesure des progrès de la contagion sans l'anticiper. Certains pays asiatiques, le Vietnam par exemple, ont pris des mesures drastiques au tout début de l'épidémie et il semble (soyons prudent, l'info dans ce pays est opaque) qu'il y ait aujourd'hui beaucoup moins de cas qu'en France : notamment, ils ont fermé les écoles et les universités dès le début, ainsi que les frontières avec la Chine. Gros problème en France : si l'état avait pris des mesures de ce type au tout début comme il aurait fallu le faire, les oppositions droite, gauche, extrêmes droite et gauche, auraient accusé la Macronie d'instrumentaliser et dramatiser corona pour faire diversion sur la réformes des retraites, ce type de propos a d'ailleurs été tenu alors que Macron, pour moi, n'en faisait pas assez. Le problème, c'est que s'il en avait fait davantage, il se serait fait défoncer. Ainsi va le débat public dans notre beau pays. Donc, l'état réagit mais n'agit pas. Et c'est ainsi, par exemple, qu'ion a laissé se jouer dans l'allégresse générale, le match de foot OL-Juventus avec la venue massive de supporters du Nord de l'Italie, coeur de la contagion en Europe. Mais on s'en fiche, hein, le lendemain tout le monde était content, l'OL avait gagné 1-0. ladepeche.fr, Coronavirus : la lettre alarmante des journalistes français en Italie à Emmanuel Macron - ladepeche.fr
  • Ces estimations sont fantaisistes et alarmistes, basées sur de fausses hypothèses; j’ai rapidement lu l’argumentaire mais il est basé sur la supposition que 30 à 40% de la population suisse serait infectée par le virus, ce qui n’est largement pas le cas selon ce que nous observons en Chine actuellement. Pour l’instant, nous n’avons identifié qu’un seul cas d’un Suisse ayant voyagé en Italie. Maintenant, il s’agit de faire des tests autour de ce patient; nous ne sommes pas encore dans une phase de contention au plan national. Par contre, il faut se préparer à mettre en œuvre certains des éléments du plan pandémie que la Suisse a actualisé en 2018. Il ne faut pas dramatiser. Le Temps, Didier Pittet, au sujet du Covid-19: «Il n’y a aucune raison de s’alarmer» - Le Temps
  • Plus de travailleurs, plus d’accidents du travail. L’équation est simple pour l’Assurance Maladie qui invite à ne pas dramatiser la hausse du nombre d’accidents du travail enregistrée l’année dernière : + 2,9 % en 2018, soit 651 103 accidents reconnus contre 632 918 en 2017. « La reprise économique explique en grande partie cette tendance », affirme-t-elle dans un communiqué publié le 3 décembre. netPME, Accidents du travail : les voyants virent au rouge
  • C'est faux. Il veut les dramatiser. Des coupures d'électricité, notamment à cause des intempéries, il y en a des milliers chaque année. Est-ce que des gens meurent parce qu'ils sont coincés dans un ascenseur ? Non. Et quand un site sensible, comme un hôpital, est privé de courant, les groupes électrogènes prennent le relais. Nous ne sommes pas des criminels. Ces coupures sont faites en toute sécurité, en suivant les procédures que nous utilisons au quotidien quand nous intervenons sur le réseau. leparisien.fr, Coupures d’électricité : «Nous ne sommes pas des criminels», se défend la CGT Energie Paris - Le Parisien

Traductions du mot « dramatiser »

Langue Traduction
Anglais dramatize
Espagnol dramatizar
Italien drammatizzare
Allemand dramatisieren
Chinois 戏剧化
Arabe يهتم
Portugais dramatizar
Russe драматизировать
Japonais 劇化する
Basque dramatize
Corse dramatizza
Source : Google Translate API

Synonymes de « dramatiser »

Source : synonymes de dramatiser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dramatiser »

Dramatiser

Retour au sommaire ➦

Partager