Dorloter : définition de dorloter


Dorloter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DORLOTER, verbe trans.

A.− Emploi trans. [Le suj. désigne une pers., l'obj. un animé] Entourer de soins attentifs et de tendresse. (Quasi-)synon. cajoler, chouchouter (fam.), mignoter.Dorloter un enfant :
L'Ours, confidentiel. Ce qu'il te faut, c'est une dame d'un certain âge, qui te choie, qui te soigne, qui te dorlote, j'en connais une qui est encore fort bien. Claudel, L'Ours et la lune,1919, 3, p. 610.
Au part. passé. Jamais l'ancien pharmacien n'avait été si bien soigné, si dorloté, si câliné (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Denis, 1883, p. 849).Un enfant dorloté (Montherl., Célibataires,1934, 1repart., p. 754).
P. métaph. [L'obj. désigne un inanimé] Prenant un défaut, un vice quelconque, il [Zola] s'en empare, il le nourrit, il le dorlote, il le berce, il lui donne un développement anormal (F. Oswald dsLe Gaulois,13 déc. 1873).Vos rythmes indolents dorlotent nos blessures (Moréas, Cantil.,1886, p. 25).
B.− Emploi pronom. réfl. Se traiter avec beaucoup de soin ou de ménagement. (Quasi-) synon. se chouchouter (fam.), se mignoter.− Vous êtes donc malade? demanda-t-il [Mathieu]. [Norine :] − Mais non, je me dorlote (Zola, Fécondité,1899, p. 176).Il vivra le temps qu'il faut. Il se baigne et se dorlote est cuirassé d'onguents et farci de remèdes (Montherl., Malatesta,1946, I, 8, p. 460).
Rem. 1. Ce mot est fam. Ac. 1878 et 1932. 2. On rencontre ds la docum. a) Le part. prés. dorlotant, ante, en emploi adj. Quand Lucien rentrait de son bureau, on aurait dit qu'il revenait d'une bataille, tant elle lui prodiguait de tendresses dorlotantes (Richepin, MmeAndré, 1879, p. 166). b) Le part. passé dorloté, ée, en emploi adj. Elle était très bien chez ce vieux, dorlotée, adorée, libre même, si elle avait su s'y prendre (Zola, Assommoir, 1877, p. 738). c) Dorloterie, subst. fém. Fait de dorloter. Mais aussitôt son emportement passé, c'était par le tendre fils une dépense de caresses, de « dorloteries » pour se faire pardonner par sa mère, qu'au fond, il adorait (Goncourt, Journal, 1892, p. 182).
Prononc. et Orth. : [dɔ ʀlɔte], (je) dorlote [dɔ ʀlɔt]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1erquart xvies. doreloter « choyer » (Ms. Bibl. Bodléienne, Oxford Douce, 308, VI, 4, III ds T.-L.). Dér. de l'a. fr. dorelot (cf. doreloterie); dés. -er. Fréq. abs. littér. : 155.
DÉR.
Dorloteur, euse, adj. et subst.a) Adj., rare. Qui dorlote. Synon. cajoleur.C'est la voix même, puérile et mouillée, qu'il avait autrefois, quand on le promenait, brûlant de fièvre, pendant les nuits de maladie, à grands pas dorloteurs, dans la chambre bien close, en le berçant et en chantant (Duhamel, Suzanne,1941, p. 279).b) Subst. Personne qui dorlote. Il est agréable que quelques explosions de vieille vérité sautent (...) au visage de tous ces (...) dorloteurs et endormeurs qui répètent sur toutes les variations possibles de ton : « Je suis né bon, et vous aussi, et vous tous, nous sommes bons » (Baudel., Nouv. Hist. extr.,1857, p. 6).Le subst. n'est attesté qu'au masc. 1reattest. 1611 subst. (Cotgr.), de dorloter, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Pamart (P.). Laforgue et les mots. Vie Lang. 1971, p. 185. − Sainéan (L.). Notes d'étymol. romane. Z. rom. Philol. 1906, t. 30, p. 309; Sources t. 1 1972 [1925], p. 198.

Dorloter : définition du Wiktionnaire

Verbe

dorloter transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Soigner délicatement et avec une tendresse complaisante.
    • Une femme à l’aspect farouche, avec des yeux noirs et une tête brune échevelée, était assise sur les marches, dorlotant un bébé ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 382 de l’éd. de 1921)
    • Pourquoi ne ferions nous pas bûcher davantage nos citoyens afin de pouvoir dorloter nos citoyennes ? Cela serait profondément naturel et juste. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dorloter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DORLOTER. v. tr.
Soigner délicatement et avec une tendresse complaisante. Cette mère dorlote son enfant. C'est un homme qui se dorlote, qui aime à se dorloter. Il est familier.

Dorloter : définition du Littré (1872-1877)

DORLOTER (dor-lo-té) v. a.
  • 1Traiter délicatement. Cette mère dorlote son enfant. La joie que j'aurais de posséder une belle femme, qui me dorlotera, et me viendra frotter lorsque je serai las, Molière, Mar. F. sc. 2. [Un médecin] Dorlotant une longue barbe, Dont le parfum est de rhubarbe, De coloquinte et d'opium, l'Espadon satirique, dans RICHELET.
  • 2Se dorloter, v. réfl. Se traiter délicatement. Aimer à se dorloter. Ne songez qu'à vous faire une santé qui dure ; Dorlotez-vous sur le tendre duvet, Chaulieu, Ép. du duc de Nevers à M. de Vendôme.

HISTORIQUE

XVIe s. On me frotteroit, on me pigneroit, on m'accoustreroit, on m'adoreroit, on me doreroit, on me dorlotteroit, Despériers, Cymb. mundi, 163. Ce n'est pas pour vous faire peigner, et frisotter comme elle, ni pour dorloter vostre barbe, Pélerin. d'amour, t. II, p. 608, dans LACURNE. Pensez qu'elle s'estoit ainsi dorlotée [parée] pour mieux plaire à son mari, Brantôme, Dames gal. t. I, p. 18, dans LACURNE. Si elle les dorelotte [caresse] et si par ces delices Ils dorment en son sein, Tahureau, Dial. f° 187, dans LACURNE. L'Allemand qui pour drolotter, flatter et mignarder sa femme, Cholières, Contes, t. II, Après dîn. III, p. 97, dans LACURNE. La bonne demoiselle veut estre drelottée, ib. t. I, p. 47.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dorloter »

Étymologie de dorloter - Littré

Dorelot ou dorlot, dont voici des exemples : XIIIe s. Si l'esgarda et enama, Si li dist : si mar acointai, O dorlotin diva Robin, Mignot Robin, tes oex [yeux] mar esgardai ; Se cis maus ne m'assouage, je morrai, Poésies mss. t. III, p. 1257, dans LACURNE.

XVe s. C'est ce qui me fait estre en grace Ung fin mignon, un dorelot [un joli cœur], Coquillart, Monol. de la botte de foin.

XVIe s. La quelle me traittoit et entretenoit mignotement comme ung petit dorelot, Rabelais, t. III, p. 76, dans LACURNE. Car je cognoissois la mignote Estre bien frisque et dorelote, Œuvres de R. de Collerye, p. 53, dans LACURNE. Dorelors [sorte de joyau], Oudin, Dict. Comme on voit, dorlot signifie un favori, un joli-cœur, et aussi un joyau ; d'où dorloter a eu le sens de caresser et de parer. On a voulu tirer dorlot de or ou dorer ; Scheler approuve cette étymologie ; cependant on ne voit pas comment on pourrait faire une pareille dérivation. Diez propose l'anglo-saxon deórling, favori, ou le kymri dorlawd, même sens ; bas-bret. dorlôi, dorlô, caresser. La dérivation celtique est la plus plausible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dorloter - Wiktionnaire

(XIIIe siècle) Au sens de « choyer » ; (XIVe siècle) « friser », dérivé de l’ancien français dorelot (« boucle de cheveux », « ruban, frange » puis « celui qui se frise, se bichonne » d'où « mignon, favori »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dorloter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dorloter dɔrlɔte play_arrow

Conjugaison du verbe « dorloter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dorloter

Évolution historique de l’usage du mot « dorloter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dorloter »

  • Peu importe le jour qui est célébré dans votre pays, vous ne pouvez pas nier que vous vous égarez en planifiant quelque chose de très spécial pour votre père ce jour-là où se faire dorloter est primordial. Breakingnews.fr, Surprenez votre père en son temps! Préparez un délicieux gâteau froid en seulement 20 minutes
  • Les Bains de Casteljaloux misent, quant à eux, sur des séjours bien-être de une à trois nuits avec hébergement à la résidence des Bains, classée 3 étoiles. Une parenthèse où on se laisse dorloter par un personnel attentif. Une large gamme de soins est proposée : modelages, enveloppements, gommages… Sans oublier un accès illimité aux bains pour profiter à loisir des piscines d’eau thermale, intérieures et extérieures animées de jets de massages, de lits à bulles, avec ses jacuzzis géants… un véritable voyage autour du monde. Réouverture du complexe le 29 juin. petitbleu.fr, Les mini-cures, le break santé - petitbleu.fr
  • Germaine Pilet vient de fêter, à la cité Saint-Joseph, ses 100 ans. Le 15 juin 1920, Augusta et Jean-Marie Angelé donnaient le jour à une petite fille prénommée Marie Louise, Germaine, cadette d’Irénée. Elève studieuse, elle obtint son certificat d’études à 13 ans, tout en apprenant le dur travail de la terre. Bien que très jeune, elle est très vite remarquée par un jeune homme à l’allure "fière", comme on dit au pays : Marcel Pilet, natif de Tirent-Pontéjeac, métayer à Lasserrade, qui vint travailler comme domestique à Mondébat. Elle avait presque 18 ans, lui 24 ans quand ils convolèrent en justes noces, le 30 avril 1938, à Mondébat. De leur union naîtront 7 enfants, 2 filles et 5 garçons. Marcel étant retenu prisonnier en Allemagne, Germaine et sa maman se retrouvèrent seules pour travailler l’exploitation agricole située à "Bourragne". Marcel revint de captivité cinq ans après. Germaine élèvera avec Marcel leurs 7 enfants. Pétris des valeurs humaines, héritage de leurs parents, ils leur donneront à leur tour 12 petits-enfants et 28 arrière-petits-enfants. Tout ce petit monde fait la fierté et la joie de Germaine qui devra pourtant poursuivre la route toute seule. Depuis le 1er octobre 2014, "Mamie Germaine" se fait dorloter par tout le personnel de la cité Saint-Joseph dirigée par son directeur M. Delor. Patrick Fitan, le maire de Plaisance, et Raymond Quereilhac, conseiller, avaient également tenu à offrir une orchidée à la première centenaire de leur mandat dans une maison de retraite qui en compte dorénavant plusieurs. ladepeche.fr, Plaisance. Germaine Pilet a 100 ans - ladepeche.fr
  • - "Vacances à la ferme" pour les enfants de 5 à 13 ans : Les enfants vont pouvoir se faire de nouveaux amis qui aboient, meuglent, bêlent, braient... Chaque jour, ils pourront être au contact des animaux les câliner, les dorloter... Les animaux sont dociles et habitués au contact des enfants. Les enfants, tels des paysans auvergnats vont vivre quotidiennement au rythme des bêtes de la ferme, fabriqueront du beurre, du pain. , La Ligue de l'enseignement met en place une "colo apprenante" cet été à Saint-Front - La Commère 43
  • En sortant du marché Lulu elle, continuait à dorloter ses fleurs et préparait le gros bouquet commandé par une cliente. Pas besoin d’arroser aujour d’hui. ladepeche.fr, Castanet-Tolosan. Le marché au complet arrosé a l’eau de pluie - ladepeche.fr
  • Au programme : accès libre à différents ateliers Beauté / Bien-être, produits artisanaux, cocktails, etc… Vous allez vous faire chouchouter et dorloter. Programme complet sur : [email protected] ou Nadège au 06 77 89 83 21. Unidivers, GLOSSY FAMILY CHAMPÊTRE Barbey-Seroux vendredi 10 juillet 2020
  • Pour que le service se passe de la meilleure des façons, Antoine a mis les petits plats dans les grands. Salle à niveau zéro, revêtement au sol pour réduire le bruit, aménagement d’une salle de pause, journée de trois heures. Il a su dorloter son équipe.  J’ai fait travailler mes deux serveurs en binôme. Ils se complètent. C’est une formule qui marche.  Sans soucis, les deux employés en temps partiel – 16 heures par semaine – se sont occupés des dix tables.  Je leur laisse amener les assiettes et les cafés et moi je me consacre au reste, précise-t-il. L’objectif dans le futur c’est qu’ils prennent les commandes et développent leurs compétences à leur rythme.  , Morbihan. Ce restaurant donne sa chance au handicap - Pontivy.maville.com
  • Il y a toujours dans l'être le plus fort une faiblesse à dorloter. De Jean Adrien / Fé

Images d'illustration du mot « dorloter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dorloter »

Langue Traduction
Corse pamper
Basque pamper
Japonais 甘やかす
Russe баловать
Portugais mimar
Arabe دلل
Chinois 宠爱
Allemand verwöhnen
Italien coccolare
Espagnol mimar
Anglais pamper
Source : Google Translate API

Synonymes de « dorloter »

Source : synonymes de dorloter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dorloter »



mots du mois

Mots similaires