La langue française

Bouchonner

Sommaire

  • Définitions du mot bouchonner
  • Étymologie de « bouchonner »
  • Phonétique de « bouchonner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bouchonner »
  • Citations contenant le mot « bouchonner »
  • Images d'illustration du mot « bouchonner »
  • Traductions du mot « bouchonner »
  • Synonymes de « bouchonner »

Définitions du mot bouchonner

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUCHONNER1, verbe trans.

A.− Bouchonner un cheval. Frotter son poil, le frictionner, le plus souvent avec un bouchon* de paille, pour nettoyer sa peau, lustrer son poil, activer la circulation ou le sécher (cf. brosser, étriller) :
1. Sans cesse, on le voyait l'essuyer, l'astiquer; à l'arrivée surtout, de même qu'on bouchonne les bêtes fumantes d'une longue course, il la frottait vigoureusement, il profitait de ce qu'elle était chaude pour la mieux nettoyer des taches et des bavures. Zola, La Bête humaine,1890, p. 116.
2. le chevalier. − Je me suis permis de mettre mon cheval dans votre grange. (...). auguste. − Je vais le bouchonner, seigneur. le chevalier. − C'est fait. Merci. Je le bouchonne moi-même, à l'ardennaise. Ici vous les bouchonnez à la souabe. Vous prenez le crin à contresens. Il devient terne. Surtout chez les rouans... Giraudoux, Ondine,1939, I, 2, p. 17.
P. compar. :
3. Grayson répéta sa phrase aux graisseurs qui bouchonnaient les appareils comme l'on fait à un cheval après une longue course. Peisson, Parti de Liverpool,1932, p. 209.
Emploi abs. Les garçons d'écurie étrillaient et bouchonnaient ... (Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 161).
1. P. ext.
Bouchonner qqn.Le frotter vigoureusement avec serviette, eau de cologne, etc. Synon. frictionner :
4. Lorsqu'ils avaient suffisamment ruisselé, ils s'abandonnaient aux mains de leurs masseurs attitrés, qui (...) les savonnaient, les bouchonnaient, les strigilaient, les douchaient, les frottaient et les précipitaient enfin, brûlants, meurtris, pantelants, dans la piscine glacée. R. Martin du Gard, Devenir,1909, p. 60.
5. Au bout d'un petit quart d'heure, il était couvert de sueur. Il se précipitait alors dans les bras de sa femme qui l'attendait avec un flacon d'eau de Cologne et des serviettes chaudes, puis le bouchonnait longuement. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Désert de Bièvres, 1937, p. 131.
Emploi pronom. Se bouchonner :
6. − « Je viens de rentrer. J'étais fait comme un voleur », cria-t-il, de loin, en s'ébrouant sous le robinet. Il reparut bientôt, vêtu d'une chemise propre, et achevant de se bouchonner la tête à grands coups de serviette. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 642.
Rare
a) Bouchonner (son œil, sa nuque, etc.). Tamponner, essuyer :
7. Touché ou non, Dhurmer devait se considérer comme giflé; c'est ce que Justinien, tout en bouchonnant son œil, s'efforçait de lui faire comprendre. C'était une question de dignité. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1174.
Emploi pronom. :
8. Il avait l'air exténué, tout à coup. Il sortit son mouchoir, et se bouchonna le visage, la nuque. R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 141.
b) [Le compl. d'obj. désigne une chose] Frotter, astiquer :
9. Les colonnes astiquées ont pris une teinte admirable, et quand on aura achevé de les bouchonner, elles pourront mystifier les antiquaires les plus durs à cuire. Mérimée, Lettres aux Antiquaires de L'Ouest,1870, p. 116.
10. ... Péan lavait à grande eau ses abattis, se curait les ongles, se mouchait dans un bruit de tonnerre, bouchonnait les taches écarlates de son plastron, de son gilet, de son pantalon, et s'en allait... L. Daudet, Devant la douleur,1931, p. 66.
2. Fig., vieilli, fam. Bouchonner qqn
a) [Le compl. d'obj. désigne un enfant] Dorloter, câliner :
11. Je permets gentiment qu'on me mette mes souliers, des gouttes dans le nez, qu'on me brosse et qu'on me lave, qu'on m'habille et qu'on me déshabille, qu'on me bichonne et qu'on me bouchonne; ... Sartre, Les Mots,1964, p. 18.
b) [Le compl. d'obj. désigne une femme] :
12. Imaginez-vous me voir avec ma mine étique et tout l'ensemble de mes grâces, contrefaisant le jeune neveu dévoué, caressant, baisant, bouchonnant cette grosse femme dont la familiarité se répandrait bientôt en mots grossiers ou impurs... M. de Guérin, Correspondance,1839, p. 381.
13. Mademoiselle Michonnet Est une actrice folichonne. Autrefois chacun bichonnait Mademoiselle Michonnet. Le public, qui la bouchonnait, Dans ses dents aujourd'hui mâchonne. Mademoiselle Michonnet Est une actrice folichonne. Banville, Odes funambulesques,Triolets, 1859, p. 222.
B.− Vx, rare. [Le compl. d'obj. désigne du tissu] Froisser, chiffonner. Bouchonner du linge; bouchonner un vêtement (Rob.). Synon. mettre en bouchon* (cf. bouchonné) :
14. Madame, bouchonnant sa serviette et la posant sur la table. − Bien mauvaise, Marie, votre omelette... La Petite lune,1878-79, no10, p. 3.
Rem. 1. Néol. d'aut., « remplir d'un bouchon (de paille) » :
15. Jeuselou chausse ses souliers, qu'il bouchonne de foin, pour marcher plus coitement, ... Pourrat, Gaspard des Montagnes,La Tour du Levant, 1931, p. 228.
Rem. 2. Lar. encyclop. atteste l'emploi du terme en technol. pour signifier « substituer un bouchon de bois sain à un nœud, dans une planche ou dans une feuille de placage » (cf. bouchonnage rem. et bouchonneux rem.).
PRONONC. ET ORTH. : [buʃ ɔne], (je) bouchonne [buʃ ɔn]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. bouchoner avec un seul n.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1425 dr. féod. « marquer d'un bouchon de paille (un héritage saisi) » (Etat de dépense des officiers du domaine d'Orléans, apr. Le Clerc de Douy, t. 1, fo91 rodans Gdf. Compl.), attest. isolée; signalé comme terme de coutumes (Orléanais) dans Ragueau-Lauriere, Gloss. de dr. fr., Niort, 1882, p. 91; 2. 1669 « mettre en bouchon, chiffonner » (Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr., Bâle d'apr. FEW), qualifié de ,,vieilli`` dans Pt Rob.; 3. a) 1551 « frotter avec un bouchon de paille » (Cotereau, trad. Columelle, II, 3 dans Hug.); b) 1662 « couvrir de caresses, cajoler » (Molière, L'Éc. des femmes, Paris, Hachette, 1910, V, p. 4). Dér. de bouchon* au sens de « poignée de paille »; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 28.

BOUCHONNER2, verbe intrans.

NAVIGATION. néol. [Le suj. désigne une embarcation] Flotter, danser sur l'eau à la manière d'un bouchon, sans se retourner. Synon. faire le bouchon* :
1. Pendant ce temps, notre barcasse, que n'entraîne plus la chaloupe, bouchonne sur la vague, imposant un dernier tourment, un suprême passage à tabac, à tous les rescapés. J. et J. Tharaud, Cruelle Espagne,1937, p. 110.
2. Sa barque [de MeMéliset] (...) on la voyait partout (...) maniée à merveille, bouchonnant-ci, bouchonnant-là et franchissant les pires chenaux en quatre coups de godille. H. Bazin, Qui j'ose aimer,1956, p. 27.
Prononc. : [buʃ ɔne], (je) bouchonne [buʃ ɔn]. Étymol. et Hist. 1937, supra. Dér. de bouchon*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

bouchonner \bu.ʃɔ.ne\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en bouchon, chiffonner.
    • Bouchonner du linge.
  2. Frotter avec un bouchon de paille.
    • Bouchonner un cheval
    • Cet homme robuste et noir qui, lorsque le train s’arrête, […] nettoie et soigne encore la machine comme un cavalier bouchonnerait sa monture après la course faite. — (Jules Claretie, Le Train 17, 1877)
    • Un instant plus tard, tandis que mon grand-père bouchonnait le cheval, nous pénétrâmes dans la salle de l’auberge. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, pages 166-167)
    • Il bouchonna son cheval avec une poignée de bruyère et roula son porte-manteau. — (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 11)
    • À la naissance, bouchonnez le jeune [chevreau] avec de la paille, désinfectez le cordon ombilical et apprenez-lui à téter. — (Question-réponse, in Le Chasseur français, juillet 2015)
  3. (Vieilli) Caresser, cajoler.
    • Tu le seras toujours, va, je te le proteste ;
      Sans cesse, nuit et jour, je te caresserai,
      Je te bouchonnerai, baiserai, mangerai ;
      Tout comme tu voudras, tu pourras te conduire :
      Je ne m’explique point, et cela, c’est tout dire.
      — (Molière, L’École des femmes)
    • Je permets gentiment […] qu’on me bichonne et qu’on me bouchonne ; je ne connais rien de plus amusant que de jouer à être sage. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 25.)
  4. (Intransitif) Faire le bouchon, flotter sans se retourner.
    • Travaillé par son atavisme riverain, maître Ténor ne quittait sa toge que pour chausser ses bottes de caoutchouc et passer des méandres de la procédures à ceux de la rivière. Sa barque à cul coupé, couleur grenouille, on la voyait partout, enfoncée jusqu’aux tolets par cent kilos d’homme de loi et pourtant maniée à merveille, bouchonnant ci, bouchonnant là et franchissant les pires chenaux en quatre coups de godille. — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. pp. 37-38.)[1]
  5. (Intransitif) Former un bouchon routier, un embouteillage.
    • Cela va bientôt bouchonner au tunnel de Fourvière.

Verbe

bouchonner transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. (Melesse) Variante dans une graphie inconnue de bouchoner (graphie ABCD).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUCHONNER. v. tr.
Mettre en bouchon, chiffonner. Bouchonner du linge. Bouchonner un cheval, Le frotter avec un bouchon de paille.

Littré (1872-1877)

BOUCHONNER (bou-cho-né) v. a.
  • 1Mettre en bouchon, en paquet, chiffonner.
  • 2Bouchonner un cheval, le nettoyer avec un bouchon de paille.
  • 3 Familièrement, cajoler, caresser. Je te bouchonnerai, baiserai, mangerai, Molière, Éc. des f. V, 4. Vieux en ce sens.
  • 4Se bouchonner, v. réfl. Un verrat enveloppé de fange Se bouchonne partout, Régnier, Sat. X.

HISTORIQUE

XVIe s. Il la vous bouchonne, il la vous estrille, il la traite si bien, qu'il sembloit qu'elle fust encore bonne beste, Despériers, Contes, XXVII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bouchonner »

(Date à préciser) Dénominal de bouchon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bouchon, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bouchonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouchonner buʃɔne

Évolution historique de l’usage du mot « bouchonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouchonner »

  • Et ça risque de sacrément bouchonner : 330 000 examens ont été annulés pendant le confinement. En comptant les nouveaux inscrits, le nombre de candidats en attente atteint les 400 000, selon Le Parisien. Et ce ne sont pas les mesures de protection strictes imposées par le gouvernement qui vont permettre de désengorger la situation rapidement.  midilibre.fr, Permis de conduire : les examens peuvent reprendre mais l'engorgement pourrait être "monstrueux" - midilibre.fr
  • Vous n’arrivez jamais à ouvrir du vin sans le bouchonner ou vous n’avez pas la force nécessaire ? L’adaptateur tire-bouchon « Vino » est ce qu’il vous faut pour ouvrir vos bouteilles sans aucun effort. Avec son design élégant en acier inoxydable brossé, il s’utilise de manière très simple sur la visseuse sans fil IXO.   Marie France, magazine féminin, 8 tâches du quotidien plus simples avec la visseuse sans fil IXO de Bosch - Marie France, magazine féminin
  • Pour passer le permis, c’est la même chose, les places sont réduites, et donc cela pourrait bouchonner dans quelques mois « on passe de 13 places disponibles à 10 pour le centre d’examen de Mamers cette semaine », 10 places pour 4 auto-écoles, mais ça, c’est pour cette semaine, quid de la semaine prochaine ? Pour l’instant, mystère. « Combler le retard, je n’y arriverai pas, il faudra travailler davantage ». Et pour certains établissements, les permis voitures ne sont pas la seule priorité, il y a aussi les examens motos et poids lourds. , Les auto-écoles déconfinées à Mamers sur les chapeaux de roue | Le Perche
  • En partie de la compétence de l'Agglo, ces travaux devraient débuter début juillet à hauteur du giratoire Dutac et de l’avenue de la Fontenelle, régulièrement inondés. Des travaux qui devraient passer par la déconnexion du bassin d’orage et la mise en place d’un plan de circulation. Et ce, pour une durée de deux mois. Avec déviation par le quartier Haxo et la Magdeleine. Aïe aïe, aïe, attention ça va bouchonner ! , Société | Épinal : gros chantier de réfection du faubourg de Nancy en juillet
  • Dans la vision d’Alain Fontanel et de Jean-Philippe Vetter, les commerçants strasbourgeois ont besoin de clients qui viennent surtout en voiture. Et s’ils ne respectent pas tout à fait ce qu’ils ont payé dans l’horodateur, la liste leur offre « un quart d’heure de tolérance ». De quoi augurer d’âpres négociations dans le contrat passé avec la redoutable société Streeteo, chargée de collecter la recette du stationnement. Pour ne pas faire bouchonner le client, la liste de droite compte rétropédaler au sujet de la piste cyclable de l’avenue des Vosges, acquise de haute lutte en 2018. Bref, un parti pris marqué pour la bagnole, qui tranche avec l’exercice du pouvoir par la droite de 2001 à 2008. La maire Fabienne Keller avait contribué à développer le vélo, diminué la place de la voiture et poursuivi les extensions de tram. Rue89 Strasbourg, Commerçants chouchoutés, boulevard pour l'auto, frein au vélo... Si Strasbourg passe à droite
  • La journée de samedi est classée orange au niveau national, aussi bien dans le sens des départs que des retours. Les départs seront concentrés de la matinée au milieu d'après-midi. Dès 6 heures du matin, il y avait de l'attente au péage de Villefranche-sur-Saône et l'A7 commençait à bouchonner du côté de Valence. Bison Fûté conseillait de quitter les grandes métropoles avant 9 heures. Europe 1, Ça bouchonne sur les routes ! Le point sur le trafic pour ce week-end

Images d'illustration du mot « bouchonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bouchonner »

Langue Traduction
Anglais caress
Portugais esboçando
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouchonner »

Source : synonymes de bouchonner sur lebonsynonyme.fr
Partager