Pouponner : définition de pouponner


Pouponner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

POUPONNER, verbe

Le plus souvent fam.
A.− Empl. trans. S'occuper maternellement d'un bébé, le choyer, le dorloter. Sa Lolita de deux mois (...) qu'elle [l'actrice Isabelle Huppert] vient d'arrêter de pouponner pour jouer un personnage vénéreux dans « Cache-Cache », le nouveau film de Christine Pascal (Madame Figaro,17 déc. 1983, no12221, p. 57, col. 4).
En partic. Câliner, bercer un bébé. Quand la Vierge passa devant lui [un arbre], assise sur l'âne et pouponnant Jésus, il s'inclina jusqu'à terre et adora (Arnoux, Calendr. Fl.,1946, p. 189).Elle fit le geste de pouponner un enfant dans le creux de son bras (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 137).
B.− Empl. intrans.
1. Qqf. péj. S'occuper d'un bébé, d'un jeune enfant ou de jeunes enfants. Les femmes, j'entends celles qui sont occupées à chiffonner et à pouponner, ne comprendront sans doute jamais bien pourquoi les hommes vont au café et jouent aux cartes (Alain, Propos,1909, p. 48).Elle a (...) lu dans les magazines qu'il y avait des hommes qui pouponnaient, langeaient, donnaient le biberon (Fr. Dorin, Va voir maman... Papa travaille!Paris, Presses Pocket, 1978 [1976], p. 48).
2. Fam. [En parlant d'une femme] Attendre un enfant. [La République démocratique allemande] a construit (...) des logements occupant les hommes et incitant les femmes à pouponner, sûres qu'elles sont de disposer d'un espace décent pour accueillir l'enfant, ses frères et sœurs (L'Est Républicain,26 janv. 1987, p. 14, col. 3).
Prononc. et Orth. : [pupɔne], (elle) pouponne [pupɔn]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) 1810 trans. « traiter comme un poupon, choyer, dorloter » (Molard, Mauv. lang. corr., p. 218); b) 1891 intrans. « s'occuper d'un bébé » (Coulabin, Dict. loc. pop. Rennes); 1914 trans. « s'occuper d'(un bébé) » (Hourticq Hist. art, Fr., p. 278); 2. 1903 intrans. « être, devenir enceinte » (Nouv. Lar. ill.). Dér. de poupon*; dés. -er.
DÉR.
Pouponnage, subst. masc.,fam., qqf. péj. Action de pouponner (supra A). Lui est mort, et elle (...) épouse tardive, à la maternité rendue impossible par ses organes douloureux, stériles et finalement ectomisés, elle n'a sans doute jamais espéré d'autre joie, parmi celles du mariage, que de pouponner l'enfant d'une autre et, passé l'âge du pouponnage, l'enfant d'une autre lui a donné des coups de pied dans le ventre (A. Sarrazin, La Traversière,Paris, J.-J. Pauvert, 1966, p. 14).Panique latente chez les hommes : si ça continue, que leur restera-t-il? La collaboration, le droit au ménage, au pouponnage et à la fréquentation obligatoire des maternités (Le Figaro Magazine,26 avr. 1986, p. 140, col. 3). [pupɔna:ʒ]. 1reattest. 1966 (A. Sarrazin, loc. cit.); de pouponner, suff. -age*.

Pouponner : définition du Wiktionnaire

Verbe

pouponner \pu.pɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Caresser, dorloter.
    • C’est la joie de cette mère de pouponner son dernier-né.

pouponner intransitif

  1. (Figuré) S’occuper d’un bébé.
    • Restait l’élevage. Pouponner, disaient-elles, la logeuse, ma belle-mère. Gracieux, pouponner, joujou, risette, dodo l’enfant do. Trop énorme pour y croire. Je découvre la journée rythmée par six changes et six biberons, la bonne volonté n’y a rien fait, mon lait a séché en dix jours. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 408)
    • Les quelques pères, pionniers, qui ont osé exprimé leurs émotions ou leur envie de pouponner, ont été qualifiés de « papas poules ». On pouvait rire, se gausser de ces nouveaux pères qui inventaient un nouveau rapport à l'enfant. — (Catherine Sellenet, Intoduction, dans Les pères en débat, sous la direction de Catherine Sellenet, Éditions Erès, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pouponner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

POUPONNER. v. tr.
Caresser, dorloter. C'est la joie de cette mère de pouponner son dernier-né.

Étymologie de « pouponner »

Étymologie de pouponner - Wiktionnaire

Dénominal de poupon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pouponner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pouponner pupɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « pouponner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe pouponner

Citations contenant le mot « pouponner »

  • En attendant de pouponner, Laura Lempika s’accorde du bon temps avec Manon Marsault. Enceintes en même temps, elles ne seront pas au casting de cette saison 5 des Marseillais vs le reste du monde. Mais elles ne s’ennuient pas pour autant. Non, les deux copines ont décidé de s’installer ensemble, le temps du tournage. StarMag.com, Laura Lempika et Nikola Lozina partage une photo du baby bump, découvrez le cliché qui enflamme la toile en avant première !
  • Après six mois à pouponner, Marine Mestre est de retour parmi nous. Déjà maman d’une petite fille, Louane, un second événement est arrivé dans sa vie, avec la naissance d’un petit garçon, Orian, qui comble de joie Marine et son compagnon Rémi Mendoza. Derrière son bureau, c’est avec un visage souriant et des yeux pétillants et surtout avec professionnalisme qu’elle accueille les habitants. lindependant.fr, Marine Mestre de retour au secrétariat de mairie - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « pouponner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pouponner »

Langue Traduction
Corse pamper
Basque pamper
Japonais 甘やかす
Russe баловать
Portugais mimar
Arabe دلل
Chinois 宠爱
Allemand verwöhnen
Italien coccolare
Espagnol mimar
Anglais pamper
Source : Google Translate API

Synonymes de « pouponner »

Source : synonymes de pouponner sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires