La langue française

Réintégrer

Sommaire

  • Définitions du mot réintégrer
  • Étymologie de « réintégrer »
  • Phonétique de « réintégrer »
  • Citations contenant le mot « réintégrer »
  • Traductions du mot « réintégrer »
  • Synonymes de « réintégrer »
  • Antonymes de « réintégrer »

Définitions du mot réintégrer

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉINTÉGRER, verbe trans.

A. − DR., ADMIN.
1. Remettre, rétablir quelqu'un dans la possession, dans la jouissance intégrale d'un bien, d'un état, d'une qualité. Réintégrer qqn dans la nationalité française. Il a été réintégré par arrêt dans cette terre. On l'a réintégré dans la possession, dans la jouissance de ses biens (Ac.). En aucun cas la prescription de la peine ne réintégrera le condamné dans ses droits civils pour l'avenir (Code civil, 1804, art. 32, p. 8).
2. En partic. Rétablir après un congé, une disponibilité, ou après annulation d'une décision de révocation, un fonctionnaire dans son emploi, dans ses fonctions. Il avait été destitué injustement, on vient de le réintégrer dans ses fonctions (...), de le réintégrer (Ac.1835-1935).On me réintégra enfin dans mon ministère d'état (Chateaubr.,Mém., t. 3, 1848, p. 83).Adopter à nouveau, reprendre ses fonctions habituelles. En réintégrant son vrai domaine, en devenant le créateur de meubles et d'objets mobiliers (...) le décorateur renonce à son rôle d'amuseur et ambitionne une tâche plus haute, aussi haute que celle de l'architecte (Arts et litt., 1935, p. 84-3).
B. − Replacer au même endroit.
1. Rentrer dans, revenir à. Il avait tout à fait l'air, réintégrant ainsi le logis de Monsieur de Meillan, du pigeon volage de la fable, qui a eu tort d'abandonner le nid natal (Miomandre,Écrit sur eau, 1908, p. 179).Réintégrer le domicile conjugal. Revenir, spontanément ou par décision de justice, au domicile conjugal (d'apr. Ac. 1878, 1935). J'ai été condamnée à réintégrer le domicile conjugal (Meilhac, Halévy,Boule, 1875, IV, 7, p. 138).[Dans un cont. métaph.] Il leur semblait, me dirent-ils ensuite, redescendre d'un sommet de béatitude, vers une étroite et sombre vallée, réintégrant cette geôle qu'on est à soi-même, d'où ne pouvoir plus s'échapper (Gide,Thésée, 1946, p. 1440).
2. Vieilli. Réintégrer (qqn) dans les prisons. Remettre en prison (d'apr. Ac. 1798-1878).
3. CHIR. [Le compl. désigne une partie du corps hum.] Le traitement chirurgical se propose de faire disparaître la hernie en réintégrant dans la cavité abdominale l'estomac et en resserrant l'orifice diaphragmatique œsophagien (Quillet Méd.1965, p. 145).
4. Vx. [Le compl. désigne un objet] Faire réintégrer des meubles. ,,Les faire remettre dans le lieu d'où ils avaient été enlevés`` (Ac. 1835, 1878).
C. − Au fig. Replacer. C'est au contraire en réintégrant l'évolution des mathématiques dans le développement social que l'on peut parvenir à comprendre comment (...) elles ont acquis peu à peu une ampleur prodigieuse (Gds cour. pensée math., 1948, p. 512).La théorie symboliste (...) est bien près de nous donner une réponse (...), en réintégrant du même coup un vieux langage dans un moderne, en renouant le fil d'une tradition en voie de disparition avec l'une des disciplines les plus actuelles: la psychanalyse (Barbault,De psychanal. à astrol., 1961, p. 27).
Prononc. et Orth.: [ʀeε ̃tegʀe], (il) réintègre [-ε:gʀ ̥]. Ac. 1694, 1718: reintegrer; dep. 1740: réintégrer. Conjug. v. abréger. Étymol. et Hist. 1. 1352 « rétablir dans son état premier » (Lett., ap. Aug. Thierry, Mon. du Tiers État, IV, 637 ds Gdf. Compl.) − 1660, Oudin Fr.-Esp.; 2. a) 1534 « remettre quelqu'un dans la possession d'une chose dont il a été dépouillé » (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder et M. A. Screech, chap. 47); b) 1690 spéc. être réintégré en prison (Fur.); c) 1874 réintégrer son domicile (Verne, Île myst., p. 266). Empr. au lat. médiév.reintegrare « réparer, restaurer » (ixes. ds Latham), du lat. class. redintegrare « recommencer, rétablir, renouveler » (de integrare « réparer, remettre en état », de integer « intact, n'ayant subi aucune atteinte, entier »). Fréq. abs. littér.: 213. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 188, b) 237; xxes.: a) 395, b) 378.
DÉR.
Réintégrable, adj.[Corresp. à supra A] Qui peut être réintégré. (Ds Lar. encyclop.). [ʀeε ̃tegʀabl̥]. 1reattest. 1845 (Besch.); de réintégrer, suff. -able*.
BBG.Quem. DDL t. 7.

Wiktionnaire

Verbe

réintégrer \ʁe.ɛ̃.te.ɡʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Remettre, rétablir quelqu’un dans la possession d’une chose dont il avait été dépossédé.
    • Out-el-Kouloub, quant à elle, n’est pas à proprement parler une femme engagée politiquement. Elle se préoccupe du politique en luttant contre les aliénations de l’être afin de réintégrer la femme dans la vie de la cité. — (Élodie Gaden, Out-el-Kouloub, romancière égyptienne, musulmane, de langue française : l'altérité culturelle au sein de l’histoire littéraire des femmes françaises, dossier n° 7, LHT, 1er janvier 2011)
    • Il a été réintégré par arrêt dans cette terre.
    • On l’a réintégré dans la possession, dans la jouissance de ses biens.
    • Il fut réintégré dans ses droits.
  2. Rentrer, revenir dans l'endroit où l'on doit être.
    • Réintégrer le domicile conjugal.
  3. (Familier) Rétablir dans son emploi, dans sa fonction.
    • Les patrons répondent alors par le licenciement de tous les ouvriers, plongeant toute une population dans la misère. […]. Après un conflit très dur qui durera jusqu'au 18 octobre, une partie seulement des ouvriers sera finalement réintégrée après avoir obtenu les augmentations de salaire de 6 à 10%. — (François Auvray, 1936, ils ont osé, ils ont gagné: histoire des grèves en Seine-Inférieure, Institut CGT d'histoire sociale de Seine-Maritime, 2006, page 85)
    • Après des démarches administratives pour être réintégré, je reste dans l'Académie de Nancy-Metz mais je n'ai plus mon poste gérômois. — (Stessy Speissmann redevient enseignant, Vosges Matin, 15 mai 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉINTÉGRER. v. tr.
T. de Jurisprudence. Remettre, rétablir quelqu'un dans la possession d'une chose dont il avait été dépossédé. Il a été réintégré par arrêt dans cette terre. On l'a réintégré dans la possession, dans la jouissance de ses biens. Il fut réintégré dans ses droits. Réintégrer le domicile conjugal se dit d'une Femme qui, spontanément ou par décision de justice, rentre au domicile de son mari.

RÉINTÉGRER se dit aussi, dans le langage courant, en parlant des Personnes qu'on rétablit dans leur emploi, dans leurs fonctions. Il avait été destitué injustement, on vient de le réintégrer dans ses fonctions ou, absolument, de le réintégrer.

Littré (1872-1877)

RÉINTÉGRER (ré-in-té-gré) v. a.

Il se conjugue comme intégrer.

  • 1Rendre entier de nouveau. C'est d'après les nouvelles connaissances qui nous ont été rapportées que je vais tâcher de réintégrer les choses dans la plus exacte vérité, Buffon, De l'homme, variétés.
  • 2 Terme de jurisprudence. Rétablir quelqu'un dans la possession d'une chose dont on l'avait dépouillé. Un arrêt l'a réintégré dans cette terre. Enfin je fus admis à la communion et réintégré dans mes droits de citoyen, Rousseau, Confess. VIII.

    Faire réintégrer des meubles, les faire remettre dans le lieu d'où ils avaient été enlevés.

    On dit qu'un homme a été réintégré en prison, pour dire qu'il a été remis en prison, après en être sorti à caution par un arrêt surpris.

  • 3Dans le langage général, rendre un emploi à quelqu'un qui en avait été privé. Après enquête on l'a réintégré dans ses fonctions.
  • 4 Terme de mathématique. Intégrer de nouveau. Je veux réintégrer cette quantité pour voir si j'obtiendrai le même résultat que par une première intégration.
  • 5Se réintégrer, v. réfl. Être réintégré, réparé. Les membres de la salamandre qui [coupés] se réintègrent, avant que de paraître à nos yeux sous leur véritable forme, Bonnet, 2e mém. reprod. salamandres.

HISTORIQUE

XVe s. Il recouvra et remist en sa main les diverses parties de sa terre, qui à tort estoient usurpées par ses anciens ennemys, et reintegra sa couronne en si peu de temps que pensée de homme ne le pourroit croire, le Jouvencel, f. 9, dans LACURNE. Un roy doit avoir par escript et savoir les vrayes mectes [limites] de son royaume, et, se il en eschappe aucune chose, le reintegrer et non souffrir que rien s'en aliene, Bibl. des ch. 6e série, t. II, p. 144.

XVIe s. De tels delicts appartenant au roy, les gens d'eglise sont tenus repondre pour la prinse de leur temporel ; et, quand ils ont respondu, s'ils sont trouvez coulpables, leur temporel est gouverné par la main du roy, jusques à ce qu'ils ayent reintegré ce qui est à reintegrer et payé l'amende, Gr. coust. de France, I, 3. [Picrochole] esperant estre, à leur venue [des grues], reintegré à son royaulme, Rabelais, Garg. I, 49. Ils resolurent d'aller donner le bonjour à leurs femmes, et reintegrer les amours conjugales, rentrant en leur ancien menage, Yver, p. 649.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

RÉINTÉGRER. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Que leur dite loy voulussions remettre et reintegrer ou plus près de la loy dont ils usoient anciennement, Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 713.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réintégrer »

(Siècle à préciser) Du latin redintegrare devenu reintegrare en bas latin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. reintegrar ; portug. redintegrar ; ital. reintegrare ; du lat. redintegrare, de re ou red, et integrare, dénominatif d'integer (voy. ENTIER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « réintégrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réintégrer reɛ̃tegre

Citations contenant le mot « réintégrer »

  • Chez les peuples primitifs, on ne réveille jamais un dormeur, car son âme est alors absente et peut ne pas avoir le temps de réintégrer son enveloppe. De James George Frazer / Le Rameau d'or
  • BERLIN, 27 juillet (Reuters) - Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a rejeté lundi une proposition du président américain Donald Trump visant à inviter le président russe Vladimir Poutine à réintégrer le G7. , Berlin rejette la proposition US de réintégrer la Russie au G7-ministre | Zone bourse
  • Le 13 juillet, le commandant Joseph Banke a envoyé un message vidéo au personnel de la base pour expliquer la décision de réintégrer M. Mihajlovic. C’est cette vidéo qui a dérangé certains matelots de la base, qui croient que leurs dirigeants ont manqué de transparence dans ce dossier et qu’ils ne les ont pas prévenus que M. Mihajlovich avait été réhabilité. Radio-Canada.ca, La réintégration d’un réserviste au passé extrémiste crée un malaise dans son équipage | Radio-Canada.ca
  • Dans un arrêt du 8 juillet, le Conseil d’État précise les obligations qui pèsent sur les collectivités territoriales pour réintégrer dans son cadre d’emplois d’origine une fonctionnaire en fin de détachement sur un emploi fonctionnel. , Obligations de réintégration en fin de détachement sur emploi fonctionnel - Administratif | Dalloz Actualité
  • Ce dimanche, aux alentours de 16 h, douze hommes ont alors refusé de réintégrer leurs cellules et ont décidé de demeurer dans l’espace de promenade afin de protester contre ces mesures de distanciation. Le personnel pénitentiaire spinalien s’est alors équipé le temps que l’équipe régionale d’intervention et de sécurité arrive en provenance de Strasbourg. , Faits-divers - Justice | Douze détenus refusent de réintégrer leurs cellules à la prison d’Épinal : un blessé

Traductions du mot « réintégrer »

Langue Traduction
Anglais reinstate
Espagnol reintegrar
Italien reinstate
Allemand wieder einsetzen
Chinois 恢复
Arabe إعادة
Portugais restabelecer
Russe восстанавливать
Japonais 復活させる
Basque berrezarri
Corse ritorna
Source : Google Translate API

Synonymes de « réintégrer »

Source : synonymes de réintégrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réintégrer »

Partager