La langue française

Décorum

Sommaire

  • Définitions du mot décorum
  • Étymologie de « décorum »
  • Phonétique de « décorum »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décorum »
  • Citations contenant le mot « décorum »
  • Traductions du mot « décorum »
  • Synonymes de « décorum »
  • Antonymes de « décorum »

Définitions du mot décorum

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCORUM, subst. masc.

A.− Ce qui orne, décore.
1. Rare. Beauté de l'aspect extérieur :
1. Dans tout bien moral, il y a de la beauté, et les Grecs ont raison; le beau, le « decorum », restera donc pour eux un caractère du bien : il est le resplendissement de la beauté intelligible, ... Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,1932, p. 119.
2. Péj. Éclat pompeux des apparences, luxe ostentatoire. Nous avons une cuisinière et un domestique, il faut garder le décorum, papa est baron (Balzac, Goriot,1835, p. 120).
B.− Ce qui sied, convient.
1. Ensemble des règles de bienséance qu'il convient d'observer dans une bonne société ou dans certaines circonstances. Tout le monde se leva malgré le décorum (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 141).Combien d'abjection discrète et sournoise se dissimule souvent derrière l'hypocrite couverture du décorum de la décence bourgeoise? (Gide, Journal,1933, p. 1177).
2. Spéc. Étiquette, protocole, cérémonial, formalités auxquels sont astreints les personnages officiels. Lassalle ne se compromet jamais avec nous devant le front de ses troupes. Le décorum démocratique le lui défend (Vogüé, Morts,1899, p. 337).Tout ça c'est des chinoiseries! Que des formalités banales! C'est pour l'extérieur! Pour la forme! Faut pas vous frapper! Ils vont vous relâcher tout de suite! C'est un décorum! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 657):
2. Il y a dans tout ce qui se fait ou se débite en France devant le public quelque chose de conventionnel d'emphatique et de faussement noble (...). On retrouve partout ces habitudes de faire tout avec apparat, ce besoin de jeter de la poudre aux yeux, que l'on déguise sous le nom de bienséance, de décence, de décorum. Delécluze, Journal,1827, p. 398.
Prononc. et Orth. : [dekɔ ʀ ɔm]. Cf. album. Buben 1935. § 102, rappelle que, jusqu'au xviies., on prononce les finales lat. -am, -em, -en, -im, -om comme des voyelles nasales. Depuis, on prononce une voyelle orale suivie d'une consonne nasale distinctement prononcée. Étymol. et Hist. 1. 1587 [éd. 1602] « ensemble des règles de bienséance » (P. Crespet, Le Jardin de plaisir, II, 113 ds R. Philol. fr., t. 45, 1933, p. 139); 2. 1835 « aspect extérieur brillant, pompeux » (Balzac, op. cit., p. 28); 3. 1889 « apparat officiel, protocole » (Loti, Au Maroc, p. 178). Empr. au lat. class. decorum, neutre substantivé de l'adj. decorus « qui convient » et « orné, paré ». Fréq. abs. littér. Décorum : 61. Decorum : 4. Bbg. Vaganay (H.). Notes sur la lang. du 16es. R. de Philol. fr. 1933, t. 45, p. 139.

Wiktionnaire

Nom commun

décorum \de.kɔ.ʁɔm\ masculin

  1. Ensemble des bienséances à observer dans une bonne société.
    • Ses deux idoles […] profitaient du moins de cette somptueuse chaumière où des rois déchus auraient pu conserver la majesté des choses autour d’eux, espèce de décorum qui manque souvent aux gens tombés. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La religion était, pour la plupart d’entre nous, associée à des sentiments de discipline et de décorum. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 129)
    • J’aurais sans doute du bonheur
      Et peut-être la Croix d’Honneur
      À chanter avec décorum
      L’amour qui mène à Rome
      — (Georges Brassens, Le Pornographe)
  2. Étiquette à laquelle sont astreints les personnages officiels.
    • Il convenait, au reste, […], que ce premier mouvement l’avait entraîné au-delà des bornes du décorum. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Monsieur André, l’Inspecteur le lui répète chaque fois, devrait savoir que la cravate fait partie de la civilisation, que ce soit une lavallière, un nœud droit ou une régate et que le décorum est lié à la fonction publique. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCORUM. (UM se prononce OME.) n. m.
T. emprunté du latin. Ensemble des bienséances à observer dans une bonne société. Garder, observer le décorum. Ce vieillard est très soucieux du décorum. Il est ignorant du décorum. Les lois, les règles du décorum. Il se dit aussi de l'Étiquette à laquelle sont astreints les personnages officiels. Décorum royal. Décorum présidentiel.

Littré (1872-1877)

DÉCORUM (dé-ko-rom') s. m.
  • Ce qui convient et décore. Observer le décorum. Il faut garder le décorum pour la province, Sévigné, 184. Non, mais il faut sans cesse Garder le décorum de la divinité, Molière, Amph. Prol. Vous éprouvez l'attendrissement comme nous ; mais vous gardez votre décorum, Voltaire, Roi de Pr. 216. Exhortez-le à garder le décorum philosophique, Rousseau, Hél. I, 46. J'ai, sans m'intimider, en traitant cette affaire, Gardé le décorum et parlé hautement, Dufrény, Mariage fait et rompu, II, 9.

    Il n'a pas de pluriel.

HISTORIQUE

XVIe s. Pour contenter ceste docte assemblée et garder le decorum et la dignité du rang que je tiens en l'eglise, Sat. Mén. Harangue de Pelvé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉCORUM. Ajoutez : - REM. Le Poussin a employé ce mot dans le sens de décoration. Puis viennent l'ornement, le décorum, la beauté, la grâce, la vivacité, le costume, la vraisemblance et le jugement partout, Lett. du Poussin, 7 mars 1665, dans J. DUMESNIL, Hist. des amat. ital. p. 542.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décorum »

(Date à préciser) Du latin decorum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. decorum, neutre de decorus, ce qui orne, ce qui sied (voy. DÉCORER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « décorum »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décorum dekɔrym

Évolution historique de l’usage du mot « décorum »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décorum »

  • Dieu sait qu’on se passerait facilement de lui, mais comment ne pas l’inviter? La famille canadienne tient au décorum. Bon an mal an, ce Québec, on le supporte...  Le Journal de Montréal, Premier juillet | Le Journal de Montréal
  • “Les artistes sont émus même sans le décorum. Ils sont pris au dépourvu car normalement c’est quelque chose que vous partagez avec toute une salle qui frémit”, commente à l’AFP le président des Molières Jean-Marc Dumontet qui avait insisté pour que cette cérémonie se tienne pour “remettre le théâtre à l’honneur”. Le HuffPost, Aux "Molières 2020", Simon Abkarian et "Électre des bas-fonds" trois fois récompensés | Le HuffPost
  • Le conseil municipal d’installation de la ville de Tours l’est peut-être encore plus. D’abord car il concerne une ville de près de 140 000 habitants, un chiffre suffisant à lui-même pour comprendre les responsabilités qui appellent les élus. Ensuite car il se passe dans un décorum particulier, sous les ors de la République, dans la Salle des Fêtes et ses décorations imposantes. Une salle des fêtes où l’assemblée municipale prend une ampleur particulière. La séance de ce vendredi 03 juillet 2020, installant pour la première fois un maire écologiste, en la personne d’Emmanuel Denis n’a pas dérogé à la règle. 37 degrés, Tours : Le maire Emmanuel Denis et sa majorité officiellement investis - 37 degrés
  • Elle a du tempérament, ne paraît nullement intimidée par le décorum de la cour d'assises et n'hésite jamais dans ses réponses. Même quand l'avocat Eric Dupond-Moretti l'asticote sur ses « mensonges ». leparisien.fr, Boulogne : il est accusé d’avoir tenté de tuer son ex-compagne, elle témoigne à son procès - Le Parisien
  • À quelques heures de la première audience virtuelle, une chose est certaine : pas question de sacrifier le décorum qu’impose le plus haut tribunal du pays. Le premier magistrat estime que c’est d’une importance capitale. Radio-Canada.ca, Reprise des audiences de la Cour suprême du Canada, en mode virtuel | Coronavirus | Radio-Canada.ca
  • La normalité a presque retrouvé sa place dans le décorum. Les tours de cendrée se sont enchaînés, la sueur a perlé. Le rythme est vite revenu pour des athlètes qui ont poursuivi leur préparation durant le confinement, même si la donne avait radicalement changé. , Sport lorrain | Les préparations à l’ordre du jour pour l’AC Neufchâteau

Traductions du mot « décorum »

Langue Traduction
Anglais decorum
Espagnol decoro
Italien decoro
Allemand anstand
Chinois 礼仪
Arabe اللياقة
Portugais decoro
Russe приличия
Japonais 礼儀正しさ
Basque decorum
Corse decoru
Source : Google Translate API

Synonymes de « décorum »

Source : synonymes de décorum sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décorum »

Partager