La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sans-gêne »

Sans-gêne

Variantes Singulier Pluriel
Masculin sans-gêne sans-gênes

Définitions de « sans-gêne »

Trésor de la Langue Française informatisé

SANS-GÊNE, subst. inv.

A. − Subst. masc. Attitude d'une personne qui agit avec désinvolture ou avec une familiarité excessive. Synon. impolitesse, grossièreté.− Il s'agit de ton mariage, dit la cousine Bette (...) sans paraître offensée de la façon dont la baronne s'y prenait pour les renvoyer, en la comptant pour presque rien. La mise de cette cousine eût, au besoin, expliqué ce sans-gêne (Balzac,Cous. Bette, 1846, p. 3).Honteux d'une faiblesse aussi répugnante, il en accusait l'ambiance de Claquebue et le sans-gêne de la famille d'Honoré (Aymé,Jument, 1933, p. 191).
Rare, en bonne part. Synon. aisance, liberté.Ce sans-gêne ravissant et souverain de la rue qui met l'âme des Sévillans en continuelles vacances (Morand,Flagell. Séville, 1951, p. 255).
B. − Subst. Personne qui agit de la sorte. Philippe a bien mené cette affaire... Et je n'aurais pas cru que ce gros sans-gêne aurait si promptement réussi (Balzac,Rabouill., 1842, p. 533).
Empl. adj. Synon. culotté.Elle constate de près, myope et sans-gêne, la couleur de mes prunelles, assortie à celle de mes cheveux courts (Colette,Cl. ménage, 1902, p. 107).
C. − Subst. fém., CHAUSS. Chaussure basse, couvrant tout le pied, comportant un soufflet élastique de chaque côté de l'empeigne. Chaussures dites « sans-gênes », dessus cuir souple havane avec 2 soufflets élastiques, semelles et talons caoutch. (Tarif-album Manufrance, 1950, p. 154 ds Quem. DDL t. 16).
Prononc. et Orth.: [sɑ ̃ ʒ εn]. Att. ds Ac. 1935. Plur. v. sans-. Étymol. et Hist. 1. 1817 subst. « manière d'agir d'une personne qui ne se gêne pas » (Stendhal, Rome, Naples et Flor., t. 1, p. 346); 2. 1842 « personne qui se comporte de cette manière » ce gros sans-gêne (Balzac, loc. cit.). Comp. de sans* et de gêne*. Fréq. abs. littér.: 116. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

sans-gêne \sɑ̃.ʒɛn\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui ne se préoccupe que d’elle-même.
    • Cependant, il ne se masqua pas la vérité : il n'était pas prêt à déambuler dans une foule en compagnie de Cathy. Parce que des sans-gêne se complairaient à jouer les étonnés ou à lui poser des questions fines comme le gros sel ! — (Roger Beteille, Les pouvoirs de Jean, Éditions du Rouergue, 2016)

Nom commun 1 - français

sans-gêne \sɑ̃.ʒɛn\ masculin

  1. Manière d’agir sans s’imposer de gêne, sans s’inquiéter de l’embarras ou du déplaisir qu’on peut causer.
    • Sa stature est haute et sa physionomie mobile et expressive. Il a le laisser-aller, le sans-gêne, le déboutonné d'un grand seigneur qui parle devant des bourgeois. Il ne fait pas tant de façon avec eux , il se met à aise et cause tout comme s'il était en robe de chambre. — (Timon, dans Esquisses parlementaires, cité dans l'article « Fritz-James Édouard », dans la Biographie des hommes du jour, industriels, conseillers-d'État, etc., par Germain Sarrut & B. Saint-Edme, tome 4 - 1re part., Paris : chez Pilout, 1838, p. 130)
    • Il conservait son sans-gêne tranquille d’homme affairé, chez lequel des accidents pareils ne produisent plus d’autre sensation qu’un désir de se débarrasser au plus vite d’un devoir qui manque de gaîté. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Il est possible que, dans bien des cas, cet audacieux déploiement d’étendards, par une ville qui avait déjà capitulé, ne fût que le résultat du sans-gêne national. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 233 de l’édition de 1921)
    • Je revenais de Barcelone à Paris ; dans mon compartiment se trouvait un voyageur qu’à son accent, à la coupe de sa barbe et à ce sans-gêne qui tient lieu d’éducation surtout chez les Américains, je reconnus pour un yankee. — (Journal Al Galliner, Perpignan, 26 mars 1882)
  2. Accessoire de cotillon constitué d’un bec à anche, ou d’un sifflet, et d’un tube de papier ou de plastique enroulé sur lui-même, qui se déroule lorsque l’on souffle dans le bec, en émettant éventuellement un son.
    • Elle sortit du sac un sans-gêne — ce cotillon qui se déroule comme une langue en produisant un drôle de bruit. Elle souffla dedans. — (Anne Oliver, Un Noël brûlant, traduit de l'anglais (Australie/États-Unis), Éditions Harlequin, 2017)
    • Il avait fallu rire, un peu pompette, avec la famille et les amis, dire plein de bêtises, mettre un chapeau pointu, souffler dans des sans-gêne et même improviser une bataille de boules de cotillon. Bref, toute la panoplie des joyeux lurons du trente et un...[…]. — (Fabienne Kisvel, L'homme en bas de chez elle, Éditions Librinova, 2016, chap.Résolution.)
  3. (Vieilli) (Habillement) Chaussure basse, sans lacet, avec des élastiques d'aisance permettant un chaussage et un déchaussage rapide.
    • La chaussure sans-gêne est une chaussure basse et légère, portable à l'extérieur comme à l'intérieur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SANS-GÊNE. n. m.
Manière d'agir sans s'imposer de gêne, sans s'inquiéter de l'embarras ou du déplaisir qu'on peut causer. Le sans-gêne de cet homme est insupportable. Il est d'un sans-gêne incroyable.

Littré (1872-1877)

SANS-GÊNE (san-jê-n') s. m.
  • Habitude de ne pas se gêner, de ne pas observer les règles de la civilité. Il est d'un sans-gêne incroyable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sans-gêne »

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
 Composé de sans et de gêne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sans-gêne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sans-gêne sɑ̃sʒɛn

Citations contenant le mot « sans-gêne »

  • Il n'est pas d'invités plus désagréables que ces sans-gêne qui, par leur départ précipité, gâtent toute une soirée de plaisir. De Laetitia Filion / Amours Modernes
  • Ce qui nous distingue de nos prédécesseurs, c'est notre sans-gêne à l'égard du mystère. Nous l'avons même débaptisé ; ainsi est né l'absurde. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l'amertume

Images d'illustration du mot « sans-gêne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sans-gêne »

Langue Traduction
Anglais shamelessly
Espagnol descaradamente
Italien spudoratamente
Allemand schamlos
Chinois 无耻地
Arabe بلا خجل
Portugais descaradamente
Russe бесстыдно
Japonais 恥知らずに
Basque shamelessly
Corse vergogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « sans-gêne »

Source : synonymes de sans-gêne sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sans-gêne »

Sans-gêne

Retour au sommaire ➦

Partager