La langue française

Couvrant, couvrante

Sommaire

Définitions du mot couvrant, couvrante

Trésor de la Langue Française informatisé

COUVRANT, ANTE, part. prés., adj. et subst. fém.

I.− Part. prés. de couvrir*.
II.− Adj. [En parlant d'un vernis, d'une peinture, d'un enduit, etc.] Qui a la capacité de couvrir la teinte sous-jacente. Pouvoir couvrant en surface; bon pouvoir couvrant; peinture couvrante :
1. On se rend compte du pouvoir couvrant par opacité en appliquant les peintures sur un fond noir et en déterminant le nombre de couches nécessaires pour masquer le fond. Ch. Coffignier, Couleurs et peintures,1924, p. 589.
III.− Subst. fém.
A.− Fam. Pièce de tissu. Tirer la couvrante. Synon. couverture (cf. ce mot I) :
2. − Le père a vendu tous les meubles (...) on couchera par terre dans les couvrantes [dit Bernard à ses copains]... R. Fallet, Banlieue Sud-Est,1947, p. 188.
B.− Arg. Activité fictive dont on se couvre vis-à vis de la police. Synon. couverture (cf. ce mot II).[Devenu souteneur] ayant été inquiété par la poule, il avait eu l'idée de faire le taxi pour la couvrante (Simonin, Bazin, Voilà taxi!1935, p. 117).
Prononc. : [kuvʀ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Fréq. abs. littér. : 442. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 652, b) 666; xxes. : a) 643, b) 578.

Wiktionnaire

Adjectif

couvrant \ku.vʁɑ̃\

  1. Qui couvre.

Forme de verbe

couvrant \ku.vʁɑ̃\

  1. Participe présent du verbe couvrir.

Nom commun

couvrante \ku.vʁɑ̃t\ féminin

  1. (Argot) Couverture.

Forme d’adjectif

couvrante \ku.vʁɑ̃t\

  1. Féminin singulier de couvrant.

Nom commun

couvrante \ku.vʁɑ̃t\ féminin

  1. (Argot) Couverture.

Forme d’adjectif

couvrante \ku.vʁɑ̃t\

  1. Féminin singulier de couvrant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUVRIR. (Je couvre ; nous couvrons. Je couvrais. Je couvris. Je couvrirai. Couvre. Que je couvre. Que je couvrisse. Couvrant. Couvert.) v. tr.
Revêtir une chose de tel ou tel objet, de telle ou telle matière, en vue de la cacher de la conserver, de la fermer, etc. Couvrir un tableau. Couvrir de terre les racines d'un arbre. Couvrir un plat. Couvrir un pot. Couvrir un toit de tuiles, d'ardoises. Couvrir une charrette, un bateau, etc. Se couvrir la tête, le visage. Une statue couverte d'un voile. On le dit aussi des Choses avec lesquelles on en couvre d'autres. Le voile qui couvre ce tableau, cette statue. On enleva la terre qui couvrait le cercueil. Couvrir une maison, Y poser la toiture. Couvrir le feu, Mettre de la cendre dessus pour le conserver. En termes de Jeu, Couvrir une carte, Mettre une carte sur une autre ou Mettre de l'argent sur sa carte. Pays couvert, Rempli de bois. Allée couverte, Allée en berceau. Il signifie aussi Garnir d'un vêtement. Cet enfant s'enrhumera, vous ne le couvrez pas assez. Cette femme est si pauvre qu'elle n'a pas de quoi se couvrir. Il faut avoir soin de se bien couvrir en hiver. Par extension, Les vêtements qui le couvrent sont usés. Être bien couvert, Être bien et chaudement vêtu.

SE COUVRIR signifie spécialement Mettre son chapeau sur sa tête en parlant d'un Homme. Il se couvrit le premier. Couvrez-vous, monsieur.

COUVRIR signifie encore Garnir d'une chose en grande quantité. Couvrir une table de mets. Il vint un obus qui le couvrit de terre. Cette voiture m'a couvert de boue. Se couvrir de diamants, de pierreries. Fig., Son discours fut couvert d'applaudissements. Il fut couvert de huées, d'injures. Être couvert de honte, de confusion. Se couvrir de gloire. Se couvrir de boue, S'avilir par des actions basses, infâmes, tomber dans le dernier mépris. Couvrir d'or quelqu'un, Le payer très largement. Il signifie encore Garnir en s'étendant, en se répandant dessus. Les eaux débordées couvrirent en un moment toute la campagne. Une rougeur subite couvrit son visage. D'épaisses ténèbres couvrirent l'horizon. Ces ruines couvrent un espace de plusieurs lieues. Une foule immense couvrait la place publique. Enlevez la poussière qui couvre ce tableau. La pâleur qui couvrait son visage. Une lèpre hideuse couvrait tout son corps. Il était couvert de sueur, tout couvert de sang et de poussière. La terre est couverte de neige. Par analogie, on dit, en termes d'Automobilisme, Cette auto a couvert tant de kilomètres, Elle les a parcourus. Il fait un temps couvert, se dit quand le ciel est couvert de nuages. Le ciel, le temps se couvre, l'horizon se couvre, Il se brouille, s'obscurcit par des nuages. Le temps commence à se couvrir. Fig., L'horizon se couvre, Il survient des obstacles ; de graves événements se préparent. Il signifie en outre figurément Cacher, dissimuler. Il couvre bien son jeu. Cette modestie apparente couvre une grande vanité. Le vice cherche quelquefois à se couvrir des apparences de la vertu. En termes de Guerre, Couvrir sa marche, Cacher sa marche, la dérober à l'ennemi, la protéger. Un bon général doit savoir couvrir sa marche. Il signifie figurément Cacher ses desseins, aller adroitement à ses fins. Un propriétaire est obligé de tenir son locataire clos et couvert, Il est obligé de lui donner et de lui entretenir son logement en bon état de clôture et de couverture. Fig. et fam., Se tenir clos et couvert, Se tenir en lieu de sûreté, de peur d'être pris. On le cherche pour l'emprisonner, il se tiendra clos et couvert durant quelques jours. En termes de Fortification, Chemin couvert, Chemin sur le bord extérieur du fossé et où le soldat est à couvert du feu des assiégeants. Fig., À mots couverts, Avec discrétion, en termes voilés. Il signifie également Excuser, faire pardonner, pallier. On pourrait couvrir sa faute, en disant que... Quelques beautés ne sauraient couvrir les nombreux défauts de cet ouvrage. Se couvrir d'un prétexte. Ce crime a été couvert par l'amnistie, On ne peut plus en poursuivre l'auteur, parce qu'il a été amnistié. Il signifie encore Garantir, mettre à l'abri. Il se jeta devant son officier et le couvrit de son corps. Se couvrir de son bouclier. Fig., Couvrir quelqu'un de sa protection, de sa faveur, ou simplement couvrir quelqu'un, couvrir ses subordonnés, Assumer la responsabilité de ce qu'ils ont pu faire. Se couvrir d'un grand nom, d'un vain titre, de l'autorité de quelqu'un. Par extension, Se couvrir de son épée, Se servir assez adroitement de son épée pour mettre à couvert et défendre à la fois toutes les parties de son corps. Absolument, en termes d'Escrime, Se couvrir, Tenir la pointe de l'épée de son adversaire hors de la ligne du corps. Il signifie particulièrement, en termes de Guerre, Protéger, défendre. La citadelle couvre la ville. Un corps de trente mille hommes couvrait nos frontières de ce côté. Couvrir la retraite. Se couvrir d'un bois, d'une colline, d'une éminence, d'un marais, etc., Se poster près d'un bois, d'un marais, etc., en sorte qu'on ne puisse être attaqué que difficilement de ce côté-là. Il se dit aussi d'un Son ou d'un Bruit qui en domine un autre et ne permet pas de l'entendre ou de le distinguer. Le bruit qui se faisait dans l'assemblée couvrit entièrement la voix de l'orateur. L'orchestre couvre la voix des chanteurs. Le fracas du tonnerre couvrait le bruit de la cascade. En termes de Banque et de Bourse, il signifie Garantir, donner une couverture. Pour que nous fassions cette opération, il faut que vous nous couvriez. Il se dit encore, au figuré, de Ce qui indemnise des frais, des dépenses qu'on a faites dans quelque entreprise. Le produit de la recette est à peine suffisant pour couvrir les frais. Par extension, en termes de Finance, Couvrir un emprunt, couvrir une souscription. Donner aux emprunteurs, aux promoteurs de la souscription tout l'argent qu'ils demandent. L'emprunt a été couvert plusieurs fois, Le public a donné plusieurs fois la somme qui lui était demandée. En termes de Jurisprudence, Couvrir la prescription, L'interrompre. On dit aussi Couvrir la péremption, couvrir une fin de non-recevoir, une nullité, Faire qu'elle ne puisse plus être opposée. Couvrir une enchère, Enchérir au-dessus de quelqu'un. Il se dit encore des Animaux qui s'accouplent avec leurs femelles. C'est un cheval anglais qui a couvert cette jument. Cette chienne a été couverte d'un épagneul, par un épagneul.

Étymologie de « couvrant »

→ voir couvrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « couvrant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couvrant kuvrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « couvrant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « couvrant »

  • C'est très couvrant de dire du mal de soi, surtout si l'on sait trouver les bonnes formules : elles vous habillent. De Eric-Emmanuel Schmitt / L'Evangile selon Pilate
  • Beaucoup d’entre nous mourront ainsi sans jamais être nés à leur humanité, ayant confiné leurs systèmes associatifs à l’innovation marchande, en couvrant de mots la nudité simpliste de leur inconscient dominateur. De Henri Laborit
  • Face à l’épidémie, de nombreuses professions se sont retrouvées sur le terrain, sans protection adaptée. Transparente et couvrante des yeux au menton, la visière a été très demandée. « Certaines professions ne souhaitent pas intervenir masquées. Les visières sont aussi utiles pour protéger les yeux et ne pas se toucher le visage ou le masque », explique Jean-Baptiste Le Clec’h, qui a participé à la désinfection et au stockage des visières à la Maison des associations de Rennes. Le Telegramme, Des milliers de visières de protection grâce aux makers rennais - Rennes - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « couvrant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « couvrant »

Langue Traduction
Anglais covering
Espagnol cubierta
Italien copertura
Allemand abdeckung
Chinois 覆盖
Arabe تغطية
Portugais cobertura
Russe покрытие
Japonais カバー
Basque estaldura
Corse copre
Source : Google Translate API

Synonymes de « couvrant »

Source : synonymes de couvrant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « couvrant »

Partager