La langue française

Comparable

Sommaire

  • Définitions du mot comparable
  • Étymologie de « comparable »
  • Phonétique de « comparable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « comparable »
  • Citations contenant le mot « comparable »
  • Traductions du mot « comparable »
  • Synonymes de « comparable »
  • Antonymes de « comparable »

Définitions du mot « comparable »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPARABLE, adj.

[Gén. suivi d'un compl. prép. à]
A.− Qui peut faire l'objet d'une comparaison (avec un animé ou un inanimé). Un bruit comparable à; une émotion, une joie comparable à; obtenir des résultats comparables; qqc. d'absolument, d'exactement, de tout à fait comparable à. Un homme se tenait devant le clavier de l'orgue et en tirait des sons comparables à ceux du hautbois (Duhamel, Chronique des Pasquier,Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 103):
1. La seule condition pour que les faits puissent entrer dans une statistique c'est qu'ils soient comparables, c'est-à-dire qu'ils soient identiques en tout point, excepté dans une ou plusieurs circonstances définies que l'on compare afin de connaître leurs rapports relatifs d'absence ou de fréquence. Bernard, Principes de méd. exp.,1878, p. 61.
2. On vérifiait aisément que les Français obtenaient, toutes choses égales d'ailleurs, des succès au moins comparables à ceux que remportaient Britanniques et Américains. De Gaulle, Mémoires de guerre,1959, p. 34.
MATH. Grandeurs comparables. ,,Deux éléments x et y d'un ensemble préordonné sont comparables si l'une au moins des relations x plus petit que y et y plus petit que x est vraie`` (Chamb. 1970).
B.− P. ext. avec une idée d'intensification. [Souvent avec une négation ou dans des énonciations exclamatives] Qui peut égaler, rivaliser d'intensité ou de valeur avec. (cf. incomparable). Il n'y a rien de comparable à cela; un homme comparable aux plus grands hommes de l'Antiquité (Ac. 1835-1932). Quel malheur est comparable au mien! Rien n'est comparable à ce regard [de Lacordaire] flamboyant d'intelligence (E. de Guérin, Lettres,1841, p. 403).Je ne crois pas que j'éprouverai jamais une émotion comparable à celle qui me saisit là (P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 163):
3. ... pour la gentillesse, l'esprit, le bon sens, je ne connais qu'une seule personne qui lui soit comparable, et même supérieure... Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 225.
Prononc. : [kɔ ̃paʀabl̥]. Étymol. et Hist. 1ertiers xiiies. (Reclus de Molliens, Miserere, éd. A.-G. van Hamel, 260. 1). Empr. au lat. class. comparabilis « qui peut être comparé ». Fréq. abs. littér. : 823. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 026 b) 936; xxes. : a) 961, b) 1 544.
DÉR. 1.
Comparabilité, subst. fém.,rare et didact. Qualité de ce qui est comparable. La comparabilité des chiffres, des essais de laboratoire, des méthodes; degré de comparabilité. Jugements concernant la comparabilité ou la différence des situations (L'Univers écon. et soc.,1960, p. 2808).Attesté ds la plupart des dict. excepté Ac. et DG, repris par Rob. Suppl. 1970.[kɔ ̃paʀabilite]. 1reattest. 1832 (Raymond); dér. du rad. de comparable, suff. -ité*.
2.
Comparablement, adv.,rare. Par comparaison. Et le fait est qu'il [Van der Hogen] excellait, comparablement à pas un, dans le bel art des solutions promptes (Courteline, Messieurs-les-Ronds-de-cuir,1893, 1ertabl., 3, p. 45).Attesté encore ds quelques dict. mais ,,inus.`` (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré, Guérin 1890, Quillet 1965). Seule transcr. ds Littré : com-pa-ra-ble-man. 1reattest. fin xiies. nient comparablement « incomparablement » (Dialogue Grégoire, éd. W. Foerster, p. 136, 2), attest. isolée à nouv. répertorié par quelques dict. depuis 1834, Boiste; de comparable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Adjectif

comparable \kɔ̃.pa.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être comparé avec quelqu’un ou avec quelque chose pour leur ressemblance.
    • La rupture des glaces s’opérait avec un fracas extraordinaire, comparable parfois à des décharges d’artillerie. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • J'ai vu, dans ma longue carrière d'ingénieur acousticien, bien des matières excellentes conductrices du son, mais jamais je n'en rencontrerai une seule comparable, même de loin, à celle dont sont pétris les murs de l'hôtel Terminus à Marseille. — (Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard, dans Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895,)
    • La fragilité des aciers carburés trempés, comparable à celle du verre, semble, elle aussi, une propriété caractéristique du carbure trempant du fer β plutôt que du fer β lui—même. — (Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, 1896, vol.95, page 266)
  2. (Mathématiques) (Au pluriel) Entre lesquels existe une relation d’ordre.
    • Deux éléments x et y d’un ensemble sont dits comparables si le premier est inférieur ou égal au second (noté x ≤ y) ou vice-versa.
  3. (Grammaire) (Adjectif ou adverbe) Dont on peut former le comparatif de supériorité et le superlatif de supériorité.

Adjectif

comparable \ˈkɑm.pə.ɹə.bl̩\ (États-Unis), \ˈkɒm.pə.ɹə.bl̩\ (Royaume-Uni)

  1. (Général) Comparable.
  2. (Mathématiques) Comparable.
  3. (Grammaire) Comparable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPARABLE. adj. des deux genres
. Qui peut être comparé avec quelqu'un ou avec quelque chose. Un homme comparable aux plus grands hommes de l'antiquité. Y a-t-il rien de comparable à cela? Des talents si divers ne sont pas comparables.

Littré (1872-1877)

COMPARABLE (kon-pa-ra-bl') adj.
  • Qui peut être comparé à ou avec. Un homme comparable aux plus grands hommes. Les biens les plus charmants n'ont rien de comparable Aux torrents de plaisir qu'il répand dans nos cœurs, Racine, Esth. III, 9. Les efforts des Titans n'ont rien de comparable Au moindre effet de sa fureur, Rousseau J.-B. Cantate, l'Hiver. Rien en effet n'était comparable à l'attachement qu'ils se témoignaient déjà, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg.

    Baromètres, thermomètres comparables, instruments par lesquels on connaît le rapport des échelles. En mesurant, avec des thermomètres qu'on a eu soin de rendre comparables, la température…, Condorcet, Bucquet.

    Dans le même sens. Les relevés faits par les recenseurs dans les opérations de recensement doivent être comparables.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « comparable »

Le latin comparabilis, de comparare, comparer (voy. COMPARER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin comparabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de compare avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « comparable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
comparable kɔ̃parabl

Évolution historique de l’usage du mot « comparable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « comparable »

  • L’amitié est une forme d’égalité comparable à la justice. Chacun rend à l’autre des bienfaits semblables à ceux qu’il a reçus. De Aristote
  • Il n'y a pas de plaisir comparable à celui de rencontrer un vieil ami, excepté peut-être celui d'en faire un nouveau. De Rudyard Kipling / Un Beau dimanche anglais
  • Rien n'est comparable aux qualités d'un ministre qui arrive si ce n'est les défauts d'un ministre qui part. De Emile Banning / Réflexions morales et politiques
  • "Il faut être dans l'apaisement", a-t-elle déclaré, estimant que la situation n'était pas "comparable" avec ce qui se passe aux États-Unis. "Je ne crois pas que l'on puisse dire que la France est un pays raciste". ladepeche.fr, La mort d'Adama Traoré n'est "pas comparable" avec celle de George Floyd, affirme Sibeth Ndiaye - ladepeche.fr
  • Rien n'est comparable à la réalité. De Gabrielle Roy / De quoi t'ennuies-tu, Evelyne ?
  • La solitude est comparable à une lampe qui baisse. De Francis Picabia / Ecrits
  • Le protestantisme est comparable à une bibliothèque, le catholicisme à un cinéma. De Régis Debray
  • La succession de chercheurs est comparable à un seul homme qui apprend indéfiniment. De Blaise Pascal / Pensées
  • La dégustation a une valeur d’évasion comparable à celle des autres arts. De Max Léglise
  • Il n’est pas dans l’amitié de peste comparable à l’adulation, la flatterie, la basse complaisance. De Cicéron / De Amicitia
  • La paix n’est pas comparable à un objet précieux qui nous appartient. Il faut toujours la conquérir. De Nordahl Grieg / La Défaite
  • La religion constitue, pour l'âme un consensus normal exactement comparable à celui de la santé envers le corps. De Auguste Comte / Système de politique positive
  • La religion est sous certains aspects comparable à la mode; elle gagne à se nourrir de la diversité des tendances. De Serge Uzzan
  • Parcelle de Dieu, chaque âme dispose d'une lumière inextinguible, comparable seulement à celle des étoiles. De Marcel Jouhandeau / Réflexions sur la vieillesse et la mort
  • Il n'y a pire mal qu'une mauvaise femme, mais rien n'est comparable à une femme bonne. De Euripide
  • Il n'y a peut-être pas de joie comparable à celle de la mère qui voit son premier-né. De Denis Diderot / Sur les femmes
  • Les gouvernements européens ont acté ce 30 juin une liste restreinte de quinze pays dont les ressortissants sont autorisés à voyager dans l'Union européenne et l'espace Schengen à partir de ce mercredi 1er juillet. Parmi ces 15 pays, le Canada, les pays du Maghreb ou des pays africains comme le Rwanda. Les Européens privilégiant les pays dont la situation épidémiologique est comparable à celle du Vieux Continent, les Américains ne sont pas autorisés à se rendre sur le sol de l’Union Européenne jusqu’à nouvel ordre. , Les Américains interdits sur le sol européen jusqu’à nouvel ordre | lepetitjournal.com

Traductions du mot « comparable »

Langue Traduction
Anglais comparable
Espagnol comparable
Italien comparabile
Allemand vergleichbar
Chinois 可比
Arabe قابلة للمقارنة
Portugais comparável
Russe сравнимый
Japonais 同程度の
Basque konparagarria
Corse cumparèvule
Source : Google Translate API

Synonymes de « comparable »

Source : synonymes de comparable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « comparable »

Partager