La langue française

Homologue

Sommaire

  • Définitions du mot homologue
  • Étymologie de « homologue »
  • Phonétique de « homologue »
  • Citations contenant le mot « homologue »
  • Traductions du mot « homologue »
  • Synonymes de « homologue »
  • Antonymes de « homologue »

Définitions du mot « homologue »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOMOLOGUE, adj.

A. − [Toujours substantivable p. ell. du subst. qualifié; caractérise des éléments, des individus appartenant à des systèmes différents ou à des parties différentes d'une même structure] Qui présente une correspondance de place, de forme, de fonction. À l'extrême bord du trottoir, plusieurs tonneaux coupés en deux, juste au milieu de la bonde, abritaient un fusain en chacune de leurs moitiés, constituant, comme leurs homologues, les tonnelles de banlieue, une retraite d'intimité avinée (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 239).Le constructeur indique, en résumé, les avantages (...) du métier « DSL » sur son homologue à navettes (Thiébaut, Fabric. tissus,1961, p. 181) :
Le Pinot gris (R) et le Pinot blanc vrai (B), plus productifs que la forme noire, donnent des produits inférieurs. Le véritable homologue qualitatif en blanc du Pinot franc est le Chardonnay (B), cépage qui produit les grands vins blancs de Bourgogne et du Mâconnais et qui rentre dans l'encépagement champenois. Levadoux, Vigne,1961, p. 38.
Subst. Personne ou collectivité remplissant un rôle analogue d'une structure à une autre, d'un pays à un autre. Disons toutefois qu'en vérité des hommes comme Treitschke et ses homologues français ne sont pas des historiens; ils sont des hommes politiques qui se servent de l'histoire pour fortifier une cause dont ils veulent le triomphe (Benda, Trah. clercs,1927, p. 91).L'ensemble a peu d'unité et se justifie surtout par l'existence d'un homologue patronal, l'UIMM, dans les négociations. Les fédérations du bâtiment ne sont pas beaucoup plus cohérentes (Reynaud, Syndic. Fr.,1963, p. 117).
Au fig. Mais si le mouvement et le temps sont les expressions homologues d'un même fait, il suit que tout mobile animé de l'un sert à indiquer l'autre et fait partie de l'entière machine chronométrique (Claudel, Art poét.,1907, p. 138).
B. − Spécialement
1. ANAT., BIOL. Anton. hétérologue.
a) [En parlant d'éléments de fonction ou de morphologie différentes] Qui ont une même origine embryologique. L'endocarde, homologue de l'endoveine dans les oreillettes (...) se continue sans interruption avec la tunique interne des gros vaisseaux sanguins (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 241).− La chiffonne, production homologue de la brindille, est un rameau âgé d'un an, assez court et grêle, et pourvu quasi exclusivement d'yeux à fruit (Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 50).
b) [En parlant de parties du corps qui se correspondent d'une espèce à une autre, comme le membre supérieur du mammifère et l'aile de l'oiseau] L'anatomie comparée trouve sa base objective dans l'étude de la morphogenèse; sont homologues les organes dérivant des mêmes ébauches embryonnaires, les fonctions définitives d'organes homologues pouvant être différentes à l'état adulte (Caullery, L'Embryol.,1942, p. 80).
c) [En parlant de chacun des chromosomes apportés par le mâle et la femelle] Qui s'apparie pour former une paire cohérente chez l'individu auquel il donne naissance. La pénétration du spermatozoïde induit la réduction chromatique. Dans le noyau femelle, les chromosomes homologues s'apparient, c'est le stade zygotène de la mitose réductionnelle (Husson, Graf, Biol. gén.,1965, p. 104).
d) Qui appartient à la même espèce que le sujet examiné. Un fragment de rein de rat nouveau-né placé dans un milieu formé de plasma homologue et de jus embryonnaire se cultive avec la plus grande facilité (J. Verne, Vie cellul.,1937, p. 71).
2. GÉOM. [En parlant des éléments qui se correspondent dans des figures semblables] − Tu te rappelles bien quelles sont les propriétés de deux triangles semblables? − Oui, répondit Harbert. Leurs côtés homologues sont proportionnels (Verne, Île myst.,1874, p. 125).Si l'on connaît par ailleurs que les angles correspondants sont égaux et que les côtés homologues sont proportionnels, on comprend immédiatement pourquoi les triangles sont semblables (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 220).
3. CHIM. [En parlant de composés appartenant à une série de type uniforme et variant de l'un à l'autre, d'un groupement atomique peu important et constant] Le goudron renferme, en quantités importantes, des hydrocarbures acycliques, saturés et non saturés, accompagnés de phénols et de leurs homologues provenant de l'oxydation des aromatiques (Chartrou, Pétroles natur. et artif.,1931, p. 189).L'acide formique et ses homologues supérieurs, à très faible dilution, accélèrent la fermentation alcoolique (Boullanger, Malt., brass.,1934, p. 398).
4. MUS. [En parlant des notes qui ont les mêmes rapports, d'une partie de la gamme à une autre pour un instrument, une voix] Les sons homologues sont ceux qui, comme si-ut ou comme mi-fa, ont les mêmes rapports (Rougnon1935).
REM.
Homologuer, verbe.a) Emploi trans. Rendre homologue, démontrer l'homologie. Les membranes peuvent, du reste, comme l'a observé Doljanski, contenir de petits groupes de cellules que leurs caractères permettent d'homologuer à des histiocytes (...) inclus dans la mosaïque des cellules hépatiques (J. Verne, Vie cellul.,1937, p. 62).Ainsi, il [Meckel] ne craint pas de comparer le placenta aux branchies des poissons, des mollusques et des vers, homologuant les cotylédons aux touffes des branchies des téthys ou des arénicoles (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 494).b) Emploi pronom., au fig. À l'identique automne les courbes s'homologuent (Colette, Cl. école,1900, p. 64).
Prononc. et Orth. : [ɔmɔlɔg]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. a) 1585 géom. termes homologues « qui se correspondent exactement » (Stevin, Arithmétique, p. 67 ds Gdf. Compl.); b) av. 1680 côtez homologues « côtés de figures semblables opposés à des angles correspondants égaux » (Port-Royal ds Rich); 2. 1803 « équivalent, identique, semblable » (Maine de Biran, Influence habit., p. 178); 3. 1844 chim. (Gerhardt, Précis de chimie organ. p. 25); 4. 1855 anat. (Nysten). Empr. au gr. ο ̔ μ ο ́ λ ο γ ο ς « qui parle d'accord avec; concordant, en harmonie; correspondant à ». Fréq. abs. littér. : 15.

Wiktionnaire

Adjectif

homologue \ɔ.mɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Géométrie) Qui, dans des figures rectilignes semblables, se correspond et est opposé à des angles égaux en parlant de chacun des côtés de ces figures.
    • Dans les triangles semblables, les côtés homologues sont proportionnels.
  2. (Biologie) (Médecine) Qui provient d’un autre individu ayant les mêmes caractéristiques sanguines.
    • Le coureur cycliste indélicat a bénéficié d’une transfusion sanguine homologue qui lui a permis de dominer ses rivaux.
  3. (Anatomie) Concerne des structures que l'on considère comme héritées d'un ancêtre commun, quelles qu'en soient par ailleurs les variétés de forme (par exemple les ailes d'un oiseau et les bras d'un homme, homologues en tant que membres antérieurs). S'oppose à analogue.
  4. (Chimie) Corps homologues, se dit de substances organiques qui remplissent les mêmes fonctions, suivent les mêmes lois de métamorphose.

Nom commun

homologue \ɔ.mɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne ou chose ayant une fonction identique à une autre.
    • Lors de la prise de ses fonctions de chef de l'inspection, Polizeihauptkommissar Mark invite son homologue, le commandant Lacroix, et ses collègues du commissariat de police limitrophe. — (Maria Hoffmann-Eberle, ‎Jacques Moreau & ‎Stephanie Schäfer, Bonjour, collègue, Hilden : Verlag deutsche politzeiliteratür GmbH, 1999, page 145)
    • Le terme «soudanien» désigne couramment un milieu climatique et végétal de l'Afrique intertropicale. Se rapportant plus habituellement au nord de l’Équateur, il comporte cependant un homologue dans l'hémisphère sud, dénommé «zambézien». — (Jean Boutrais, L'élevage soudanien: des parcours de savanes aux ranchs (Cameroun-Nigeria), IRD Editions, 1983, page 9)

Forme de verbe

homologue \ɔ.mɔ.lɔɡ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe homologuer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe homologuer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe homologuer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe homologuer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe homologuer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOMOLOGUE. adj. des deux genres
. T. de Géométrie. Qui, dans des figures rectilignes semblables, se correspond et est opposé à des angles égaux en parlant de Chacun des côtés de ces figures. Dans les triangles semblables, les côtés homologues sont proportionnels.

Littré (1872-1877)

HOMOLOGUE (o-mo-lo-gh') adj.
  • 1 Terme de géométrie. Il se dit des côtés qui, dans des figures semblables, se correspondent, et sont opposés à des angles égaux.
  • 2 Terme de chimie. Corps homologues, se dit de substances organiques qui remplissent les mêmes fonctions, suivent les mêmes lois de métamorphose.
  • 3 Terme d'anatomie. Parties homologues, parties qu'on peut considérer comme étant les mêmes d'une espèce à l'autre, quelles que soient d'ailleurs les variétés de forme et de volume.

    Terme d'anatomie pathologique. Tissus homologues, tissus morbides analogues à ceux qu'on trouve dans les organes de l'état normal.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HOMOLOGUE, adj. terme de Géométrie, qui se dit des côtés des figures semblables qui sont opposés à des angles égaux. Voyez Semblable.

Ce mot est grec, composé d’ὁμὸς, semblable, & λόγος, ratio, raison ; c’est-à-dire quantité semblable.

Les triangles équiangles ou semblables, ont leurs côtés homologues proportionnés. Tous les rectangles semblables sont entre eux, comme les quarrés de leurs côtés homologues. Voyez Rectangles. (E)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « homologue »

Ὁμόλογος, qui se rapporte, s'accorde, de ὁμὸς, semblable, et λόγος, rapport, raison.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien ὁμόλογος, homólogos (« qui correspond à ») → voir homo- et -logue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « homologue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
homologue ɔmɔlɔg

Citations contenant le mot « homologue »

  • La langue de coton se distingue de son homologue de bois, dure et soviétique, par son côté rassurant, chaud, moelleux, qui fait oublier sa totale insignifiance. De Jean Dion / Le Devoir - 10 Décembre 1998
  • Le président Recep Tayyip Erdogan s’est entretenu au téléphone avec son homologue américain  Donald Trump. , Le président Erdogan s'est entretenu au téléphone avec son homologue américain Trump | TRT Français
  • Gérald Darmanin a rencontré son homologue britannique, Pitri Patel, et le ministre adjoint chargé de l’immigration et des tribunaux britanniques, Chris Philip. L'objectif : renforcer la coopération des deux pays en matière de sécurité. «Notamment pour lutter contre les traversées sauvages de la Manche entreprises par des migrants au péril de leur vie», a précisé le ministre sur Twitter. Le Figaro.fr, Filières de passeurs : Gérald Darmanin signe un accord avec son homologue britannique
  • Le ministre des Affaires étrangères Noureddine Erray s’est entretenu mardi par téléphone avec son homologue américain Mike Pompeo des relations bilatérales multilatérales et les moyens de les consolider ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun. Directinfo, Tunisie : Erray s'entretient par téléphone avec son homologue américain | Directinfo
  • Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est entretenu le 29 juin par téléphone avec son homologue norvégienne, Ine Marie Eriksen Søreide. France Diplomatie - Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, Norvège - Entretien de Jean-Yves Le Drian avec son homologue norvégienne (29.06.20) - Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
  • Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et son homologue britannique Priti Patel signent à Calais une convention pour coordonner la lutte contre les passeurs. Ils se rendent ensuite sur un point de contrôle CRS aux abords de la rocade portuaire. "Nous avons encore besoin davantage de moyens, tant pour le matériel ou pour des hommes, et nous allons rediscuter de ce tout cela avant le 1er août", déclare le ministre de l'Intérieur français à l'issue de la visite. Orange Actualités, Calais: Gérald Darmanin et son homologue britannique Priti Patel signent une convention pour lutter contre les passeurs
  • La marque du groupe PSA vient d’homologuer les gammes PPG et Nexa Autocolor de PPG pour la réparation carrosserie. Un effet de groupe positif pour le fabricant américain. , Opel homologue PPG et Nexa Autocolor

Traductions du mot « homologue »

Langue Traduction
Anglais counterpart
Espagnol contrapartida
Italien controparte
Allemand gegenstück
Chinois 对应物
Arabe النظير
Portugais contrapartida
Russe копия
Japonais 対応
Basque zeuden
Corse contraparti
Source : Google Translate API

Synonymes de « homologue »

Source : synonymes de homologue sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « homologue »

Partager