La langue française

Similaire

Sommaire

  • Définitions du mot similaire
  • Étymologie de « similaire »
  • Phonétique de « similaire »
  • Citations contenant le mot « similaire »
  • Images d'illustration du mot « similaire »
  • Traductions du mot « similaire »
  • Synonymes de « similaire »
  • Antonymes de « similaire »

Définitions du mot similaire

Trésor de la Langue Française informatisé

SIMILAIRE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − [Détermine un subst. sing. ou plur.] Qui est plus ou moins de même nature qu'une/que d'autre(s) entité(s); qui peut, sur certains points, être assimilé à une/à d'autre(s) entité(s). Synon. comparable, ressemblant.
1. [Avec compl. subst. introd. par à] Une nouvelle plante, d'un modèle similaire à celui des caladiums (Huysmans,À rebours, 1884, p. 120).Cette succession: phase latente, phase logarithmique, phase stationnaire, est tellement similaire au cycle d'évolution viral qu'il suffit, pour se convaincre de leur identité, de comparer la courbe de croissance d'un E coli à l'évolution, en fonction du temps, du « rendement » en virus d'une drosophile (P. Morand,Confins vie, 1955, p. 160).
Rare. [En parlant d'une pers.] La femme attire, et elle [George Sand] repousse, et, comme je suis très homme, si elle me fait cet effet-là, elle doit le produire sur les hommes qui me sont similaires (Balzac,Lettres Étr., t. 1, 1838, p. 464).
2. [Sans compl.] Sont également prohibées la fabrication et l'importation en Allemagne des chars blindés, tanks ou de tout autre engin similaire pouvant servir à des buts de guerre (Traité de Versailles, 1919ds Doc. hist. contemp., p. 293).Un comité anglais examina ses expériences [de A. Backman] et publia un rapport favorable à l'authenticité des phénomènes. Des expériences similaires entreprises par la Société américaine de Recherches psychiques donnèrent une fois 249 réussites sur 450 essais (Amadou,Parapsychol., 1954, p. 108).Quelque chose, rien de similaire. Ils ont quelque chose d'analogue et de similaire dans la manière dont ils remplissent les missions que le hasard leur a départies (Brillat-Sav.,Physiol. goût, 1825, p. 192).
[Rarement antéposé] Ce ne devait pas être lui, précisément, ce crucifix de ma première cellule à Mons, à qui j'eus affaire, mais un similaire crucifix (Verlaine, Œuvres compl., t. 4, Prisons, 1893, p. 396).
PATHOL. Adénopathie similaire (de Parrot). ,,Adénopathie caséeuse accompagnant un ulcère tuberculeux de primo-infection`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Découverte du chancre d'inoculation pulmonaire et de l'adénopathie médiastine similaire (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 91).
B. − [Détermine un subst. plur.] Qui sont plus ou moins de même nature l'un/les uns par rapport à l'autre/aux autres; qui peuvent, sur certains points, être assimilés l'un/les uns à l'autre/aux autres. Les actes de l'attention, étant éminemment simples, sont essentiellement similaires (Cousin,Hist. philos. mod., t. 3, 1847, p. 125).On désigne les deux chromosomes similaires par la lettre X, le chromosome propre au mâle par Y (Cuénot, J. Rostand,Introd. génét., 1936, p. 36).
[Suivi de entre eux] La série végétale, où les organes sont aussi plus simples et plus similaires entre eux (Renouvier,Essais crit. gén., 3eessai, 1864, p. 100).
[Rarement antéposé] Aussi bien la vie avec l'autre peut-elle être notre commun sommeil, notre similaire abolition dans le « on » anonyme (Ricœur,Philos. volonté, 1949, p. 55).
Plus rare. [En parlant de pers.] Cette organisation unitaire pour l'ensemble d'un même pays n'exclut d'ailleurs aucunement la formation d'organes secondaires, comprenant les travailleurs similaires d'une même région ou d'une même localité (Durkheim,Divis. trav., 1893, p. XXVIII).Les époux Pugelin, éditeurs de musique du quartier, suivis de plusieurs filles similaires (Martin du G.,Devenir, 1909, p. 87).
Spéc., vx ou vieilli
ANAT. Parties similaires. Parties qui composent un organe, différentes dans le même organe, mais semblables à d'autres des organes analogues (d'apr. Littré-Robin 1865).
MATHÉMATIQUES
ARITHM. Nombres similaires. ,,Nombres qui sont proportionnels entre eux`` (Bouillet 1859).
GÉOM. Lignes, surfaces similaires. Lignes, surfaces ,,qui sont proportionnelles entre elles`` (Bouillet 1859).
OPT. Rayons similaires. ,,Rayons lumineux également réfrangibles`` (Chesn. t. 2 1858).
II. − Substantif
A. − [P. ell. du déterminé, présent dans le cont.] Toute une série de couleurs complémentaires et similaires, dont les composés s'obtiennent mathématiquement les uns des autres. (...) il n'y avait qu'à prendre la dominante d'un tableau, à en établir la complémentaire ou la similaire (Zola,L'Œuvre, 1886, p. 270).Il n'est pas facile de trouver sur le marché de bons ciments à maçonner ou similaires de la classe 100-160 (Cléret de Langavant,Ciments et bétons, 1953, p. 153).
B. − Subst. masc. plur.
1. Vieilli. Produits de nature ou de type très apparentés à ceux dont il est question, mais d'une autre origine. Je dis que le bonnet de coton doit être absolument national, que les fils qui le composent doivent sortir des broches nationales (...). Mais si l'on demandait au dehors quelques similaires, ne fût-ce que pour fournir des échantillons de ce que peut exécuter en ce genre l'industrie étrangère (Reybaud,J. Paturot, 1842, p. 237).
2. Entité plus ou moins de même nature qu'une ou plusieurs autres. Une pente naturelle à l'esprit humain, qui fait souvent une débauchée de la fille d'une dévote, une dévote de la fille d'une femme légère, la loi des Contraires, qui sans doute est la résultante de la loi des Similaires (Balzac,Cabinet ant., 1839, p. 53).Les similaires sont nombreux et varient de formes (Boucher de Perthes,Antiq. celt., t. 1, 1847, p. 489).
[Avec compl. introd. par à/de] Des lycopodiacées élevées aux proportions des arbres les plus gigantesques, toutes formes (...) dont les similaires ne se rencontrent plus dans les zones tempérées (Ad. Brongniart, Graines foss., 1876, p. 5).Au contraire, s'il fallait à toute force chercher des similaires à ces Originaux, ce serait aux siècles de Tradition (Verlaine, Œuvres compl., t. 4, Mém. veuf, 1886, p. 271).
Rem. Le mot apparaît beaucoup plus fréq. dans les textes techn. que dans les textes littéraires.
REM.
Similairement, adv.De manière similaire. Que nous puissions nous donner, entre gens similairement éreintés, des poignées de mains d'égaux à égaux (Goncourt,Journal, 1891, p. 113).[Comme adv. de phrase] On insiste peu, la plupart du temps, sur la distinction entre le nombre pris adjectivement (trois fantassins) et le nombre pris substantivement (trois de l'infanterie). Assez similairement, la logique sépare ce qu'elle appelle puissance et nombre (cardinal) (Gds cour. pensée math., 1948, p. 359).
Prononc. et Orth.: [similε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1515 anat. « qui est de même nature » (Jean Falcon et A. Romeri, Notables sur le Guidon, f o40 ds Sigurs, p. 373: membre proprement dict consemblable, ou similaire, organique ou instrumental); 1555 parties similaires (Belon, Nat. des oyseaux, 36 ds Hug.); 2. 1611 « semblable à autre chose » (Cotgr.). Dér. sav. du lat. similis « semblable »; suff. -aire*. Fréq. abs. littér.: 89.
DÉR.
Similarité, subst. fém.a) Au sing. Fait d'être similaire. α) [Suivi de entre + subst. et + subst.] La similarité entre cette lande de bruyère et la figure et le génie de Hardy (Du Bos,Journal,1925,p. 275). β [Suivi de de + subst. plur. désignant les entités comparées] L'échange, qui d'abord par la similarité des produits n'était qu'une comparaison sans réalité (Proudhon,Syst. contrad. écon., t. 2, 1846, p. 68).La similarité, la « comparabilité » de deux organismes n'est pas nécessairement fonction de leur degré de parenté (Cuénot, J. Rostand,Introd. génét., 1936, p. 77). γ) [Suivi de de + subst. sans art. ou d'un adj. évoquant le champ de ressemblance] Il y avait là entre nous une similarité de situation qui nous rapprochait (Du Bos,Journal,1925,p. 348).Les recherches sur les pigments ont permis de démontrer la similarité pigmentaire des algues vertes et des plantes supérieures (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 784).b) Au sing. ou au plur. Point de ressemblance. Valéry avait appelé l'attention sur le problème, dans chaque art, de la résistance de la matière et de l'intérêt que pourrait présenter une confrontation et des divergences, et peut-être aussi des similarités, de l'expérience des écrivains, des peintres et des musiciens (Du Bos,Journal,1925,p. 322). [similaʀite]. 1reattest. 1762 (Ch. Bonnet, Considérations sur les corps organiques, p. 26); dér. sav. de similaire, suff. -ité (v. -té).

Wiktionnaire

Adjectif

similaire \si.mi.lɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui est homogène. — Note : Se dit d’un tout qui est de la même nature que chacune de ses parties, ou de parties qui sont chacune de la même nature que leur tout.
    • Une masse d’or est un tout similaire, parce que chacune de ses parties est de l’or.
    • Ses parties sont similaires.
  2. (Géométrie) Rectangles ou des parallélépipèdes formés par la multiplication des nombres proportionnels entre eux.
  3. (Physique) Rayon également réfrangible.
    • La veine porte, ses branches afférentes et ses branches de division intra-hépatiques ont un flux hépatopète et une analyse spectrale similaire. — (Marie-Christine Plainfossé, L'écho-doppler couleur en pratique viscérale et périphérique, p.170, Masson, 1997)
  4. (Courant) Qualifie une chose semblable à une autre ou de même nature.
    • Produits similaires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SIMILAIRE. adj. des deux genres
. T. didactique. Qui est homogène. Il se dit d'un Tout qui est de la même nature que chacune de ses parties, ou de parties qui sont chacune de la même nature que leur tout. Une masse d'or est un tout similaire, parce que chacune de ses parties est de l'or. Ses parties sont similaires. Il se dit, en termes de Géométrie, des Rectangles ou des parallélipipèdes formés par la multiplication des nombres proportionnels entre eux. En termes de Physique, Rayons similaires, Rayons également réfrangibles.

SIMILAIRE se dit, dans le langage courant, d'une Chose semblable à une autre ou de même nature. Produits similaires.

Littré (1872-1877)

SIMILAIRE (si-mi-lê-r') adj.
  • 1Qui est de même nature. Dans toute matière liquide ou liquéfiée, il ne faut que de l'espace, du repos et du temps, pour qu'il se forme des cristallisations par l'attraction mutuelle des parties homogènes et similaires, Buffon, Min. t. V, p. 96. L'or et tous les corps inorganisés qui ne sont point mélangés par agrégation, sont composés de parties semblables ou de molécules similaires, Brongniart, Traité de min. t. I, p. 5.
  • 2 Terme de géométrie. Se dit des rectangles ou des parallélépipèdes formés par la multiplication de nombres proportionnels entre eux.
  • 3 Terme d'optique. Rayons similaires, rayons également réfrangibles.
  • 4 Terme de conchyliologie. Se dit d'une charnière semblable sur les deux valves.
  • 5 Terme d'anatomie. Parties similaires, ou organes primaires, les parties fondamentales qui constituent les systèmes, et qui se réunissent pour former les organes proprement dits.
  • 6 S. m. Chose semblable à une autre ou de la même nature. sous Colbert, un tarif protecteur frappa de droits élevés les produits étrangers dont les similaires étaient naturalisés en France.

HISTORIQUE

XVIe s. Les elemens de nostre corps sont les parties solides et similaires, faites et produites des elemens de generation : tels sont les os, membranes…, Paré, Introd. 4. Ces parties sont appellées simples ou similaires, pour ce qu'elles ne se peuvent diviser qu'en parties semblables, ou de semblable nature, Paré, I, Préf.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SIMILAIRE, nombre, (Arihmét.) le nomore similaire est la même chose que le nombre proportionnel. Les nombres plans similaires, sont ceux qui font des rectangles proportionnels ; par exemple, 6 multiplié par 2, & 12 multiplié par 4, dont l’un produit 12, & l’autre 48. sont des nombres similaires. Les nombres solides similaires, sont ceux qui font de parallelepipedes rectangles similaires. (D. J.)

Similaire, adj. (Physique.) corps similaires se dit de deux corps comparés l’un à l’autre, qui ont, ou qui sont censés avoir des particules de même espece & de même nature, comme deux monceaux d’or, deux monceaux de plomb. &c. au-contraire un monceau d’or & un monceau de plomb sont des corps dissimilaires.

Similaire se dit aussi en parlant d’un même corps, dont les parties sont aussi toutes de la même nature. On les appelle autrement homogenes ; ainsi l’eau est un fluide homogene ou similaire. Au-contraire l’air, dont les parties n’ont pas toutes la même densité, est un fluide hétérogene & non similaire. Voyez Homogene & Hétérogene. (O)

Similaire, lumiere similaire, selon M. Neuton, est celle dont les rayons sont également réfrangibles. Il l’appelle encore lumiere simple & homogene. Telle est, par exemple, la lumiere rouge primitive, qui est un faisceau de rayons tous également réfrangibles ; au-contraire, la lumiere blanche est un composé de rayons de diverses couleurs, dont les réfrangibilités sont différentes. Voyez Rayon, Refrangibilité, Couleur, &c. (O)

Similaires, en Anatomie, sont les parties du corps qui au premier coup d’œil paroissent être composées de parties semblables ou de même contexture, nature & formation. Voyez Partie.

On en compte ordinairement de dix sortes ; savoir, les os, les cartilages, les ligamens, les membranes, les fibres, les nerfs, les arteres, les veines, la chair, & la peau : on peut les voir chacune sous son article particulier, &c.

Le docteur Grew remarque dans son anatomie des plantes, qu’elles ont pareillement leurs parties similaires & organiques. Voyez Plante.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « similaire »

Lat. similis, semblable (voy. SIMILITUDE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin similis (« semblable »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « similaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
similaire similɛr

Citations contenant le mot « similaire »

  • Tous les ans la saison et toujours sa couleur Sa forme son parfum, Qui pourra nous guérir des matins similaires Qui jamais ne font qu'un. De Gabriel Audisio / Poèmes du lustre noir
  • L'intelligence se trouve dans la capacité à reconnaître les similitudes parmi différentes choses, et les différences entre des choses similaires. De Madame de Staël / De l'Allemagne, 1813
  • Les wagons du funiculaire sont construits selon une obliquité similaire à celle du chapeau d'un homme qui ne veut pas être reconnu. De Francis Scott Fitzgerald / Tendre est la nuit
  • Des chercheurs ont découvert que le chocolat produisait sur le cerveau des réactions similaires à celles de la marijuana... Ils ont aussi trouvé d’autres similitudes mais ne s’en souviennent plus ! De Matt Lauer / NBC - 22 Août 1996
  • « Je pense qu’une situation à l’anversoise ici à Bruxelles n’est plus très loin. Il s’agit d’une population similaire dans le centre de Bruxelles que dans des zones d’Anvers où les problèmes se posent. Il s’agit de personnes qui souvent se réunissent en grand nombre sous le même toit et de personnes pour dont la vie se passe en large partie en rue. Cela signifie que dans ces concentrations de population, le virus se propage bien plus facilement ».eval(ez_write_tag([[580,400],'metrotime_be-banner-1','ezslot_6',106,'0','0'])); Metro, "Une situation similaire à Anvers n'est plus très loin à Bruxelles", selon le médecin en chef des Cliniques Saint-Jean
  • Nous sommes dans une situation similaire à celle de fin février lindependant.fr, Coronavirus : "dans une situation similaire à celle de fin février", l'Espagne au début d'une deuxième vague ? - lindependant.fr
  • Ce samedi 1er août, l’aire de repos de Brocéliande sur la RN24 à Ploërmel est bondée. Difficile de trouver une place pour stationner. On va aux toilettes, on casse la croûte un peu partout, on se dégourdit les jambes…  « Bienvenue dans le Morbihan »! Ce message d’accueil est immédiatement suivi d’un appel à la vigilance concernant les gestes barrières et les bons comportements à respecter pour enrayer la propagation du coronavirus. Des équipes mixtes composées de gendarmes et de représentants de la Croix-Rouge et de l’Ordre de Malte dispensent ces deux messages aux touristes arrivant dans le Morbihan. L’aire de Brocéliande est considérée comme une première porte d’entrée dans le département. Et c’est pour cette raison que les autorités ont voulu y lancer une campagne de prévention pour évidemment tout faire pour éviter un nouvel incident similaire à ce qui s’est passé à Quiberon. D’ailleurs, ce samedi, une autre opération similaire se déroule quelques kilomètres plus loin à Plouharnel, à l’entrée de la presqu’ile de Quiberon. Les Infos du Pays Gallo, COVID-19. Ploërmel: les vacanciers sensibilisés aux gestes barrières - Les Infos du Pays Gallo

Images d'illustration du mot « similaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « similaire »

Langue Traduction
Anglais similar
Espagnol similar
Italien simile
Allemand ähnlich
Chinois 类似
Arabe مماثل
Portugais semelhante
Russe аналогичный
Japonais 似ている
Basque antzeko
Corse simili
Source : Google Translate API

Synonymes de « similaire »

Source : synonymes de similaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « similaire »

Partager