La langue française

Singulièrement

Sommaire

  • Définitions du mot singulièrement
  • Étymologie de « singulièrement »
  • Phonétique de « singulièrement »
  • Citations contenant le mot « singulièrement »
  • Images d'illustration du mot « singulièrement »
  • Traductions du mot « singulièrement »
  • Synonymes de « singulièrement »
  • Antonymes de « singulièrement »

Définitions du mot « singulièrement »

Trésor de la Langue Française informatisé

SINGULIÈREMENT, adv.

D'une manière singulière.
A. −
1. [Corresp. à singulier II A 1] Particulièrement, seul entre tous. La liberté se rencontre-t-elle dans tous ses termes également [de la délibération], ou quel est celui qui contient singulièrement la liberté? (Cousin, Hist. philos. mod., t. 4, 1846, p. 543).
2. [Corresp. à singulier II A 2]
a) Rare. En ne concernant, en ne s'adressant qu'à un seul. Monsieur n'a voulu voir personne. Il mène une drôle de vie, Monsieur Porriquet, entendez-vous? Une vie inconciliable. Monsieur se lève tous les jours à la même heure. Il n'y a que moi, moi seul, voyez-vous, qui puisse entrer dans sa chambre. J'ouvre à sept heures, été comme hiver. Cela est convenu singulièrement (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 200).
b) Un à un; à part les uns des autres.
α) [Concerne l'objet du procès] V. singulier II A 2 b α ex. de Bally.
β) [Concerne l'agent du procès] Synon. de individuellement, seul à seul.Ils lui firent connaître qu'interrogée singulièrement par trois professeurs de théologie, elle avait été reconnue dévote (France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 190).
B. −
1. [Corresp. à singulier II B 1 a; concerne des pers.; marque une distinction]
a) Littér. Seul, en se démarquant des autres; par opposition aux autres. Malheur à qui reçoit la vérité sans l'avoir faite. Descartes, singulièrement, eut l'idée de refuser tout, même le vrai (Alain, Propos, 1933, p. 1148).Mallarmé de nos jours a pensé singulièrement que le monde était fait pour être exprimé, que toutes choses finiraient par l'être, selon les moyens de la poésie (Valéry, Variété III, 1936, p. 172).
b)
α) Vieilli. Plus particulièrement, spécialement. Avant de prendre Ulm, nous eûmes à livrer quelques combats où la cavalerie donna singulièrement (Balzac, Méd. camp., 1833, p. 264).
β) [Dans une incise] En particulier, notamment, surtout. Tout ce que tu dis parle de toi: singulièrement quand tu parles d'un autre (Valéry, Mauv. pens., 1942, p. 79).Nous apprîmes en août 40, à Beckersbruch (...), les premières mesures du gouvernement de Vichy, singulièrement contre les Juifs (Ambrière, Gdes vac., 1946, p. 132).
2. [Corresp. à singulier II B 2 a] Bizarrement, curieusement, d'une manière surprenante. Coïncider singulièrement. L'histoire a perdu les conversations étranges des quatre personnes que le hasard avait si singulièrement réunies dans cette voiture (Balzac,Béatrix,1839,p. 159).− (...) Savez-vous bien qu'à la mort du général Natacha sera immensément riche? − Je le sais, répondit Rouletabille, d'une voix qui sonna singulièrement à l'oreille du maître de police et qui lui fit relever la tête (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p. 76).
3.
a) [Corresp. à singulier II B 3; marque l'intensité] Beaucoup, considérablement. La poignée et les serrures de la petite valise entraient dans la chair de Juliette. Elle en avait singulièrement marre des voyages (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 66).V. contraster A 2 ex. de Verne.
[Avec un verbe qui s'adresse au sentiment ou à l'intellect] La religion a dans le nord de l'Allemagne un caractère idéal et doux qui surprend singulièrement dans un pays dont on est accoutumé à croire les mœurs très rudes (Staël, Allemagne, t. 5, 1810, p. 50).On se tromperait singulièrement en imaginant une persécution méthodique, par l'Église, des alchimistes, vrais ou faux (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p. 61).
SYNT. Affecter, affliger, amuser, attendrir, attirer, bouleverser, contrarier, effrayer, émouvoir, encourager, étonner, flatter, frapper, gêner, inquiéter, intéresser, peiner, préoccuper, réjouir, soulager singulièrement qqn; convenir, déplaire, nuire, plaire, répugner singulièrement à qqn; manquer singulièrement à qqn.
[Avec un verbe qui exprime une transformation] Le temps s'est singulièrement rafraîchi (Flaub., Corresp., 1874, p. 148).L'élimination des matériaux combustibles limite le risque d'incendie qui s'était singulièrement accru avec le développement des canalisations électriques et les courts-circuits qui en étaient fréquemment la conséquence (M. Benoist, Pettier, Transp. mar., 1961, p. 83).
SYNT. Accélérer, affaiblir, aggraver, alléger, altérer, améliorer, amenuiser, amoindrir, amplifier, assouplir, atténuer, augmenter, avancer, compliquer, diminuer, entraver, faciliter, limiter, restreindre singulièrement qqc.; évoluer, progresser, varier singulièrement.
De beaucoup. Les imperfections dont est pleine cette petite pièce l'emportent singulièrement sur les mérites qui la signalent (Courteline, Conv. Alceste, 1905, av.-pr., p. 10).Et le million a gardé une valeur verbale, fabuleuse, qui dépasse singulièrement sa puissance actuelle d'achat, qui nous leurre (Arnoux, Double chance, 1958, p. 53).
De façon surprenante, à s'y méprendre. Rappeler singulièrement qqc. Je mets rarement le pied dehors sans éprouver aussitôt quelque chose qui ressemble singulièrement à de l'ennui (Green, Journal, 1939, p. 233).
Au plus haut point, exagérément. La culture n'est pas un jeu et ce serait singulièrement abuser des mots que de la tenir pour un divertissement (Massis, Jugements, 1923, p. 152).Laisse-moi te dire que tu me parais dramatiser singulièrement la réalité! (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 155).
b) [Singulièrement modifie un adj.]
Très, particulièrement, au plus haut point. Quant à la situation pécuniaire de la Société, elle me paraît singulièrement compromise aujourd'hui (Du Camp, Hollande, 1859, p. 196).On a souligné souvent l'interdépendance étroite et sans cesse croissante qui unit aujourd'hui tous les hommes et tous les pays. C'est être singulièrement attardé que de voir dans l'interdépendance soit un péril, soit un devoir: plus simplement elle est un fait (Berger, Homme mod. et éduc., 1962, p. 115).
SYNT. (Personne) singulièrement aimable, attachante, belle, distinguée, fraîche, irrésistible, jolie, séduisante; (personne) singulièrement avisée, douée; (personne) singulièrement ennuyeuse; caractère singulièrement énergique, trempé; conduite singulièrement équivoque, vicieuse; accent singulièrement émouvant; esprit singulièrement ingénieux; sensibilité singulièrement aiguisée; circonstances singulièrement difficiles; entreprise singulièrement périlleuse; fait singulièrement grave; problème singulièrement compliqué, délicat, épineux; tâche singulièrement ardue; observation singulièrement déplacée; parole singulièrement sage; terme singulièrement blessant; période singulièrement féconde; vie singulièrement aventureuse; pays singulièrement triste.
D'une manière surprenante, étonnamment. Son regard étoit prompt, sa bouche un peu dédaigneuse, et son sourire singulièrement doux et spirituel (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 82).Petite et grosse, le souffle court, et gênée par son embonpoint, mais singulièrement leste pour son âge, elle se montra, avec sa bonne figure emmitouflée, le nez rouge, et les yeux larmoyants (Rolland, J.-Chr., Antoinette, 1908, p. 860).
Tout à fait. Les économies capitalistes, où les investissements publics et mixtes se développent, et les économies socialistes, soucieuses de calculs de rentabilité, ont, depuis quelques années, des préoccupations singulièrement analogues (Univers écon. et soc., 1960, p. 22-15).
[Avec un compar.] Beaucoup, considérablement. Si Louis XIV n'a pas fondé l'État, il l'a laissé singulièrement plus fort (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 263).Cette découverte est d'une portée singulièrement plus grave que celle de la résistance de nos pouvoirs; les pouvoirs me résistent, la nécessité me brise (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 331).
Prononc. et Orth.: [sε ̃gyljε ʀmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. singulerment « à l'exclusion de toute autre personne ou de toute autre chose; individuellement, personnellement » (Sermons St Bernard, éd. W. Foerster, p. 37, 10); 1317 singulierement (A. Longnon, Doc. relatifs au comté de Champagne et de Brie, t. 3, p. 155 ds Bevans, The Old French Vocabulary of Champagne, p. 204); 2. 1470 « en se distinguant des autres, particulièrement, notamment » (J. de Roye, Chron. scandaleuse, éd. B. de Mandrot, t. 1, p. 247: tous les princes [...] et singulierement tout le populaire de Londres); 3. a) 1580 « beaucoup » (Montaigne, Essais, II, 4, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 364); b) 1580 « très » (Id., ibid., I, 42, p. 267: singulierement beau); 4. 1680 « étrangement, bizarrement » (Rich.: vétu assez singulierement). Dér. de singulier*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 1 511. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 541, b) 2 508; xxes.: a) 1 703, b) 1 888.

Wiktionnaire

Adverbe

singulièrement \sɛ̃.ɡy.ljɛʁ.mɑ̃\

  1. D’une manière singulière, spéciale, individuelle.
    • Un homme d’une douceur admirable, singulièrement choisi de Dieu, et l’objet de ses complaisances, déclare aux gentils leur jugement […] — (Jacques-Bénigne Bossuet, Historique II, 4)
    • Péché dont nous aurons singulièrement à rendre compte devant le tribunal de Dieu […] — (Louis Bourdaloue, 1er avent, Sur le scandale, 89)
    • Saint Pierre, nonobstant sa vigilance sur tout le troupeau de Jésus-Christ, prend singulièrement en partage les Juifs […] — (François de Salignac de La Mothe-Fénelon, t. II, p. 49)
    • Ce genre de bien [les dîmes…] étant singulièrement donné à l’Église, il fut plus aisé d’en reconnaître les usurpations […] — (Montesquieu, Esp. XXXI, 12)
  2. D’une manière singulière, extraordinaire.
    • À cette nouvelle Chantal il fallait un saint François de Sales ; elle le trouva dans Fénelon, moins serein, moins innocent, il est vrai, moins rayonnant d’enfance et de grâce séraphique, mais singulièrement noble et fin, subtil, éloquent, contenu, très-dévot, très-politique. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p. 140)
    • Ajoutons que la plupart de nos prairies humides pourraient être singulièrement améliorées par des travaux d’assainissement collectif que réaliseraient les associations syndicales agricoles […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 98)
  3. Principalement, beaucoup, sur toutes choses.
    • Aussi, dans la doctrine de l’apôtre saint Paul, les serviteurs de Dieu par profession, en pratiquant les bonnes œuvres, doivent-ils prendre singulièrement garde à être sincères dans leur piété, et même, s'il se peut, exempts de tout reproche, […] — (Louis Bourdaloue, 1er avent, Sur le scandale, 111.)
    • Le principe de la monarchie se corrompt, lorsque des âmes singulièrement lâches tirent vanité de la grandeur que pourrait avoir leur servitude, […] — (Montesquieu, Esp. VIII, 7.)
    • En ne faisant rien, je pouvais parvenir à tout, et singulièrement à être de l’Académie, […] — (Paul-Louis Courier, Lettre à Messieurs de l'Académie, 1819)
  4. (Avec de) Un nombre singulier de ; une quantité singulière de.
    • D’après cet arrangement auquel est arrivé M. Brugsch, arrangement qui a singulièrement de chances pour être le bon, on voit que le canon de Turin donnait à la VIe dynastie dix rois, […] — (E. de Saulcy, Étude sur la série des rois inscrits à la salle des ancêtres de Thoutmès III, 1863)
    • […] et, quoiqu’on puisse lui reprocher quelquefois une raideur solennelle, il a singulièrement de noblesse et d’harmonie. — (Théophile Lamathière, Panthéon de la Légion d’honneur, 1874)
  5. (En mauvaise part) D’une manière affectée, bizarre.
    • Il parle, il s'habille si singulièrement.
  6. (Par extension) D’une manière difficile à expliquer.
    • Il s'est conduit singulièrement dans cette affaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SINGULIÈREMENT. adv.
Particulièrement, spécialement, beaucoup. Il nous a recommandé ses enfants, et singulièrement l'aîné, qui est d'une santé délicate. Il est singulièrement attaché aux devoirs de son état. Il se prend aussi en mauvaise part et signifie D'une manière affectée, d'une manière bizarre. Il parle, il marche, il s'habille singulièrement. Il signifie encore D'une manière extraordinaire, difficile à expliquer. Il s'est conduit singulièrement dans cette affaire.

Littré (1872-1877)

SINGULIÈREMENT (sin-gu-liè-re-man) adv.
  • 1D'une manière singulière, spéciale, individuelle. Un homme d'une douceur admirable, singulièrement choisi de Dieu, et l'objet de ses complaisances, déclare aux gentils leur jugement, Bossuet, Hist. II, 4. Péché dont nous aurons singulièrement à rendre compte devant le tribunal de Dieu, Bourdaloue, 1er avent, Sur le scandale, 89. Saint Pierre, nonobstant sa vigilance sur tout le troupeau de Jésus-Christ, prend singulièrement en partage les Juifs, Fénelon, t. II, p. 49. Ce genre de bien [les dîmes]… étant singulièrement donné à l'Église, il fut plus aisé d'en reconnaître les usurpations, Montesquieu, Esp. XXXI, 12.
  • 2D'une manière singulière, extraordinaire. Ce même Jacques Nompar de la Force, si singulièrement sauvé de la mort, dans son enfance, aux massacres de la Saint-Barthélemi, Voltaire, Mœurs, 175.
  • 3Principalement, beaucoup, sur toutes choses. Aussi, dans la doctrine de l'apôtre saint Paul, les serviteurs de Dieu par profession, en pratiquant les bonnes œuvres, doivent-ils prendre singulièrement garde à être sincères dans leur piété, et même, s'il se peut, exempts de tout reproche, Bourdaloue, 1er avent, Sur le scandale, 111. Le principe de la monarchie se corrompt, lorsque des âmes singulièrement lâches tirent vanité de la grandeur que pourrait avoir leur servitude, Montesquieu, Esp. VIII, 7. En ne faisant rien, je pouvais parvenir à tout, et singulièrement à être de l'Académie, Courier, Lett. à l'Acad. des inscr.
  • 4En mauvaise part, d'une manière affectée, bizarre. Il parle, il s'habille si singulièrement.
  • 5D'une manière difficile à expliquer. Il s'est conduit singulièrement dans cette affaire.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tout avons noz dit que cascune personne de commune singulerement se pot acroistre en heritages vilains…, Beaumanoir, L, 16.

XIVe s. Ilz ne souffroient pas que nul singulierement [à lui seul] eust ceste puissance, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVe s. Messire Galeas, comte de Vertus… ne prenoit ni levoit nulles aides ni nulles tailles, ainçois vivoit de ses rentes singulierement [seulement], Froissart, II, II, 226. Vous devez savoir que le duc de Lancastre fut moult courroucé, et non pas sur le chevalier singulierement, mais sur ceux dont l'ordonnance venoit, Froissart, II, II, 116.

XVIe s. Ilz desiroient singulierement faire quelque bon service au roy Mithridates, Amyot, Pomp. 52.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SINGULIÈREMENT. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Li frere… commencierent cascuns très petites choses et viles et celes cui singuleirment toz tens lur liut [fut permis, licuit] avoir, à porteir en mei, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 275.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « singulièrement »

Dérivé de singulier, par son féminin singulière, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Singulière, et le suffixe ment ; provenç. singularment ; espagn. singularmente ; ital. singolarmente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « singulièrement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
singulièrement sɛ̃gyljɛrœmɑ̃

Citations contenant le mot « singulièrement »

  • Tout ce que tu dis parle de toi : singulièrement quand tu parles d'un autre. De Paul Valéry
  • Tout ce que tu dis parles de toi : singulièrement quand tu parles d'un autre. De Paul Valéry / Mauvaises pensées et autres
  • Le principe de la monarchie se corrompt lorsque des âmes singulièrement lâches croient que ce qui fait que l’on doit tout au prince fait que l’on ne doit rien à sa patrie. De Montesquieu
  • Le hasard fait parfois singulièrement les choses - exprès, dirait-on, pour nous empoisonner l'existence. De Jean-Yves Soucy / Un été sans aube
  • La femme se rattrape singulièrement, dans la littérature, de la situation, dit-elle, inférieure, qu'elle tient de la société. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Longtemps préservée par le spectre du chômage, l’attractivité économique de la Haute-Garonne et singulièrement de la métropole toulousaine a pris un coup dans l’aile, et pas seulement celle d’Airbus, après quatre mois de crise sanitaire. ladepeche.fr, Toulouse. L’économie toulousaine en apnée - ladepeche.fr
  • Bref, même si les courtiers comme MiD Finance proposent des formules de prêt hypothécaire total à ceux qui peuvent mettre une deuxième habitation en garantie (celle des parents par exemple), les exigences se sont singulièrement compliquées. sudinfo.be, Vers un boom des demandes de locations immobilières ? - sudinfo.be
  • C'est aux tirs au but que le PSG s'est imposé en finale de la Coupe de la Ligue. Mais, une fois encore, le club parisien manque encore singulièrement de rythme. Et MBappé lui manque... ParisDepeches.fr, Coupe de la Ligue : la der pour le PSG
  • Pandémie oblige, le calendrier des animations estivales a singulièrement rétréci. Raison de plus pour ne pas délaisser celles qui sont maintenues. , Autour de Lannion. Spectacle gratuit : à la rencontre de l’Ankou | Le Trégor
  • Lorsque l’Histoire […] essaiera de définir notre époque — l’époque de l’après-guerre singulièrement, l’époque 1945-1960 — en gros on dira, « ça a été l’époque de la décolonisation, ça a été les années d’émergence de l’Afrique, un nouveau continent est né. Radio-Canada.ca, En 1960, plusieurs pays d’Afrique subsaharienne obtiennent leur indépendance | Radio-Canada.ca
  • “Alors que le monde a été singulièrement éprouvé ces derniers mois par la pandémie de Covid-19, je tenais à dire mon admiration pour le Maroc qui, sous la conduite de Sa Majesté, a su prendre des mesures rapides, justes et nécessaires afin de garantir au premier plan la sécurité des citoyens”, écrit Macron dans ce message. , Protection des citoyens : Macron exprime son ‘‘admiration’’ pour le Maroc | Infomédiaire

Images d'illustration du mot « singulièrement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • I was sending someone off at the airport when I looked up and noticed the symmetry in the design of the ceiling. After looking at the picture for a while, I realized that it resembled the human body’s diaphragm, in a way… Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « singulièrement »

Langue Traduction
Anglais singularly
Espagnol particularmente
Italien singolarmente
Allemand einzigartig
Chinois 单数
Arabe بشكل استثنائي
Portugais singularmente
Russe особенно
Japonais 単独で
Basque bereziki
Corse singulari
Source : Google Translate API

Synonymes de « singulièrement »

Source : synonymes de singulièrement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « singulièrement »

Partager