La langue française

Commodité

Sommaire

  • Définitions du mot commodité
  • Étymologie de « commodité »
  • Phonétique de « commodité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « commodité »
  • Citations contenant le mot « commodité »
  • Images d'illustration du mot « commodité »
  • Traductions du mot « commodité »
  • Synonymes de « commodité »
  • Antonymes de « commodité »

Définitions du mot commodité

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMODITÉ, subst. fém.

A.− Au sing.
1. Qualité d'une chose qui satisfait pleinement aux services qu'on en attend. Les dictateurs rationalistes de la révolution française (...) ne surent où prendre la base d'un calcul nouveau, si ce n'est dans la commodité d'un système de numération (Lacordaire, Conf. de Notre-Dame,1848, p. 236):
1. andré. − (...) Autre chose : s'il est déplorable au point de vue de la commodité, ce meuble est excellent au point de vue de l'acoustique... Courteline, Boubouroche,1893, II, 1, p. 54.
Pour la commodité du discours, de l'exposé. Pour son intelligence, sa clarté. Il y a des mots qui n'ont été imaginés que pour tenir lieu de périphrase, et pour la commodité du discours (Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 348).
2. P. ext.
a) Facilité, agrément. Pour plus de commodité (Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 947).Il est inadmissible en effet que, pour la commodité d'un blanc, on risque d'affamer un village (Gide, Le Retour du Tchad,1928, p. 994).Pour des raisons de commodité évidentes (Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 158).Des considérations de pure commodité (Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 126).
Faire, avoir qqc. à, selon sa commodité. M. Quernet. − Monsieur, c'était inutile; vous auriez payé en recevant la marchandise, ou à votre commodité (Mérimée, Les Deux héritages,1853, p. 13).[Le bedeau Lestiboudois] tintait l'Angelus selon sa commodité (Flaubert, Madame Bovary,t. 1, 1857, p. 127).
b) Vx. Faculté, possibilité. Il lui était impossible de vivre sans qu'elle lui donnât commodité de la voir (Nerval, Les Filles du feu,Angélique, 1854, p. 540).
Péj. Trop grande facilité. Il a peut-être inconsciemment cédé à la commodité, créé sinon une habitude, du moins une pente qu'il ne peut plus remonter (Du Bos, Journal,1927, p. 282).
Rem. [P. allus. aux Précieuses ridicules, scène 9] P. iron., la « chaise électrique ». Et l'on me voiturait cette commodité de la conversation avec Dieu (Morand, New York, 1930, p. 95).
B.− Au plur.
1. Vx. Richesses, biens, fortune. C'est de là qu'il expédie les brillantes soieries, le luxe, la parure, et toutes les commodités (Alain, Propos,1933, p. 1127).
2. Agréments, confort, aises. Toutes les recherches du luxe, toutes les élégances, toutes les commodités de la vie, étaient réunies autour de lui (Sandeau, Mlle de La Seiglière,1848, p. 163):
2. le docteur. − Voyez comme vos valises se logent facilement! Jean ne sera pas gêné du tout. Il est même dommage que vous n'en ayez pas plus. Vous vous seriez mieux rendu compte des commodités de ma voiture. Romains, Knock,1923, I, p. 2.
Prendre ses commodités. Prendre ses aises, s'installer confortablement. Il m'est essentiel d'avoir du loisir, de la tranquillité, et toutes mes commodités pour travailler cet hiver (Guéhenno, Jean-Jacques,Roman et vérité, 1950, p. 163).
En partic. Aménagements dans une maison destinés à rendre la vie plus agréable. Il désirait une grande cour, il demandait un rez-de-chaussée, enfin toutes les commodités imaginables (Zola, L'Assommoir,1877, p. 601).
3. Lieux d'aisances, cabinets, toilettes :
3. Il fit signe au préfet de le rejoindre dans les commodités, et là lui proposa : − Si nous allions voir la jument verte! Aymé, La Jument verte,1933, p. 11.
Prononc. et Orth. : [kɔmɔdite]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Sing. 1. 1409 avoir commodité (Boucicaut, II, ch. 25 ds Littré); 2. 1553 « occasion favorable pour faire quelque chose » (O. de Magny, Les Amours, p. 4 ds IGLF); 3. 1663 « service de voiture » (La Fontaine, Lettres ds Œuvres, éd. Regnier, t. 9, p. 224), ,,vieux`` ds Lar. 19e. B. Plur. 1. av. 1558 « richesses » (St Gelays, I, 249 ds IGLF); 2. 1601 « aises » (O. de Serres, 9 ds Littré); 1659 lang. précieux les commodités de la conversation « les fauteuils » (Molière, Précieuses ridicules, scène 9); 3. 1673 chaize de commodité (ds Havard); 1677 « lieux d'aisances » (Miège). Empr. au lat. class. commoditas « convenance, facilité, opportunité ». Fréq. abs. littér. : 401. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 458, b) 444; xxes. : a) 424, b) 821. Bbg. Gohin 1903, p. 325. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 34.

Wiktionnaire

Nom commun

commodité \kɔ.mɔ.di.te\ féminin

  1. Tout ce qui facilite l’usage d’une chose et la rend utile et agréable.
    • Les dégagements font toute la commodité d’une maison.
    • Pour plus de commodité.
    • Le voisinage du parc nous procure la commodité de la promenade.
    • Faites cela à votre commodité.
    • Ribadier. — Ah ! mais, je vous en prie, à votre commodité ! — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte II, scène 3)
    • La commodité compte toujours beaucoup pour le consommateur, me dit-il. — (Michael Moss, Sucre sel et matières grasses: Comment les industriels nous rendent accros, 2014)
    1. (Au pluriel) Aménagement destiné au confort d'une maison d'habitation.
      • Il y a bien des commodités dans cette maison-là.
      • C’est un petit appartement où l’on a toutes les commodités.
    2. Facilités d'accès à des lieux comme les commerces, les transports, les distractions.
      • La commodité de la rapidité d'accès à l’hôtel.
  2. (Au pluriel) (Désuet) (Construction) Toilettes.
    • – Où sont les commodités, je vous prie ? est la seule réponse que je trouve à lui faire.
      C’est, je vous le concède, légèrement abrupt.
      – Oh, je suis désolé, je ne vous les ai pas indiquées, dit M. Ozu avec un parfait naturel. La porte derrière vous, puis deuxième à droite dans le couloir.
      — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 268)
    • Je me suis levé en direction des chiottards. Je me suis faufilé entre les convives. Les commodités étaient à l’autre bout de l’endroit. — (Arnaud Le Guilcher, Pas mieux, Robert Laffont, 2015,page 149)
  3. (Rare) (Anglicisme) Il s’emploie dans le sens du mot anglais commodity, « denrée », emphatiquement, en jouant sur les significations en français et en anglais.
    • L'eau est un droit, pas une commodité.
  4. (Au pluriel) Dans le langage précieux, maintenant désuet, se dit des chaises, des fauteuils « les commodités de la conversation »
    • Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation. — (Molière, Les précieuses ridicules, 1659)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMODITÉ. n. f.
Tout ce qui facilite l'usage d'une chose et la rend utile et agréable. ou Cet usage même rendu utile et agréable. Les dégagements font toute la commodité d'une maison. Il y a bien des commodités dans cette maison-là. C'est un petit appartement où l'on a toutes ses commodités. Les commodités de la vie. Pour plus de commodité. Prenez votre commodité. Faites cela à votre commodité. Avoir une chose à sa commodité. Le voisinage du parc nous procure la commodité de la promenade.

COMMODITÉS, au pluriel, s'est dit des Lieux d'aisances.

Littré (1872-1877)

COMMODITÉ (ko-mo-di-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est commode. Le voisinage du parc nous procure la commodité de la promenade. C'est d'une grande commodité. Avoir une chose à sa commodité. Il fait le plan des bâtiments, exagère la commodité des appartements, ainsi que la richesse et la propreté des meubles, La Bruyère, V. Quelques auteurs traitent la morale comme on traite la nouvelle architecture, où l'on cherche avant tout la commodité, Vauvenargues, Max. XXIX. Les travaux de César ont procuré à tous la commodité de ne rien faire, Diderot, Ess. s. Claude. Il semble d'abord qu'il entre dans les plaisirs des princes un peu de celui d'incommoder les autres : mais non, les princes ressemblent aux hommes, ils songent à eux-mêmes, suivant leur goût, leurs passions, leur commodité, La Bruyère, IX. Ce fut en ce temps-là qu'on inventa la commodité magnifique de ces carrosses ornés de glaces et suspendus par des ressorts, Voltaire, Louis XIV, 29. Le comte de Fiesque régla les dégagements, les commodités et jusqu'aux ornements de sa maison, Saint-Simon, 75, 229. L'art de diriger les grands chemins à travers la montagne, en conciliant la commodité avec l'économie, Voltaire, Louis XIV, 29.

    Au plur. Aises, agréments. Les commodités de la vie. Nous voulons trop avoir nos commodités, Bossuet, II, Pr. de pol. 2. On veut bien prêcher la pauvreté de Jésus-Christ, mais on veut vivre dans les commodités et l'abondance, Fléchier, Panég. p. 369. Répandant en charités ce qui reste de leurs commodités ou du moins de leurs nécessités particulières, Fléchier, ib. II, p. 323. Hermippe est l'esclave de ce qu'il appelle ses petites commodités, La Bruyère, XIV.

  • 2Fortune aisée. Vieux en ce sens. Jamais homme n'a eu moins que lui [d'Elbœuf] l'art de se faire plaindre dans sa misère ; la commodité ne le releva pas ; et, s'il fût parvenu jusques à la richesse, on l'eût envié comme partisan, Retz, II, 216.
  • 3Facilité qu'offre le caractère. La commodité de l'humeur. Ces traits flatteurs qui enlevaient le peuple d'Athènes, ces manières insinuantes qui prennent les hommes par leurs commodités ne sont plus d'usage ici, Fénelon, XIX, 120.
  • 4Temps opportun, occasion. Faites cela à votre commodité. La confession, si l'on en a la commodité, Pascal, Prov. 10. Ma sœur devait vous en faire un récit plus exact à sa première commodité, Pascal, Lett. 4. Voici le fer encor destiné pour sa perte ; Mais la commodité ne s'en est pas offerte, Rotrou, Bélis. III, 5. … Et leurs jambes [des souris] coupées Firent qu'il les mangeait à sa commodité, Aujourd'hui l'une et demain l'autre, La Fontaine, Fabl. XI, 9.
  • 5Service de voitures ; occasion de message. Avez-vous une commodité pour aller là ? Je vous enverrai par la première commodité un ouvrage, Bossuet, Lett. 78. À toutes les demi-heures il part de ces commodités qui vont…, Regnard, Voy. de Flandre.
  • 6 Au plur. Lieux d'aisances. La princesse d'Harcourt ne se faisait faute de ses commodités au sortir de table, qu'assez souvent elle n'avait pas le loisir de gagner, et salissait le chemin…, Saint-Simon, 113, 230.

    Commodités à l'anglaise, siége dont le tuyau s'ouvre et se ferme à volonté à l'aide d'un tampon mobile.

    PROVERBE

    On n'a pas toutes ses commodités dans ce monde.

HISTORIQUE

XVe s. Tandis que ils avoient lieu et commodité, Bouciq. II, ch. 25.

XVIe s. Montgommeri avoit depesché le capitaine la Meausse avec cinq barques chargées de poudre et autres commoditez, D'Aubigné, Hist. II, 50. Pour très grand ornement s'acompte le bon voisin, à cause des infinies commodités qu'on reçoit de sa douce et vertueuse conversation, De Serres, 9. Il ne pouvoit bonnement prendre la peine d'aguetter ses commodités, comme font les jeunes gens, Despériers, Contes, X. Y a-t-il profit, y a-t-il commodité, y a-t-il grandeur qu'on deust achepter si cherement ? Condé, Mémoires, p. 675.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « commodité »

Du latin commoditas (« mesure convenable ", "juste proportion", "adaptation au but", "convenance »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. quemôditai ; provenç. comoditat ; espagn. comodidad ; ital. comodità ; du latin commoditatem, de commodus, commode (voy. COMMODE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « commodité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commodité kɔmɔdite

Évolution historique de l’usage du mot « commodité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commodité »

  • Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Les Précieuses ridicules, 9, Magdelon
  • Le téléphone est la pire des commodités et le plus pratique des fléaux. De Robert Staughton Lynd
  • Dieu ne fit la mort que pour des raisons de commodité. De Avicenne / Traité sur la délivrance de la crainte de la mort
  • Le "moi" est une commodité grammaticale, philosophique, psychologique. De Marguerite Yourcenar / Entretien avec Claude Servan-Schreiber - Juillet 1976
  • Ce que nous appelons ordinairement amis et amitiés, ce ne sont qu'accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité. De Michel de Montaigne / Essais
  • Chaque privation recèle des avantages cachés et aussitôt que l'on apprend à se passer de quelques commodités, l'on apprend à la chasser pour de bon de ses pensées. De Paul Auster / Moon Palace
  • Quelque possession que l’homme ait sur la terre, quelque santé et commodité essentielle qu’il ait, il n’est pas satisfait s’il n’est pas dans l’estime des hommes. De Blaise Pascal / Pensées
  • Or il n'est pas de grande pensée qui ne puisse se résoudre, pour la commodité de la circulation et pour le besoin des applications vulgaires, en une certaine quantité d'idées tout simplement utiles. De Victor Hugo / Faits et croyances
  • Les gens qui n'ont pas de coeur s'imaginent toujours, pour leur commodité que les autres en ont un. De Pierre Magnan / Le tombeau d'Hélios
  • A ce jour, 71% des entreprises s’appuient sur le Cloud pour leur activité critique et plus de la moitié des données critiques des entreprises transitent par les réseaux avant d’être stockées dans le Cloud. Cloud dont l’accès s’intègre de plus dans le réseau WAN. Avec la force de l’habitude, le réseau devient quasiment une commodité et on en oublierait presque les fondamentaux. A commencer, dans un contexte international, par la gestion du réseau étendu, toujours plus complexe avec la multiplication des plateformes Cloud et autres succursales distantes dont il faut assurer et sécuriser les accès au réseau. Silicon, Cloud et réseau WAN : comment un aspirateur a ruiné des mois de travail (et pourquoi il vaut mieux partager la maintenance des réseaux) ! - Silicon
  • Le streaming est le summum de la commodité d’écoute de la musique. Mais cette commodité a parfois un prix, généralement une baisse de la qualité audio. Autrement dit, à moins que vous ne payiez un supplément pour un abonnement de streaming de haute qualité offert par la plupart des services de streaming de musique. Breakingnews.fr, Obtenez 3 mois de Tidal HiFi pour seulement 3 £ avec cette offre de streaming de musique tueur
  • Une augmentation déjà considérable pour « une matière particulièrement dangereuse » et qui « était de nature à entraîner des nouveaux dangers et inconvénients significatifs […] en particulier pour la commodité du voisinage et la sécurité des usagers de la forêt, tels promeneurs ou chasseurs », écrivent les juges nantais dans leur arrêt. D’où la nécessité d’installer une clôture « artificielle, résistante, difficilement franchissable et d’une hauteur minimale de deux mètres ». , Poudrière à Boulon : l’exploitant perd son procès en appel contre les services de l’État | Les Nouvelles de Falaise
  • « Les marques qui ont permis aux gens de naviguer dans la vie avec des appareils numériques et de gagner en commodité et en confort ont généralement augmenté leur valeur ou ont au moins surpassé leur catégorie », indique le rapport. News 24, La valeur de la marque d'Amazon dépasse les 400 milliards de dollars selon le rapport Kantar - News 24

Images d'illustration du mot « commodité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « commodité »

Langue Traduction
Anglais convenience
Espagnol conveniencia
Italien convenienza
Allemand bequemlichkeit
Chinois 方便
Arabe السهولة أو الراحة
Portugais conveniência
Russe удобство
Japonais 便宜
Basque erosotasuna
Corse cunvenzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « commodité »

Source : synonymes de commodité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « commodité »

Partager