La langue française

Importunité

Définitions du mot « importunité »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPORTUNITÉ, subst. fém.

Vieilli
A. − Caractère de celui qui est importun. Synon. indiscrétion, intempestivité.V. exacteur ex. de Baudry des loz.Pour éviter l'importunité des Esprits de ténèbres, les deux chefs de l'Enfer traversent invisibles le séjour de la douleur (Chateaubr., Martyrs, t. 2, 1810, p. 193).À force d'importunité, on obtient une promesse, que celui qui la donne aura peut-être oubliée à la descente du perron (Jouy, Hermite, t. 5, 1814, p. 139).
P. méton., au plur. Comportements qui importunent par leur insistance, sollicitations pressantes, prières instantes. Synon. instances, insistances, supplications.Extorquer un consentement à force d'importunités :
1. Pardonnez-moi la faiblesse que j'ai eue de céder aux importunités de trois de mes plus intimes amis, qui m'ont entraîné à une visite qui entrait d'ailleurs dans mon plan général de curiosité... J.-J. Ampère, Corresp.,1825, p. 334.
En partic. Assiduités déplacées, importunes d'un homme auprès d'une femme. Poursuivre une femme de ses importunités; être lasse des importunités de qqn. Elle m'aime maintenant (...) de toute son âme (...) − comme elle peut aimer (...). Elle s'est rendue à mes soins, à mes cajoleries, à mes importunités (Mérimée, Mosaïque,1833, p. 161).Unique héritière des biens et des titres de cette grande maison, ce qui l'avait exposée à une infinité d'importunités (...) de la part d'une foule de gentilshommes qui prétendaient l'épouser (Stendhal, Nouv. inéd., t. 1, 1842, pp. 210-211).
B. −
1. Caractère de ce qui est importun, hors de propos. Anton. agrément, amusement, commodité, opportunité.Importunité d'une demande, d'une démarche, d'une question, d'une remarque, d'une requête, d'une visite. N'est-ce pas assez de l'importunité de ses lettres? Pourquoi veut-il me persécuter encore de sa présence? (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 417).Ma mère s'étonnait du désordre de mes finances et de l'importunité de mes demandes de crédits (A. France, Vie fleur,1922, p. 402) :
2. ... − par exemple les amis de Saint-Loup qu'il me plaisait tant chaque soir de retrouver au Faisan Doré et dont la conversation ne serait plus maintenant pour moi qu'importunité et que gêne. À cet égard, (...) une promenade dans Doncières aurait pu me paraître préfigurer l'arrivée au paradis. Proust, Sodome,1922, p. 859.
2. P. méton. Chose désagréable, qui cause du déplaisir, qui constitue un contretemps. Synon. ennui, désagrément, inconvénient.Mais elle souffrait davantage encore des importunités de la rue, de la continuelle obsession des passants (Zola, Bonh. dames,1883, p. 565).L'énorme affluence des voyageurs (...) doit être pour les solitaires [de la Grande Chartreuse] une bien pesante importunité (Bloy, Désesp.,1886, p. 83).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pɔ ʀtynite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1326 « supplication pressante » (Vie St Grégoire, I, 111 ds T.-L.); 2. 1572 « caractère de ce qui est inopportun » l'importunité de l'heure (Amyot, De l'esprit familier de Socrates ds Hug.); 3. ca 1600 « chose importune, ennui, contretemps » (A. Hardy, La mort d'Achille, 603 d'apr. FEW t. 4, p. 599 a). Empr. au lat.importunitas « position désavantageuse d'un lieu; caractère violent, brusquerie d'une personne »; en lat. médiév. « sollicitation instante », ca 1090 ds Latham; importunitas est dér. de importunus « importun » et a suivi le même développement sém. que importun*. Fréq. abs. littér. : 110. Bbg. Gohin 1903, p. 296.

Wiktionnaire

Nom commun

importunité \ɛ̃.pɔʁ.ty.ni.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est importun.
    • Lorsque Ivanhoé, tombé dans la lice, semblait abandonné de tout le monde, ce furent les importunités de Rébecca qui décidèrent son père à faire transporter ce jeune et vaillant guerrier. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Vifs et irritables, ils trouveront aisément de nouveaux sujets de plainte, et quand enfin, cédant à leur importunité ou à leur force, le gouvernement aura satisfait à toutes leurs demandes, quand l’Irlande sera vraiment libre, l’Angleterre ne restera pas indifférente. — (Anonyme, Irlande. - Émancipation des Catholiques, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Une troupe agile et criarde de mendiants, de guides, de proxénètes, détachée du porche, les entourait avec une importunité où se mêlait encore une certaine grâce que ne perdent jamais les légers Italiens. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 215)
    • Puisse-t-il interrompre un voyage dont je commençais à sentir lourdement l'importunité. — (Pierre Louÿs; Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Il est pourtant pénible de rester chez soi, à cause de la haïssable importunité des hôtes. — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 225)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPORTUNITÉ. n. f.
Caractère de ce qui est importun. Obtenir quelque chose à force d'importunité, d'importunités. Il est d'une importunité sans égale. Il fallut céder à l'importunité de leurs demandes.

Littré (1872-1877)

IMPORTUNITÉ (in-por-tu-ni-té) s. f.
  • Action d'importuner. Votre importunité, que j'ose dire extrême, Corneille, Nicom. III, 5. Adieu, ma belle petite sœur… aimez-moi si cela ne vous tourne pas à importunité, Ch. Sévigné, dans SÉV. 19 fév. 1690. Ôtant ainsi aux particuliers l'espérance d'obtenir de lui par importunité ou par amitié ce qu'il n'avait accordé ni à la reconnaissance ni au respect, Fléchier, Lamoignon. À combien de chagrins il faut que je m'apprête ! Que d'importunités ! Racine, Brit. II, 2.

    Demande, sollicitation importune. Mon héros n'a besoin des importunités de personne, quand il s'agit de faire du bien, Voltaire, Lett. Richelieu, 24 janv. 1764.

HISTORIQUE

XIVe s. Pour cause des importunitez de ses neuf compaignons, Bercheure, f° 72, recto.

XVIe s. De se rendre à l'obstinée importunité d'un amant, Despériers, Contes, XCII. Il le convie à soupper en son logis, et fait tant par importunité de prieres, que Sertorius luy promeit, Amyot, Sertor. 39. Je sçay, mon cher roy [Henri IV], que, m'aymant comme vous faites, vous ne recevrez point à importunité que je vous mande souvent l'estat auquel je suis, Lettres de Catherine de Navarre, Bibl. des chartes, 4e série, t. III, p. 329.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « importunité »

Lat. importunitatem, de importunus, importun.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin importunitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « importunité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
importunité ɛ̃pɔrtynite

Citations contenant le mot « importunité »

  • Pour la mort comme pour tant d'autres importunités, la première fois est évidemment la plus désagréable. De Pierre Châtillon / L'Ile aux fantômes
  • Agent d’assurance, il répond au téléphone et tente de sauver un conducteur perdu en Bavière et en panne. Le voisin se fâche importunité par les bruits. Charles se réfugie sous l’aile et les mots de Churchill. C’est l’Europe d’aujourd’hui, Brexit compris, qu’il évoque avec le maître. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Pau : Gilles Cohen invite Churchill au Saint-Louis - La République des Pyrénées.fr
  • Un voisin, qui lui est venu en aide lorsqu’il s’est rendu compte que le feu était pris dans son appartement, a lui aussi été importunité par la fumée. Son état n’a toutefois pas nécessité son transport à l’hôpital, ont indiqué les pompiers. TVA Nouvelles, Une bonbonne d’oxygène explose à Laval | TVA Nouvelles
  • «[M. Mélançon] a sûrement dit vrai lorsqu’il parlait de l’impact sur sa vie [...], a noté le magistrat. Le tribunal peut sympathiser avec lui, mais ne peut pas accepter que cette importunité soit causée par l’emploi du mot “bagman” par [M. Khadir] à la radio.» Le Journal de Montréal, Amir Khadir gagne son procès en diffamation | JDM

Traductions du mot « importunité »

Langue Traduction
Anglais importunity
Espagnol importunidad
Italien importunità
Allemand wichtigkeit
Chinois 重要性
Arabe أهمية
Portugais importunação
Russe назойливость
Japonais 重要度
Basque inportunitateak
Corse impurtanza
Source : Google Translate API

Synonymes de « importunité »

Source : synonymes de importunité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « importunité »

Importunité

Retour au sommaire ➦

Partager