Comédien : définition de comédien, comédienne


Comédien, comédienne : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COMÉDIEN, IENNE, subst.

THÉÂTRE, CIN., RADIO, TÉLÉV.
A.− Celui, celle dont la profession est de jouer la comédie, que ce soit à la scène ou à l'écran.
1. Usuel. [En relation avec comédie I A] Celui, celle qui interprète toutes sortes de pièces de théâtre, de rôles comiques ou tragiques. Bon(ne), grand(e) comédien(ne); comédien(ne) de talent; une troupe de comédiens. Synon. acteur.La bourgeoisie réglée d'autrefois applaudissait le comédien et en même temps l'excluait de l'Église (Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse,1883, p. 352):
1. Je crois, d'après le petit nombre de femmes de théâtre que j'ai vues, que les comédiennes sont des personnes de tête, les femmes qui ont le plus de préméditation dans le caprice et qui savent mettre le plus d'intérêt dans le coup de cœur. Même les plus bêtes ont une sécheresse admirable et des coquetteries parfaitement raisonnées. E. et J. de Goncourt, Journal,1859, p. 647.
Rem. Contrairement au sens corresp. de comédie*, cet emploi est le plus vivant dans l'usage.
Comédiens Français. Troupe de la Comédie-Française. Comédiens Italiens (ou du roi). Ancienne troupe du Théâtre-Italien. « La Soirée orageuse », (...) représentée (...) par les Comédiens Italiens ordinaires du roi (Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 121).
2. [P. oppos. à tragédien(ne)] Celui, celle qui interprète des rôles comiques, des pièces divertissantes :
2. Il est maintenant évident que Madame Dorval est comédienne aussi accomplie qu'elle est grande tragédienne. Sa place est désormais doublement marquée au premier rang. Musset, Revue des Deux Mondes,1832, p. 101.
3. Rare et littér. Auteur de comédie. Diderot et (...) Beaumarchais, ces comédiens admirables (Valéry, Variété II,1929, p. 83).
SYNT. (corresp. à 1 et 2). Comédiens ambulants, errants, nomades. Troupe de théâtre itinérante. La soubrette d'une troupe de comédiens nomades (Stendhal, Lucien Leuwen, t. 1, 1836, p. 151). Comédiens de campagne, de province. Une pauvre comédienne de province qui jouait les reines et les princesses tragiques (T. Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, p. 423). Avoir des allures, des gestes de comédien(ne). Des sourires gracieux et des baisers de comédienne (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 2, Menuet, 1882, p. 1249).
B.− Au fig. [En relation avec comédie I B]
1. Celui, celle qui, dans la vie courante, aime se donner en spectacle, excelle dans l'art de la mise en scène, des attitudes, des propos et des gestes théâtraux. Oh! Lui, c'est un comédien, un cabotin, un particulier qui se croit toujours en scène! (E. et J. de Goncourt, Journal,1894, p. 566).Ce tempérament de comédien-né que je trouve à Stendhal (Valéry, Variété II,1929, p. 95):
3. À peine se demandait-elle [Rosalie] comment, si réservée, si discrète, elle avait pu entrer dans une pareille famille de comédiens, drapés de phrases, débordant de gestes... A. Daudet, Numa Roumestan,1881, p. 61.
Péj. Celui, celle qui feint des sentiments qu'il n'a pas. Synon. menteur, hypocrite.Un vrai ménage de comédiens, où tout nous semble fausseté et mensonge (E. et J. de Goncourt, Journal,1867, p. 386):
4. L'inconsistance du maître de la maison, sa polichinellerie, le rien menteur et comédien qu'il est, ça vous est dit par le regard, la voix, l'attitude de sa femme quand elle lui parle ou qu'elle parle de lui. E. et J. de Goncourt, Journal,1888, p. 741.
[Suivi d'un compl.] Cette comédienne de l'amour qui jouait si bien, si bien cette comédie-là (Maupassant, L'Inutile beauté,Livre de bord, Paris, Libr. de France, 1935 [1890], p. 30).
2. Emploi adj. [Appliqué à une pers. ou à ses attitudes, ses propos, ses sentiments]
a) [En constr. d'attribut ou d'appos.] Être (bon, mauvais) comédien, avoir un côté comédien. Montrer, dans la vie quotidienne, des dispositions à jouer la comédie, à adopter des attitudes et des propos d'acteur. Ah! Les petits sournois, comédiens, hypocrites, si touchants avec ca! (Camus, La Chute,1956, p. 1543).
b) [En constr. d'épithète postposée] Qui est dans la manière d'un comédien. Il s'étend, avec des poses comédiennes, sur sa santé complètement ébranlée par ses ennuis moraux (E. et J. de Goncourt, Journal,1889, p. 1037).Une certaine exagération comédienne (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, p. 19).Le geste naturel d'une femme un peu comédienne (J. Bousquet, Traduit du silence,1935-36, p. 129).
Rem. gén. Sur la relation comédien/acteur, cf. acteur stylistique.
Prononc. et Orth. : [kɔmedjε ̃], fém. [-jεn]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Subst. 1. ca 1500 comediain (Auton., Chron., B.N. 5082, fo8 vods Gdf. Compl.); 2. 1673 fig. et péj. (Molière, Le Malade imaginaire, I, 4). B. Adj. 1651 fig. à la comédienne (Montchal, Mémoires, t. II, p. 59 ds Littré); 1687 (Fénelon, Éduc. des Filles, 4 ds DG : ces manières moqueuses et comediennes). Dér. de comédie*; suff. -ien*. Fréq. abs. littér. : 1 215. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 305, b) 3 842; xxes. : a) 1 349, b) 1 182. Bbg. Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 70.

Comédien, comédienne : définition du Wiktionnaire

Nom commun

comédien \kɔ.me.djɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : comédienne)

  1. Homme dont la profession est d’interpréter un personnage, de jouer un rôle au théâtre, au cinéma, à la télévision. Note : Pas limité à la comédie.
    • Les hommes, des êtres communs, sans idéal, sans orthographe, des fils de coiffeurs ou de marchandes de frites, qui s’étaient faits comédiens par désœuvrement, par fainéantise, par amour du paillon, du costume, pour se montrer sur les planches en collant de couleur tendre et redingote à la Souwaroff, des Lovelaces de barrière, toujours préoccupés de leur tenue, dépensant leurs appointements en frisures, et vous disant, d’un air convaincu : « Aujourd’hui, j’ai bien travaillé, » quand ils avaient passé cinq heures à se faire une paire de bottes Louis XV avec deux mètres de papier verni… — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, réédition Le Livre de Poche, page 233)
    • Un Roman policier, mon premier long métrage, est né du désir de retravailler avec les comédiens de mon deuxième court métrage (Hymne à la gazelle), Abdelhafid Metalsi et Marie-Laure Descoureaux, et de l'envie de raconter une histoire avec de l’action. — (La distribution vue par une réalisatrice : Stéphanie Duvivier, dans Cinéma guérilla - mode d'emploi, par Jérôme Genevray, Dunod, 2012, p. 174)
    • Plus de deux siècles plus tard, Constant Coquelin, ému par la déchéance de quelque ancienne gloire des tréteaux, crée une maison de retraite pour comédiens. — (Christophe Barbier, Dictionnaire amoureux du théâtre, Plon, 2015)
  2. (Figuré) Homme qui, dans des vues intéressées, feint des passions et des sentiments qu’il n’a pas.
    • Il est bon comédien.
    • Méfiez-vous de lui, c’est un grand comédien.

Nom commun

comédienne \kɔ.me.djɛn\ féminin (pour un homme on dit : comédien)

  1. Femme dont la profession est d’interpréter un personnage, de jouer un rôle au théâtre, au cinéma, à la télévision.
    • L’eau ne convient pas aux oiseaux non plus que l’air aux poissons. Les uns s’y noient et les autres y étouffent. Je suis comédienne de nature et le théâtre est mon atmosphère. Là, seulement, je respire à mon aise. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, chapitre 8)
    • Ecrivons-le ici en lettres de feu ; entre tous les supplices que le poète florentin se plaît à entasser dans les cercles de son poème infernal, il n’en est pas de comparable à celui qui consiste à aimer une comédienne. On ferait un lac à couvrir l’Europe avec les larmes et le sang que ces femmes brillantes ont fait répandre depuis l’invention des spectacles. — (Charles Monselet, La Franc-maçonnerie des femmes, C. Lasalle, 1856, page 27)
  2. (Par analogie) Femme qui aime prendre des poses de comédienne, voire simule, joue la comédie.
    • Quelle comédienne, s’est exclamée sa mère, elle se sert de sa jeunesse pour séduire les hommes et les femmes, le mal est en elle. — (Régine Deforges, L’enfant du 15 août, Robert Laffont, 2013, chapitre 12)

Nom commun

comédienne \Prononciation ?\ féminin (pour un homme on dit : komediant)

  1. (Théâtre) Comédienne.

Nom commun

comédienne \kɔ.me.djɛn\ féminin (pour un homme on dit : comédien)

  1. Femme dont la profession est d’interpréter un personnage, de jouer un rôle au théâtre, au cinéma, à la télévision.
    • L’eau ne convient pas aux oiseaux non plus que l’air aux poissons. Les uns s’y noient et les autres y étouffent. Je suis comédienne de nature et le théâtre est mon atmosphère. Là, seulement, je respire à mon aise. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863, chapitre 8)
    • Ecrivons-le ici en lettres de feu ; entre tous les supplices que le poète florentin se plaît à entasser dans les cercles de son poème infernal, il n’en est pas de comparable à celui qui consiste à aimer une comédienne. On ferait un lac à couvrir l’Europe avec les larmes et le sang que ces femmes brillantes ont fait répandre depuis l’invention des spectacles. — (Charles Monselet, La Franc-maçonnerie des femmes, C. Lasalle, 1856, page 27)
  2. (Par analogie) Femme qui aime prendre des poses de comédienne, voire simule, joue la comédie.
    • Quelle comédienne, s’est exclamée sa mère, elle se sert de sa jeunesse pour séduire les hommes et les femmes, le mal est en elle. — (Régine Deforges, L’enfant du 15 août, Robert Laffont, 2013, chapitre 12)

Nom commun

comédienne \Prononciation ?\ féminin (pour un homme on dit : komediant)

  1. (Théâtre) Comédienne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Comédien, comédienne : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMÉDIEN, IENNE. n.
Celui, celle dont la profession est de jouer la comédie sur un théâtre public. Un comédien expérimenté. Comédiens ambulants. Une troupe de comédiens. Il se dit figurément de Celui, de celle qui, dans des vues intéressées, feint des passions et des sentiments qu'il n'a pas. Il est bon comédien. Méfiez-vous de lui, c'est un grand comédien.

Comédien, comédienne : définition du Littré (1872-1877)

COMÉDIEN (ko-mé-diin, diè-n') s. m.
  • 1Celui, celle dont la profession est de jouer la comédie sur un théâtre. Un misérable libraire de Paris a imprimé mes pièces de la façon détestable dont les comédiens les jouent, Voltaire, Lett. d'Argental, 19 déc. 1765. Je conclus donc qu'il faut faire imprimer sa drogue ; ensuite les comédiens donnent notre orviétan sur leur échafaud, s'ils le veulent, Voltaire, Lett. Chabanon, 22 déc. 1766. C'est en quoi vous faites mieux voir que vous êtes une excellente comédienne, de bien représenter un personnage qui est si contraire à votre humeur, Molière, Impromptu, 1. J'avais songé une comédie où il y aurait eu un poëte qui serait venu pour offrir une pièce à une troupe de comédiens nouvellement arrivés de campagne, Molière, ib. 1. Si j'étais à la place de vous autres comédiens, j'aimerais mieux tirer la langue d'un pied de long que de représenter de pareilles sottises, Regnard, Crit. du Lég. 2.

    Les comédiens français, les comédiens du Théâtre-Français.

    Les comédiens ordinaires de S. M., les comédiens du théâtre-Français.

    Comédiens de campagne, ou ambulants, comédiens qui vont de ville en ville donner des représentations.

  • 2 Fig. Celui, celle qui feint des sentiments qu'il, qu'elle n'a pas. Quelque grand comédien qu'il fût [le duc de Gesvres], il ne put cacher sa rage, Saint-Simon, 36, 156. Quand la meurtrière de Marie Stuart parlait de la crainte de Dieu, cette reine faisait la comédienne, Voltaire, Mœurs, 174. Avec son ton radouci, sa face minaudière, je le crois un grand comédien, Lesage, Turcar. I, 1.
  • 3 Adj. Feint, affecté. Il faut empêcher les enfants de contrefaire les gens ridicules ; car ces manières moqueuses et comédiennes ont quelque chose de bas et de contraire aux sentiments honnêtes, Fénelon, XVII, 18.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COMÉDIEN
4Auteur comique. Poquelin (Jean-Baptiste), comédien fameux, connu sous le nom de Molière, Bayle, Commencement de l'article Poquelin.
5 Fig. À la comédienne, en décevant comme par une sorte de comédie. C'est ainsi qu'il [le cardinal de Richelieu] jouait une continuelle comédie avec MM. du Conseil et le clergé, comme en toutes ses autres actions ; car il avait l'esprit à la comédienne ; aussi a-t-il autorisé la comédie, l'introduisant dans son palais Cardinal par un esprit bien contraire à celui de tous les anciens Pères de l'Église, Montchal, Mémoires, t. II, p. 59.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Comédien, comédienne : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMÉDIEN, s. m. (Belles-Lettres.) personne qui fait profession de représenter des pieces de théatre, composées pour l’instruction & l’amusement du public.

On donne ce nom, en général, aux acteurs & actrices qui montent sur le théatre, & joüent des rôles tant dans le comique que dans le tragique, dans les spectacles où l’on déclame : car à l’opéra on ne leur donne que le nom d’acteurs ou d’actrices, danseurs, filles des chœurs, &c.

Nos premiers comédiens ont été les Troubadours, connus aussi sous le nom de Trouveurs & Jongleurs ; ils étoient tout-à-la-fois auteurs & acteurs, comme on a vû Moliere, Dancour, Montfleury, le Grand, &c. Aux Jongleurs succéderent les confreres de la passion, qui représentoient les pieces appellés mysteres, dont il a été parlé plus haut. Voyez Comédie sainte.

A ces confreres ont succédé les troupes de comédiens, qui sont ou sédentaires comme les comédiens François, les comédiens Italiens établis à Paris, & plusieurs autres troupes qui ont des théatres fixes dans plusieurs grandes villes du royaume, comme Strasbourg, Lille, &c. & les comédiens qui courent les provinces & vont de ville en ville, & qu’on nomme comédiens de campagne.

La profession de comédien est honorée en Angleterre ; on n’y a point fait difficulté d’accorder à Mlle Olfilds un tombeau à Westminster à côté de Newton & des rois. En France, elle est moins honorée. L’église Romaine les excommunie, & leur refuse la sépulture chrétienne, s’ils n’ont pas renoncé au théatre avant leur mort. Voyez Acteurs. (G)

* Si l’on considere le but de nos spectacles, & les talens nécessaires dans celui qui sait y faire un rôle avec succès, l’état de comédien prendra nécessairement dans tout bon esprit, le degré de considération qui lui est dû. Il s’agit maintenant, sur notre théatre François particulierement, d’exciter à la vertu, d’inspirer l’horreur du vice, & d’exposer les ridicules : ceux qui l’occupent sont les organes des premiers génies & des hommes les plus célebres de la nation, Corneille, Racine, Moliere, Renard, M. de Voltaire, &c. leur fonction exige, pour y exceller, de la figure, de la dignité, de la voix, de la mémoire, du geste, de la sensibilité, de l’intelligence, de la connoissance même des mœurs & des caracteres, en un mot un grand nombre de qualités que la nature réunit si rarement dans une même personne, qu’on compte plus de grands auteurs que de grands comédiens. Malgré tout cela, ils ont été traités très durement par quelques unes de nos lois, que nous allons exposer dans la suite de cet article, pour satisfaire à la nature de notre ouvrage. Voyez Geste, Déclamation, &c.

Comédiens, (Jurisprudence.) Chez les Romains, les comédiens étoient dans une espece d’incapacité de s’obliger, tellement que quoiqu’ils se fussent engagés sous caution, & même par serment, ils pouvoient se retirer. Novell. 51. Cette loi ne s’observe point parmi nous.

Il a toûjours été défendu aux comédiens de représenter sur le théatre les ecclésiastiques & les religieux. Novell. 123. ch. xljv. Et l. minus cod. de episcop. aud. § omnibus auth. de sanctiss. episcop.

Les comédiens étoient autrefois regardés comme infâmes (l. si fratres cod. ex quibus causis infamia irrogat. C. lib. II. cap. xij.) ; & par cette raison on les a regardés comme incapables de rendre témoignage. Voyez Perchambaut,sur l’artic 151. de la coûtume de Bretagne. Le canon definimus, 4. quest. j. dit qu’un comédien n’est pas recevable à intenter une accusation : & le § causas auth. ut cum de appell. cognos. porte qu’un fils qui, contre la volonté de son pere, s’est fait comédien, encourt son indignation.

Charlemagne, par une ordonnance de l’an 789, mit aussi les histrions au nombre des personnes infâmes, & auxquelles il n’étoit pas permis de former aucune accusation en justice.

Les conciles de Mayence, de Tours, de Reims, & de Châlons-sur-Saone, tenus en 813, défendirent aux évêques, aux prêtres, & autres ecclésiastiques, d’assister à aucun spectacle, à peine de suspension, & d’être mis en pénitence ; & Charlemagne autorisa cette disposition par une ordonnance de la même année. Voyez les capitul. tome I. col. 229. 1163. & 1270.

Mais il faut avoüer que la plûpart de ces peines ont moins été prononcées contre des comédiens proprement dits, que contre des histrions ou farceurs publics, qui mêloient dans leurs jeux toutes sortes d’obscénités ; & que le théatre étant devenu plus épuré, on a conçû une idée moins desavantageuse des comédiens.

On tient néanmoins toûjours pour certain que les comédiens dérogent ; mais il en faut excepter ceux du Roi qui ne dérogent point, comme il résulte d’une déclaration de Louis XIII. du 16 Avril 1641, registrée en parlement le 24 du même mois, & d’un arrêt du conseil du 10 Septembre 1668, rendu en faveur de Floridor comédien du roi, qui étoit gentilhomme ; par lequel il lui fut accordé un an pour rapporter ses titres de noblesse, & cependant défenses furent faites au traitant de l’inquiéter pour la qualité d’écuyer.

Les acteurs & actrices de l’opéra ne dérogent pas non plus, attendu que ce spectacle est établi sous le titre d’académie royale de Musique.

La part que chaque comédien a dans les profits peut être saisie par ses créanciers. Arrêt du 2 Juin 1693. Journ. des aud.

Il y a plusieurs reglemens pour la profession des comédiens & pour les spectacles en général, qui sont rapportés ou cités dans le tr. de la police, tome I. liv. III. tit. iij. & dans le dictionn. des arrêts, au mot comédien. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « comédien »

Étymologie de comédien - Littré

Comédie ; espagn. comediante ; ital. commediante.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de comédien - Wiktionnaire

Dérivé de comédie avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « comédien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
comédien kɔmedjɛ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « comédien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « comédien »

  • On devient charlatan sans le savoir, et comédien sans le vouloir. Henri Frédéric Amiel, Journal intime, 8 septembre 1866
  • On connaît des comédiens aigris, il n'en est guère de désillusionnés. Sidonie Gabrielle Colette, Paysages et portraits, Flammarion
  • Si les réalisateurs travaillent toujours avec de belles comédiennes avec l'évidente arrière-pensée de se les taper, ils répugnent encore à travailler avec de beaux comédiens parce qu'ils ont peur de passer pour des homosexuels. De Gaël Morel / Il - Octobre 1996
  • Je ne suis pas une chanteuse qui joue mais une comédienne qui chante.
  • Depuis plusieurs mois déjà, Brad Pitt et la comédienne Alia Shawkat semblent très proches. Suffisamment pour que naissent aussitôt des rumeurs à leur sujet : ils seraient en couple, inséparables... Mais du côté des deux principaux intéressés, le silence a toujours été de mise. Aucun des deux ne confirmant ou n'infirmant les rumeurs pourtant de plus en plus insistantes.  , Brad Pitt en couple avec Alia Shawkat ? La comédienne s'exprime enfin ! - Elle
  • PortraitA 52 ans, la comédienne césarisée pour « Barbara » s’engage autant par ses choix audacieux au cinéma et au théâtre que par ses coups de gueule politiques. Elle fut à l’initiative de la tribune, publiée fin avril, fustigeant Macron pour son oubli de la culture dans la gestion du Covid-19. Le Monde.fr, Comédienne intello, libre et enflammée, Jeanne Balibar dans le rôle de sa vie
  • Incarnant l’un des trois rôles principaux de "Dévoilées", un téléfilm qui a été diffusé le vendredi 1er mars sur Arte, Lola Créton est une jeune comédienne de 25 ans en herbe dans l’industrie cinématographique française. Découvrez donc ce talent précoce du cinéma français. amomama.fr, "Un amour de jeunesse", "Dévoilées" : Découvrez l'actrice Lola Créton, fille d'acteur
  • La comédienne a déclaré au cours de cette cérémonie particulière, au public restreint pour cause d’épidémie de Covid-19 :  , La comédienne originaire de Fontenay-sous-Bois, Elodie Menant, remporte un Molière | Actu Val-de-Marne
  • Aux Etats-Unis, l'un des jeux les plus à la mode est de caricaturer les interventions (très polémiques) de Donald Trump sur la pandémie, puis de poster les vidéos sur TikTok. Grâce à cet exercice, une comédienne a vu sa notoriété exploser en quelques semaines. Son nom ? Sarah Cooper. , Coronavirus | Sarah Cooper, la comédienne qui fait fureur en singeant Trump sur TikTok
  • Avant le confinement, Audrey Vernon, comédienne, parlait d’inégalités, de capitalisme, d’énergie, de voitures et de déchets sur scène. Dans cette tribune, elle s’interroge : comment recommencer à jouer ce spectacle, « alors qu’on a vu qu’on pouvait tout arrêter en deux heures » ? Reporterre, le quotidien de l'écologie, Comédienne, je ne veux pas que les théâtres rouvrent
  • Marié et père de 6 enfants, Lance Touré diminutif de Lanciné Touré, est un comédien ivoirien né à Bouake en 1955. , Côte d'Ivoire - Décès de l'acteur comédien ''Lance Touré''
  • Bon comédien, Lanciné Touré se fait alors remarquer par les publicitaires qui lui font enchaîner spots sur spots en 1995. Cette grande figure du cinéma en Côte d'Ivoire était marié et père de 6 enfants. Nous y reviendrons. , Deuil : L’acteur comédien et scénariste ivoirien Lance Touré est décédé, ce lundi - Linfodrome
  • En plein mouvement Black Lives Matter, la Fox annonce que les personnages de couleur des Simpson ne seront plus doublés par des comédiens blancs. La décision fait suite à une polémique survenue en début d’année, qui avait amené l’acteur Hank Azaria à abandonner le rôle d’Apu, gérant de la supérette. Journal du Geek, Simpson : les personnages de couleur ne seront plus doublés par des comédiens blancs
  • C'est une nouvelle histoire d'agression sexuelle à Hollywood. Le comédien Ansel Elgort est accusé par une jeune femme de 17 ans d'avoir sexuellement abusé d'elle. Dans un témoignage publié sur Twitter, la victime présumée qui a depuis supprimé son compte Twitter, détaille les faits qui se seraient déroulés en 2014 après qu'elle ait contacté le jeune homme sur Snapchat. "Au lieu de me demander si je voulais arrêter car il savait que c'était ma première fois, que je sanglotais de douleur et que je ne voulais pas le faire, les seuls mots sortis de sa bouche ont été : 'Il faut forcer'", écrit la dénommé Gabby.  LCI, Le comédien Ansel Elgort, vu dans "Divergente", accusé d'agression sexuelle | LCI
  • La marionnette peut faire des choses que le comédien ne peut pas faire, a une capacité de souplesse que nous n'avons pas. C’est une prolongation d’expressivité physique pour l’acteur. (...) Chaque marionnette est unique, il faut percer son secret : il faut découvrir où sont ses forces, ses faiblesses, son centre de gravité, ses axes… Il faut aussi veiller à ne pas la bouger dans tous les sens parce que, plus ça bouge, moins c'est lisible.                   (Christian Hecq) France Culture, Christian Hecq, le comédien qui fait mouche
  • Autant dire que le talentueux comédien était très apprécié dans la vraie vie, plus qu’il ne l’était dans ses personnages. En dépit de sa célébrité, humble, modeste tels sont sont les souvenirs que ses anciens collaborateurs gardent de lui. amomama.fr, Pierre Mondy ("Les Malheurs d’Alfred") : retour sur l'histoire d'un bien aimé
  • Dolph Lundgren : Le comédien "gros bras" fiancé avec une jeune femme de 24 ans ! Public.fr, Dolph Lundgren : Le comédien "gros bras" fiancé avec une jeune femme de 24 ans !
  • Ce n'est pas la première fois que l'équipe d'"Un si grand soleil" se compare au-dessus des feuilletons concurrents. En 2018, le comédien Gary Guénaire avait confié à nos confrères d'"Allociné" à propos de l'offre de TF1 et de France 3 en matière de fiction quotidienne : "Ce que font les autres ne m'intéressait pas et ne me faisait pas rêver". Il s'était ensuite rétracté en évoquant une "maladresse" et en ne s'estimant pas légitime pour juger les autres feuilletons. Et l'année dernière, le producteur d'"Un si grand soleil", Toma de Matteis, avait estimé dans une interview accordée à puremedias.com : "Avec des budgets limités et sur des séries qui se produisent au quotidien, je trouve que la meilleure facture qui existe des trois programmes, c'est la nôtre. C'est mon constat : notre lumière est meilleure, notre image est meilleure, la qualité de la musique que nous diffusons et l'emploi que nous en faisons est meilleur". ozap.com, "Un si grand soleil" : Un comédien s'en prend à "Plus belle la vie" et à "Demain nous appartient" - Puremedias
  • Louis de Funès et Macha Béranger amants : pourquoi le comédien ne voulait pas officialiser Gala.fr, Louis de Funès et Macha Béranger amants : pourquoi le comédien ne voulait pas officialiser - Gala
  • Un comédien, comme tout artiste, est un explorateur. De Ariane Mnouchkine
  • Tous les hommes naissent comédiens et le sont, au moins dans leur enfance. De Emile Fabre
  • La vie fait de tous des comédiens. De Arlette Cousture / Les filles de Caleb
  • Le comédien revient toujours rôder autour de son théâtre. De Francis Bossus / Beautricourt
  • J’adore être comédien. C’est tellement plus réel que la vie. De Oscar Wilde
  • Les autres me voient, donc je suis... Telle est la philosophie du comédien. De Léon Lemonnier / Shakespeare
  • Les gens sont des comédiens, nous, nous sommes des acteurs. De Louis de Funès
  • L’assistant-réalisateur est au comédien ce que l’infirmier est au dément, mais en plus brutal. De Marcel Gotlib
  • On appelle les comédiens des cabots, parce qu'ils se sauvent quand on les siffle. De Marcel Pagnol
  • L'art du comédien consiste à empêcher les gens d'éternuer. De Sir Ralph Richardson
  • Je ne suis pas une chanteuse qui joue mais une comédienne qui chante.
  • Tous les hommes sont des comédiens... sauf quelques acteurs. De Sacha Guitry
  • Le silence est la récompense du comédien. De Georges Perros
  • Si les réalisateurs travaillent toujours avec de belles comédiennes avec l'évidente arrière-pensée de se les taper, ils répugnent encore à travailler avec de beaux comédiens parce qu'ils ont peur de passer pour des homosexuels. De Gaël Morel / Il - Octobre 1996
  • On connaît des comédiens aigris, il n'en est guère de désillusionnés. Sidonie Gabrielle Colette, Paysages et portraits, Flammarion
  • On devient charlatan sans le savoir, et comédien sans le vouloir. Henri Frédéric Amiel, Journal intime, 8 septembre 1866

Images d'illustration du mot « comédien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « comédien »

Langue Traduction
Corse attore
Basque aktore
Japonais 俳優
Russe актер
Portugais ator
Arabe الممثل
Chinois 演员
Allemand darsteller
Italien attore
Espagnol actor
Anglais actor
Source : Google Translate API

Synonymes de « comédien »

Source : synonymes de comédien sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « comédien »



mots du mois

Mots similaires