La langue française

Pitre

Sommaire

  • Définitions du mot pitre
  • Étymologie de « pitre »
  • Phonétique de « pitre »
  • Citations contenant le mot « pitre »
  • Images d'illustration du mot « pitre »
  • Traductions du mot « pitre »
  • Synonymes de « pitre »

Définitions du mot « pitre »

Trésor de la Langue Française informatisé

PITRE, subst. masc.

A. − Bouffon qui fait la parade pour un spectacle de foire, de cirque, qui est chargé d'attirer par ses plaisanteries, ses facéties le public autour des tréteaux d'un charlatan, d'un escamoteur. Synon. clown, paillasse, saltimbanque.Anatole et Colombel (...) voulaient aller voir la lutte. Céline et Désirée n'y tenaient pas, la petite surtout, qui écoutait la parade qu'un pitre, chargé de tenir la foule en haleine, récitait avec de grands gestes (Huysmans, Soeurs Vatard,1879, p.78).On pratique encore de nos jours cet amusement [le jeu du soufflet] dans la plupart des foires, où il est un des exercices préférés des pitres chargés de faire, à la porte, le boniment qui doit décider les spectateurs à entrer dans la baraque (D'Allemagne, Récr. et passe-temps,1904, p.243).
B. − P. anal. Personne qui fait rire son entourage par ses plaisanteries, ses facéties. Synon. farceur, clown, guignol.Que de larmes! Et pour qui? Un ancien cabot de Beaumarchais, un amant de coeur de putains, le loulou de la Deslions, le pitre des soupers de gandins (Goncourt, Journal,1867, p.356).Allait-il devenir le pitre du régiment? (Barrès, Serv. All.,1905, p.157).
Fam. Faire le pitre. Faire, dire des facéties. Synon. faire le clown*, le zouave*.Je faisais le pitre, des tours de passe-passe et de jonglerie avec mon épine d'Ispahan et des ustensiles de cuisine, des exercices d'acrobatie, le tour des reins ou le grand écart, et je marchais sur les mains pour faire rire le petit (Cendrars, Bourlinguer,1948, p.179).
En appos. avec valeur d'adj. L'Afrique a amené les dîneurs à parler de la Légion étrangère; et ce Borelli, dont le ton et l'esprit pitre m'étaient antipathiques, devient très intéressant (Goncourt, Journal,1890, p.1150).
Prononc. et Orth.: [pitʀ ̭]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist.1. 1790 «bouffon chargé d'attirer le public à un spectacle de foire ou de cirque» (d'apr. Esn.); 1828-29 (Raban, Marco Saint-Hilaire, Mém. forçat, t.4, p.330); 2. 1866 «homme ou enfant qui fait rire par ses plaisanteries, ses gestes, ses grimaces» (Delvau). Prob. empr. à une var. dial. du fr. piètre*, voir G. Roques ds Mél. Baldinger (K.), 1979, p.585. Fréq. abs. littér.: 71. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p.289. _Hotier Cirque 1973 [1972], p.68, 140. _Migli. Nome propr. 1968 [1927], p.236n. _Sain. Arg. 1972 [1907], p.248.

Wiktionnaire

Nom commun

pitre \pitʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Acteur populaire chargé d’amuser la foule amassée autour des tréteaux d’un charlatan, par des grimaces et de grosses plaisanteries.
    • Il avait été pitre chez Bobèche et paillasse chez Bobino. Il avait joué le vaudeville à Saint-Mihiel. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Santos avait une pâleur qui lui seyait bien ; quant au nègre, il avait l’air d’un pitre mal grimé, une tête barbouillée d’encre et de chocolat. — (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, rééd. Le Livre de Poche, page 32)
    • Pendant, la guerre, c’est lui qui me signala dès leur première apparition les films de Charlot, m’annonçant que venait de se révéler un pitre tout à fait génial. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 78.)
    • Saisissez bien Charlot transi, tout gris, l’estomac vide ; il est le pitre famélique regardant de la rue ceux qui, au restaurant, s’en mettent plein la lampe ; une vitre légère les sépare, et la loi (si la fantaisie lui venait à griveler). — (Henri Pichette, Rond-point, suivi de Joyce au participe futur, et de Pages pour Chaplin, Mercure de France, 1950, p. 77)
  2. (Péjoratif) Celui qui veut se rendre intéressant, mais qui ne l’est pas vraiment.
    • Cet auteur, cet orateur est un véritable pitre. Faire le pitre.
    • Certains sont très sérieux, tandis que d’autres font les pitres : fous rires, doigts dans le nez, oreilles d’âne… — (Guillaume Musso, Central Park, deuxième partie, chapitre 8, XO éditions, 2014, p. 148)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PITRE. n. m.
Acteur populaire chargé d'amuser la foule amassée autour des tréteaux d'un charlatan, par des grimaces et de grosses plaisanteries. Il s'emploie au figuré dans un sens péjoratif. Cet auteur, cet orateur est un véritable pitre. Faire le pitre.

Littré (1872-1877)

PITRE (pi-tr') s. m.
  • 1Anciennement, un bon pitre, un bon homme. Mais entre tous, ce franc cœur, ce bon pitre, Saint-Amant, Épître à M. le baron de Melay, Œuv. p. 458, 1661.
  • 2Aujourd'hui, dans le langage populaire, aide, serviteur d'escamoteur ou de saltimbanque. Ce n'est pas lui qui se servirait d'un pitre qui arrête un public grossier par de sales histoires remplies de mots obscènes, Champfleury, Les grands hommes du ruisseau, n° 6.

    Fig. Bouffon, mauvais plaisant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pitre »

Ce semble une forme du lat. Petrus, Pierre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Probable variante dialectale de piètre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin pectus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pitre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pitre pitr

Citations contenant le mot « pitre »

  • Il ne joue plus, il passe son temps en tribunes à faire le pitre et demande même à ne pas voyager avec le groupe en Ligue des champions... La fin de saison de Gareth Bale au Real Madrid est un long chemin de croix. , Real - Calderon : "Bale perd son temps au Real" | Goal.com
  • Palais de la Mutualité Pointe à pitre Rue Hincelin Assainissement Pointe-à-Pitre Guadeloupe Unidivers, Déjeuner débat en musique Palais de la Mutualité Pointe-à-Pitre dimanche 20 septembre 2020
  • Une gendarmerie centrale cambriolée ! On peut dire que les malfrats ont du toupet. La caserne principale de Miquel à Pointe-à-pitre a été victime d’un vol par effraction il y a quelques jours. Heureusement, seul du matériel léger a été dérobé, pas d’arme ou de dossiers sensibles. Deux suspects ont depuis été identifiés et interpellés. Ils devraient comparaitre lundi devant le tribunal correctionnel. RCI, Une compagnie centrale de gendarmerie cambriolée | RCI
  • si on évite les mauvais quartiers de point à pitre aucun soucis. Air Journal, JetBlue inaugure sa liaison New York-Pointe-à-Pitre | Air Journal

Images d'illustration du mot « pitre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « pitre »

Langue Traduction
Anglais clown
Espagnol payaso
Italien clown
Allemand clown
Chinois 小丑
Arabe مهرج
Portugais palhaço
Russe клоун
Japonais ピエロ
Basque clown
Corse clown
Source : Google Translate API

Synonymes de « pitre »

Source : synonymes de pitre sur lebonsynonyme.fr
Partager