La langue française

Civilisation

Sommaire

  • Définitions du mot civilisation
  • Étymologie de « civilisation »
  • Phonétique de « civilisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « civilisation »
  • Citations contenant le mot « civilisation »
  • Images d'illustration du mot « civilisation »
  • Traductions du mot « civilisation »
  • Synonymes de « civilisation »
  • Antonymes de « civilisation »

Définitions du mot civilisation

Trésor de la Langue Française informatisé

CIVILISATION, subst. fém.

A.− Emploi imperfectif. Fait pour un peuple de quitter une condition primitive (un état de nature) pour progresser dans le domaine des mœurs, des connaissances, des idées. Le développement, les étapes, les progrès, le cycle, le cours, l'avenir de la civilisation. Les Allemands, comme tous les peuples de civilisation encore un peu primitive, pratiquent facilement les vertus naturelles et, en particulier, celle de l'hospitalité (J. de Pradel de La Mase, Nouvelles Notes intimes d'un émigré,Paris, Émile-Paul, 1914-20[1817], p. 45):
1. La civilisation n'est nécessaire qu'à l'époque où les hommes, devenus trop nombreux pour vivre du produit de leurs chasses et de la pêche, sont obligés de se courber vers la terre pour en tirer leur subsistance. C'est alors que les loix, la subordination, les prestiges du gouvernement, deviennent indispensables. Crèvecœur, Voyage dans la Haute Pensylvanie,t. 2, 1801, p. 210.
2. Les Mexicains et les Péruviens, ces peuples naturellement si doux et déjà avancés en civilisation, offraient chaque année à leurs dieux un grand nombre de victimes humaines; ... Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 298.
3. C'est l'effet et le but de la civilisation, de faire prévaloir la douceur et les bons sentiments sur les appétits sauvages. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 235.
P. anal. [En parlant de l'organisation sociale de certains animaux] :
4. ... les trigones et les mélipones, qui sont de véritables abeilles domestiques, mais d'une civilisation moins avancée, ne construisent leurs cellules d'élevage que sur un rang... Maeterlinck, La Vie des abeilles,1901, p. 139.
P. méton. [La civilisation étant considérée comme un idéal dynamique, comme un mouvement universel vers une certaine perfection, comme une force de développement matériel, intellectuel, social] Il n'y eut jamais de conquêtes durables que celles de la civilisation dans sa vigueur sur la barbarie, ou celles des peuples neufs sur la civilisation corrompue et mourante (Lamennais, De la Religion,1826, p. 213):
5. ... toutes les acquisitions de l'humanité pendant des siècles de civilisation sont là, (...), déposées dans la science (...), dans la tradition, dans les institutions, dans les usages, dans la syntaxe et le vocabulaire de la langue (...) et jusque dans la gesticulation des hommes... Bergson, Les Deux sources de la mor. et de la relig.,1932, p. 83.
B.− Emploi perfectif État plus ou moins stable (durable) d'une société qui, ayant quitté l'état de nature, a acquis un haut développement :
6. Rome et Athènes, parties de l'état de nature pour arriver au dernier degré de civilisation, remontent l'échelle entière des vertus et des vices, de l'ignorance et des arts. Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 2, 1803, p. 78.
1. [Cet état considéré du point de vue des facteurs qui le conditionnent] Sans le langage articulé, la civilisation n'existerait pas (Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 113).
2. [Cet état considéré du point de vue des éléments qui le composent et/ou le caractérisent]
a) Ensemble transmissible des valeurs (intellectuelles, spirituelles, artistiques) et des connaissances scientifiques ou réalisations techniques qui caractérisent une étape des progrès d'une société en évolution. La civilisation semble d'abord devoir concentrer de plus en plus notre attention vers les soins de notre seule existence matérielle (A. Comte, Cours de philos. positive,t. 4, 1839-42, p. 500):
7. La civilisation est un trésor lentement formé, c'est un legs. J'entends par civilisation les objets, les richesses créées, les institutions. Barrès, Mes cahiers,t. 2, 1898-1902, p. 98.
8. ... une civilisation ne se mesure pas à la rapidité des voyages ni au confort de la vie matérielle, mais, comme le royaume de Dieu, elle réside au-dedans de nous et se rattache à une certaine vertu de l'âme. Mauriac, Journal 3,1940, p. 237.
P. méton. Milieu humain que constitue un tel ensemble. Toute sa civilisation [celle que conçoit, dans laquelle vit le philosophe] est composée d'écrans, d'amortisseurs. D'un entrecroisement de schémas intellectuels. D'un échange de signes (Nizan, Les Chiens de garde,1932, p. 145).
Rem. Civilisation corrélé à la notion de « société » se différencie de culture, corrélé à la notion d'« individu ». La pensée moderne parfois souligne ce qui rapproche les deux termes :
9. ... la civilisation, c'est de la culture qu'on applique et qui régit jusqu'à nos actions les plus subtiles, (...); et c'est artificiellement qu'on sépare la civilisation de la culture et qu'il y a deux mots pour signifier une seule et identique action. Artaud, Le Théâtre et son double,1939, p. 12.
10. L'individu devient un problème de notre temps : la hiérarchie des esprits devient une difficulté de notre temps, où il y a comme un crépuscule des demi-dieux, c'est-à-dire de ces hommes (...), auxquels nous devons l'essentiel de ce que nous appelons culture, connaissance et civilisation. Valéry, Variété IV,1938, p. 233.
b) [Cet ensemble caractérisé par un de ses aspects d'après sa situation historique ou géographique] La civilisation grecque, la civilisation classique ou moderne. Notre éclatante civilisation du dix-huitième siècle (Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 278):
11. L'inégalité de l'éducation et de la lumière est le grand obstacle à notre civilisation complète moderne. Le peuple est maître, mais il n'est pas capable de l'être; ... Lamartine, Voyage en Orient,t. 1, 1835, p. 136.
SYNT. La civilisation française, anglaise, babylonienne, etc.; une civilisation primitive, rudimentaire, moderne, avancée; une civilisation guerrière; la civilisation du livre, de l'image; une langue, un mot de civilisation; une aire de civilisation.
[D'après le ou les domaine(s) où se forment ces valeurs ou d'après un trait fondamental dominant] La civilisation intellectuelle, morale, industrielle, mécanique, etc.; la civilisation du fer, du bronze, de la machine. Est-ce qu'on peut imaginer une civilisation de la nèfle! Nous sommes de la civilisation de l'olive, nous autres. Nous aimons l'huile forte, l'huile verte (Giono, Chroniques,Noé, 1947, p. 56).
c) [Cet ensemble jugé dans sa globalité ou dans un de ses éléments ou à une de ses étapes] La civilisation ne mérite pas son nom, si elle ne répare pas le mal qu'elle cause, si elle ne donne pas le remède aux maux qu'elle engendre (A. de Valon, Les Prisons de la France sous le régime républicainds Revue des Deux-Mondes, 1erjuin1848, p. 9):
12. ... par elle-même, la civilisation n'a pas de valeur intrinsèque et absolue; ce qui en fait le prix, c'est qu'elle correspond à certains besoins. Durkheim, De la Division du travail soc.,1893, p. 17.
[Le jugement est favorable, l'accent étant mis sur le haut degré de perfection] La vie d'une société est sa civilisation et non sa durée (Bonald, Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre soc.,1800, p. 134).Notre civilisation se définit par le bien de l'homme (Alain, Propos,1934, p. 1210).Nous sommes arrivés à un degré de civilisation, d'où nous ne pouvons plus retourner en arrière (R. Rolland, Jean-Christophe,Dans la maison, 1909, p. 1070).
[Souvent péj. ou iron., selon des critères variés] L'antithèse entre le hideux envers de la civilisation et ses brillants dehors (P. Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 81):
13. ... la civilisation nous a donné des besoins, des vices, des appétits factices qui ont parfois l'influence de nous faire étouffer nos bons instincts et qui nous conduisent au mal. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 201.
14. Le grand peuple pingouin n'avait plus ni traditions, ni culture intellectuelle, ni arts. Les progrès de la civilisation s'y manifestaient par l'industrie meurtrière, la spéculation infâme, le luxe hideux. A. France, L'Île aux pingouins,1908, p. 395.
15. Les illusions bourgeoises concernant la science et le progrès techniques, partagées par les socialistes autoritaires, ont donné naissance à la civilisation des dompteurs de machine qui peut, par la concurrence et la domination, se séparer en blocs ennemis mais qui, sur le plan économique, est soumise aux mêmes lois : accumulation du capital, production rationalisée et sans cesse accrue. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 270.
Prononc. et Orth. : [sivilizasjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1721 jurisprudence (Trév. : Civilisation [...] un jugement qui rend civil un procès criminel) − Trév. 1771; 2. a) 1757 « ce qui rend les individus plus sociables » (Mirabeau, Ami des Hommes cité par Benveniste, p. 48, v. bbg. : C'est [la Religion] le premier ressort de la civilisation); b) 1760 « processus historique d'évolution sociale et culturelle » (Id., Théorie de l'impôt cité ibid., p. 49 : l'exemple de tous les Empires qui ont précédé le nôtre et qui ont parcouru le cercle de la civilisation); 1767 plur. (Id., Lettre cité ds Kultur und Zivilisation, p. 18, v. bbg. : la barbarie de nos civilisations gothiques), rare au plur. av. le début du xixes., loc. cit.; c) 1767 « stade idéal d'évolution matérielle, sociale et culturelle auquel tend l'humanité » (Linguet, Théorie des lois civiles cité par Benveniste, p. 50, v. bbg. : Je me plais à démêler aux environs la trace des premiers pas qu'ont fait les nommes vers la civilisation). Dér. de civiliser*; suff. -(a)tion*. Fréq. abs. littér. : 3 656. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 990, b) 2 730; xxes. : a) 4 445, b) 6 300. Bbg Banuls (A.). Les Mots culture et civilisation en fr. et all. Ét. germ. 1969, t. 24, no2, pp. 171-180. − Benveniste (E.). Civilisation, contribution à l'hist. d'un mot. Paris, 1954, pp. 47-54. − Dampierre (E. de). Note sur culture et civilisation. Comparative studies in society and history. 1961, t. 3, pp. 328-340. − Europäische Schlüsselwörter. 3. Kultur und Zivilisation. Münich, 1967, pp. 1-93. − Moras (J.). Ursprung und Entwicklung des Begriffs der Zivilisation in Frankreich (1756-1830). Hambourg, 1930, XVI-87 p. − Pflaum (G.M.). Geschichte des Wortes Zivilisation. Münschen, 1961, V-330 p.

Wiktionnaire

Nom commun

civilisation \si.vi.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de civiliser ou état de ce qui est civilisé.
    • J’admets même que votre art cauchemardeux et tératologique, faussement ingénu et savamment puéril, possède une valeur de signe, qu’il soit la transcription symboliquement exacte d’une civilisation qui a perdu sa table de valeurs et d’une humanité qui a peur d’elle-même. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • À bon droit les Ministres de la Religion ont-ils le premier rang dans une société bien ordonnée. La religion est sans contredit le premier et le plus utile frein de l’humanité; c’est le premier ressort de la civilisation ; elle nous prêche et nous rappelle sans cesse la confraternité, elle adoucit notre cœur, etc. — (Marquis de Mirabeau, L’ami des hommes ou Traité de la population, 1756)
    • La phase de civilisation dans laquelle se trouve ce peuple est encore bien éloignée de celle où nous sommes arrivés en Europe. — (Flora Tristan; Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • […] ; un corbeau déjà dressé et comment (il buvait du vin), avait jugé bon néanmoins de renoncer aux bienfaits de la civilisation et de reprendre la clé des bois ; […]. — (Louis Pergaud, La Traque aux nids, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Monsieur André, l’Inspecteur le lui répète chaque fois, devrait savoir que la cravate fait partie de la civilisation, que ce soit une lavallière, un nœud droit ou une régate et que le décorum est lié à la fonction publique. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • J’ai appelé l’attention sur le danger que présentent pour l’avenir d’une civilisa­tion les révolutions qui se produisent dans une ère de déchéance économique; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.IV, La grève prolétarienne, 1908, p.183)
  2. (Par extension) Ensemble des connaissances, des mœurs, des idées d’un pays considéré comme civilisé.
    • Comme la langue latine a été la source de notre langue, comme les ruines de la civilisation romaine ont été le berceau de notre civilisation, ainsi les littératures de la Grèce et de Rome ont été les premières nourrices des lettres françaises. — (Jean-Jacques Ampère, La Littérature française dans ses rapports avec les littératures étrangères au Moyen Âge, Revue des Deux Mondes, 1833, tome 1)
    • La civilisation au sein de laquelle nous vivons apparaît comme l’aboutissant final de l’effort humain. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
    • Les immenses succès obtenus par la civilisation matérielle ont fait croire que le bonheur se produirait tout seul, pour tout le monde, dans un avenir tout prochain.— (Georges Sorel, Lettre à Daniel Halévy, 15 juillet 1907, dans Réflexions sur la violence, 1908)
    • Va-t-il me falloir enregistrer que Castelsarrasin, centre d’un obscurantisme homicide, évolue à rebours de la civilisation ? Non ! — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Sous les Omeyyades, les Arabes ont créé, en moins d’un siècle, entre 660 et 750, les conditions dans lesquelles une civilisation islamique nouvelle a pu se développer dans les grands centres urbains du Proche-Orient ancien. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  3. État de développement économique, social et culturel élevé, en parlant d'un peuple.
    • Les hommes anéantissent leur civilisation avant de l’avoir achevée. Partout ils se battent et s’exterminent, partout ! Jusque dans l’Amérique du Sud, on s’entre-tue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 283 de l’éd. de 1921)
    • […], les seules traces de civilisation rencontrées remontaient à dix-huit siècles avec des oppida romaines. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, p.119, France-Empire, 1963)
    • La fin de la guerre froide a permis une floraison d’études sur le nouveau monde, le nouvel ordre international, l’universalisation du libéralisme ou le clash des civilisations. Les avions qui ont foncé sur les tours de New York dans le ciel bleu d’un beau matin de septembre ont jeté le doute sur tous ces exercices. — (Thérèse Delpech, L'ensauvagement, part. 3 : Le monde en 2015, Éditions Grasset & Fasquelle, 2005, p. 185)
  4. Ensemble d’individus ayant en commun des mêmes éléments religieux, culturels, politiques et technologiques
    • La civilisation mégalithique, qui succède à celle des cavernes, a surtout pour caractère saillant les grands monuments connus sous le nom de dolmens, allées couvertes, menhirs. — (Revue critique d’histoire et de littérature, Librairie A. Franck, 1884, vol.17, n°8 du 18 février 1884, page 142)

Nom commun

civilisation (pluriel : civilisations) (Royaume-Uni) ou civilization (États-Unis)/(Royaume-Uni)

  1. Civilisation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CIVILISATION. n. f.
Action de civiliser ou État de ce qui est civilisé. Retarder la civilisation d'un pays. Les progrès de la civilisation. Les résultats de la civilisation. Civilisation avancée. Il signifie par extension Ensemble des connaissances, des mœurs, des idées d'un pays civilisé. La civilisation grecque s'est introduite à Rome vers l'époque des guerres puniques.

Littré (1872-1877)

CIVILISATION (si-vi-li-za-sion ; en poésie, de six syllabes) s. f.
  • 1Action de civiliser ; état de ce qui est civilisé, c'est-à-dire ensemble des opinions et des mœurs qui résulte de l'action réciproque des arts industriels, de la religion, des beaux-arts et des sciences. Au commencement de la civilisation, Turgot, Pens. et frag.
  • 2Dans l'école de Fourier, civilisation signifie la période particulière de la vie sociale où sont présentement les nations européennes.

REMARQUE

Civilisation n'est dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1835, et n'a été beaucoup employé que par les écrivains modernes, quand la pensée publique s'est fixée sur le développement de l'histoire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « civilisation »

De civiliser et suffixe en -ation. Ce mot apparait pour la première fois sous la plume du Marquis de Mirabeau en 1756.
Note : Pour Émile Benveniste, il y a encore un doute sur le fait que le mot ait été inventé en France pour essaimer ensuite dans toute l’Europe, ou s’il a été inventé conjointement en France et en Angleterre (voir civilization).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de civilise avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « civilisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
civilisation sivilizasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « civilisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « civilisation »

  • Les peuples les plus civilisés sont aussi voisins de la barbarie que le fer le plus poli l'est de la rouille. Antoine Rivaroli, dit le Comte de Rivarol, Fragments et pensées politiques
  • Ce qui est crime dans un état de civilisation perfectionné n'est que trait d'audace dans un état de civilisation moins avancé, et peut-être est-ce une action louable dans un temps de barbarie. Prosper Mérimée, Chronique du temps de Charles IX, Préface
  • Un roi n'est pas dans la nature ; il n'est que dans la civilisation. Il n'en est point de nu ; il n'en saurait être que d'habillé. Napoléon Ier, Cité par Las Cases dans le Mémorial de Sainte-Hélène
  • Les civilisations sont les fards de l'humanité. Pierre Reverdy, Le Livre de mon bord, Mercure de France
  • Les crimes de l'extrême civilisation sont certainement plus atroces que ceux de l'extrême barbarie. Jules Amédée Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques
  • Il semble que de toutes parts la civilisation bourgeoise se trouve plus inexorablement condamnée du fait de son manque absolu de justification poétique. André Breton, Position politique de l'art d'aujourd'hui, Pauvert
  • Il n'est pas pour la civilisation de danger plus redoutable que le fossé que l'on voit parfois s'élargir entre le discours et la coutume. Roger Caillois, Circonstancielles, Gallimard
  • L'extrême civilisation engendre l'extrême barbarie. Pierre Drieu La Rochelle, Les Chiens de paille, Gallimard
  • Chaque civilisation a les ordures qu'elle mérite. Georges Duhamel, Querelles de famille, Mercure de France
  • L'homme succombera tué par l'excès de ce qu'il appelle la civilisation. Jean Henri Casimir Fabre, Souvenirs entomologiques, Delagrave
  • Ce que les hommes appellent civilisation, c'est l'état actuel des mœurs et ce qu'ils appellent barbarie, ce sont les états antérieurs. Anatole François Thibault, dit Anatole France, Sur la pierre blanche, Calmann-Lévy
  • La chute des civilisations est le plus frappant et en même temps le plus obscur de tous les phénomènes de l'histoire. Joseph Arthur, comte de Gobineau, Essai sur l'inégalité des races humaines
  • La civilisation est un produit naturel, tout comme l'état sauvage ; ce sont des fleurs différentes poussées dans la même forêt. Remy de Gourmont, Promenades littéraires, Mercure de France
  • La civilisation, c'est la culture de tout ce que le christianisme appelle vice, frivolité, plaisirs, jeux, affaires et choses temporelles, biens de ce monde, etc. Remy de Gourmont, Promenades philosophiques, Mercure de France
  • La civilisation n'est autre chose que le mode de végétation propre à l'humanité. Victor Hugo, Tas de pierres, Éditions Milieu du monde
  • Toute civilisation est hantée, visiblement ou invisiblement, par ce qu'elle pense de la mort. André Malraux, Antimémoires, Gallimard
  • La vraie barbarie, c'est Dachau ; la vraie civilisation, c'est d'abord la part de l'homme que les camps ont voulu détruire. André Malraux, Antimémoires, Gallimard
  • Je vois dans l'Europe une barbarie attentivement ordonnée, où l'idée de la civilisation et celle de l'ordre sont chaque jour confondues. André Malraux, La Tentation de l'Occident, Grasset
  • Ce concept est au cœur de ce que l’on appelle de plus en plus aujourd’hui la civilisation thermo-industrielle (Voir les interventions de l’économiste Gaël Giraud par exemple). Une civilisation déjà décrite en 1824 par Sadi Carnot en introduction de son texte scientifique fondamental. , « Comment enseigner l’énergie au-delà de la civilisation thermo-industrielle ? », serait ma question au jeune Sadi Carnot. | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • Si notre époque, si notre civilisation courent à une catastrophe, c'est encore moins par aveuglement que par paresse et par manque de mérite. Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule, Les Hommes de bonne volonté, Montée des périls , Flammarion
  • Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. Paul Valéry, Variété, la Crise de l'esprit , Gallimard
  • Des moyens accrus et des loisirs accrus sont les deux agents de civilisation de l'homme. Benjamin Disraeli comte de Beaconsfield, Speech at Manchester, 3 avril 1872
  • Plus une civilisation progresse rapidement, plus tôt elle meurt pour laisser place à une autre. Henry Havelock Ellis, The Dance of Life, VII
  • Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés. Sigmund Freud, Considérations actuelles sur la guerre et la mort Zeitgemäßes über Krieg und Tod
  • La fleur noire de la société civilisée : une prison. Nathaniel Hawthorne, The Scarlet Letter, I
  • À mesure qu'avance la civilisation, la poésie, presque nécessairement, décline. Thomas Babington Macaulay, baron Macaulay, Literary Essays, Milton
  • La France est une idée nécessaire à la civilisation. Charles Langbridge Morgan, Le Voyage The Voyage
  • Être capable d'occuper intelligemment ses loisirs, tel est l'ultime produit de la civilisation. Bertrand, 3e comte Russell, La Conquête du bonheur, I The Conquest of Happiness, I
  • La civilisation approche peut-être d'un de ces longs hivers qu'elle connaît de temps en temps. La période chrétienne, pittoresque, passionnée et malheureuse, peut prendre fin. Une catastrophe de ce genre ne devrait pas nous désespérer. George Santayana, Characters and Opinions in the United States
  • A la civilisation de masse doit succéder une civilisation à l’échelle de l’individu. De Valéry Giscard d'Estaing / Lyon - 23 Avril 1981
  • La famille est le noyau de la civilisation. De Will Durant
  • Chaque civilisation a les ordures qu’elle mérite. De Georges Duhamel / Querelles de famille
  • Les livres sont la lumière qui guide la civilisation. De Franklin Delano Roosevelt
  • La civilisation est une lutte contre la peur. De Gaston Bouthoul / La paix
  • Le leitmotiv même de toute notre civilisation : l'argent. De Yvon Brochu / L'extra-terrestre
  • Les préjugés sont les pilotis de la civilisation. De André Gide / Les faux-monnayeurs
  • Argent, machinisme, algèbre ; les trois monstres de la civilisation actuelle. De Simone Weil
  • La civilisation occidentale combat le bêtise mais cultive la connerie. De Paul Carvel / Jets d’encre
  • L'amour est le miracle de la civilisation. De Stendhal / De l'amour
  • La civilisation nous donne des lumières plutôt que des vertus. De Henry Becque / Notes d'album
  • La tolérance, c'est la civilisation par excellence. De Gilles Perrault / Entretien avec Didier Sénécal - Juin 1994
  • Une civilisation n’a pas vocation à être un miroir. De François-Robert Zacot / Un autre regard sur le monde
  • Notre civilisation est-elle unique à l'échelle de la Voie lactée ? Deux astrophysiciens tentent d'estimer combien de civilisations intelligentes et capables de communiquer pourraient exister dans notre galaxie. Numerama, Il pourrait y avoir plus de 30 civilisations intelligentes dans la Voie lactée
  • Le Musée de la civilisation a travaillé en partenariat avec plusieurs organismes, dont la SÉPAQ et la Fondation de la faune du Québec, pour présenter une exposition purement québécoise. La salle d’exposition est divisée en quatre thématiques couvrant une centaine d’années : la pêche à la mouche, la pêche au lancer lourd, la pêche au lancer léger et la pêche blanche. Chacune d’entre elles présente des objets et des faits historiques de la pêche sportive à aujourd’hui. Quebec Hebdo, La pêche comme si on y était au Musée de la civilisation
  • Notre Voie lactée abriterait au moins 36 civilisations extraterrestres intelligentes. Annoncée il y a quelques jours, la nouvelle a fait grand bruit. Et elle a tout particulièrement inspiré deux physiciens qui nous proposent aujourd'hui de jouer avec les statistiques pour calculer, à notre tour, combien de civilisations extraterrestres avancées peuplent notre Galaxie. Futura, Avec cet outil, calculez le nombre de civilisations extraterrestres intelligentes dans la galaxie
  • Tirer de l’énergie à partir d’un trou noir ? Une civilisation extraterrestre avancée pourrait le faire à l’aide d’une technologie encore impossible à développer pour la civilisation humaine. Cette idée a été proposée en 1969 par le physicien britannique Roger Penrose. Celui-ci a suggéré que si l’on pouvait faire descendre un objet au niveau de l’ergosphère d’un trou noir, qui est la couche extérieure de l’horizon des événements, l’objet accumulerait de l’énergie négative. Fredzone, Voilà comment une civilisation extraterrestre avancée pourrait exploiter les trous noirs
  • C'est à peu près la durée pendant laquelle les humains ont utilisé les communications radio comme les satellites et la télévision, qui envoient des ondes rayonnant dans l'espace que les extraterrestres pourraient éventuellement détecter. Si les civilisations communicantes peuvent survivre plus longtemps que cela, des centaines d'entre elles pourraient être actives dans toute la Voie lactée. Les chercheurs ont supposé qu'il faudrait environ 5 milliards d'années pour que la vie intelligente et communicante se forme sur d'autres planètes, comme sur la Terre. Ils ont ensuite calculé combien de ces civilisations pourraient naître dans la galaxie, en se basant sur le nombre de planètes semblables à la Terre qui orbitent autour d'étoiles semblables au Soleil. Business Insider France, Notre galaxie pourrait compter au moins 36 civilisations extraterrestres intelligentes
  • Les scientifiques décrivent la crise d'extinction comme une menace existentielle pour la civilisation, au même titre que le changement climatique et la pollution, auxquels elle est liée. BBC News Afrique, La crise d'extinction "représente une menace existentielle pour la civilisation" - BBC News Afrique
  • La thèse d'un effondrement de cette ancienne civilisation bât de l'aile en archéologie. Elle aurait peut-être été plus résiliente que le veut le récit habituel, et ce jusqu'à la colonisation européenne. Numerama, Île de Pâques : la civilisation qui a bâti les moaï ne s'est pas forcément « effondrée » sur elle-même
  • L'existence de telles civilisations reste encore très hypothétique, mais cette échelle a été prise comme base de travail par les chercheurs du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) SETI, les écrivains de science-fiction (La science-fiction, prononcée /sjɑ̃s.fik.sjɔ̃/ (abrégé en SF), est un genre narratif (principalement littéraire et cinématographique) structuré par des...) et les futurologues. Techno-Science.net, 🔎 Échelle de Kardashev - Définition et Explications

Images d'illustration du mot « civilisation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « civilisation »

Langue Traduction
Anglais civilization
Espagnol civilización
Italien civiltà
Allemand zivilisation
Portugais civilização
Source : Google Translate API

Synonymes de « civilisation »

Source : synonymes de civilisation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « civilisation »

Partager