La langue française

Bestialité

Définitions du mot « bestialité »

Trésor de la Langue Française informatisé

BESTIALITÉ, subst. fém.

A.− Caractère, comportement qui assimile l'homme à la bête. L'ivrognerie conduit à la bestialité (Nouv. Lar. ill., Lar. 20e);la bestialité est inscrite sur son visage (Ac.1932) :
1. Rabelais vous montrera, au milieu du xviesiècle, la grossièreté fangeuse et la bestialité persistante des mœurs gothiques. Taine, Philos. de l'art,t. 1, 1865, p. 128.
2. ... ce fut comme un vent de démence qui passa et grandit peu à peu dans la chambre close. Une luxure les détraquait, les jetait aux imaginations délirantes de la chair. Les anciennes épouvantes dévotes de leur nuit d'insomnie tournaient maintenant en une soif de bestialité, une fureur de se mettre à quatre pattes, de grogner et de mordre. Zola, Nana,1880, p. 1460.
3. On imaginait le drame de ce voyage interminable dans l'ordure et la faim, l'horreur des nuits, la bestialité des étreintes, suprême consolation de ces malheureux, dont la révélation soufferte ou l'habitude consentie se lisait sur les traits de quelques gamines trop tôt frottées au mâle, et faisait luire dans leur regard un air de défi mélangé de lassitude. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 304.
B.− Commerce sexuel contre nature avec un animal. Le crime de bestialité (Ac. 1798-1932) :
4. ... dans la province de la Luxure, on relève, si je ne me trompe, le péché ordinaire, le péché contre nature, la bestialité, ajoutons-y, n'est-ce pas, la démonialité et le sacrilège. Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 34.
Rem. On trouve dans la docum. bestialitaire, subst. masc. Personne qui s'adonne à la bestialité. Et ils sont à cuire maintenant dans la fournaise, tous pêle-mêle avec les parricides, les bestialitaires et les athées (Flaubert, La Tentation de st Antoine, 1849, p. 328). Partic. emploi adj. Qui est contre nature. Je suis l'immondicité, la déesse des caprices obscènes et des accouplements bestialitaires (Flaubert, La Tentation de st Antoine, 1849, p. 374).
PRONONC. : [bεstjalite].
ÉTYMOL. ET HIST. − xiiies. bestiauté « acte qui assimile l'homme à la bête » (Gouvernement des rois, éd. Molenaer, 93, 21 dans T.-L. : si comme sont aucuns qui manjüent char d'omme et boivent sanc d'omme, et cele chose ne puet venir fors de grant bestiauté); 1370-72 bestialité (Oresme, Eth., 191 dans Littré : Il sont trois especes, c'est à savoir malice, incontinence et bestialité); 1680 en partic. (Rich. : Bestialité [...] Crime qui se commet avec des bêtes femelles et pour lequel on brûle). Empr. au lat. médiév. bestialitas « caractère de ce qui est propre à la bête »; à rapprocher de la trad. d'Oresme : 1260-70 Albert Le Grand, Eth., 7, 1, 8, p. 483 a, 48 dans Mittellat. W. s.v., 1457, 49. Bestiauté, forme demi-savante.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 85.
BBG. − Pamart (P.). Écriture artiste et créations verbales. Qq. glanes à travers le Journal des Goncourt. Vie Lang. 1970. p. 306 (s.v. bestialitaire).

Wiktionnaire

Nom commun

bestialité \bɛs.tja.li.te\ féminin

  1. Acte, sentiment qui rapproche l’homme de la bête.
    • Je percevais au tremblement de leur voix, au miel de leurs paroles, cette terrible servitude qui les liait à ce qu’on nomme l’amour, d’un mot trop doux parce qu’on ne veut pas lui donner son véritable visage de bestialité et d’animalité. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 32)
    • Au milieu de sa forge, sans autre vêtement que son tablier de cuir qui l’enveloppait, le père Hermanciadès tenait du rebouteur et du sorcier, du dieu Vulcain et de l’ogre. Toutes les bestialités étaient en lui, en même temps que des trésors de politesse qui gagnaient parfois la surface. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 64.)
  2. (Psychologie) Goût pour les relations sexuelles avec des animaux.
    • Quant à la bestialité, elle heurte profondément les pratiques normales. Sa quête occupe davantage les juges au nord du royaume que l’homosexualité. Son aveu est significatif d'une pesanteur intime plus que sociale. — (Claude Gauvard, "De Grace especial": crime, état et société en France à la fin du Moyen Age, Publications de la Sorbonne, 1991, p.598)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BESTIALITÉ. n. f.
Acte, sentiment qui rapproche l'homme de la bête. La bestialité est inscrite sur son visage. Le crime de bestialité, Commerce contre nature avec une bête.

Littré (1872-1877)

BESTIALITÉ (bè-sti-a-li-té) s. f.
  • 1Acte de bête. Dans sa fureur, il [Albéroni] traita ces projets [de l'échange de la Sicile pour la Sardaigne] de bestialité ; de fous et d'abandonnés de Dieu, ceux qui les approuvaient, Saint-Simon, 491, 150.
  • 2Commerce contre nature avec une bête. Crime de bestialité. La bestialité était estimée 250 livres, Voltaire, Mœurs, 127.

HISTORIQUE

XIVe s. Mal user de quelconques telz biens, c'est bestialité. - Un qui occist et sacrifia sa mere et en menga… telles bestialités sont causées par maladies, Oresme, Thèse de MEUNIER. Il sont trois especes, c'est à savoir malice, incontinence et bestialité, Oresme, Eth. 191.

XVe s. Par la bestialité [bêtise] de plusieurs princes et aussi par la mauvaistié d'aucuns qui ont sens assez et experience, mais ilz en veulent mal user, Commines, V, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BESTIALITÉ, (en Doit.) est le crime d’un homme ou d’une femme qui auroit un commerce charnel avec une bête. Ce crime se punit par le feu : on brûle même l’animal qui a été l’instrument du crime. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bestialité »

 Dérivé de bestial avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bestial.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bestialité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bestialité bɛstjalite

Évolution historique de l’usage du mot « bestialité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bestialité »

  • La parole est le rempart contre la bestialité. De Jacqueline de Romilly / Le Point, 25 janvier 2007
  • Pourquoi dire humanité quand c'est bestialité qu'il conviendrait de dire si on craignait moins les mots ! De Marcel Godin / Une dent contre Dieu
  • Une bataille de longue haleine a commencé. Elle est à la portée de notre intelligence. Engageons la, ici et maintenant, en déboulonnant non pas que les statues en bronze ou en pierre qui encombrent nos avenues mais aussi les statues mentales où sommeille notre bestialité. SenePlus, LA NAUSEE | SenePlus
  • La caresse est le produit d'un long polissage de la bestialité. De Pierre Reverdy / En vrac
  • L’amour suscite l’égoïsme, la crétinerie, la cruauté et la bestialité. De David Mitchell / Ecrits fantômes
  • Malheureusement pour le suspect, la scène de bestialité a été enregistrée en entier par une caméra qui pointait dans sa direction.           Le Journal de Québec, Beauce: il s’introduit dans une ferme pour assouvir ses pulsions avec une vache | JDQ
  • Pratiqué avec sérieux, le sport n'a rien à voir avec le fair-play. Il déborde de jalousie haineuse, de bestialité, du mépris de toute règle, de plaisir sadique et de violence ; en d'autres mots, c'est la guerre, les fusils en moins. De George Orwell
  • Le retour à la bestialité est possible dans une société comme la nôtre. En raison de la désorganisation des mentalités, des crises d'hystéries généralisées, tout cela aggravé par les crises économiques. De René-Victor Pilhes / Entretien avec Bernard Pivot - Juin 1976
  • Durant cette période, il lui sera interdit de consommer des drogues et de posséder des animaux. Il devra aussi suivre toute thérapie indiquée par son agent de probation pour s’attaquer à ses problèmes de drogue et de zoophilie. Il a plaidé coupable, vendredi, à des accusations d’introduction par effraction et de bestialité. La Voix de l’Est, Sentence suspendue pour un amoureux des vaches | Actualités | La Voix de l’Est - Granby
  • Certes, les conquistadors ont commis des crimes odieux. Stigmatiser Colomb, comme le font chaque année des millions de latino-américains à l’occasion de son anniversaire, est un exercice de lynchage rétrospectif. Colomb, issu de la barbarie de son ère, était la goule que ses détracteurs prétendent. Mais il serait absurde de supposer que les peuplades conquises étaient elles-mêmes paisibles ou inoffensives. La bestialité est le propre de l’homme. Tout dépend du côté de l’histoire vers lequel on se range. , On rafistole l’histoire pour l’occulter - Le journal du Gers
  • Les infractions présumées comprennent l'utilisation d'un enfant de moins de 14 ans pour faire du matériel pédopornographique, l'incitation d'un enfant de moins de 16 ans à des actes sexuels, la possession de matériel pédopornographique et la bestialité. News 24, Justin Kenneth Radford et Grant Harden inculpés dans le cadre d'un réseau d'abus sexuel d'enfants brisé - News 24
  • Le jeune homme de 21 ans a plaidé mercredi non coupable d'une accusation de bestialité devant le tribunal de première instance de Hobart après avoir été accusé d'avoir commis cet acte le 15 septembre dernier. News 24, Accusations de bestialité: un homme de Hobart accusé d'avoir des relations sexuelles avec un chien - News 24
  • Suite à l’enquête de la SQ, l’homme a été arrêté. L’individu a été interrogé puis libéré. Il comparaitra à nouveau en juillet prochain pour faire face à des accusations d’introduction par effraction et de bestialité. Cool 103,5 FM, Un homme arrêté pour des gestes de bestialité en Beauce
  • Le suspect, qui n’est pas connu des exploitants de la ferme, se serait ensuite adonné à des gestes de bestialité avec plusieurs vaches. Certains éléments découverts dans la grange ont mis la puce à l’oreille des propriétaires qui ont soupçonné la présence d’un intrus dans leur bâtisse quelques heures plus tôt. La Voix de l’Est, Un quinquagénaire accusé de bestialité | Actualités | La Voix de l’Est - Granby

Traductions du mot « bestialité »

Langue Traduction
Anglais bestiality
Espagnol bestialidad
Italien bestialità
Allemand bestialität
Portugais bestialidade
Source : Google Translate API

Synonymes de « bestialité »

Source : synonymes de bestialité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bestialité »

Bestialité

Retour au sommaire ➦

Partager