Raffut : définition de raffut


Raffut : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RAFFUT, subst. masc.

Fam. Grand bruit fait par des personnes qui parlent fort, s'amusent, crient ou se disputent. Synon. tapage, vacarme; (fam.) chahut, charivari, potin; (pop.) barouf, boucan, ramdam.En voilà un raffut. Allo... Allo, c'est vous Georgette? (...) Quel raffut! Vous avez un monde fou (Cocteau, Théâtre poche,1949, p. 70).
Faire un raffut du diable, de tous les diables (v. diable1I C 3 c β). Tout cela avait commencé par faire un raffut du diable, l'agitation des conversations, des protestations. Les agents étaient venus plusieurs fois engueuler leurs pensionnaires (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 468).
Au fig. Bruit, tapage autour de quelque chose; scandale, reproche. Synon. éclat, esclandre, scandale.Que quelques hommes trouvent une fin brusquée dans une échauffourée, cela les indigne et quel raffut aussitôt dans les journaux! (Gide, Journal,1935, p. 1232).
Faire un raffut. Synon. faire un éclat*, un esclandre*, un scandale*; (pop.) faire du foin*, du pétard*.Si maman voyait ma robe verdie, elle me ferait un raffut! (Colette, Cl. école,1900, p. 162).− Si je vous ai prié de venir, c'est pour vous conseiller, Pasquier, de ne pas faire de raffut. − C'est-à-dire? − Eh bien, de vous incliner (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 256).
Faire le raffut. [Des Pereires] faisait le raffut lui tout seul... la vache! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 456).
Prononc. et Orth.: [ʀafy]. Rob.: raffut ou rafut; Lar. Lang. fr.: raffut. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 211: rafut. Étymol. et Hist. 1866 (Delvau). Déverbal de raffuter « rosser » (1777, Bouillon, Dictionnaire roman d'apr. FEW t. 3, p. 918a) par antiphr. de rafuster « remettre en état » (1477, Compte d'ouvrages, 2esomme de mises, Arch. Tournai ds Gdf.), dér. de affûter*; préf. r- (re-* I). Fréq. abs. littér.: 29.

Raffut : définition du Wiktionnaire

Nom commun

raffut \ʁa.fy\ masculin

  1. (Familier) Vacarme, grand bruit, tapage.
    • Ils ont fait un raffut de tous les diables.
  2. (Rugby) Technique utilisée par le porteur du ballon pour repousser, de sa main libre ouverte ou du bras, le haut du corps d’un adversaire cherchant à le plaquer.
    • Le raffut avec le poing et a fortiori le coude est interdit.
    • Mettre un raffut pour écarter l'adversaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « raffut »

Étymologie de raffut - Wiktionnaire

Déverbal sans suffixe de raffuter, verbe ancien qui avait pour sens rosser (XVIIIe siècle).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « raffut »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raffut rafy play_arrow

Citations contenant le mot « raffut »

  • Au-delà des craintes dues au non-respect des gestes barrières, dormir en paix avec un tel raffut sous les fenêtres n'est définitivement pas à la portée de tous. Pour ceux qui ont encore l'ouïe fine, les nuits sont de véritables calvaires. "Ce jeudi, vu qu'il a fait moins chaud, j'ai fermé toutes les fenêtres et j'ai mis des boules Quies. Ça allait à peu près, reprend le jeune quinquagénaire. Mais certaines nuits, je n'arrive pas à fermer l'œil avant quatre heures du matin. C'est une horreur. Des fois, je suis réveillé en pleine nuit par des cris... Je pense qu'ils ne réalisent pas qu'il y a des gens qui habitent ici."   lindependant.fr, Pyrénées-Orientales - Canet-en-Roussillon : "Parfois, je suis réveillé par des cris en pleine nuit" - lindependant.fr
  • Soirée théâtre proposée par l'ASCBM: Comédie de Bruno Druard et Patrick Angonin. Avec Philippe Risoli, Élisa Servier, Claudine Barjol et Jean-Philippe Azéma. Ouverture des portes à 20h. Clémentine et Benjamin forment « LE » couple idéal. Un peu trop d’ailleurs.... Iris, infernale et pétillante belle-soeur de Clémentine, va semer sa zizanie. Beaucoup trop d’ailleurs... Franck, benêt meilleur ami de Benjamin, va subir tout ce raffut. Et d’ailleurs, trop c’est trop... Tout ce petit monde a des intérêts communs : en famille, dans le travail, dans les loisirs. Quand un matin, Iris se retrouve à la rue et Franck à la porte de chez lui, ils n’ont pas d’autre choix que de venir squatter chez Clémentine et Benjamin. L’enfer s’installe à domicile. Tarifs : Gradins Abonnés 32€ - Non Abonnés 35€. Chaises Abonnés 30€ - Non Abonnés 33€. , "Bonne pioche !" : Theatre boulevard a Mandeure
  • Sur l defense de goromaru, la situation de Russell n'est pas si bonne que ça et l'attaque est plutôt fautive. La sautée ne se jusitife pas. Une passe plus rapide à Hogg lui aurait permis de jouet un 2 contre 1 intéressant, sans doutes une feinte de passe et un raffut. A la place, la sautée est lente, la reception hasardeuse et l'ailier est arrêté par la passe. Goromaru à joué à pile ou face et a gagné. Le Rugbynistère, Glisser ou en pointe : que doit faire un ailier à 20 mètres de sa ligne ? - Le Rugbynistère
  • L’opérateur avait bénéficié en juillet 2017 d’une autorisation tacite de la Ville, propriétaire de la parcelle qui, devant le raffut l’a retirée, estimant que « l’installation d’un mât de radiotéléphonie de 21 m de haut modifie par son importante émergence les perspectives paysagères du site et ne s’insère pas par son aspect dans le tissu environnant ». Bouygues a fait annuler l’arrêté d’opposition en mars dernier. « Vu l’absence de réponse du bénéficiaire dans le délai imparti » avait inexactement motivé la Ville. www.lamarseillaise.fr, Sur la colline des Vaudrans, l’antenne-relais en procès

Images d'illustration du mot « raffut »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raffut »

Langue Traduction
Corse sognu
Basque zarata
Japonais ノイズ
Russe шум
Portugais barulho
Arabe الضوضاء
Chinois 噪声
Allemand lärm
Italien rumore
Espagnol ruido
Anglais noise
Source : Google Translate API

Synonymes de « raffut »

Source : synonymes de raffut sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « raffut »



mots du mois

Mots similaires