La langue française

Bravement

Sommaire

  • Définitions du mot bravement
  • Étymologie de « bravement »
  • Phonétique de « bravement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bravement »
  • Citations contenant le mot « bravement »
  • Traductions du mot « bravement »
  • Synonymes de « bravement »
  • Antonymes de « bravement »

Définitions du mot bravement

Trésor de la Langue Française informatisé

BRAVEMENT, adv.

A.− Vieilli et fam. Synon. de bien.Elles sont (...) bravement mises (Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 150);je me suis embêté (...) assez bravement (Flaubert, Correspondance,1855, p. 70).
B.− D'une manière brave, sans craindre les dangers ou les entreprises difficiles.
1. En brave, d'une manière courageuse. Prendre son parti bravement ... ceux qui savent prendre bravement leur parti de la vie (Maupassant, Contes et nouvelles, t. 2, Vieux objets,1882, p. 1222);[ils] étaient morts bravement (G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 153).
2. D'une manière décidée, nette. Il répond bravement, carrément (E. et J. de Goncourt, Journal,1865, p. 186).
Spéc., LITT. et PEINT. [Ils] sont bravement griffonnés et traités avec un faire plus large (E. de Goncourt, La Maison d'un artiste,1881, p. 116).
C.− D'une manière honnête, loyale; simple. Vivre honnêtement, bravement (P. Bourget, Cosmopolis,1893, p. 28).
P. iron. Gentiment. Le convoi parti à quatre heures et demie du faubourg St-Denis arrivait bravement à dix heures du soir à l'Isle-Adam (Balzac, Un Début dans la vie,1842, p. 310).
PRONONC. : [bʀavmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1465 « de manière courageuse » (Docum. hist. inéd., 3, 491, éd. Champollion-Figeac dans Quem.). Dér. de brave*; suff. -ment2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 348. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 373, b) 722; xxes. : a) 749, b) 323.
BBG. − Rupp. 1915, p. 45. − Wind 1928, p. 184, 206.

Wiktionnaire

Adverbe

bravement

  1. D’une manière brave.
    • Il monta bravement à l’assaut.
  2. (Familier) D’une manière habile, adroite.
    • Il joua bravement son personnage.
    • Il s’est acquitté bravement de sa commission.
    • Il s’est bravement tiré de cet embarras.
  3. (Occitanie) Beaucoup.
    • Il fait bravement chaud.
      Il fait très chaud.
    • Il a bravement raison.
      Il a bien raison.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRAVEMENT. adv.
D'une manière brave. Il monta bravement à l'assaut. Il signifie familièrement D'une manière habile, adroite. Il joua bravement son personnage. Il s'est acquitté bravement de sa commission. Il s'est bravement tiré de cet embarras.

Littré (1872-1877)

BRAVEMENT (bra-ve-man) adv.
  • 1D'une manière brave, vaillante. Il monta bravement à l'assaut.
  • 2Habilement, adroitement. Il s'est bravement tiré de cet embarras. N'ai-je pas bien servi dans cette occasion ? Dit l'âne en se donnant tout l'honneur de la chasse. - Oui, reprit le lion, c'est bravement crié, La Fontaine, Fables, II, 19.

HISTORIQUE

XVIe s. Le peuple avoit grand despit de l'ouir ainsi bravement [avec morgue] parler, Amyot, Cor. 26. S'armer et accoustrer bravement [richement], Amyot, Philop. 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bravement »

 Dérivé de brave avec le suffixe -ment.
3 : de l'occitan bravament.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. et lorrain, brâment, beaucoup ; mâconnais, broveman ; Berry, brament ; wallon, brâmen, beaucoup ; provenç. bravamens ; catal. bravament ; espagn. et ital. bravamente ; de brave et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bravement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bravement bravmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bravement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bravement »

  • Il est vrai que les gens à qui je révèle bravement mes soucis sont très heurtés. Réagissent-ils par peur, établissent-ils un parallèle avec leur propre sort? Je continue - pourquoi changer? - sur le mode humoristique qui ne m'a pas trop mal réussi. Ils ne s'attendent pas à ça. Voudraient me plaindre et s'apitoyer, bien sûr. Or, c'est interdit. De Jean-Marc Roberts / Deux vies valent mieux qu'une
  • Une cruauté lâche marque désormais le sol de nos saints qui ont bravement crevé de travail sans relâche. L'Orient-Le Jour, Gris comme la montagne - L'Orient-Le Jour
  • L'impératif de la continuité pédagogique martelé par le ministère fut certes une ligne de front que professeurs et administratifs ont bravement tenue, improvisant au mieux entre consignes erratiques et moyens du bord. Mais qu'en a-t-il été des élèves ? Ne disposant d'aucune statistique officielle, nous nous fierons au doigt mouillé de M. Blanquer, lequel affirmait fin mars qu'entre 5 et 8 % des effectifs n'étaient pas “joignables”. À ces 5 à 8 % d'élèves volatilisés à la faveur du confinement s'ajoutent ceux qui, en deux mois, n'ont fourni aucun effort scolaire (devoirs rendus, connexion aux cours en ligne) mais dont, bizarrement, le compte n'a pas été tenu, au prétexte qu'ils restaient malgré tout “en contact” avec l'institution scolaire. Aux yeux de celle-ci, le simple fait de répondre au téléphone constitue donc un gage suffisant de motivation… Valeurs actuelles, Décrocheur mon amour | Valeurs actuelles
  • C’est Mary Jones Parrish qui l’a le mieux raconté. La maîtresse d’école dans le quartier noir de Greenwood (que les Blancs appelaient la petite Afrique) a décrit comment les jeunes Noirs ont «bravement» résisté pendant des heures pour éviter que tout le quartier ne soit détruit. Le livre de Parrish, décédée entre-temps, est devenu un classique aux Etats-Unis. Le Temps, Donald Trump creuse l’écart avec l’opinion publique américaine - Le Temps
  • Il n'en fut rien. Les Riens et les Riennes les plus téméraires, armés de leurs fourches et de leurs piques, à l'heure dite, se plantèrent bravement devant leur lucarne magique et s'infligèrent d'écouter Son Insipide Grandiloquence. Cela dura vingt interminables minutes. On se frotta tout d'abord les yeux. La machine à remonter le temps était-elle devenue réalité ? On se crut en effet, le temps d'un bref instant, revenu plus de huit années auparavant. La raison en était que Notre Pâle Imitateur avait répété des heures durant avec le roi Niko dit les Casseroles, dit aussi le Talonneux et il avait pris de son nouveau mentor toutes les mimiques, ainsi que la gestuelle. L'effet était pour le moins saisissant. Le Roy s'était-il aussi juché sur une petite caisse pour être à la hauteur ? Las ! Niko était un mauvais précepteur, et le texte de la pièce semblait tenir de la farce la plus éculée. Notre Cireux Histrion énuméra donc de façon fort plate des banalités creuses et vides – ce que Gracchus Mélenchonus appela de leur nom savant, des truismes – de sottes évidences qu'il déclama selon son habitude, le regard fixé sur le parchemin que lui déroulaient à mesure ses laquais, ménageant des effets qui retombaient aussitôt tels de mauvais soufflés. Sa Soporeuse Jacasserie se fit ainsi tour à tour Guide Touristique, Grand Inquisiteur Rectal, Grand Économe, Directeur d'Hospice pour vieillards, Grand Philosophe et Maître du Prêt à Penser...Tout y passa. On bailla copieusement, tout en fourbissant les fourches et les piques, pendant que Notre Moulin à Paroles continuait de débiter mécaniquement son discours. Après avoir joué le rôle de Monsieur de la Salmonelle en délivrant une pompeuse leçon sur l'évolution des miasmes, Sa Béate Suffisance entama enfin le morceau de choix de son allocution : le sacre par la remise de la couronne de lauriers, la seule véritable raison d'être de toute cette mise en scène. On put ainsi voir - de ses propres yeux - s'effectuer le tressage de ce diadème. On n'était jamais aussi bien servi que par soi-même. Les feuilles étaient d'émeraude, serties de l'or le plus fin, ainsi qu'il sied à Celui qui a vaincu seul, armé de son bâton à écouvillonner, la terrible grippe pangoline. Puis ce fut le miracle ! On crut apercevoir Dieu en personne se pencher sur Notre Glorieux Imposteur et lui déposer sur son noble chef ce symbole de bravitude. Alléluia ! A ce stade, les Riens et les Riennes avaient soit planté leur pique au beau milieu de leur malheureuse lucarne magique, soit ils avaient passé leur ire sur leurs innocents bambins, soit encore ils s'adonnaient sans retenue à la dive bouteille, laissant le Roy continuer sur son erre, tel un navire en perdition dans l'océan de l'autosatisfaction. Club de Mediapart, Au temps de la grippe pangoline... | Le Club de Mediapart
  • Puig, un ‘mec’ qui, c’est le moins que l’on puisse dire n’a pas vraiment de vision démentielle sur l’avenir, c’est lui qui a annoncé bravement avoir formé la dream team avec Marc Marquez et Jorge Lorenzo ! Autonewsinfo, MOTOGP 2021 : JORGE MARTIN CHEZ PRAMAC DUCATI, POL ESPARGARO EN ‘NÉGOS’ AVEC HONDA FACTORY ! | Autonewsinfo
  • «Elle a bravement témoigné et il est difficile d’oublier la terreur évidente qu’elle ressentait lorsqu’elle est confrontée à trois hommes masqués dans sa chambre. News 24, Un gang qui a fait une descente dans le manoir de la star de Leicester, Demarai Gray, emprisonné pendant 85 ans - News 24

Traductions du mot « bravement »

Langue Traduction
Anglais bravely
Espagnol valientemente
Italien coraggiosamente
Allemand tapfer
Portugais corajosamente
Source : Google Translate API

Synonymes de « bravement »

Source : synonymes de bravement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bravement »

Partager